CONSTRUCTIF.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » …NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Citation : « Pour une Victime de la Suprématie Blanche (une personne non-blanche), le monde entier est un camp de la mort, et chaque suprémaciste blanc (Homme et femme raciste) est un commandant du camp ». © Neely Fuller Jr

» Les personnes non-blanches/noires, (rouge, jaune, beige), pour la plupart ne semblent avoir aucune idée précise du monde sytèmique relationnel au sein duquel elles évoluent d’avec les personnes blanches notamment celles qui croient et défendent l’idéologie de la suprématie blanche(racisme). Un système qui les rend nuisibles entre elles car c’est pour cela qu’est conçu ce système, afin que les personnes non-blanches ne puissent nullement le remettre en question, ni représenter un danger pour son maintien. Les personnes non-blanches ne semblent pas avoir réellement pris la mesure de ce à quoi et avec qui elles ont affaire. Elles ne semblent n’avoir aucune idée  de la relation dans laquelle elles sont  impliquées et ce dans quoi  elles ont été plongées. » Mirtho Linguet.

CONSTRUCTIF.

Constructif, tout ce qui est dit et fait qui aide à éliminer le racisme (Suprématie Blanche) et à promouvoir la justice et l’équilibre.

L’usage de la Vérité afin que la Justice et l’équilibre soit promus.

Le terme Constuctif ne peut avoir de valeur autre que  la Production de JUSTICE dans un mode dominé par la non-justice, un monde gouverné par le Système de la Suprématie Banache (Racisme) seul et unique système en place.

Cette considération est très importante à considérer pour celui/celle qui comprend la situation au sein de laquelle sont plongées les victimes du racisme que sont l’ensemble des personnes non-blanches sur l’ensemble de la planète.

La logique contre-raciste implique la production de Justice, par conséquent,  être dans cette logique est déjà oeuvre à vouloir éroder jusqu’à sa disparition le Racisme (Système de la Suprématie Blanche) qui est un système de non-justice.

Ce qui signifie que celui/celle et quel qu’il/elle soit, qui ne vise pas à produire de la justice dans son quotidien en toute circonstance, dans toute relation et quel que soit le domaine d’activité 24/7, est logiquement parlant, en un mode non-constructif, de ce fail il participe et renforce le système en place plutôt qu’il ne l’affaiblit, il renforce ce système de non-justice sous la forme la plus aboutie qu’est le Racisme (Système de la Suprématie Blanche).
Que ce soit en économie, éducation, divertissement, politique, travail, loi, religion, sexe et guerre(conflit).

Ce terme CONSTRUCTIF implique véritablement la volonté de vouloir produire de la JUSTICE.

Cette compréhension est très important compte tenu du degré de confusion qui règne dans les relations et aussi du fait que ce terme génère à ce jour car utilisé de manière très large et souvent sans expliquer l’issue, car même les personnes que sont les racistes l’utilisent et ce dans le but de semer plus de confusion pour renforcer leur système.

À NOTER :  » Quoi que fassent les personnes blanches avec les personnes non-blanche, ainsi que les personnes non-blanches entre elles, et ce durant l’existence de la suprématie blanche (racisme) rien, ne sera là ou cela se devrait être, de telles entreprises au sein d’un tel système  ne sont que d’illusoires tentatives, des faux semblants,  car toutes ces relations ont lieu  dans un contexte global dominé par le racisme, un contexte global à échelle planétaire, au sein duquel les personnes non-blanches sont « condamnées » et ce en dépit des apparences, à demeurer les sujets des personnes blanches, et des victimes de ce système  conçu pour les dominer et les maltraiter du fait de leur couleur de peau .
Il ne peut en être autrement, et ce, tant qu’existera ce système idéologique.  Seule l’élimination Totale et Définitive,  de ce système permettra une réelle égalité, ce que ne permet pas le système de la suprématie blanche (racisme) et ce malgré toutes ces entreprises, manifestions, rencontres, regroupements et ce quel que soit le domaine d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre, qui ont lieu entre personnes blanches et personnes non-blanches durant l’existence de ce système. Toutes ces activités au sein desquels sont impliquées directement et indirectement l’ensemble des personnes non-blanches avec les personnes blanches,  et les personnes non-blanches entre elles sont affectées par cet axiome idéologique qui veuille que toute personne non-blanche soit rendue inférieure, à une personne blanche quelle qu’elle soit, et que toute personne non blanche soit rendue hostile envers une autre personne non-blanche comme elle. Le racisme qui est la suprématie blanche, dominant et gouvernant toutes ces relations, toutes ces entreprises, toutes ces manifestations et ce de manière quotidienne à échelle planétaire. Aussi n’est il pas surprenant d’observer un tel degré de confusion. Cela est de la logique. Et cela est soit Vrai soit Faux. » Mirtho Linguet.

CONSTRUCTIF = PRODUCTION DE JUSTICE.

JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraité.

JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus reçoive le plus d’aide constructive.

Il est question de Régler des problèmes sans en créer d’autres, de Minimiser les conflits, de Minimiser les contacts qui ne produisent pas de JUSTICE.

Quoi que pense, dise, et fasse une personne qui n’a pas pour intention de produire de la JUSTICE en toute circosntance n’est que perte de temps et d’énergie.

CONSTRUCTIF = PRODUCTION DE JUSTICE.

IL EST QUESTION DE REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST UNE PRISON PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.


* JUSTICE
= Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de Relation de Pouvoir Dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

http://www.producejustice.com

LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME) EST UNE RELATION DE POUVOIR DYNAMIQUE.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » …NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Citation : « Pour une Victime de la Suprématie Blanche (une personne non-blanche), le monde entier est un camp de la mort, et chaque suprémaciste blanc (Homme et femme raciste) est un commandant du camp ». © Neely Fuller Jr

 

 Titre :

jaquette

LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME) EST UNE RELATION DE POUVOIR DYNAMIQUE.

