ÉCHIQUIER.


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 À NOTER :  » Quoi que fassent les personnes blanches avec les personnes non-blanche, ainsi que les personnes non-blanches entre elles, et ce durant l’existence de la suprématie blanche (racisme) rien, ne sera là ou cela se devrait être, de telles entreprises au sein d’un tel système  ne sont que d’illusoires tentatives, des faux semblants,  car toutes ces relations ont lieu  dans un contexte global dominé par le racisme, un contexte global à échelle planétaire, au sein duquel les personnes non-blanches sont « condamnées » et ce en dépit des apparences, à demeurer les sujets des personnes blanches, et des victimes de ce système  conçu pour les dominer et les maltraiter du fait de leur couleur de peau .
Il ne peut en être autrement, et ce, tant qu’existera ce système idéologique.  Seule l’élimination Totale et Définitive,  de ce système permettra une réelle égalité, ce que ne permet pas le système de la suprématie blanche (racisme) et ce malgré toutes ces entreprises, manifestions, rencontres, regroupements et ce quel que soit le domaine d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre, qui ont lieu entre personnes blanches et personnes non-blanches durant l’existence de ce système. Toutes ces activités au sein desquels sont impliquées directement et indirectement l’ensemble des personnes non-blanches avec les personnes blanches,  et les personnes non-blanches entre elles sont affectées par cet axiome idéologique qui veuille que toute personne non-blanche soit rendue inférieure, à une personne blanche quelle qu’elle soit, et que toute personne non blanche soit rendue hostile envers une autre personne non-blanche comme elle. Le racisme qui est la suprématie blanche, dominant et gouvernant toutes ces relations, toutes ces entreprises, toutes ces manifestations et ce de manière quotidienne à échelle planétaire. Aussi n’est il pas surprenant d’observer un tel degré de confusion. Cela est de la logique. Et cela est soit Vrai soit Faux. » Mirtho Linguet.

Il existe 4 modes de réponses au racisme de la part des victimes qui sont :

La Soumission : Accepter et suivre sans chercher à remettre en question la situation.

La Resistance : Parler du problème et ce sous la menace et au risque parfois de perdre la vie.

La Coopération : Avoir un travail au sein du système et ce en suppliant sans y produire d’opposition.

La Destruction : Agir et ce en dépit des pression au risque de perdre la vie, choix individuel et risque mesuré (car la personne en a pris la mesure), ( Martin Luther King, Malcom X, Gandhi etc..).

ÉCHIQUIER.

Les blancs attaquent et les Noir défendent, dans ce jeu c’est tout l’esprit du système de la suprématie blanche qui est mis en exergue et ce sous couvert de « Jeu ». La Guerre engagée par les personnes blanches envers toutes les personnes non-blanches.

Ne soyez pas confus.

Citation : « Peu importe combien vous pouvez réduire la taille de votre nez,  peu importe combien de médecins, d’avocats,  de juges,  de professeurs, de chercheurs, vous pouvez produire, peu importe combien de Einstein, de Freud, de Marx et de Rubenstein vous produirez, peu importe combien d’argent, de diamants et d’or, vous pouvez obtenir, si vous êtes classifié comme « non-blancs » dans les conditions de la domination de la Suprématie Blanche, lorsque le marteau de la suprématie blanche tombe vous serez sous le marteau. » Dr Frances Cress Welsing.

Titre :

ÉCHIQUIER.

Le système de la suprématie blanche pur les personnes non-blanche est une prison  qui a l’apparence d’un parc d’attractions pour enfants, car au sein de ce système tout personne non-blanche mâle ou femelle et ce quel que soit son âge, et sa situation, est un enfant, elle n’est ni un homme ni une femme, ni un mari ni une épouse. Elle est un enfant  mise en situation d’incapacité de pouvoir se protéger des effets dévastateurs du pouvoir et de la puissance à son égard du système de la suprématie blanche (Racisme) dont elle dépend en tout et pour tout étant en situation de détention (prisonnier de guerre).

