FÊTER LES PÈRES, ET LES MÈRES, EN TANT QUE PERSONNE NON-BLANCHE, DANS UN MONDE DOMINÉ PAR LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME EST UNE ILLUSION.


Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »
…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non – Blanches se considérant victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Titre :

FÊTER LES PÈRES, ET LES MÈRES, EN TANT QUE PERSONNE NON-BLANCHE, DANS UN MONDE DOMINÉ PAR LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME EST UNE ILLUSION.

POURQUOI  ?

Ci dessous un  extrait traduit de l’ouvrage © The United Independent Compensatory/Code/System/Concept a textbook/workbook for thougth, speech, and/or action for victims of racism (white supremacy) by Neely Fuller Jr 1984. P 33.


Dans un système mondial  socio-matériel dominé par les Suprémacistes Blancs (Racistes), chaque et toute personne non-blanche née dans l’univers connu, devient immédiatement  victime de, et,  un sujet du système de la la Suprématie Blanche. Cela arrive automatiquement – la raison étant que Les hommes racistes et les femmes Racistes, sont les maîtres fonctionnels directs, et/ou indirects de toutes les personnes non-blanches de l’univers connu dans tous les domaines d’activité. L’expansion de la Suprématie Blanche signifie aussi que plus longtemps la Suprématie Blanche est maintenue, plus grand est l’effet qu’elle a sur la pensée des personnes non-blanches. Ainsi, si la pensée des personnes non-blanches est dominée par les personnes qui pratiquent la Suprématie Blanche, ces pensées causent que les personnes non-blanches fonctionnent pour un plus grand soutien de la Suprématie Blanche,  les effets de la Suprématie blanche sont ainsi augmentés.
©Neely Fuller Jr 1984. P 33.




POURQUOI  ?

Parce que quoi que fasse ou ne fasse pas un suprémaciste blanc (raciste), il est nécessaire pour les personnes non-blanches de comprendre que ce qui est fait ou pas se doit de toujours servir le PLAISIR, LA GLOIRE et le GAIN MATÉRIEL du système de la Suprématie Blanche (racisme).

 » Les personnes non-blanches ne sont pas qualifiées pour ce célébrer quoi que ce soit, compte tenu de leur situation de prisonniers de guerre, de sujets, d’enfants,  dans un système qui les maintient sous  domination. Elles n’ont rien à célébrer, ni anniversaire, ni st valentin, ni fête des pères et fête des mères. Elles ne peuvent rien prétendre d’autre que leur condition de prisonnier. Elles n’ont rien à célébrer et se doivent avant tout de s’impliquer au quotidien remplacer le système de la suprématie blanche par un système de JUSTICE, à éroder la prison pour ne plus être prisonnier, transformer en même temps la prison en hôpital.. »

Toute personne non-blanche/noire se doit de comprendre que dans un monde dominé par une telle idéologie,  il est un enfant mâle ou une femelle, elle se doit de comprendre qu’elle n’a aucun pouvoir,  y compris envers leur progéniture, son seul et unique pouvoir étant d’obéir aux suprémacistes blancs ou de résister du mieux qu’elle peut durant l’existence de ce système qui demeure le seul effectif à ce jour à l’échelle du monde, car est le modèle dominant qui régit les interactions des individus de la planète globalement, les personnes non-blanches étant des enfants, leurs parents illégitimes mais parents quand même étant les suprémacistes blancs (racistes).

Les suprémacistes blancs (racistes ) étant ceux qui sont aux commandes des affaires des personnes non-blanches/noires, leurs sujets et ce quel que soit le domaine d’activité.
Les suprémacistes blancs sont ceux qui orchestrent le monde, ils sont ceux qui impriment le rythme.
Toute personne non-blanche demeure un captif et dépend des décisions des personnes blanches qui croient défendent pratiquent l’idéologie de la suprématie blanche, or il se trouve que ces personnes blanches sont celles qui possèdent le pouvoir, décident et déterminent ce que doivent faite ou pas les personnes non-blanches, obligées, incitées et éduquées à servir un système idéologique qui est conçu pour les dominer et les maltraiter.