Citation : Si les personnes blanches savent qu’elles ne veulent pas être noir, elles savent tout ce qu’il y a à savoir sur vous. James Baldwin

Dans le système de la suprématie blanche (Racisme) il n’est pas question de protéger les personnes mais de propriété. C’est cela qui compte pour eux posséder l’autre et ainsi posséder tout ce que possède l’autre, car quand vous possédez une personne vous possédez tout ce que possède cette personne. Dans leur système quoi qu’ils fassent c’est TOUJOURS pour l’avantage de leur  système et au détriment des victimes que sont l’ensemble des personnes non-blanches.

Citation : « Le seul racisme fonctionnel qui existe parmi les peuples de l’univers connu est la Suprématie Blanche ». – Neely Fuller Jr.

Les suprémacistes blancs (racistes ont le  pouvoir, mais ce pouvoir n’est nullement utilisé pour produire de la JUSTICE car exercé pour produire de la non-Justice, dans la mesure où dans ce système  les personnes non-blanches sont sous le dictat des personnes blanches et plus particulièrement de celles qui croient et défendent l’idéologie de la suprématie blanche qui est le racisme. Toutes les personnes non-blanches sont des subordonnées, objets, prisonniers. Un système qui est en fait une  prison idéologique,pour la grande majorité des personnes non-blanches.

POURQUOI LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME) EST UNE RELATION DE POUVOIR DYNAMIQUE ?

♦ Parce que ce système est un système idéologique de pouvoir, structuré, et conçu pour dominer et maltraiter toute personne non-blanche du fait de sa couleur de peau, en simple une Guerre de domination qui a pour but de faire des personnes blanches qui croient en la suprématie blanche (racisme) celles qui contrôlent, dominent tout ce que font ou pas les personnes non-blanches de manière directe et indirecte et ce dans tous les 9 domaines d’activité au sein desquels sont impliqués tout individu à un moment ou l’autre de la journée ( Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre/Contre Guerre). 

♦ Parce que ce système  est un système qui s’appuie sur un mode de pensée, et des moyens idéologiques et matériels qui valorisent les choses plus que  la production de la JUSTICE entre les individus, et servant à maintenir le personnes non-blanches dans une condition de dépendance totale vis à vis des personnes blanches de manière directe ou indirecte.

Parce que les suprémacistes blancs ne font et n’existent que pour une seule et unique chose qui est de dominer et de maltraiter toute personne non-blanche sur la base de la couleur de la peau d’une manière ou d’une autre et cherchent en permanence des moyens pour le faire même quand cela n’y paraît pas. Ils en tirent fierté, plaisir et gain matériel. Quand ils arrivent toujours se demander, « Qu’ ont ils derrière la tête ? ».

♦ Parce que leur système est un système qui incite et motive  les individus à se maltraiter et ce afin que celui-ci soit maintenu en place de manière directe et indirecte avec le concours et la collaboration de toutes les victimes, à savoir les personnes non-blanches,  d’une manière ou d’une autre, et ce à leur détriment car sont dominées et maltraitées.

 

 Petite histoire : « Le cheval sur la plantation fait le beau, il a une nouvelle selle et se sent fier et l’arbore sous le soleil. Il a oublié sa condition, il a oublié qu’il est un cheval, durant cet instant. Pourtant demain il continuera à devoir labourer le champ avec le maître sur le dos, le maître assis sur sa selle toute neuve qui lui évitera d’avoir mal aux fesses. Le cheval lui, malgré sa nouvelle selle et son contentement empli d’illusions de grandeur continuera de souffrir, continuera à devoir s’échiner,  car en vérité sa nouvelle selle n’aura en rien changé sa condition de cheval de somme.
Certains individus à défaut de selle, s’exhibent  avec autre chose. Cependant ils sont encore sur la plantation et labourent, souffrent et s’échinent, le maître, lui, les regarde en souriant de leur stupidité, car regardent les personnes non-blanches s’illusionner et se vanter d’un pouvoir qu’elles ne possèdent nullement. »
PA JWÉ KÉ SA !.jpg
Il en est de même pour les personnes non-blanches et celles appelées noires en particulier, qui affichent de la fierté,  oubliant la réalité de leur condition dans ce monde. Une fierté qui n’est en rien une solution, car elle ne les protège nullement de continuer subir la domination et la maltraitance des suprémacistes blancs que celle ci soit directe ou indirecte et ce dans tous les domaines d’activité.

NB : LES PERSONNES NON-BLANCHES N’ONT JAMAIS CHERCHÉ À DOMINER LES PERSONNES BLANCHES EN CELA ELLES SONT CORRECTES.


 » Les personnes non-blanches/noires, pour la plupart ne semblent avoir aucune idée précise du monde relationnel au sein duquel elles évoluent d’avec les personnes blanches notamment celles qui croient et défendent l’idéologie de la suprématie blanche(racisme). Un système qui les rend nuisibles entre elles car c’est pour cela qu’est conçu ce système, afin que les personnes non)blanches ne puissent nullement le remettre en question, ni représenter un danger pour son maintien. Les personnes non-blanches ne semblent pas avoir réellement pris la mesure de ce à quoi et avec qui elles ont affaire. Elles ne semblent n’avoir aucune idée  de la relation dans laquelle elles sont  impliquées et ce dans quoi  elles ont été plongées. » Mirtho Linguet.

 Citation : « Peu importe combien vous pouvez réduire la taille de votre nez, peu importe combien de médecins, d’avocats, de juges, de professeurs, de chercheurs, vous pouvez produire, peu importe combien de Einstein, de Freud, de Marx et de Rubenstein vous produirez, peu importe combien d’argent, de diamants et d’or, vous pouvez obtenir, si vous êtes classifié comme « non-blancs » dans les conditions de la domination de la suprématie blanche (Racisme), lorsque le marteau de la suprématie blanche tombe vous serez sous le marteau. » Dr Frances Cress Welsing.