WB_2048x.jpg

Un dit « jeu » qui parle en réalité dans sa symbolique principale de Guerre, le système de la suprématie blanche n’est rien d’autre qu’une Guerre, une déclaration de guerre qui s’appuie sur l’idée que toute personne classifiée comme blanche se doit de dominer et ce par tous les moyens nécessaires toute personne non-blanche de la planète et ce dans tous les compartiments, tous les domaines d’activité(économie, éducation, divertissement, politique, travail; loi, religion, sexe et guerre), n’en laissant aucun vacant, rien ne doit être laissé vacant pour elles, autrement cette domination ne serait pas totale, ce qui pour les suprémacistes blancs est plus qu’inconcevable voire nullement envisageable, autrement ce ne serait plus de la suprématie. Suprématie = Suprême = Au dessus de tout = décision ULTIME n’étant remise en question par personne, ne pouvant nullement être contestée.

Tant que les personnes non-blanches évolueront sous le toit du système de la suprématie blanche elles se doivent de s’attendre à des relations toxiques et emposionnées, hypocrites avec les personnes blanches que celles ci se consoèrent racistes ou pas, car ce système étant conçu et ce dès le départ au  détriment des personnes non-blanches réduites en situation de subjugation, rendant la personne non-blanche plus faible en plus d’être en situation d’agression du fait de ce pour quoi existe ce système.

Les suprémacistes blancs n’ont que ce projet en tête à savoir être au pouvoir du début à la fin de la journée et ce ce de manière hostile sous couvert de sourires trompeurs. La suprématie blanche est une organisation criminelle.

sonnerie-le-parrain

Citation :  » Je sais que la justice est indivisible, l’injustice n’importe où, est une menace pour la justice partout ». Dr Martin Luther King.

Ce problème, persistant problème, car il s’agit d’un problème, ne peut être abordé sans chercher à en comprendre les rouages y compris d’ordre symboliques, parfois impercebtibles car devenus si familiers, ayant un pouvoir de destruction.
Une Symbolique qui sert à supporter et à rendre plus fort ce système.  Il est nécessaire de comprendre à tous les niveaux ce qu’est et comment fonctionne le système de la suprématie blanche (Racisme) dans ses plus infimes ramifications visibles et invisibles.

Que ce soit le jeu d’échec, le billard, le basket, le golf, le football, tout ce que produisent comme « jeu » les suprémacistes blancs ne servent qu’à une seule et unique chose qui est de supporter et de rendre de plus fort de manière directe et indirecte leur idéologie, leur système qui est un pouvoir de système dynamique, dynamique car en mouvement permanent du fait de sa pratique par celles et ceux (hommes et femmes racistes) qui défendent et croient en ce système.

Ex : Le billard  : L’expression « être derrière la huitième boule « . Un terme qui signifie être dans une position défavorable ou inconfortable. Sachant que la Boule huit est la boule Noire. Il faut s’en débarasser pour avancer.

8-ball-dream.jpg

A ce sujet, s’intéresser aux travaux du Dr Frances Cress Welsing, dans l’ouvrage The Isis papers. Ouvrage qui traite entre autres de la symbolique dans le système de la suprématie blanche (Racisme).
Comprendre ce que cela est en tant que système à savoir une somme d’éléments agencés volontairement afin de produire un résultat pré-défini.

Un système idéologique devenu un mystère  familier, familier parce que les victimes ne semblent pas imaginer ce avec quoi elles ont affaire, elles ne savent pas comment font les suprémacistes blancs pour faire ce qu’ils font.
Aussi prendre ces choses à la légère  est une erreur car en vérité ce tout ce que produisent les suprémacistes blancs sont des outils sérieux de domination et de subjugation conçus au détriment des personnes non-blanches, et ce sans qu’elles s’en rendent réellement compte, participant sans le savoir à donner de leur temps et de leur énergie à une chose dédièe à faire d’elles des victimes, des sujets, des servants pour une cause nourrie par la production de l’injustice. Inconsciemment il est enseigné aux personnes blanches de devoir manifester de l’hostilité en permanence envers toute personne non-blanche ( sentiment de supériorité/domination) de les dominer et de les maltraiter. Il n’est nul recoin de la planète qui ne soit pas dominé par cette pensée envahissante, un véritable virus, un cancer, qui porte TOUJOURS en son sein le désastre à court, moyen, long terme, résultat le monde est devenu un véritable champs de bataille,  les hommes se défiant et se faisant des guerres incessantes motivées par cette idéologie (Une pratique idéologique) qui imprime sa puissance tout en faisant croire le contraire. Apportant dans son paquetage des graines de violence et de discorde, corrompant tout ce qu’elle touche et ce à son profit.

