« FÉMINISME NOIR » = Nécessite d’avoir le Statut de Femme.

Citation : « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » © NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Vous ne pouvez être Suprême sans avoir le pouvoir TOTAL sur celles et ceux que vous avez décidé de dominer.

Vous ne pouvez être Suprême si vous ne possédez pas le pouvoir en tout et pour tout sur celles et ceux que vous avez décidé de dominer.

Un pouvoir TOTAL au point de les rendre totalement dépendantes  et réduites à l’impuissance.

Suprême = Être au dessus de tout sans que quiconque quel qu’il soit en soit en capacité et en mesure de remettre en question votre décision, celle ci ne peut être défiée en aucune manière car vous seul décidez.

A ce jour les personnes non-blanches quoi qu’elles argumentent sont totalement à la merci des suprémacistes blancs qui leur dictent tout en tout, et sont à leur totale merci. Et c’est cela qui est à comprendre pour engager un processus en vue de faire disparaître ce système en favorisant la production de la JUSTICE qui est l’antidote de ce système Toxique.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

À NOTER :  » Quoi que fassent les personnes blanches avec les personnes non-blanche, ainsi que les personnes non-blanches entre elles, et ce durant l’existence de la suprématie blanche (racisme) rien, ne sera là ou cela se devrait être, de telles entreprises au sein d’un tel système  ne sont que d’illusoires tentatives, des faux semblants,  car toutes ces relations ont lieu  dans un contexte global dominé par le racisme, un contexte global à échelle planétaire, au sein duquel les personnes non-blanches sont « condamnées » et ce en dépit des apparences, à demeurer les sujets des personnes blanches, et des victimes de ce système  conçu pour les dominer et les maltraiter du fait de leur couleur de peau .
Il ne peut en être autrement, et ce, tant qu’existera ce système idéologique.  Seule l’élimination Totale et Définitive,  de ce système permettra une réelle égalité, ce que ne permet pas le système de la suprématie blanche (racisme) et ce malgré toutes ces entreprises, manifestions, rencontres, regroupements et ce quel que soit le domaine d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre, qui ont lieu entre personnes blanches et personnes non-blanches durant l’existence de ce système. Toutes ces activités au sein desquels sont impliquées directement et indirectement l’ensemble des personnes non-blanches avec les personnes blanches,  et les personnes non-blanches entre elles sont affectées par cet axiome idéologique qui veuille que toute personne non-blanche soit rendue inférieure, à une personne blanche quelle qu’elle soit, et que toute personne non blanche soit rendue hostile envers une autre personne non-blanche comme elle. Le racisme qui est la suprématie blanche, dominant et gouvernant toutes ces relations, toutes ces entreprises, toutes ces manifestations et ce de manière quotidienne à échelle planétaire. Aussi n’est il pas surprenant d’observer un tel degré de confusion. Cela est de la logique. Et cela est soit Vrai soit Faux. » Mirtho Linguet.

Titre :

« FÉMINISME NOIR » = Nécessite d’avoir le Statut de Femme.

Féminisme définition = Pensées, paroles,  Actions produites par toute personne ayant le statut de Femmes et qui défendent leurs droits face  l’oppression qu’elles subissent de manière directes et indirectes de la part des Hommes. Ce féminisme qui est avant tout le fait de pratiquer une chose, censé donner un résultat, ne doit nullement être une volonté de domination, ni de vengeance de  la part des  femmes  envers  les hommes autrement ce n’est plus du féminisme c’est  de la domination, ou  de la vengeance tout simplement et le terme dans ce cas est trompeur.

Féminisme pour produire quoi ?
Afin d’accomplir quoi ?
Est ce pour produire de la JUSTICE ?
Si oui comment ?
Si non Pourquoi ?

Noir = Une couleur.