Définition de ce qu’est une relation de pouvoir  dynamique : Une relation de pouvoir dynamique est une relation qui nécessite que soit mise en pratique des moyens pour la rendre active, et ce en permanence, afin de dominer une catégorie de personnes, en l’occurrence les personnes non-blanches durant l’existence de la suprématie blanche (racisme), un système servant à maintenir le personnes non-blanches dans une condition de dépendance totale vis à vis des personnes blanches de manière directe ou indirecte et ce quel que soit le domaine d’activité. Cela pouvant se faire au travers de multiples moyens, de schémas, d’outils, de symboles, de mots, pensées/paroles/actions, devant servir à faire en sorte de maintenir cette relation dans un sens qui aura ou a été définie au préalable, en  la circonstance ce sens est que soit dominé et ce de quelque manière que ce soit l’ensemble des individus non-blancs de la planète, en leur imposant une vision du monde au sein duquel ils demeurent des sujets, des prisonniers, n’ayant aucun pouvoir, ne décidant de rien de manière ultime, et ce quel que soit le domaine d’activité, à savoir :Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit). Les suprémacistes blancs (racistes) pour s’assurer de ce pouvoir ont considéré nécessaire de ne laisser aucune possibilité, et marge de manoeuvre aux personnes non-blanches, et pour se faire contrôlent tous les domaines d’activité au sein duquel se retrouve l’individu à un moment ou l’autre de la journée, car pour contrôler un individu cela suppose contrôler tout ce que fait l’individu sa pensée comprise et ce sans qu’il s’en rende compte.

Les personnes non-blanches existantes et vivantes à ce jour sur la planète,  quel que soit leur sexe et leur âge, qu’elles le reconnaissent ou pas,  sont le produit basique du système de la suprématie blanche (racisme), car naissent dans ce système qui les éduque de près ou de loin, ce système est celui qui les influence en TOUT, y compris dans leurs réactions face à ce même système.

Dans le système de la suprématie blanche qui est le racisme, qui est l’unique système en place sur la planète, les personnes non-blanches/noires sont inscrites dans une relation de pouvoir dynamique d’avec les personnes blanches sur une base quotidienne. Cette relation est dite de pouvoir car elle implique et ce en tout temps, et en tout lieu,  que la personne blanche soit en situation de supériorité constante, vis à vis de la et ou des personnes non-blanche d’une manière ou une autre, directement ou indirectement . C’est la raison pour qu’existe ce système idéologique qu’est la suprématie blanche (racisme)dédié uniquement et exclusivement  au plaisir, à la gloire et  pour profit des gains matériels des personnes blanches.

Dynamique car active et non statique. Les suprémacistes blancs racistes incitent leurs victimes à participer et ensuite les punissent en les rendant responsables. Ils ont l’art de la manipulation. Ils n’incitent jamais leurs victimes à faire une chose qu’ils ne feraient pas eux-même surtout si cela est non constructif pour les victimes, et ce pour le gain de son système.

NIGHTCRAWLER-2MB

Les personnes non-blanches/noires,  se doivent de considérer leurs relations avec les personnes blanches et ce malgré les sourires, les bises et les marques de dite sympathie ou de magnanimité, car il en va de leur existence quotidienne ainsi que de la manière dont elles évoluent au sein de ce système. Les personnes non-blanches se devant de considérer qu’à ce jour qu’elles ne sortent ni intactes ni indemnes de leurs relations d’avec les personnes blanches, les archives le prouvent et l’histoire aussi.

Une personne blanche considérant une personne non-blanche avant tout comme un sujet de divertissement, devant servir à nourrir et construire l’égo de la personne blanche, qu’elle se dise ou non raciste, car elle sait au fond d’elle que la personne non-blanche /noire ne possède aucun pouvoir réel sur elle dans son système, est un objet, un sujet.

Nul personne non-blanche à ce jour n’influençant le destin des personnes blanches et ce quel que soit le domaine : Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre, alors que le contraire est démontré 24/7 les personnes non-blanches ne cessant d’imiter les personnes blanches, qui sont leurs guides et les contrôlent globalement.
En cela il est possible de dire que le système de la suprématie blanche est un système de pouvoir dynamique.

* Il n’est aucun fait de l’histoire qui n’ait prouvé et ne prouve que les relations entre personnes blanches et non-blanches  sur la planète, n’aient pas fait l’objet de tragédies pour les personnes non-blanches/noires depuis qu’existe ce système qu’est la suprématie blanche (racisme). Les personnes non-blanches/noires feraient bien de s’en rappeler.

Un suprémaciste blanc (raciste) n’est pas ni un américain, ni un anglais, ni un espagnol, ni un français, c’est UNE PERSONNE QUI  SE CLASSIFIE COMME BLANCHE HOMME OU FEMME, ET QUI QUEL QUE SOIT LE LIEU OU ELLE SE TROUVE SUR LA PLANÈTE CROIT, DÉFEND ET EST EN CAPACITÉ DE PRATIQUER   L’IDÉOLOGIE DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, POUR LE PLAISIR, LA, GLOIRE ET LE PROFIT GÉNÉRAL MATÉRIEL DE SON SYSTÈME IDÉOLOGIQUE.

* UN SYSTÈME IDÉOLOGIQUE QUI S’APPUIE SUR UN ENSEMBLE DE SCHÉMAS ET DE MODÈLES DE PERCEPTIONS, LOGIQUES, FORMATION DE SYMBOLES, PENSÉES, PAROLES, ACTIONS, ET DE RÉPONSES ÉMOTIONNELLES, CONDUITS SIMULTANÉMENT  DANS TOUS LES DOMAINES D’ACTIVITÉ, Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre,  DIRECTEMENT (VIOLENCE) OU INDIRECTEMENT (TROMPERIE) SUR TOUTE PERSONNE NON-BLANCHE SUR LA BASE DE LA COULEUR DE SA PEAU.

tumblr_ln5ipwsRxJ1qd94ffo1_1280  1203880935-1728x800_c

The execution of the Inca/A.B. Greene. Spaniards burn Inca emperor Atahualpa at the stake; to the right is a monk holding a crucifix.  ob_30694c_lynching-postcard