Les suprémacistes blancs n’obeissent qu’à une seule et unique règle qui est celle d’être sûr de promouvoir ce en quoi ils croient à savoir la suprématie blanche leur seul et unique nation, leur seule et unique religion, leur seul et unique gouvernement, leur seule et unique raison de vivre, et ils n’ont cesse de le prouver et ce avec de plus en plus de raffinement.

Oublier ce contexte et oublier à qui elles ont affaire dans ce contexte pour les victimes est une erreur majeure. Le supramaciste blanc ne croitr qu’en une seule et unique chose qui est la suprématie blanche c’est ce à quoi il consacre son existence et ce à quoi il fait allegiance et rien d’autre, aussi n’attendez pas de lui qu’il favorise la JUSTICE son CODE à lui requiert qu’il produise parmi les peuples de la planète la non-justice, d’où cette confusion qui est mainenue par leurs mots qui souvent ne disent rien mais servent à tromper les victimes, des mots qui sont le ciment qui maintient leur système en place, car cachent la vérité et ne disent pas la vérité. Les victimes de fait sont maintenues dans une confusion totale ne sachant où donner de la tête et quoi faire.

Un suprémaciste blanc trompe ses victimes (violence indirecte) et quand la tromperie ne suffit plus il utilise alors  la violence directe. Ils ont amené et répandu et ne cessent d’amener te de répandre le CHAOS parmi tous les peuples de la planète, plutôt que de favoriser la PAIX.

scaletowidth.jpg

Il n’est rien que ne produise  les suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes qui croient en cette idéologie) qui ne soit pas régi par cette seule et unique loi à savoir tout mettre en place pour dominer et maltraiter l’ensemble des personnes non-blanches de manière directe et indirecte, incitant ces personnes non-blanches à valoriser toute ce qui est non-constructif, chaotique, destructeur, déséquilibré favorisant des relations toxiques, à participer et ce à leur détriment (les vicitmes que sont l’ensemble de personnes non-blanches de la planète) à ce qui est non-construcitf plutôt que de favoriser un monde de JUSTICE.
Seul compte pour le suprémaciste blanc du début à la fin de la journée d’être aux commandes, d’être au pouvoir, de faire en sorte que son système fonctionne à plein temps à plein régime, et ce peu importe ce qu’il dira et fera, ne dira pas et ne fera pas,  tout est axé pour ce seul et unique Objectif/But.

De plus toute personne blanche qui naît et grandit dans ce système est éduqué dès son plus jeune âge et ce 24/24, 7/7 à intégrer ces lois et ce que ce soit à la maison, à l’école, il lui est enseigné cela à un tel point qu’elle trouve « normale » la situation et de ce fait devient d’office un agent, un soldat,  de ce système, elle est enrôlée d’office et s’y elle s’y refuse elle se doit de s’attrende à des désagréments certains, car est considérée comme allant à l’encontre de l’entreprise « familiale ». Cependant cela ne doit nullment priver les victimes de conserver leur lucidité lorsqu’elles observent que des personnes blanches subissent comme elles de l’injustice, car une différence demeure du fait qu’elles sont non-blanche et ne font pas partie de cette « famille ».

Comprendre que ce système est le résultat de la volonté délibérée de personnes qui du fait de leur couleur de peau qui se trouve être blanche, permettent et activent pratiquement tous les rouages possibles afin que ce système subsite et ce dans tous les domaines d’activités ( Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.), il n’est ici rien de mystèrieux, c’est de a logique, car ce système est une construction d’ordre idéo-logique, un idéal soutenupar des outils suivant une logique.

Que faire ?
1 Comprendre est le premier pas à réaliser.

Comprendre que ce système se nourrit et est nourri par l’injustice, la dysharmonie, e CHAOS,  et qu’il est en tant que tel la forme d’injusticie la plus totale, et concourt à favoriser celle ci, et ce de la manière la plus aboutie existante à ce jour sur la planète, car imprime l’idée qu’un seul un individu est légitime sur terre et ce du fait qu’il soit blanc, et que cet individu se doit de dominer et de maltraiter tous les autres du fait de leur couleur de peau car classifiés non-blancs, ce qui est une offense au « créateur » de fait.
Le suprémaciste blanc considère que « Dieu à fait l’homme blanc pour servir Dieu et que Dieu a conçu le non-blanc pour servir l’homme blanc ». En simple il se considère comme le seul et véritable homme et se considère comme un Dieu par devant tout personne non-blanche.