Comprendre en tant que personne non-blanche/noire qu’elles n’ont aucun statut de Père et de Mère car sont des considérés comme des enfants dans ce système et qu’elles se doivent de cesser de prétendre ce qu’elles ne sont nullement durant l’existence de ce système.

Elles se doivent comprendre cette nécessité de cesser de prétendre un statut qui n’est en rien vrai, pour elles. Le seul statut qui soit vrai est celui de garçons et de filles, de sujets, de prisonniers de guerre.

Aussi fêter et participer  ces dites célébrations, qui servent et sont conçus pour soutenir le système de la suprématie blanche, le renforcer,  n’est en rien pour elles une solution, ni une manière de sortir de cette illusion qui leur est fabriquée sur mesure. Car il n’est rien que ne fasse un suprémaciste blanc au sein de son système qui ne se fasse sans avoir pour but celui de maintenir, renforcer, répandre et raffiner son système et ce toujours et en permanence au détriment des personnes non-blanches leurs victimes et servantes. Un esclave ne peut se réjouir alors que sa situation reste inchangée.

Les seules vraies mères sont les femmes blanches racistes, et les seuls pères les hommes blancs racistes qui sont les véritables pères et mères car sont ceux qui ont le pouvoir de décision finale, commandent aux personnes non-blanches ce qu’elles ont à faire ou pas, d’où elles doivent aller ou pas.

Il n’est pas possible d’être un père et une mère et d’être sujet.
Il n’est pas possible d’être un père et une mère et être dans l’incapacité de pouvoir prendre de réelles de décisions, et c’est ce qu’il n’est pas accordé aux personnes non-blanches de la planète dans un monde dominé par la suprématie blanche qui est le racisme , un monde idéologique ou sont maintenus en état de captivité toutes les personnes non-blanches de manière directe ou indirecte et ce dans tous les domaines d’activités au sein desquelles elles sont impliquées au quotidien.

Les personnes non-blanches de ce fait n’ont pas à participer à ces fêtes car elles ne peuvent célébrer quoi que ce soit n’ayant à ce jour rien accompli, qui puisse à ce jour le justifier,  et n’étant pas sorties de cette condition de subjugation, qui les maintient dans un état infantile vis à vis de toute personne blanche qui est dans ce monde le véritable « adulte »..

Elles n’ont rien à célébrer, ni anniversaire, ni noël, ni fête des pères, ni fête des mères, RIEN, dans un monde ou leur condition est celle de sujets, de prisonniers, ce qu’elles ont à faire est de travailler à remplacer le système de la suprématie blanche qui est le racisme par un système de de JUSTICE.

Que les personnes non-blanches et les personnes noires en particulier l’acceptent ou pas, à ce jour tout ce qu’elles font font doit faire l’objet de l’autorisation de près ou de loin, directement ou indirectement de personnes blanches, ce monde étant dominé par cette seule et unique idéologie, ce seul gouvernement, le seul système en place,  un système de non-qualité, produisant des personnes de non-qualité.

Elles se doivent de considérer leur condition et non se de se satisfaire de sentiment et d ‘émotions illusoires,  éviter de se laisser griser par des illusions qui cachent la vérité de leur véritable situation, celle qui est qu’elles sont encore à ce jour des prisonniers d’une guerre de domination, une guerre qui a pour but de les priver d’existence du fait qu’elles sont non-blanches/noires, et les rendre dépendantes, victimes, servantes d’un système qui prône la non-justice et non la JUSTICE.  Une guerre où elles se retrouvent sur un champs de bataille à s’entretuer entre elles et ce au bénéfice des suprémacistes blancs les véritables responsables de cette situation tragique.

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et *religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanches de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

*Religieux = Une religion étant une forte croyance qui est appuyée par des actions. Toute forme de croyance qui est suivie d’action est une religion car l’individu pour exister s’appuie sur cette croyance et en fait un guide qui gouverne sa relation à l’autre et ce quel que soit le domaine d’activité.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s