LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME) VAINQUEUR PAR CHAOS ? « MALHEUREUSEMENT ».

Citation : « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » © NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Titre :

LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME) VAINQUEUR PAR CHAOS ? MALHEUREUSEMENT ».

Les suprémacistes blancs (racistes) même dans leur éventuelle chute entraîneront les victimes, et ce avec un sourire de satisfaction car jusqu’au bout il leur faut maltraiter ces dernières, par conséquent celles ci, se doivent faire preuve de vigilance, à commencer par cesser de les suivre, le sillage des suprémacistes blancs (racistes) étant pour elles mortel.

la-chute-mouvement-sculpture-bronze-02-600x400-1.jpg

C’EST LE PROBLÈME MAJEUR QUI NOURRIT TOUTES LES RELATIONS ET ACTIVITÉS DANS LE MONDE ET DONT LES EFFETS DÉVASTATEURS NE SE COMPTENT PLUS.

Il s’agit d’un désastre Total et MONUMENTAL car les instigateurs ne sont pas affectés par ce qu’ils créent et continuent à voir leur aura « malsaine » se répandre, augmenter, n’ayant plus à faire le travail car les victimes sont en mode automatiques ayant fini par prendre goût au poison au point de ne plus donner d’importance à leur vie et à celle d’autrui. Les problèmes se réglant par des tueries sanglantes, des comportements destructeurs, et suicidaires.

Comment expliquer que beaucoup de victimes non blanches privilégient les armes à feu, la drogue, le meurtre, la violence ?

QUI  ÉDUQUE À VÉNÉRER CETTE VIOLENCE ET QUI FAVORISE CETTE VIOLENCE ?
LES SUPRÉMACISTES BLANCS (RACISTES) SONT DES PERSONNES QUI SAVENT CRÉER LE CHAOS ET S’EN AMUSENT QUAND ELLES VOIENT  LES VICTIMES SE JETER DEDANS À PIEDS JOINTS. ILS RESTENT TAPIS DANS L’OMBRE ET OBSERVENT LE SPECTACLE QU’ILS METTENT EN SCÈNE ET QUI GLOBALEMENT POUSSE LES PERSONNES NON BLANCHES À SE DÉTRUIRE. TOUS LEURS JEUX, TOUTE LEUR HISTOIRE, TOUS LEURS FILMS, SONT CONSTITUÉS D’ÉLÉMENTS QUI ÉDUQUENT LES VICTIMES, QUI ELLES NE FONT PAS DE DISTINCTION ENTRE FICTION ET RÉALITÉ,  ELLES CONFONDENT CINÉMA ET VÉRITÉ ET C’EST EN CELA QUE LA CONFUSION DEVIENT MORTELLE.

Les victimes sont maintenues à distance respective dans tout ce qui est constructif et qui aide à produire de la Justice, sont incitées  à vénérer un mode de pensée « malsain ». « Éduquées à se divertir et à s’étourdir, à suivre sans se poser de questions sur la pertinence ou pas du résultat qui sera obtenu en quoi il sera constructif. Amenées et dirigées vers la surface plutôt que vers la profondeur de la réflexion.

INCITÉES, ÉDUQUÉES, HABITUÉES À NE PAS CHERCHER À COMPRENDRE CE À QUOI ELLES PARTICIPENT,  LES VICTIMES DANS LEUR APPROCHE DU MONDE MALGRÉ LES ACCESSOIRES APPARENTS DE LA TECHNOLOGIE QU’ELLES S’ENQUIÈRENT D’ACQUÉRIR POUR LES EXHIBER,  SONT GLOBALEMENT ATTEINTES PAR  LE VIRUS DE LA DESTRUCTION QUE LEUR INOCULE CHAQUE JOUR LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME). NE SACHANT QUOI FAIRE,  ELLES S’ENTRE TUENT EN PERMANENCE, NOURRISSENT ET MAINTIENNENT UN CLIMAT DE VIOLENCE ET D’HOSTILITÉ, QUI LEUR EST DÉFAVORABLE GLOBALEMENT. NE CONTRIBUANT EN RIEN À FAIRE ÉMERGER UN MONDE DE JUSTICE MAIS PARTICIPANT À UN ARRANGEMENT TRAGIQUE.  FINISSANT SUR LE CARREAU AVEC DES BLINGS-BLINGS FAISANT D’ELLES DES MONSTRES, DES CARICATURES, PERSUADÉES QUE CELA EST SYNONYME DE  » PROGRÈS » ALORS QU’IL EN EST RÉELLEMENT RIEN. ACCEPTANT CETTE DOUCE IVRESSE MACABRE COMME SYNONYME DE PROGRÈS ALORS QU’IL EST SURTOUT SIGNE DE RÉGRESSION.

EST CE UN PROGRÈS QUE DE CONTINUER  A SE MALTRAITER  ?

Est ce  régler un problème  que d’utiliser la violence et de chercher à créer de la violence ?
Est ce  régler un problème que de se détruire en tant qu »individu en ne réfléchissant pas au résultat de ce qui est produit ?

les victimes sont incitées à privilégier ce qu’elles possèdent et qui leur est donné par ces mêmes personnes qui les tiennent en « Laisse », persuadées que ce qu’elles possèdent est ce qui compte.