South Africa / Apartheid. Police operation with teargas and dogs in the township of Soweto near Johannesburg, 12th May 1986.-Armed policeman during the operation.-Photo.  aabc1

kim_1972_quelques_sec_plus_tard   guerre-d-algerie-1_911329

« La profondeur du problème pour les personnes non-blanches semble être proportionnelle au degré de leur ignorance, qui semble abyssale en ce qui concerne les rouages du fonctionnement pratique et idéologique du racisme qui est la suprématie blanche car est une seule et même chose. Et ce du fait de l’oubli des fondements structurants de base de ce système, au sein duquel tout individu qui naît et est classifié  non-blanc est d’office soumis et ce quel que soit le domaine d’activité (Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre ) étant une cible, une victime d’office,  devant être maltraitée et dominée directement et indirectement, du fait de sa couleur de peau par une personne blanche directement et indirectement et que cette personne blanche le veuille ou pas cela va avec l’ordre de ce système. Un système  conçu pour maintenir en état de captivité  toute personne non-blanche et ce à son détriment, en faire un sujet, un prisonnier, devant servir la gloire  de ce système avant tout, et des personnes pour qui a été mis en place ce système.
A ce jour la grande majorité des personnes non-blanches sans le savoir sont en errance dans les limbes d’un  mystère familier. Le racisme semblant pour elle une chose dont elles ne comprennent pas ce qu’il est comment il fonctionne. Elles se trouvent dans la plus grande des confusions. Les personnes non-blanches ne semblant pas comprendre que ce système n’a pas pour objet, et n’a pas été conçu pour les favoriser, et ce en aucune manière, quelle que soit la forme adoptée. Les racistes ne proposant aux personnes blanches que des choses servant à les maintenir dans une situation de dépendance totale et de retard, mais surtout à faire d’elles des personnes déconnectées d’avec la logique et ne fonctionnant que de manière émotionnelle, réactionnelle, comme des « zombies« . Mirtho Linguet.

La culture du suprémaciste blanc est de pratiquer et de répandre au quotidien dans tout ce qu’il fait fait l’idéologie de la suprématie blanche, cela est sa raison de vivre.

Citation : « La culture dite « *Occidentale » qui est celle qui a produit plus de violence et de destruction sur la planète. Elle est comme un cancer détruisant le corps. Et un médecin qui tente de soigner ou de traiter une maladie (i.e cancer) doit examiner le patient au niveau le plus profond »  Dr Frances Cress Welsing traduit de l’anglais  dans The Isis Papers.

Citation : « Dans l’ère actuel, la vérité et la justice ont été écrasés par le pouvoir du système global de la suprématie blanche, rendant l’existence de la paix sur la planète impossible sous le règne de la terreur. » Dr Frances Cress Welsing traduit de l’anglais dans The Isis Papers.

  • Occidentale = Suprématie Blanche.

UNE RELATION DE POUVOIR À SENS UNIQUE ET TOUJOURS À L’AVANTAGE DES PERSONNES BLANCHES,  UNE RELATION DE POUVOIR GUIDÉE PAR LA DOMINATION SOUS LA TERREUR, LA MORT, LE SANG, LE MENSONGE ET L4ILLUSION, QUID  A EN IMPLIQUER LES VICTIMES ELLES-MÊMES.

Une relation de pouvoir qui s’appuie sur un ensemble de modèles, et de schémas pré-définis à l’avance, définissant le cadre de celles-ci. Le suprémacistes blancs qui sont les personnes blanches qui croient et défendent cette idéologie ont fixé et installé les bases d’un programme, le cadre des relations entre personnes blanches et personnes non-blanches et les éléments de référence prouvent encore à ce jour que la personne non-blanches sont des personnes qui sont dédiées à être dominées et maltraitées et ce de manière directe ou indirecte.

Comment : Les suprémacistes blancs considèrent qu’ils sont les seuls à  pouvoir et devoir décider, déterminer, évaluer, de TOUT ce qui a lieu sur la terre en ce qui concerne leurs affaires et celles des personnes non-blanches. Définissant tout ce qui doit être et ne pas être pour les personnes non-blanches/noires. Autorisant ou Interdisant, motivant, influençant, incitant, éduquant, gouvernant, l’ensemble des personnes non-blanches/noires dans tout ce qu’elles doivent penser, dire et faire. LES SUPRÉMACISTES BLANCS ONT MIS EN PLACE UN SYSTÈME ENTIER QUI COUVRE TOUS LES DOMAINES D’ACTIVITÉ DES PERSONNES QU’ELLES ONT DÉCIDÉ DE DOMINER EN :  Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre.

Peu importe ce que feront et/ou ne feront pas les personnes non-blanches/noires dans ce système, peu importe leurs diplômes, leurs savoirs, leurs connaissances, les manies qu’elles adopteront et les noms qu’elles se donneront pour se définir,  elles ne doivent s’attendre à aucun autre traitement, au sein de ce système, de la part de celles et ceux (les personnes racistes) qui croient en ce système qui est la suprématie blanche (racisme) et le défendent,  que celui qui leur a été désigné du fait de leur couleur de peau, dès lors que reconnus et classifiés comme non-blancs.

Réplique tirée du parrain I : « Non ! On lui donne de quoi se nourrir mais les affaires de la famille ne le regardent pas. »

LES PERSONNES NON-BLANCHES/NOIRES DOIVENT COMPRENDRE LA NÉCESSITÉ ET CE SANS PERDRE UNE MINUTE DE PRATIQUER UN CODE CONTRE RACISTE   TOTALEMENT DÉDIÉ EN PERMANENCE À PRODUIRE DE LA JUSTICE DANS TOUTES LEURS RELATIONS SUR UNE BASE QUOTIDIENNE EN VUE DE :

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de Relation de Pouvoir Dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

 

REGARDEZ MOI!