De ce fait prendre des mesures est le second pas à initier et par prendre des mesures il est question de considérer le contexte et de se fabriquer un code sur mesure.
En temps de guerre il est des comportements et des mode opératoires à adopter différentes de celles qui ont lieu en temps de paix. Il est question de savoir manoeuvrer et de disposer d’une méthode qui fonctionne pour pouvoir manoeuvrer, car ten toute chose il existe une méthode qui fonctionne et c’est cette méthode qu’il est nécessaire de connaître.

Avoir un CODE ce qui consiste pour celui qui l’utilise à développer une méthode, à mettre en pratique une procédure qui fonctionne en toutes circonstances, en toutes situation, en tous temps. Ce CODE ayant comme principe directeur de produire de la JUSTICE, de fonctionner pour la personne et non contre elle, un code COMPENSATOIRE CONTRE-RACISTE.

Pourquoi ?
Parce que le dans le système de la suprématie blanche nulle personne non-blanche  ne peut avoir de relations harmonieuses avec qui que ce soit que ces personnes soient blanches ou non-blanches. Ce système du fait de son existence est conçu pour établir, maintenir, répandre et raffiner  la dys-harmonie entre les personnes non-blanches, dans leurs relations avec tout ce qui existe dans l’univers connu et entre elles . Rendant leurs relations et ce quel que soit le domaine d’activité « désastreuse » car en déséquilibre permanent.

Parce que ce système éduque les personnes non-blanches à utiliser leur temps et leur énergie à être constamment engagées dans des variétés d’activités qui sont une perte de  temps et d’énergie, et/ou autrement sont supportrices pour la continuation de la Suprématie Blanche. Aussi se doit elle de limiter l’usage de son temps et de son énergie de manière à ce que cela résulte à moins de pertes et de frustrations.
Et en même temps chercher à améliorer grandrement sa et/ou ses  capacités  de contrer le Racisme dans tous les domaines d’activités.

Il est important pour toute personne non-blanche quelle qu’elle soit d’éviter d’interférer dans toute action menée par une autre personne non-blanche qui a pour but de produire de la JUSTICE.

Citation : « Aussi lontemps que le Racisme existe, quoi qui soit dit et fait, qui n’intente pas d’aider à éliminer le Racisme, et aider à produire de la justice, est perte de temps/énergie ». Neely Fuller Jr.

Vérité + Justice + Équilibre = PAIX

Un code afin de savoir quoi dire et quoi faire, quoi ne pas dire et quoi ne pas faire, qui permette de produire un résultat constructif, qui fonctionne pour la personne et non contre la personne. Anticiper chaque mouvement, considérer tous les détails, et ce afin de construire une méthode efficace, pour régler des problèmes sans en créer d’autres. Pour minimiser les conflits, mais surtout favoriser la production de JUSTICE. Un code contre raciste se devant être l’antidote face au racisme. Devant chaque situation avoir déjà réfléchi à la solution. Ce qui nécessite une observation scientifique, méthodique du système dans TOUS LES DÉTAILS observer lo logique, d’avoir considéré les conséquences afin de ne produire et ne favoriser que ce qui est constructif.

Ce qui nécessite de réfléchir en avance de cesser de réagir ou d’attendre que les choses se fassent, mais de bien réfléchir avant d’agir. Il y a une méthode à développer, un système de pensée, de parole et d’actions qui produisent un résultat dont les effets ont été anticipés. Pas juste savoir quoi vouloir mais surtout pourquoi et anticiper ce qui va arriver, pour quel résultat qui est soit constrctif, soit non-constructif.

628x471.jpg

Ci-dessus Laurie Pritchett le chef de police de la ville d’Albany en Georgie, qui avait étudié les principe de non-violence afin de neutraliser l’impact du mouvement des droits civiques dans la ville d’Albany en Georgie en 1961, mouvement dans cette ville qui d’ailleurs est peu mentionné. Ce chef de police  avait anticipé en prenant soin d’étudier en amont ce qu’était la non-violence.
Résultat les prisons de la ville d’Albany furent vides, il n’y eut pas d’arrestations brutales, ce qui fut un échec pour ce mouvement dans cette ville pour Martin Luther King. Laurie Pritchett ayant manoeuvré parfaitement et habilement.
Il s’était même arrangé pour que soit payé la cation de Martin Luther King qui s’étant livré lui même pour aller en prison ne puisse y rester, un coup fatal pour Martin Luther King qui là encore fut devancé et surpris.
Le chef de police Laurie Pritchett avait étudié et planifié soigneusement et dans le détails les principes de la non-violence, s’informatn sur Gandhi entre autres, et ce afin de voir les failles de cette méthode et s’en servir à son avantage.