Or posséder un chose dans un système qui ne favorise pas la JUSTICE est ne rien posséder, si cette possession sert à s’exhiber et non à produire de la JUSTICE, et ce quelle que soit ce que possède l’individu, cela n’a aucune réelle valeur.

Il n’est pas un jeu, une émission, un épisode télé, un film, une publicité, qui ne soit faite sans que ne soit contenue de la violence, si celle ci amuse les suprémacistes blancs, et a fini par  être adulée par les victimes, il en demeure que le nombre des victimes ET LA VICTOIRE PAR CHAOS/K.O réellement est du côté des personnes non blanches, qui chaque jour empilent les tragédies, la misère, le désastre. les morts, que cela soit fait de manière physique ou cérébrale. Cérébrale car en maintenant un individu dans l’ignorance c’est garantir aussi sa mort cérébrale assurée, ce qui est aussi un crime. La Suprématie Blanche est une organisation criminelle.

Il n’est pas un désastre sur la planète, une activité désastreuse  de quelque ordre qui soit qui ne soit pas associé et lié de près ou de loin à ce que produit ce système et les personnes qui le défendent qui se prennent pour des « Dieux ».

Toute la technologie censé apporter des dits  » bienfaits » se révèle à court, moyen, long terme des calamités. favorisent le chaos et semblent en être surpris, ces personnes n’ont de cesse de chercher à vouloir dominer et n’ont aucunement l’intention de s’arrêter.

Il est question de déclin, mais ce déclin n’est qu’une illusion car à y regarder de près ce monde est contaminé par une pensée, et tant que celle ci sera effective, il n’y aura pas de déclin. Ce monde est contaminé par une pensée du chaos, une pensée exacerbée par les suprémacistes blancs (racistes) à grands renforts de slogans séduisants mais trompeurs, des slogans qui ont a ce jour aveuglé et ébloui les victimes, les plus trompeurs de tous étant ceux de « civilisation », « modernité », qui demeurent un label mais pas une réalité, et servent à renforcer ce système en trompant encore plus les victimes en augmentant la confusion.

IL Y A À REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de Relation de Pouvoir Dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

http://www.producejustice.com

NE PAS OUBLIER D’OÙ « NOUS » VENONS…

Citation : « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » © NEELY FULLER JR.

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Titre :

NE PAS OUBLIER  D’OÙ « NOUS » VENONS…

Cette phrase revient souvent chez un grand nombre  personnes non-blanches notamment celles appelées noires, « il ne faut pas oublier d’où nous venons »…

Nul à ce jour ne sait vraiment d’où viennent les espèces, les entités, les individus qui constituent la planète, comment réellement a commencé l’existence.

Nul ne sait avec précision d’où est venu la point de départ, la premières ou les premières cellules qui ont généré l’existence, la vie et fait que certains disent que le berceau de l‘humanité est en Afrique mais où se trouvait ces cellules avant d’éclore en Afrique. Et Afrique ou pas il faut bien un début à toute chose.

Ce n’est pas « d’où nous venons »,
Savoir  qui vient d’où  ?

Si par « savoir d’où nous venons » implique venir d’Afrique,  il faut bien venir de quelque part, et il a bien fallu un point de départ, la question est surtout : Afin d’accomplir quoi ? Car ce qui compte est ce que nous faisons, qui est soit constructif, soit non constructif et ce peu importe d’où nous venons ou croyons venir, avec ce qui nous est donné pour agir, œil, bras, cerveau, mains, etc.. qui sont des outils.

Remarquez que la plupart des personnes blanches, et encore plus les suprémacistes blancs, elles ne se préoccupent pas de savoir d’où elles viennent, comme le font  les personnes non-blanches notamment celles appelées noires, en tous les cas pas pour les mêmes raisons, car bon nombre voire la plupart d’entre ces personnes blanches y compris les suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes) reconnaissent pour le plus grand nombre, que l’Afrique est le berceau de la dite « Humanité » ils en font même la propagande et l’enseignent, dans leurs écoles.
Ce qui compte par contre pour ces mêmes personnes blanches qui se disent ou pas racistes c’est surtout que perdure leur système qui pour elles est conçu pour produire une relation de pouvoir et de domination sur toute personne non-blanche. De maintenir en place un système conçu pour ce but ultime affiché ou pas.

Citation : » Nous devons donner du crédit à la grande « race » blanche, dans la mesure où, ils se battront entre eux, qu’ils tricheront entre eux en affaires, mais quand approche le futur et la destinée de la « race », une halte est immédiatement appelée. Pas tant pour le « Nègre » il ne sait pas quand et où cesser de se faire du tort « . (Philosophie et Opinons de Marcus Garvey © 1923 page 104)

Ce qui les intéresse c’est comprendre, chercher à comprendre et de faire en sorte que cette compréhension leur permette de conserver ce pouvoir de domination à leur donner pouvoir sur tout y compris sur la connaissance, renforcer ainsi leur domination qui à ce jours est totale, une domination cela dit incorrecte car n’ayant pas pour objectif de produire au final de la JUSTICE mais de flatter leur ego. Elles essaient de comprendre ce qui est une démarche différente car sont dans la recherche.

