LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME) EST UNE RELATION DE POUVOIR DYNAMIQUE.


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » …NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Citation : « Pour une Victime de la Suprématie Blanche (une personne non-blanche), le monde entier est un camp de la mort, et chaque suprémaciste blanc (Homme et femme raciste) est un commandant du camp ». © Neely Fuller Jr

 

 Titre :

jaquette

LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME) EST UNE RELATION DE POUVOIR DYNAMIQUE.

Citation : Si les personnes blanches savent qu’elles ne veulent pas être noir, elles savent tout ce qu’il y a à savoir sur vous. James Baldwin

Dans le système de la suprématie blanche (Racisme) il n’est pas question de protéger les personnes mais de propriété. C’est cela qui compte pour eux posséder l’autre et ainsi posséder tout ce que possède l’autre, car quand vous possédez une personne vous possédez tout ce que possède cette personne. Dans leur système quoi qu’ils fassent c’est TOUJOURS pour l’avantage de leur  système et au détriment des victimes que sont l’ensemble des personnes non-blanches.

Citation : « Le seul racisme fonctionnel qui existe parmi les peuples de l’univers connu est la Suprématie Blanche ». – Neely Fuller Jr.

Les suprémacistes blancs (racistes ont le  pouvoir, mais ce pouvoir n’est nullement utilisé pour produire de la JUSTICE car exercé pour produire de la non-Justice, dans la mesure où dans ce système  les personnes non-blanches sont sous le dictat des personnes blanches et plus particulièrement de celles qui croient et défendent l’idéologie de la suprématie blanche qui est le racisme. Toutes les personnes non-blanches sont des subordonnées, objets, prisonniers. Un système qui est en fait une  prison idéologique,pour la grande majorité des personnes non-blanches.

POURQUOI LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME) EST UNE RELATION DE POUVOIR DYNAMIQUE ?

♦ Parce que ce système est un système idéologique de pouvoir, structuré, et conçu pour dominer et maltraiter toute personne non-blanche du fait de sa couleur de peau, en simple une Guerre de domination qui a pour but de faire des personnes blanches qui croient en la suprématie blanche (racisme) celles qui contrôlent, dominent tout ce que font ou pas les personnes non-blanches de manière directe et indirecte et ce dans tous les 9 domaines d’activité au sein desquels sont impliqués tout individu à un moment ou l’autre de la journée ( Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre/Contre Guerre). 

♦ Parce que ce système  est un système qui s’appuie sur un mode de pensée, et des moyens idéologiques et matériels qui valorisent les choses plus que  la production de la JUSTICE entre les individus, et servant à maintenir le personnes non-blanches dans une condition de dépendance totale vis à vis des personnes blanches de manière directe ou indirecte.

Parce que les suprémacistes blancs ne font et n’existent que pour une seule et unique chose qui est de dominer et de maltraiter toute personne non-blanche sur la base de la couleur de la peau d’une manière ou d’une autre et cherchent en permanence des moyens pour le faire même quand cela n’y paraît pas. Ils en tirent fierté, plaisir et gain matériel. Quand ils arrivent toujours se demander, « Qu’ ont ils derrière la tête ? ».

♦ Parce que leur système est un système qui incite et motive  les individus à se maltraiter et ce afin que celui-ci soit maintenu en place de manière directe et indirecte avec le concours et la collaboration de toutes les victimes, à savoir les personnes non-blanches,  d’une manière ou d’une autre, et ce à leur détriment car sont dominées et maltraitées.

 

 Petite histoire : « Le cheval sur la plantation fait le beau, il a une nouvelle selle et se sent fier et l’arbore sous le soleil. Il a oublié sa condition, il a oublié qu’il est un cheval, durant cet instant. Pourtant demain il continuera à devoir labourer le champ avec le maître sur le dos, le maître assis sur sa selle toute neuve qui lui évitera d’avoir mal aux fesses. Le cheval lui, malgré sa nouvelle selle et son contentement empli d’illusions de grandeur continuera de souffrir, continuera à devoir s’échiner,  car en vérité sa nouvelle selle n’aura en rien changé sa condition de cheval de somme.
Certains individus à défaut de selle, s’exhibent  avec autre chose. Cependant ils sont encore sur la plantation et labourent, souffrent et s’échinent, le maître, lui, les regarde en souriant de leur stupidité, car regardent les personnes non-blanches s’illusionner et se vanter d’un pouvoir qu’elles ne possèdent nullement. »
PA JWÉ KÉ SA !.jpg
Il en est de même pour les personnes non-blanches et celles appelées noires en particulier, qui affichent de la fierté,  oubliant la réalité de leur condition dans ce monde. Une fierté qui n’est en rien une solution, car elle ne les protège nullement de continuer subir la domination et la maltraitance des suprémacistes blancs que celle ci soit directe ou indirecte et ce dans tous les domaines d’activité.