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 À NOTER :  » Quoi que fassent les personnes blanches avec les personnes non-blanche, ainsi que les personnes non-blanches entre elles, et ce durant l’existence de la suprématie blanche (racisme) rien, ne sera là ou cela se devrait être, de telles entreprises au sein d’un tel système  ne sont que d’illusoires tentatives, des faux semblants,  car toutes ces relations ont lieu  dans un contexte global dominé par le racisme, un contexte global à échelle planétaire, au sein duquel les personnes non-blanches sont « condamnées » et ce en dépit des apparences, à demeurer les sujets des personnes blanches, et des victimes de ce système  conçu pour les dominer et les maltraiter du fait de leur couleur de peau .
Il ne peut en être autrement, et ce, tant qu’existera ce système idéologique.  Seule l’élimination Totale et Définitive,  de ce système permettra une réelle égalité, ce que ne permet pas le système de la suprématie blanche (racisme) et ce malgré toutes ces entreprises, manifestions, rencontres, regroupements et ce quel que soit le domaine d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre, qui ont lieu entre personnes blanches et personnes non-blanches durant l’existence de ce système. Toutes ces activités au sein desquels sont impliquées directement et indirectement l’ensemble des personnes non-blanches avec les personnes blanches,  et les personnes non-blanches entre elles sont affectées par cet axiome idéologique qui veuille que toute personne non-blanche soit rendue inférieure, à une personne blanche quelle qu’elle soit, et que toute personne non blanche soit rendue hostile envers une autre personne non-blanche comme elle. Le racisme qui est la suprématie blanche, dominant et gouvernant toutes ces relations, toutes ces entreprises, toutes ces manifestations et ce de manière quotidienne à échelle planétaire. Aussi n’est il pas surprenant d’observer un tel degré de confusion. Cela est de la logique. Et cela est soit Vrai soit Faux. » Mirtho Linguet.

Ce système, pour ce qui est des relations entre les individus de la planète est, pour les victimes que sont l’ensemble des personnes non-blanches de la planète qu’elles le reconnaissent ou pas, un poison, un poison qui depuis des siècles les nourrit et favorise de manière exponentielle les conflits dans toutes leurs relations entre elles et tous les individus, un système qui tout en privilégiant les choses d’ordre matériel, ne favorise en rien un monde de Justice. Poussant les individus à se haïr, à se maltraiter, et à se nuire directement et indirectement en permanence 24/7. Les victimes par contamination et par mimétisme, endoctrinement, éducation,  ont fini par faire de même, car prises dans la confusion générée par ce système dynamique puissant les maintenant en état de subjugation, commandant et dirigeant tout ce qu’elles font et pensent de manière directe et indirecte 24/7. Toute personne blanche n’est pas raciste mais demeure et demeurera un suspect raciste tant que sera en place le système de la Suprématie Blanche/Racisme. Il ne s’agit nullement de haïr qui que ce soit et encore moins une personne blanche mais d’avoir à l’esprit et de comprendre le système idéologique et la fonction de celui au sein duquel nous évoluons et qui conditionne nos relations. Pour les victimes il demeure sain de voir la vérité plutôt que de continuer à s’illusionner sur les vrais motifs de ce pour quoi et par quoi ce système est maintenu en place.

Citation : « Indépendamment de tout ce qui a été dit et/ou fait, la qualité des relations entre les personnes blanches et les personnes noires, a été et est un désastre total ».© Neely Fuller Jr

Titre :

REGARDEZ MOI !

Beaucoup de personnes non-blanches (noires) recherchent l’attention. Une question  demeure pourtant essentiel à se poser.

Question :
Maintenant que je t’ai regardé, que je vois ta voiture, ton maquillage, ta chevelure, que je te vois dans ton costume tout neuf, et toute autre chose.
Que vais je faire avec cela ?
En quoi cela va t’il m’aider ?
Quel problème cela est il censé régler ?
Qu’est ce que cela est censé accomplir ?
Quelles sont les preuves ?
Et dans quel but ultime ?

Nulle personne ne devrait chercher l’attention d’autrui, ni se vanter de quoi que ce soit, nulle personne ne devrait chercher à entrer en contact avec autrui dans le simple but de s’attirer de l’attention excepté pour une raison constructive.

Attirer l’attention sur soi sans aucune raison que celle d’attirer l’attention n’ a aucun sens.

La plupart des personnes non-blanches (noires) du fait de l’existence d’un système qui les rend inexistantes, les privant de toute chose car prisonnières, en détention dans ce système, cherchent en permanence à exister ce qui peut se comprendre, mais cela n’aura du sens qu’à la seule condition que cela soit constructif, autrement qu’elles évoluent en silence et qu’elles ne se mettent nullement en contact les unes avec les autres, du fait que dans ce système cette frustration a fini par les rendre hostiles les unes envers les autres.

A moins d’avoir une chose constructive à dire ou faire éviter de se mettre en contact.

Plutôt que de continuer à chercher un sentiment de bien être émotionnel, qu’elles associent cette recherche émotionnelle à la logique, en se posant des questions afin de régler ce qui mérite de l’être, afin de régler des problèmes dont le plus oimportant étant de s’attelr à mettre ne pratique un code qui leur permettra de focntionner de manière efficace, plutôt que de continuer à s’agiter, à tourner en rond.

QUESTION : Cette chose que je veux dire ou faire quel sera le résultat ? Constructif ? Non constructif ? Constructif où ? Quand ? Comment ? Pourquoi ?

Non-Constructif  où ? Quand ? Comment ? Pourquoi ?

Prendre le temps de se poser ces questions, de réfléchir,  et ce afin de pouvoir déterminer l’action à accomplir ou à ne pas accomplir, agir de manière logique pour éviter de se laisser guider part la seule émotion. Car il est question compte tenu de ce contexte de :

1 Minimiser les conflits.

2 De Régler des problèmes sans en créer d’autres.

3 De Produire de la Justice.

L’ensemble des personnes non-blanches et qui que ce soit d’ailleurs se devraient de s’arrêter, regarder ce qui est fait et se poser la question suivante : Est ce que ce que je fais  à du sens  et si oui pour produire quoi ? Est ce Constructif ou non constructif ?

Certes cela pourrait sembler difficile à admettre pour bon nombre de personnes non-blanches car habituées à se mettre en contact l’une avec l’autre pour tout et n’importe quoi, et ce souvent sans but sans objectif précis, n’ayant pas planifié la rencontre, cependant compte tenu du contexte cette mesure est nécessaire, il est question de se prémunir, et d’aider à affaiblir les effets dévastateurs de ce système et ce notamment parmi les victimes. Il est question de changer les habitudes, quitte à devenir silencieux.