Et c’est là que devraient aussi se situer les personnes non-blanches, comprendre ce dans quoi elles sont à ce jour inscrites, devenir scientifiques, comprendre le contexte dans lequel elles sont inscrites et au sein duquel elles évoluent dans ce monde dominé par une idéologie qui est conçu, fabriqué, articulé, assemblé, pour les dominer et les maltraiter au point de les traumatiser, traumatisme qui les pousse à penser et à croire que le fait de savoir d’où elles viennent sera une solution pour les sortir de cette situation.

Qu’elles cessent de chercher des raisons pour se flatter l’égo, qu’elles cessent d’être dans l’émotionnel, qu’elles cessent de chercher se rassurer, qui plus est en s’appuyant sur l’idée qu’elles viennent d’Afrique.
Comme si l’Afrique était un paradis oublié, retourner en Afrique n’est pas la solution et ne le sera jamais. À ce jour personne n’est la qualité de personnes que les personnes se devraient d’être et puissent elles venir d’Afrique.
A ce jour Afrique ou pas Afrique, leur histoire qui est soit dit en passant est celle qui s’écrit à chaque seconde, de leur existence est une tragédie, un arrangement tragique, car elles sont ces personnes non-blanches, en situation de détention, elles sont dans une prison idéologique à ciel ouvert qui se nomme le système de la suprématie banche (Racisme), système idéologique global et globalisant s’étendant et étant répandu sur l’ensemble de la planète qui est mis à ce jour sous cloche.

Il n’est nul endroit sur la planète et nulle personne à ce jour qui ne soit pas soumis à l’influence de ce système et qui n’en subisse pas les effets, d’une manière ou d’une autre, que ces effets soient directs ou indirects et ce 24/24, 7jours/7.
Ce système à ce jour et depuis sa mise en œuvre celui qui construit leur vision, et les modèle, les éduque, système conçu pour favoriser les personnes classifiées blanches et pour défavoriser les personnes non-blanches et ce en dépit des apparences qui pourraient faire croire le contraire.

Pour ce qui est des personnes non-blanches appelées noires, il est plus que nécessaire et surtout URGENT qu’elles comprennent que se retourner vers l’Afrique, ou voir l’Afrique comme une référence reste un fantasme,  car cette même Afrique est gouvernée, exploitée et demeure car est devenue propriété des suprémacistes blancs, qui gèrent ce lieu comme ils gèrent les autres tous les autres endroits de la planète et tout ce que contient ces endroits.Une phrase nourrie par la confusion.

Ce qui compte c’est comprendre  la situation actuelle et en sortir.

NB : *Suprématie = Suprême, il n’y a personne au dessus.
Deux suprématies ne peuvent exister en même temps au même endroit, soit vous êtes au suprême soit vous ne l’êtes pas. Si vous êtes suprêmes personne ne vous commande, personne ne remet en question vos décisions, et à ce jour seuls(es) les suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes) possèdent ce pouvoir de décision ultime car sont aux commandes des affaires de manière directe ou indirecte des personnes non-blanches que celles ci le reconnaissent ou pas, sinon ils ne seraient pas suprêmes. Ils sont ceux qui à ce jour fixent les règles et définissent ce qui est ou n’est pas à ou pas de la valeur.

Pas « D’où nous venons » ?
Plutôt pour faire quoi ? Pour produire quoi ? Afin d‘accomplir quoi ? C’est de cela dont il est question en réalité, et ce peu importe l’entité, sa forme, sa couleur, son apparence, ce qui va compter du début à la fin de la journée, c’est ce qui sera fait ou pas, ce qui sera produit, accompli au final par cette entité, par l’individu. Qui est soit constructif ou non constructif, produit de la justice ou n’en produit pas.

D’où venons nous ? Pour aller où ? Et pour quel but ultime ?

Que l’ensemble des personnes non-blanches et particulièrement celles appelées et qui se font appeler noires, comprennent la nécessité qui est qu’elle se doivent d’agir et ce à chaque instant, à chaque seconde,  où qu’elles soient, quel que soit le lieu, le moment, quelle que soit l’activité au sein de laquelle elles s’engagent à utiliser leur temps et leur énergie, à tendre à faire en sorte que disparaisse le système de la suprématie blanche qui est le racisme, système qui a fait que ces mêmes personnes du fait de leur couleur de peau continuent à subir ses effets au point de vouloir se rassurer à savoir d’où elles viennent, en produisant de la JUSTICE qui est l’antidote à ce poison qu’est le système de la suprématie blanche qui un système de non-justice.

*JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

 *JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée, parole et ou action et ce 24/7

 *JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7

Vouloir savoir « d’où elles viennent » compte tenu de leur situation «  (même si cela semble  important pour certains(es) est en réalité une perte de temps et d’énergie, il n’y a pas une seconde à perdre.  Il y a à surtout  a utiliser ce temps et cette énergie à chercher à comprendre ce qu’est et comment fonctionne le système de la suprématie blanche pour en sortir une fois pour toute. Car l’enjeu réel est Faire disparaître ce système et avec lui ses effets.

D’où nous venons semblant encore qu’une manière de chercher à sa faire du bien…… Et « Nous » qui ?
Une abeille ne vole pas par ce qu’elle s’appelle abeille, elle vole car elle utilise ce qui lui a été donné pour voler.

Que les personnes non-blanches utilisent leur cerveau, et tout ce qui les constitue pour produire de la JUSTICE. Et s’il faut se définir comme noir, pourquoi pas ? Cela doit être synonyme de production de JUSTICE.

Pour ce qui concerne  les personnes blanches notamment celles qui se disent ne  pas être racistes, qu’elles fassent en sorte d’agir auprès des autres personnes blanches que sont leurs amis (es) avec qui elles sont allées et vont encore à l’école, avec qui elles vont faire du sport, prennent le café, jouent au golf, et dont elles les savent racistes, qu’elles aillent leur dire de faire en sorte que cesse cette pratique, qu’elles en ont assez.
Elles savent ce qu’il y a à faire, car si le système perdure c’est qu’elle le maintiennent en place. Mais qu’elles ne viennent surtout  pas parmi les victimes que sont les personnes non-blanches pour leur dire combien elles sont désolées, désolé n’est pas une solution en la circonstance, qu’elles cessent de favoriser la confusion en se donnant bonne conscience, qu’elles s’abstiennent soigneusement de cela, et cela n’a rien de personnel ce sont les affaires.

Citation : « Les personnes blanches qui ne croient pas en la suprématie blanche ne sont pas parmi les plus puissantes et les plus « intelligentes ». Neely Fuller Jr

IL Y A À REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

*JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

 *JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée, parole et ou action et ce 24/7

 *JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et *religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanches de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Home Page

CESSER DE SE FLATTER L’EGO.

Citation : « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » © NEELY FULLER JR.

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Titre :

CESSER DE SE FLATTER L’EGO.

Nous avons besoin de solutions pratiques et immédiates, nous avons besoin d’un CODE, conçu pour remplacer le système de la suprématie blanche par un système de JUSTICE,  un CODE qui puisse être mise en œuvre tout de suite, immédiatement, pas demain, pas dans une semaine, pas dans six mois, NON ! Mais MAINTENANT !et ce dans toutes nos activités, dans toutes nos interactions avec soi et autrui, sur une base quotidienne.

La JUSTICE c’est MAINTENANT.

Et cela n’implique pas de marcher, de se montrer en bombant le torse, pour raconter et  dire combien grands nous sommes et/ou avons été, ce n’est pas nécessaire ni utile et est  propre à un esprit infantile, primitif.

Et cela n’implique pas non plus de se vanter d’avoir aussi été des « conquérants ».

JUSTE faire Ce Qu’il y a à Faire de constructif, voir et observer comment utiliser temps et énergie, comment utiliser les ressources qui nous ont été données ( œil, cerveau, mains, bras, etc…) pour produire de la JUSTICE, régler des problèmes sans en créer d’autres. Il n’y a à se vanter de rien, ne fait pas de sens.

Personne ne devrait adopter ce mode de fonctionnement. Ce que fait l’individu est la seule chose qui compte qui est soit constructif soit non-constructif et ce du début de la journée à la  fin de celle ci.

La situation est urgente, méritant une action immédiate,  perdre son temps à se vanter ses ancêtres, d’une gloire passée, à se flatter l’égo, à  est loin d’être une solution.

IL EST QUESTION D’ACTION DIRECTE.

A chaque instant dans chaque situation quel que soit le domaine d’activité, il est question de produire une action directe pour éliminer le système de la suprématie blanche (racisme), une action devant produire de la  JUSTICE, une action qui règle un ou des  problèmes sans en créer d’autres, une action qui permet de minimiser les conflits, une action qui fasse en sorte que personne ne soit lésée, il s’agit de marquer un point avec une précision chirurgicale. Un « SLAM DUNK ».  Et cela à n’importe quel endroit de la planète dans n’importe quelle circonstance.
La JUSTICE est une pratique, ce n’est pas un territoire il s’agit d’une pratique comportementale individuelle

Une action directe sans fioritures et avec résultat immédiat.

 A ce jour il n’y aucune preuve, que les individus de la planète aient globalement et sans exception aucune, produit un monde de JUSTICE  et qu’il ait existé un monde de JUSTICE dans l’univers connu,  que ce soit pour les personnes blanches, et que ce soit pour les personnes non-blanches. Nul personne à ce jour n’est de la qualité de personne que les personnes se devraient d’être, par conséquent il n’est aucune raison pour qui que ce soit de devoir se vanter de quoi que ce soit, car nous sommes loin de là ou nous devrions être. Nous sommes loin du résultat à atteindre, la JUSTICE est encore à devoir être produite.