NB : LES PERSONNES NON-BLANCHES N’ONT JAMAIS CHERCHÉ À DOMINER LES PERSONNES BLANCHES EN CELA ELLES SONT CORRECTES.


 » Les personnes non-blanches/noires, pour la plupart ne semblent avoir aucune idée précise du monde relationnel au sein duquel elles évoluent d’avec les personnes blanches notamment celles qui croient et défendent l’idéologie de la suprématie blanche(racisme). Un système qui les rend nuisibles entre elles car c’est pour cela qu’est conçu ce système, afin que les personnes non)blanches ne puissent nullement le remettre en question, ni représenter un danger pour son maintien. Les personnes non-blanches ne semblent pas avoir réellement pris la mesure de ce à quoi et avec qui elles ont affaire. Elles ne semblent n’avoir aucune idée  de la relation dans laquelle elles sont  impliquées et ce dans quoi  elles ont été plongées. » Mirtho Linguet.

 Citation : « Peu importe combien vous pouvez réduire la taille de votre nez, peu importe combien de médecins, d’avocats, de juges, de professeurs, de chercheurs, vous pouvez produire, peu importe combien de Einstein, de Freud, de Marx et de Rubenstein vous produirez, peu importe combien d’argent, de diamants et d’or, vous pouvez obtenir, si vous êtes classifié comme « non-blancs » dans les conditions de la domination de la suprématie blanche (Racisme), lorsque le marteau de la suprématie blanche tombe vous serez sous le marteau. » Dr Frances Cress Welsing.

Définition de ce qu’est une relation de pouvoir  dynamique : Une relation de pouvoir dynamique est une relation qui nécessite que soit mise en pratique des moyens pour la rendre active, et ce en permanence, afin de dominer une catégorie de personnes, en l’occurrence les personnes non-blanches durant l’existence de la suprématie blanche (racisme), un système servant à maintenir le personnes non-blanches dans une condition de dépendance totale vis à vis des personnes blanches de manière directe ou indirecte et ce quel que soit le domaine d’activité. Cela pouvant se faire au travers de multiples moyens, de schémas, d’outils, de symboles, de mots, pensées/paroles/actions, devant servir à faire en sorte de maintenir cette relation dans un sens qui aura ou a été définie au préalable, en  la circonstance ce sens est que soit dominé et ce de quelque manière que ce soit l’ensemble des individus non-blancs de la planète, en leur imposant une vision du monde au sein duquel ils demeurent des sujets, des prisonniers, n’ayant aucun pouvoir, ne décidant de rien de manière ultime, et ce quel que soit le domaine d’activité, à savoir :Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit). Les suprémacistes blancs (racistes) pour s’assurer de ce pouvoir ont considéré nécessaire de ne laisser aucune possibilité, et marge de manoeuvre aux personnes non-blanches, et pour se faire contrôlent tous les domaines d’activité au sein duquel se retrouve l’individu à un moment ou l’autre de la journée, car pour contrôler un individu cela suppose contrôler tout ce que fait l’individu sa pensée comprise et ce sans qu’il s’en rende compte.

Les personnes non-blanches existantes et vivantes à ce jour sur la planète,  quel que soit leur sexe et leur âge, qu’elles le reconnaissent ou pas,  sont le produit basique du système de la suprématie blanche (racisme), car naissent dans ce système qui les éduque de près ou de loin, ce système est celui qui les influence en TOUT, y compris dans leurs réactions face à ce même système.

Dans le système de la suprématie blanche qui est le racisme, qui est l’unique système en place sur la planète, les personnes non-blanches/noires sont inscrites dans une relation de pouvoir dynamique d’avec les personnes blanches sur une base quotidienne. Cette relation est dite de pouvoir car elle implique et ce en tout temps, et en tout lieu,  que la personne blanche soit en situation de supériorité constante, vis à vis de la et ou des personnes non-blanche d’une manière ou une autre, directement ou indirectement . C’est la raison pour qu’existe ce système idéologique qu’est la suprématie blanche (racisme)dédié uniquement et exclusivement  au plaisir, à la gloire et  pour profit des gains matériels des personnes blanches.

Dynamique car active et non statique. Les suprémacistes blancs racistes incitent leurs victimes à participer et ensuite les punissent en les rendant responsables. Ils ont l’art de la manipulation. Ils n’incitent jamais leurs victimes à faire une chose qu’ils ne feraient pas eux-même surtout si cela est non constructif pour les victimes, et ce pour le gain de son système.