« Il n’est rien de plus bizarre pour une personne blanche, qu’une personne noire qui fonctionne avec sa propre façon de penser, qui reste dans son propre monde, et qui ne réagit pas du tout à leurs attaques, un nègre qu’ils ne peuvent comprendre, comme venu de nul part. Ils n’aiment pas quand ils ne peuvent pas comprendre, un « nègre »  « bizarre », « étrange » pour eux. Vous pouvez dire quelque chose autour de lui, il ne réagit pas, il ne bronche pas un sourcil.

Il y a quelque chose d’étrange avec lui, comme si il vit dans un autre monde. un nègre qui les écoute et les déstabilise, qui les regarde comme si ils n’existent pas, au point qu’ils ont du mal, se sentent transparents et lisibles aux yeux de ce « nègre » qui les observe sans sourciller.» *Neely Fuller Jr

Ne s’exprimer que si ce qu’il y a à dire aide à régler un problème ou est constructif.

Ne contacter une personne que si e qu’il y a à faire aide à régler un problème ou est constructif.

une fois cela fait se retirer si ce q’uil ya vait à dire et faire est dit et/ou fait.

Cela est aussi la codification et les personnes non-blanches (noires) se devraient de comprendre la logique sous jacente de cette approche.

Question : Cet endrtoit où j’envisage d’aller il y a t’il quoi que ce soit à avoir avec la résolution d’un problème ? Et si cela a avoir avec cela quesl problème il y a t’il ?
Il y at’il une valeur constructive ? Et si oui COMMENT ?

Les personnes non-blanches (noires) se doivent de devenir les personnes les plus constrcutives qui n’aient jamais existé à ce jour sur la planète. Leur présence à elle seule devant devenri une véritable bouffée d’oxygène.
Leur simple présence devant susciter un enthousiasme car elles réglant des problèmes sans en créer d’autres.
Agir afin de ne plus être considérées comme des semeurs de troubles.

Nous devrions Tous nous arrêtez et regarder ce que nous faisons et se poser la question suivante : est ce que cela à du sens ce que je fais et si oui pour produire quoi ? Est ce Constructif ou non constructif ?

Dans tout ce qu’elles entreprennent générer un climat non de terreur mais de tranquilité et de bienveillance, afin d’améliorer la qualité de la relation.
Produire de la JUSTICE en toutes circonstances.
Prendre les choses sérieuses avec sérieux et mettre de côté les choses stupides.
Cesser de vouloir attirer l’attention sur elles à moins que cela serve un véritable but constructif avéré.
Agir silencieusement qu’elles soient seules ou parmi d’autres personnes, considérer nécessaire de ne consacrer temps et énergie qu’a un seul et unique but qui est la production de la JUSTICE et ce en toutes circonstances, ce qui implique un travail d’observation permanente, et de se poser des questions au lieu de réagir de manière irréfléchie.

Quel est le résultat ? Il y a t’il un quelconque résultat constructif ? Tout doit être redéfini.

Plus rien de non-constructif, il est question d’harmonie. Plus personne n’est blessé, plus personne n’est agressé, plus personne ne souffre. Plus de tragédie.

DEVENIR UNE AUTRE QUALITÉ DE PERSONNE CAR À CE JOUR CETTE PER QUA:ITÉ DE PRESONNE N’EXSITE PAS ET EST À PRODUIRE.

Que tout le monde vienne pour faire une meilleure chose par rapport à ce qui a été fait avant. Apporter une amélioration. Gagner plutôt que perdre.
Nous devons y penser sérieusement. Être capable de voir le résultat.
Avoir un bon moment tout en faisant quelque chose de constructif, mêler travail et jeu et faire en sorte que cela soit une seule et même chose.

Les personnes travaillent afin d’y prendre du plaisir.

Le résultat = Les choses sont meilleures qu’elles l’étaient avant.

Tout considérer : Notre mentalité est enracinée.

Voir ce que nous avons vraiment comme résultat de ce que nous produisons de cela.

Peut être que ce qui est considéré normal ne devrait pas être normal. Il est question de faire en sorte que les choses soient meilleures. Changer nos habitudes. Les examiner.

ENLEVER LE POISON ET CONSERVER LES « BONNES CHOSES ».

Regarder comment cela apparaît à la lumière.
Que sommes nous censés accomplir ici ? Regarder toutes les traditions.
L’idée est comme apporter une amélioration dans votre maison, peut être qu’elle a besoin d’un plus grand garage. Plus de mal, plus de douleur.
Tout ce que nous faisons = Servir et être une fondation pour améliorer une situation antérieure.
Tout le monde devrait être « heureux ».
Les activités destructives ne devraient rendre aucune personne heureuse.
Pourquoi ne pas réfléchir sérieusement a cela ?

Nous pouvons avoir et faire des choses mais elles devraient avoir un résultat constructif, comme une nouvelle maison par exemple, 24 nouvelles maisons pour des personnes quelles qu’elles soient, de nouvelle routes, de nouveaux hôpitaux.

Autrement nous devrions cesser de faire comme nous faisions auparavant si cela n’apporte aucune amélioration. Il faut examiner toutes nos vacances. Quelque chose de différent de ce que vous avez fait avant doit en résulter.

Nul ne doit en sortir lésé de quelque manière que ce soit. Cela doit être connecté avec un résultat constructif, un résultat qui peut être mesuré.
Nos relations quotidiennes se sont elles améliorées ? Comment ?
Qu’est ce qui est différent après ce qui a été dit, fait ?
Les traditions sont des choses qui doivent servir à construire et sont à ce jour à construire car aucune tradition à ce jour n’a produit un monde de JUSTICE.

Amélioration Cela doit être le résultat. « Les traditions n’aident pas les personnes à rendre leurs conditions meilleures ». Trop souvent ce sont des habitudes.