Maintenant pour ce qui concerne la situation des personnes non-blanches, de leur condition de prisonniers de guerre, qui plus est au sien du système de la suprématie blanche dont elles sont actuellement victimes, servantes, qu’elles le veuillent ou pas, parler de leurs dits ancêtres, de comment  ils étaient « grands », de leurs dits « héros » pour ce qui les concerne compte tenu de leur condition de détention, qu’elles observent que cela n’est en rien un moyen logique pour se sortir de leur condition.

Certes si cela apparaît en surface une chose à faire car semble rassurer, ou donner un sentiment d’encouragement, de f »fierté », il en demeure qu’en réfléchissant un peu, il devient évident que cela n’est nullement un solution fiable pour briser et se défaire des chaînes idéologiques de ce système, tout au plus cela est de l’ordre de se flatter l’égo en faisant référence a un passé révolu dont le seul enseignement réel à reconnaître est que ces dits « ancêtres ont failli ».
De plus comme il n’est aucune preuve qu’il ai pu exister un monde de JUSTICE se vanter de ces dits ancêtres n’a aucun sens car :

Ces ancêtres ont ils produit un monde de JUSTICE et si cela a été le cas où sont les preuves ?

Compte tenu de leur condition de détention qui date depuis, et dont elles semblent avoir des difficultés à sortir, il apparaît que ces dits ancêtres aient failli,  autrement comment se fait ils qu’elles soient aujourd’hui en situation de domination/détention par devant les suprémacistes blancs ( hommes et femmes racistes ) ?

Dans quelle mesure faire cela, est il pour elles, un moyen réel et effectif,  de les protéger des impacts directs et indirects du système de la suprématie blanche ? Si oui pourquoi ? Si non comment et quelles sont les preuves ?

Des questions qui devraient faire réfléchir plutôt qu’autre chose. Car il est question de RÉSULTAT.

Se vanter ou se rappeler une gloire passée, n’est que NOSTALGIE dans une situation qui nécessite d’agir de manière efficiente et réelle, de plus se vanter derrière les barreaux pour le suprémaciste blanc (homme et femme raciste) n’est d’aucune valeur et ne constitue aucune réelle et véritable menace pour le système de la suprématie blanche, car pour le suprémaciste blanc, seul compte du début à la fin de la journée d’être aux commandes, de pouvoir continuer à dominer et maltraiter ses victimes et cela seul a de la valeur. Le suprémaciste blanc lui est sur du concret non sur du vent et même sa capacité d’illusion lui permet de continuer à entretenir sa subjugation sur les personnes non-blanches, l’inverse demeure moins vrai, autrement pourquoi cherchent encore les personnes blanches à leur prouver des choses, et pourquoi existe encore le racisme qui est le système de la suprématie blanche ?

Par conséquent c’est cela à savoir le résultat sur leur condition de détention, que devraient observer les personnes non-blanches lorsqu’elles se vantent et se félicitent de quelconque gloire passée, ou font référence au passé. Qu’elles observent la réalité de leur condition et qu’elles comprennent que l’enjeu est de produire un monde de JUSTICE, de démanteler ce système qui nourrit et favorise la production de l’injustice. le système de la suprématie blanche est un système criminel, un système de non-justice.

Les personnes non-blanches notamment celles appelées « noires », devraient cesser de se flatter l’égo, et plutôt se concentrer sur un moyen efficace et réel de sortir de leur condition de détention.

Compte tenu de la situation se rappeler une gloire passée,  correspond à s’illusionner, à se sentir bien,  qui plus est pour des choses dont elles n’ont rien à voir si tant est qu’elles en aient la preuve. Il n’est nulle part sur terre où les hommes aient produit un monde de JUSTICE. Cette gloire passée est un Fantasme. Le suprémaciste blanc le sait bien et les laisse dans cette idée, lui continue à dominer. Car soit le problème est réglé soit il ne l’est pas et ce quoi qu’en disent les victimes. Soit le racisme existe soit il n’existe pas.

Elles se doivent d’observer la réalité du monde au sein duquel elles ont été plongées, et de considérer que se flatter devant le suprémaciste blanc alors qu’elles n’ont aucun pouvoir,  car sont maintenues en détention. Le suprémaciste blanc s’en amuse plus qu’autre chose, il est observe   comme il observerait  un animal attaché et muselé s’agiter sans que celui-se se rende compte qu’il s’épuise plus qu’autre chose, ayant perdu la notion de sa situation, il est attaché et muselé, et à la merci de celui qui l’a mis dans cette situation.

Les personnes non-blanches se devraient de devenir logiques, cesser de se duper par elles mêmes, de vivre dans le fantasme. Le suprémaciste blanc s’amuse de les voir se vanter, il les observe s’agiter les aidant même, car il sait que cela ne lui pose aucun problème, il est même prêt à les écouter à les encourager, pour sa distraction personnelle et c’est la raison pour laquelle il les laisse prendre cette direction qui si elle semble être une solution pour les victimes, ne fait en réalité qu’entretenir  et les maintenir dans l’illusion, le rêve. Cela est faire briller son boulet et rien d’autre. Un rêve qui n’est ne rien une réalité mais dont elles semblent préférer  vouloir rester dedans pour se sentir bien. S’intoxiquant avec ces rêves qui ne sont pas un substitut réel pour les sortir de leur situation et avoir des résultats concrets.