NIGHTCRAWLER-2MB

Les personnes non-blanches/noires,  se doivent de considérer leurs relations avec les personnes blanches et ce malgré les sourires, les bises et les marques de dite sympathie ou de magnanimité, car il en va de leur existence quotidienne ainsi que de la manière dont elles évoluent au sein de ce système. Les personnes non-blanches se devant de considérer qu’à ce jour qu’elles ne sortent ni intactes ni indemnes de leurs relations d’avec les personnes blanches, les archives le prouvent et l’histoire aussi.

Une personne blanche considérant une personne non-blanche avant tout comme un sujet de divertissement, devant servir à nourrir et construire l’égo de la personne blanche, qu’elle se dise ou non raciste, car elle sait au fond d’elle que la personne non-blanche /noire ne possède aucun pouvoir réel sur elle dans son système, est un objet, un sujet.

Nul personne non-blanche à ce jour n’influençant le destin des personnes blanches et ce quel que soit le domaine : Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre, alors que le contraire est démontré 24/7 les personnes non-blanches ne cessant d’imiter les personnes blanches, qui sont leurs guides et les contrôlent globalement.
En cela il est possible de dire que le système de la suprématie blanche est un système de pouvoir dynamique.

* Il n’est aucun fait de l’histoire qui n’ait prouvé et ne prouve que les relations entre personnes blanches et non-blanches  sur la planète, n’aient pas fait l’objet de tragédies pour les personnes non-blanches/noires depuis qu’existe ce système qu’est la suprématie blanche (racisme). Les personnes non-blanches/noires feraient bien de s’en rappeler.

Un suprémaciste blanc (raciste) n’est pas ni un américain, ni un anglais, ni un espagnol, ni un français, c’est UNE PERSONNE QUI  SE CLASSIFIE COMME BLANCHE HOMME OU FEMME, ET QUI QUEL QUE SOIT LE LIEU OU ELLE SE TROUVE SUR LA PLANÈTE CROIT, DÉFEND ET EST EN CAPACITÉ DE PRATIQUER   L’IDÉOLOGIE DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, POUR LE PLAISIR, LA, GLOIRE ET LE PROFIT GÉNÉRAL MATÉRIEL DE SON SYSTÈME IDÉOLOGIQUE.

* UN SYSTÈME IDÉOLOGIQUE QUI S’APPUIE SUR UN ENSEMBLE DE SCHÉMAS ET DE MODÈLES DE PERCEPTIONS, LOGIQUES, FORMATION DE SYMBOLES, PENSÉES, PAROLES, ACTIONS, ET DE RÉPONSES ÉMOTIONNELLES, CONDUITS SIMULTANÉMENT  DANS TOUS LES DOMAINES D’ACTIVITÉ, Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre,  DIRECTEMENT (VIOLENCE) OU INDIRECTEMENT (TROMPERIE) SUR TOUTE PERSONNE NON-BLANCHE SUR LA BASE DE LA COULEUR DE SA PEAU.

tumblr_ln5ipwsRxJ1qd94ffo1_1280  1203880935-1728x800_c

The execution of the Inca/A.B. Greene. Spaniards burn Inca emperor Atahualpa at the stake; to the right is a monk holding a crucifix.  ob_30694c_lynching-postcard

South Africa / Apartheid. Police operation with teargas and dogs in the township of Soweto near Johannesburg, 12th May 1986.-Armed policeman during the operation.-Photo.  aabc1

kim_1972_quelques_sec_plus_tard   guerre-d-algerie-1_911329

« La profondeur du problème pour les personnes non-blanches semble être proportionnelle au degré de leur ignorance, qui semble abyssale en ce qui concerne les rouages du fonctionnement pratique et idéologique du racisme qui est la suprématie blanche car est une seule et même chose. Et ce du fait de l’oubli des fondements structurants de base de ce système, au sein duquel tout individu qui naît et est classifié  non-blanc est d’office soumis et ce quel que soit le domaine d’activité (Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre ) étant une cible, une victime d’office,  devant être maltraitée et dominée directement et indirectement, du fait de sa couleur de peau par une personne blanche directement et indirectement et que cette personne blanche le veuille ou pas cela va avec l’ordre de ce système. Un système  conçu pour maintenir en état de captivité  toute personne non-blanche et ce à son détriment, en faire un sujet, un prisonnier, devant servir la gloire  de ce système avant tout, et des personnes pour qui a été mis en place ce système.
A ce jour la grande majorité des personnes non-blanches sans le savoir sont en errance dans les limbes d’un  mystère familier. Le racisme semblant pour elle une chose dont elles ne comprennent pas ce qu’il est comment il fonctionne. Elles se trouvent dans la plus grande des confusions. Les personnes non-blanches ne semblant pas comprendre que ce système n’a pas pour objet, et n’a pas été conçu pour les favoriser, et ce en aucune manière, quelle que soit la forme adoptée. Les racistes ne proposant aux personnes blanches que des choses servant à les maintenir dans une situation de dépendance totale et de retard, mais surtout à faire d’elles des personnes déconnectées d’avec la logique et ne fonctionnant que de manière émotionnelle, réactionnelle, comme des « zombies« . Mirtho Linguet.