Le Dr Martin Luther dira d’ailleurs de Laurie Pritchett : « Il utilise les moyens moraux de la non-violence, pour maintenir les fins immorales de l’injustice raciale« .
Laurie Pritchett avait anticipé et son plan méthodiquement réfléchi, a fonctionné et ce sans le moindre heurt. Il avait un code basé sur la Logique (cause et effets) faire ce qui marche et ne pas faire ce qui ne marche pas, s’évitant ainsi des désagréments afin que son système puisse continuer à fonctionner sans être gêné.

Et c’est ce que font les plus sophistiqués des suprémacistes blancs ceux qui  d’entre eux, sont les plus raffinés.  A savoir Renforcer le système sans utiliser la force brutale, ni la viloence physique, sans créer de la terreur? « Smooth Operation ».
Laurie Pritchett a d’ailleurs été félicité par Bobby Kennedy pour avoir conservé un climat de « paix » dans la ville d’Albany.  Les suprémacistes blancs raffinés n’aiment pas le bruit et le désordre, ils aiment que leur machine, que leur système,  fonctionne silencieusement, et en douceur, sans a-coups, de manière douce et souple.

Les personnes non-blanches ont besoin d’un code car c’est cela qui leur manque, ce qui implique de facto d’avoir l’esprit en éveil en permanence, d’étudier, de faire preuve de curionisté permanente, être à l’écoute de tout le monde afin de se faire sa propre idée basée sur l’observation des résultats.
Il s’agit de ne suivre personne car les personnes et ce même ayant les meilleures intentions font des erreurs. Ecouter et regarder pour voir tout ce qui est constructif et non constructif afin de faire la différence, constructif /non-constructif, voir ce qui marche et pourquoi ? Ce qui ne marche pas et pourquoi ?
Il y a à suivre la logique qui est cause et effets.

Un Code qui comme une boussole permette d’avancer de manière précise pour un résultat exact qui fonctionne en toute circonstance, partout et en tous temps.
Un Code pour Dire la meilleure chose à dire, un Code pour faire la meilleure chose à faire.
Quoi éviter, quelles circonstances éviter. Et être capable de dire la différence et ce peu importe l’endroit de la planète, un outil Universel.

Comprendre ce qu’est et comment fonctionne le racisme et ce afin de l’éliminer et/ou d’oeuvrer à son élimination.

Il est question de persistance et cela exclut de fait l’idée de se poser la question de temps, tout ce qui compte est le résultat, pas quand, ni où, ni comment, seul compte le résultat. En tant que prisonnier de guerre cela seul compte. Ce ne sera pas fini tant que ce ne sera pas fini.

La persistance,  et ce peu importe ce que diront les autres, compenser nécessite de persister plutôt que  de s’arrêter et ce peu importe le temps que cela devra durer et prendra pour durer.
Pourquoi ?
Parce que c’est la chose la plus correcte à faire dans cette situation incorrecte, ne jamais dévier de faire ce qui est correct de faire pour corriger ce qui nécessite de l’être. Un problème n’est réglé que lorsqu’il est réglé et doit être réglé pour que ne persite plus ce problème.

Il est question de sortir de prison, et ce par la persistance, il est question d’occuper son temps et son énergie à trouver un moyen de sortir de la prison et ce depuis la prison, car c’est la seule option possible, qui est celle de faire en sorte de ne plus être dans la prison, d’en sortir d’une manière ou d’une autre.

Les suprémacistes blancs ont déclaré la guerre aux ancêtres de l’ensemble des personnes non-blanches (noires) de ce fait à ce jour toute personne non-blanche est en prison, elle naît en prison, du fait de l’existence de ce système.

Qu’attendre d’un système conçu pour produire une chose si ce n’est qu’il produise ce pour quoi il a été conçu ?

Les personnes non-blanches et notamment celles appelées noires ont besoin d’un CODE contre raciste, et cela est le chaînon manquant pour elles pour comencer à oeuvrer à dfaire ce système qui à ce jour pour la planète est un véritable cancer.

NOUS DEVONS CESSER DE NOUS MALTRAITER UNE FOIS POUR TOUTE

IL EST QUESTION DE REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST UNE PRISON PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.


* JUSTICE
= Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de Relation de Pouvoir Dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s