Il n’y pas à se flatter l’ego. Il n’y a pas à tirer fierté de quoi que ce soit. Il y a à faire en sorte que disparaisse une fois pour toute ce système, à le démanteler et ce qui plus est en silence sans bruits et sans se vanter. De plus nul ne devrait se vanter car nul n’a et ne produit de JUSTICE, la JUSTICE est à produire et cela nécessite la disparition de ce système global de non-justice sous la forme la plus évoluée qui existe et la plus sophistiquée à ce jour qui est le système de la suprématie blanche qui est le seul et unique système en place, il n’en existe pas d’autre et s’i tan test qu’il existe il n’a pas réussi à le remplacer autrement pourquoi existe encore un monde dominé par le RACISME, soit le monde est dominé par le racisme suprématie blanche soit il ne l’est pas, il ne pue exister et coexister deux suprématies en même temps sur la planète, il n’y a pas d’entre deux.

Que les personnes non-blanches notamment celles appelées « noires » comprennent que se vanter qui plus est derrière des barreaux n’est pas une solution. Que cette approche bien que permettant un sentiment de soulagement , même aider à supporter leur situation ne fait que les maintenir dans une illusion et un sentiment de « feel good » et rien d’autre.

IL N’Y A RIEN À PROUVER, IL Y A À PRODUIRE UN MONDE DE JUSTICE.

En attendant le suprémaciste blanc (homme et femme raciste) observe cet aveu de faiblesse de la part des victimes qui ne semblent pas comprendre que ce qui est en jeu c’est leur condition de détention et que c’est de cela qu’il faille sortir plutôt de que de se raccrocher à des illusions de grandeurs passées, de se flatter l’égo, plutôt que de se faire du bien, de trouver des raisons sentimentales et émotionnelles, d’accepter ce qui est inacceptable. Ce qui est est ce qui est et c’est cela qui est à prendre en compte, le résultat.

Reconnaître leur véritable situation plutôt que d’essayer de se convaincre de choses qui à ce jour ont montré leurs limites et leurs inefficacité pratiques.

Ces approches ne sont que des placebo pour se sentir bien mais à ce jour ne sont nullement une solution logique pour contrer le racisme.
Le racisme se contre par la pratique de la JUSTICE et cela n’implique pas de se flatter l’ego,  car nul individu qui croit en la JUSTICE ne se devrait de se croire meilleur d’un autre. Il n’y a pas à se flatter l’égo il y a à produire de la JUSTICE.

Il y a à devenir un homme et une femme UNIVERSELS fonctionnant en mode constructif et ce 24/24 7j/7 et ce dans tous les domaines d’activités Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) et ce quel que soit l’endroit de la planète, pour se faire il est nécessaire d’avoir un CODE de pensée, parole, actions, qui favorise la pratique de la JUSTICE sur une base quotidienne.VGQ.

IL Y A À REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME PAR UN SYSTÈME DE * JUSTICE *

 *JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

 *JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée, parole et ou action et ce 24/7

 *JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et *religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanches de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

http://www.producejustice.com

PAS PLUS DE DEUX.

Citation : « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » © NEELY FULLER JR.

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Titre :

PAS PLUS DE DEUX.

Finding-Balance.jpg

NOUS DEVONS AVOIR UN PLAN POUR TOUT CE QUE NOUS FAISONS, ENTREPRENONS, LE CODE EST UN PLAN, UNE FEUILLE DE ROUTE, UN GUIDE UNE BOUSSOLE.

En ce qui concerne les interactions entre deux personnes notamment entre les personnes non-blanches et ce quel que soit leur sexe, dès lors qu’il est question de se rencontrer si cette rencontre ne fait pas l’objet d’un plan qui n’a pas pour objectif un résultat constructif, cette rencontre se doit d’être évitée pour ainsi annuler toute possibilité que celle ci donne lieu à des suites dommageables. La rencontre se doit d’être programmée et planifiée, afin que le résultat de tout ce qui soit dit soit CONSTRUCTIF. Cette mesure se devant d’être encore plus précise si une troisième personne intervient.

ÉVITER DE SE RENCONTRER POUR SE RENCONTRER.

Car dans un contexte dominé par l’hostilité  minimiser les conflits doit être une priorité. Il est question de produire de la JUSTICE de faire en sorte d’améliorer la qualité des relations et cela ne peut se faire de manière irréfléchie, cela ne peut fonctionner si l’interaction est dominée par une approche émotionnelle avec en plus le risque que les deux personnes en fassent une affaire personnelle, que l’échange tombe sous le coup de débordements, d’insultes,  et de drames. Ce qui manque aux personnes non-blanches c’est un CODE, une procédure qui fonctionne et ce de la meilleure manière possible en vue de Régler des problème sans en créer d’autres.