« NOUS DEVONS DEVENIR L’ORGANISME LE PLUS CONSTRUCTIF QUE L’UNIVERS N’AI JAMAIS CRÉÉE » … ÉVOLUER VERS UN HOMME ET UNE FEMME UNIVERSELLE.

« Nous devons devenir des personnes qui n’ont encore jamais existé ».
La qualité des relations et la résolution de problèmes doit être au centre de nos préoccupations quotidiennes en permancence et pour chacun d’entre nous dans ce système qui pousse à se dénigrer et a nous maltraiter. Cesser de perdre son temps à se flater l’ego car cela n’est pas eun solution pour avancer dans un tel contexte idéologique, faire cela est comme se distrairea lors qu’il faille avancer. Cesser de se considérer sur un terrain de jeu et comprendre qu’uen guerre fait rage et que toute notre temps et énergie doit servir et être utilisé pour que prenne fin cette guerre. Faire des choses utiles et laisser de côté les choses futiles. Le temps n’est pas à la distraction.

IL EST QUESTION DE REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST UNE PRISON PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.


* JUSTICE
= Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de Relation de Pouvoir Dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

JE NE SUIS PAS RACISTE.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non – Blanches se considérant victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

À NOTER :  » Quoi que fassent les personnes blanches avec les personnes non-blanche, ainsi que les personnes non-blanches entre elles, et ce durant l’existence de la suprématie blanche (racisme) rien, ne sera là ou cela se devrait être, de telles entreprises au sein d’un tel système  ne sont que d’illusoires tentatives, des faux semblants,  car toutes ces relations ont lieu  dans un contexte global dominé par le racisme, un contexte global à échelle planétaire, au sein duquel les personnes non-blanches sont « condamnées » et ce en dépit des apparences, à demeurer les sujets des personnes blanches, et des victimes de ce système  conçu pour les dominer et les maltraiter du fait de leur couleur de peau .
Il ne peut en être autrement, et ce, tant qu’existera ce système idéologique.  Seule l’élimination Totale et Définitive,  de ce système permettra une réelle égalité, ce que ne permet pas le système de la suprématie blanche (racisme) et ce malgré toutes ces entreprises, manifestions, rencontres, regroupements et ce quel que soit le domaine d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre, qui ont lieu entre personnes blanches et personnes non-blanches durant l’existence de ce système. Toutes ces activités au sein desquels sont impliquées directement et indirectement l’ensemble des personnes non-blanches avec les personnes blanches,  et les personnes non-blanches entre elles sont affectées par cet axiome idéologique qui veuille que toute personne non-blanche soit rendue inférieure, à une personne blanche quelle qu’elle soit, et que toute personne non blanche soit rendue hostile envers une autre personne non-blanche comme elle. Le racisme qui est la suprématie blanche, dominant et gouvernant toutes ces relations, toutes ces entreprises, toutes ces manifestations et ce de manière quotidienne à échelle planétaire. Aussi n’est il pas surprenant d’observer un tel degré de confusion. Cela est de la logique. Et cela est soit Vrai soit Faux. » Mirtho Linguet.

Citation : « Les racistes ont compris comment dominer l’ensembles des personnes non-blanches et ce dans tous les domaines d’activités et ils ont un CODE pour cela et pour chacun des domaines d’activité. Ils ont une manière pour faire tout ce qu’ils font. Les victimes n’ont pas une telle chose qui corresponde en pouvoir ou même en compréhension sur ce qui se passe, aussi sautent elles et font n’importe quoi, quand quelque chose arrive dans le champs de l’éducation elles ne savent pas ce qu’il faut faire, quoi dire, où aller elles sont totalement dépendantes des suprémacistes blancs pour savoir ce qu’elles doivent faire quelle que soit la situation….. ». Neely Fuller Jr

Titre :

« JE NE SUIS PAS RACISTE ».

Citation : « N’attendez pas des suprémacistes blancs (Racistes) qu’ils vous en apprennent suffisamment qui puisse vous permettre de ne plus être dominé par eux ». Neely Fuller Jr.

Combien de fois n’est il pas entendu de la part de personnes blanches cette phrase  » Je ne suis pas raciste la preuve j’ai des amis(es) noirs(es).

Certes cela semble une évidence pour elle ou lui de dire cela, et souvent cette phrase fait mouche assez souvent, au point que la vicitme, la personne non-blanche à qui cela est dit en vient à prendre cette assertion pour une vérité, cependant compte tenu de la situation cette assertion ne tient pas et ne vaut rien.
Car aussi longtemps que le racisme existera toute personne blanche qui sera en capacité d’être un(e) raciste sera probablement un(e) que cela lui plaise ou pas, il est question non d’en faire une affaire personnelle, mais de considérer la situation pour ce qu’elle est.
A savoir soit le Racisme existe, soit il n’exsite pas et s’il existe c’est qu’il est pratiqué par au moins une personne et il se pourrait que ce soit par cette même personne blanche qui dit ne pas l’être. Il n’exsite d’ailleurs à ce jour aucune liste qui dit qui d’entre elles est ou pas Raciste, le mystère demeure.
Suspect ne faisant pas d’elle un(e) raciste mais  suspect raciste quand même une nuance de fai à considérer sérieusement pour éviter de se laisser prendre au piège et de baisser sa garde alors que rien n’est réglé.
Il s’agit pas d’émotions, de ressenti, mais de logique.

Que la personne blanche associe amie et couleur de peau est en soi douteux. Quel rapport entre ami(e) et couleur ?

Pourquoi mentionner la couleur de peau pour parler d’amitié  ?

Le système de la  suprématie blanche s’appuie sur le mensonge et la confusion et en use et abuse.

Concernant ce dit « racisme inversé » qui à ce jour sert à maintenir la confusion, ce qu’il y aà comprendre c’est que le Racisme est le système de la Suprématie Blanche et il ne peut exister deux suprématies en même temps cela est impossible car être suprême est être au dessus de tout. Pour être supré^me suppose qu’il n’y ait personne au dessus de vous et personne qui puisse remettre en question vos décisions, comme la cour suprême son jugement est sans appel.