La culture du suprémaciste blanc est de pratiquer et de répandre au quotidien dans tout ce qu’il fait fait l’idéologie de la suprématie blanche, cela est sa raison de vivre.

Citation : « La culture dite « *Occidentale » qui est celle qui a produit plus de violence et de destruction sur la planète. Elle est comme un cancer détruisant le corps. Et un médecin qui tente de soigner ou de traiter une maladie (i.e cancer) doit examiner le patient au niveau le plus profond »  Dr Frances Cress Welsing traduit de l’anglais  dans The Isis Papers.

Citation : « Dans l’ère actuel, la vérité et la justice ont été écrasés par le pouvoir du système global de la suprématie blanche, rendant l’existence de la paix sur la planète impossible sous le règne de la terreur. » Dr Frances Cress Welsing traduit de l’anglais dans The Isis Papers.

  • Occidentale = Suprématie Blanche.

UNE RELATION DE POUVOIR À SENS UNIQUE ET TOUJOURS À L’AVANTAGE DES PERSONNES BLANCHES,  UNE RELATION DE POUVOIR GUIDÉE PAR LA DOMINATION SOUS LA TERREUR, LA MORT, LE SANG, LE MENSONGE ET L4ILLUSION, QUID  A EN IMPLIQUER LES VICTIMES ELLES-MÊMES.

Une relation de pouvoir qui s’appuie sur un ensemble de modèles, et de schémas pré-définis à l’avance, définissant le cadre de celles-ci. Le suprémacistes blancs qui sont les personnes blanches qui croient et défendent cette idéologie ont fixé et installé les bases d’un programme, le cadre des relations entre personnes blanches et personnes non-blanches et les éléments de référence prouvent encore à ce jour que la personne non-blanches sont des personnes qui sont dédiées à être dominées et maltraitées et ce de manière directe ou indirecte.

Comment : Les suprémacistes blancs considèrent qu’ils sont les seuls à  pouvoir et devoir décider, déterminer, évaluer, de TOUT ce qui a lieu sur la terre en ce qui concerne leurs affaires et celles des personnes non-blanches. Définissant tout ce qui doit être et ne pas être pour les personnes non-blanches/noires. Autorisant ou Interdisant, motivant, influençant, incitant, éduquant, gouvernant, l’ensemble des personnes non-blanches/noires dans tout ce qu’elles doivent penser, dire et faire. LES SUPRÉMACISTES BLANCS ONT MIS EN PLACE UN SYSTÈME ENTIER QUI COUVRE TOUS LES DOMAINES D’ACTIVITÉ DES PERSONNES QU’ELLES ONT DÉCIDÉ DE DOMINER EN :  Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre.

Peu importe ce que feront et/ou ne feront pas les personnes non-blanches/noires dans ce système, peu importe leurs diplômes, leurs savoirs, leurs connaissances, les manies qu’elles adopteront et les noms qu’elles se donneront pour se définir,  elles ne doivent s’attendre à aucun autre traitement, au sein de ce système, de la part de celles et ceux (les personnes racistes) qui croient en ce système qui est la suprématie blanche (racisme) et le défendent,  que celui qui leur a été désigné du fait de leur couleur de peau, dès lors que reconnus et classifiés comme non-blancs.

Réplique tirée du parrain I : « Non ! On lui donne de quoi se nourrir mais les affaires de la famille ne le regardent pas. »

LES PERSONNES NON-BLANCHES/NOIRES DOIVENT COMPRENDRE LA NÉCESSITÉ ET CE SANS PERDRE UNE MINUTE DE PRATIQUER UN CODE CONTRE RACISTE   TOTALEMENT DÉDIÉ EN PERMANENCE À PRODUIRE DE LA JUSTICE DANS TOUTES LEURS RELATIONS SUR UNE BASE QUOTIDIENNE EN VUE DE :

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de Relation de Pouvoir Dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s