Que personne ne sorte lésée de la situation.

LA SOLUTION, VIENDRA DE NOTRE ACTION INDIVIDUELLE A VOULOIR PRODUIRE DE LA JUSTICE DANS NOTRE QUOTIDIEN ET CE 24/7 ET EN TOUTES CIRCONSTANCES.

Toute interaction quelle qu’elle soit doit faire l’objet d’un accord dès le départ et ce avec la définition d’un objectif. Les personnes non-blanches manifestement sont hautement émotionnelles et leurs interactions souvent sont hautement influencées par ce paramètre qui en plus de fausser l’échange provoque des résultats désastreux.

Dans la conversation se concentrer sur le sujet, sur  l’ordre du jour, non sur la personne, car il s’agit de révéler la vérité au travers ce que dit la personne, il n’y a pas à s’en prendre à quiconque mais à comprendre. Il s’agit de suivre la logique, et non un conflit de personnes.

Pour éviter cela elles se doivent d’être en mode « Business ».

Poser des question, parler sous forme de question.

Éviter de faire des accusations.

Éviter de faire  et de réagir aux commentaires.

Être sur le problème(sujet de la discussion/conversation), éviter de prendre ce qui est dit de manière personnelle.

Éviter de faire des menaces et/ou de défier l’autre.

Chercher la vérité au lieu de chercher à avoir « *raison ».

Éviter les disputes favoriser la discussion.

Éviter de réagir aux mots et demander des définitions/explications.

Cesser de chercher à vouloir attirer l’attention

Que ces rencontres ne soient nullement une excuses pour favoriser les commérages, l’exhibition, des excuses pour taquiner l’autre ou favoriser le malaise et/ou l’embarras, l’hostilité.

Que ces rencontres  rencontres disposent l’objet d’une feuille de route pré-établie à savoir ce que cela implique et ce que cela n’implique pas à l’avance. Car il y a trop de dommages avec deux personnes notamment entre les personnes non-blanches mâles et femelles.
Si une conversation a lieu elle se doit d’être planifiée avoir une feuille de route, un plan en vue d’atteindre un objectif qui soit définitivement et ultimement constructif.

Il y a à construire des interactions qui auront pour objectif d’améliorer la Qualité des Relations. Il y a à favoriser un climat qui dans son principe actif a pour but ultime de remplacer le système de la suprématie blanche par un système de JUSTICE car à ce jour l’ensemble des individus de la planète dans leurs interactions ont influencés par ce contexte idéologique global qui est un contexte qui favorise et nourrit l’hostilité.

Cette approche se doit d’être prise Très au sérieux car elle relève d’une nouvelle éducation pour aller vers une nouvelle façon d’interagir, si cela n’est pas considéré les personnes non-blanches entre elles se devront de se résigner au silence et/ou s’évite et ce afin de réduire les conflits qui pourraient naître de ces rencontres spontanées, « libres » enthousiastes, inspirées sans réflexion préalable, sans plan sans feuille de route, car de telles approches sont des recette pour le désastre. Suivre la LOGIQUE car les émotions ne sont pas fiables,  trop fluctuantes pour servir de guide dans une conversation, la logique elle l’est car est cause et effet.

Il s’agit d’une procédure codifiée un moyen d’avoir les choses faites de la meilleure  manière possible. Car inspiration et enthousiasme sans plan se termine souvent dans des situations dramatiques. L’enthousiasme doit générer des plans, un code de pensée, parole, action de choses à faire et à ne pas faire, choses à dire et à ne pas dire, tout ce qui va dans le code compensatoire contre raciste, car ces interactions se tiennent dans un cadre dominé par le racisme (système de la Suprématie Blanche) et doivent fonctionner et ce de la meilleur manière possible afin d’annuler les effets toxiques inoculé par ce système et les rendre par la même occasion elles aussi moins toxiques. Les personnes non-blanches ont été rendues toxiques pour elles mêmes et cette toxicité est si subtile qu’elles ne s’en rendent pas compte.

Savoir de quoi parler, pourquoi en parler et pour quel résultat parler. Un résultat qui ne doit nullement contenir hostilité, insultes, menaces, pleurs etc toute chose qui finisse par produire de la maltraitance.

Les personnes non)blanches se doivent de sortir des ces approches qui à observation finissent souvent de manières désastreuses, tragiques, dramatiques. Ces rencontres ont montré et montrent qu’il y a souvent trop de conflits inutiles.

Conversation = Plan= Résultat

* APPROCHE CODIFIÉE POUR UNE CONVERSATION.

UNE CONVERSATION EST LA MISE EN RELATION ENTRE DEUX PERSONNES AU MINIMUM ET A UN OBJECTIF CAR EST MOTIVÉE PAR UNE INTENTION. DÉFINIR LE CADRE DE LA CONVERSATION AU PRÉALABLE EST NÉCESSAIRE VOIR PRIMORDIAL.

 1 Êtes vous d’accord pour avoir une discussion / conversation avec moi et sur quoi (SUJET) ?