Comme Jules Cesar une fois sa décision prise personne ne la remet en question et cette dernière se doit de la mettre en pratique si elle ne veut pas risquer de perdre la vie ou de se voir rouler sa tête. Soit vous êtes suprême soit vous ne l’êtes pas.
C’est cela le système de la Suprématie Blanche fonctionnant aussi sur la terreur, une organsiation criminelle et meurtrière au dessus des lois car elle dicte ses lois sans que personne ne puisse l’en empêcher.

A ce jour les personnes qui ont le pouvoir sont les suprmacistes bkabncs (Hommes et femmes racistes) et elles sont celles qui impriment leur domination sur l’ensemble des personnes non-blanches de la planète qui n’ont aucun pouvoir et son les victimes du Racisme aussi ne peuvent elles être victimes du Racisme et pratiquer le racisme sur quelque personne blanche que ce soit.

Il n’existe pas de « racisme inversé », il existe une seule forme de  racisme et ce racisme à ce jour est le système de la Suprématie Blanche.
Il n’y a pas de Suprématie Jaune, Rouge, Noire….etc cela n’existe pas et ne devrait d’ailleurs nullementpas exister, comme ne devrait nullement exister le système de la Suprématie Blanche qui est la forme royaliste la plus puissante jamais pensée et génératrice des pires catastrophes sur la planète en ce qui conerne les relations des personnes que ce soit entre personnes blanches et personnes non-blanches et entre personnes non-blanches entre elles qui à ce jours sont les personnes les plus confuses de la planète, produisant et répandant le chaos.

Le mot « racisme inversé » n’est qu’une stratégie qui sert à renforcer la victimisation  des personnes qui sont déjà victimes du Racisme à savoir l’ensemble des personnes blanches et notamment celles appelées noires. A ce jour aucune personne non-blanche ne dicte et n’a le pouvoir de dicter quoi que ce soit aux personnes blanches et aux suprémacistes blancs sutout qui sont parmi le splus puissantes et plus « malines » des personnes blanches, durant l’exsitence du système de la Suprématie Blanche car toutes le personnes non-blanches sont maintenues en situation de détention, en prison, elles sont des prisonniers de guerre et à ce jour aucun prisonnier ne dicte aux gardiens de prison quoi que ce soit.
De ce fait ce dit « racisme inversé » est juste un moyen, une technique utilisée pour faire croire aux personnes non-blanches qui sont les vicitmes qu’elles ont un pouvoir alors qu’il en est rien, les vicitmes qui sont des prisonniers n’ont aucun pouvoir.

Quand vous êtes suprêmes vous faites ce que vous voulez sans que personne ne puisse vous empêcher de faire ce que vous voulez faire y compris laisser certains agir à leur guise, ou donner quelques avantages à certains, tout en sachant que vous pouvez lui retirer cela à n’importe quel moment car vosu êtes celui en charge de sa condition. C’est cela que n’observent pas les personnes non-blanches notamment celles appelées noires qui pour certaines se croient privilégiées oubliant leur condition qui est que ce privilège n’en est nullment un car encore prisonnières et ce quoi qu’elles possèdent car lui vient de celui qui la maintient en détention aussi devrait elle éviter de se vanter de quoi que ce soit. Sur ce point les suprémacistes blancs ne se trompent pas ils savent axactement ce qu’il en est.

Il n’est aucun domaine d’activité à ce jour qui ne soit pas sous le contrôle des Suprémacistres blancs que ce soit en économie, éducation, divertissement, politique, travail, loi, religion, sexe et guerre, ils sont ceux qui dominent en tout et pour tout, et aucune personne blanche au sein de ce système n’est en siutation d’infériorité ce qui n’est pas le cas pour l’ensemble des personnes non-blanches et ce tant qu’existera ce système. Aucune personne non-blanche ne dicte quoi que ce soit aux suprémacistes blancs tout au plus il lui est autorisé de faire des suggestions mais nullement de prendre des décisions, elle n’est pas en situation de pouvoir le faire et cela n’est pas toléré par les suprémacistes blancs autrement leur système n’aurait aucune raison d’exister pour ce qu’il est à savoir conçu pour dominer et maltraiter toute personne non-blanche.

La question est de savoir qui a le denier mot ?
Qui prend la décision finale ?

Les suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes) sont les juges suprêmes décidant et déterminant  en tout et pour tout sur la planète de comment se devraient d’être ou oas les choses, et cela est soit vrai soit faux.
Ils dictent leurs règles, leurs lois, leurs visions, leurs standards, et l’imposent de manière directe ou indirecte et demandant à leurs prisonniers de supporter leur système bien que cela soit au détriment de ces derniers.

Les personnes non-blanches se devraient de regarder les choses de la façon dont elles sont et non comme elles voudraient et souhaiteraint les regarder, cesser de se mentir ou de chercherà à se sentir bien car la situation est ce qu’elle est, et la considérer pour ce qu’elle est est nécessaire pour cesser de s’illusionner, elle est loin d’pêtre confortable et ce au delà des apparences, il est donc nécessaire de contiuer à considérer ce problème non comme une chose insignifiante ou chronique allant et venant mais séroieusmeent car à ce jour ce problème n’est nullement réglé et se devrait d’être une priorité car nuit à l’émergence de la JUSTICE dans les relations et ce quelles que soient celles ci.
Comme une maladie malsaine, destructrice,  s’en débarrasser une fois pour toute au lieu de  chercher à s’en accomoder pour se donner l’illusion que tout va bien alors qu’il en est rien.

Les personnes non-blanches sont des captifs, des prisonniers de guerre et cela qu’elles le reconnaissent ou pas au sein d’un système conçu pour les maltraiter et les dominer et ce sous toutes les formes possibles et inimaginables. Et cette situation doit disparaitre une fois pour toute.

Citation : « Aussi lontemps que le Racisme existe, quoi qui soit dit et fait, qui n’intente pas d’aider à éliminer le Racisme, et aider à produire de la justice, est perte de temps/énergie ». Neely Fuller Jr.

IL EST QUESTION DE REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.


* JUSTICE
= Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de Relation de Pouvoir Dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

http://www.producejustice.com