 2 Que sera censé accomplir / produire cette discussion / conversation ? Ce dont nous parlerons quel en est le résultat attendu (OBJECTIF) ?

 3 Avons nous accompli et ou obtenu le résultat de ce pour quoi nous avons convenu de discuter(RÉSULTAT) ?

 OUI POURQUOI ?
NON POURQUOI ?

Procéder de la sorte est minimiser les conflits car en toute chose il faut définir un cadre un guide permettant d’atteindre l’objectif, définir au préalable le cadre et le contenu de la discussion, ceci afin de se concentrer sur le problème (sujet) et non sur la personne.

Raison:

Car Il est important et nécessaire dans une discussion de tenir compte du fait que ce qui est dit ou pas par chaque interlocuteur et doit faire l’objet d’une réflexion en amont, envisager les conséquences pour soi et ou autrui. Ce que la personne veut et ne veut pas.
Aussi pour des raisons de « confort » la personne qui s’exprime se devra d’éviter de mentionner une chose si elle aura au préalable considéré que celle ci n’y aura pas sa place et ce afin de minimiser tout conflit et de se prémunir d’un éventuel préjudice qu’elle aura initié de manière involontaire sans avoir envisagé les conséquences non constructives qui apparaîtraient par inadvertance pour elle et autrui car n’ayant pas anticipé les celles ci.

Pour éviter de se faire maltraiter et ou de maltraiter autrui.

* APPROCHE CODIFIÉE POUR UNE CONVERSATION.

*1 Quand il s’agit d’une « Question ».

La personne pose une question afin d’avoir une réponse. Chercher à savoir pourquoi elle la pose et réfléchir à la conséquence de la réponse avant de se prononcer.

*2 Quand il s’agit d’une « information ».

La personne communique une information. Chercher à savoir pourquoi elle la communique. A quoi me servira cette information ?

Merci pour cette information !

*3 Quand il s’agit d’un « Commentaire ».
Se taire ou demander « quel est le but du commentaire » ?.

Ces procédure visent à permettre de révéler la vérité et les intentions que contiennent les mots prononcés, et voir si celles ci sont constructives ou non constructives.

NB :Il n’y a aucune raison de parler d’une chose excepté si celle ci est considérée comme nécessitant une discussion pour favoriser la précision et révéler la vérité. En simple savoir pourquoi a lieu la discussion et ce qu’elle doit contenir ou pas, définir le cadre de celle ci. Toute discussion doit faire l’objet d’un cadre préalablement défini avec le but d’obtenir un résultat qui se doit d’être absolument constructif .

LE RÉSULTAT EST CE QUI PERMETTRA DE VÉRIFIER CE QUI A ÉTÉ PRODUIT EN FONCTION DE L’IDÉE DE DÉPART, car soit il sera constructif soit il sera non-constructif il n’y a pas d’entre deux.

En simple aborder les choses quelles qu’elles soient par une approche scientifique car il est question de résultat.

«COMMENT VOULONS-NOUS TOUS VIVRE ENSEMBLE? »

« Que diriez-vous de parler de la résolution des problèmes ? Sinon nous devrons rester assis là en silence ».

Cela devrait être la nouvelle culture. Nous sommes  dans le système ou pas, victime ou sujet de ce système ou pas, le système existe ou n’existe pas. C’est jeu à somme nulle.

Le système du Racisme/Suprématie Blanche est un cancer, il est très destructif.

Il est constructif en ce qui concerne le matériel mais destructif pour ce qui est de « l’humain ».

Les personnes non-blanches dans un tel contexte se doivent d’aborder leurs échanges de manière sérieuse avec l’objectif permanent de faire ne sorte que ces échanges ont pour but de produire un résultat CONSTRUCTIF, produire de la JUSTICE.

4 MOYENS POUR LES PERSONNES NON-BLANCHES D’ÉLIMINER LE RACISME

1 * Produire, construire, réparer, améliorer, et ou nettoyer/ranger les choses qui ont une valeur constructive, et n’utiliser cela que pour des buts constructifs seulement.

2 * Étudier, écrire, poser des questions, et ou échanger sur des vues avec les autres, sur tous les aspects et moyens possibles pour éliminer le racisme et ou comment produire de la justice dans tous les domaines d’activités suivants, incluant l’économie, l’éducation, le divertissement, le travail, la loi, la politique, la religion, le sexe et la guerre/contre guerre.

3 * Manger et dormir, correctement, et seulement autant que cela est nécessaire.

4 * Avoir des rapports sexuels pas plus de deux fois par semaine et utiliser un minimum de temps  et de ressources associées à de telles activités ( considérer ce moment comme un temps de relaxation qui doit aussi servir à améliorer la relation et contribuer à résoudre des problèmes y compris sur la sexualité ).

Tout cela en vue de trouver l’équilibre, toutes ces choses doivent contribuer à produire des activités constructives.

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME PAR UN SYSTÈME DE * JUSTICE *

 *JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

 *JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée, parole et ou action et ce 24/7

 *JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et *religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanches de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

http://www.producejustice.com