Dans le système de la suprématie blanche si vous êtes classifiée comme personne  non-blanche du fait de votre couleur de peau, et êtes reconnu de sexe féminin, il apparaît impossible de pouvoir défendre la condition de Femme en tant que telle, ni prétendre au féminisme qui plus est « Noir » car ce dit Féminisme cette revendication n’est en rien  associé à la couleur de la personne, à la couleur de la peau, il se pratique, « a t’il déjà été vue la couleur du « féminisme » ? De plus s’il est associé la couleur Noire à Féminisme dans un tel contexte cela est déjà une preuve de l’existence du Racisme, cela est déjà parler du Racisme. Autrement pourquoi parler de Féminisme Noir, existe t’il un Féminisme Blanc ? Les personnes blanches de sexe féminin font elles référence à leur couleur de peau lorsqu’elles ( qui sont en plus légitimes dans leur système ) parlent et revendiquent leur dit  féminisme ?
Pourquoi font elles une distinction entre elles et les personnes non-blanches ?

« beaucoup de personnes oublient que ce qui définit et détermine la condition d’un individu  au sein d’un système est lié à ce pour quoi est conçu ce système ».

1pzcBbLjrdD7NkSali3HW1Q

Pourquoi ?

Parce qu’au sein du système de la suprématie blanche, toute personne classifiée comme non-blanche quelle que soit son âge, quel que soit  son sexe, quel que soit son dit « statut social »,  se doit de comprendre et ce du fait de l’existence du système de la suprématie blanche, qu’elle est avant tout un sujet, avec le statut de garçon, ou de  fille, elle est un(e) prisonnier(ère)  de guerre (la guerre de la race) et de ce fait qu’elle ne peut nullement revendiquer le statut d’Homme ou de Femme, dans un tel contexte, cela lui est ôté d’office, refusé, interdit. Toute personne classifiée comme non-blanche qui oublie et/ou fait fi de cette considération, s’expose à encore plus de confusion.

« L’erreur majeure que font la plupart des personnes non blanches/noires, victimes et servantes évoluant au sein du système de la Suprématie Blanche/Racisme, est celle qui est de ne pas considérer le pouvoir destructeur et trompeur de leur ennemi qui use d’une apparente magnanimité, afin de mieux les tromper, les abuser dans le but de  les maintenir en état de subjugation et de domination.

Toute personne non-blanche de sexe féminin et ce où qu’elle se trouve sur la planète, qui se dit et revendique le statut de  « Féministe » en disant cela ne semble pas se rendre compte qui bien que voulant défendre ce dit « féminisme », que cela ne change rien pour elle, est est une illusion, car seule compte sa couleur de peau, et son statut au sein de ce système, dans un contexte conçu pour la contenir et la maintenir au rang de de petite fille, que cela lui plaise ou pas.
Les personnes blanches de sexe féminin qui se battent et défendent le féminisme savent au fond d’elles que ce système est en leur faveur, elles savent que leur couleur de peau est un avantage car elles aussi sont par devant toute personne non-blanche suprêmes quelle que soit leur condition au sein de leur système,  et que toute personne non-blanche au sein de ce système se doit de comprendre qu’elle ne pourra jamais (tant qu’existera ce système) être l’égal d’une personne  blanche, quand bien même elle pourra observer qu’effectivement ces personnes blanches de sexe féminin comme elles, sont l’objet d’injustice du fait de leur sexe,  mais cette injustice n’est en aucune commune mesure du niveau du racisme qui pour toute personne non-blanche est l’injustice majeure, car le racisme est la domination et maltraitance totale de toute personne non-blanche et ce peu importe son âge, son statut, ses diplômes, son sexe, du fait de sa couleur de peau. C’est le crime des crimes. Aussi avant d’inscrire les personnes non-blanches qu’elles aillent dire à leurs amies et collègues racistes de cesser la pratique du racisme, mais nullement inscrire et inviter les victimes à s’inscrire dans cette voie et une fois réglé ce problème alors il sera possible de commencer à considérer cette dite « féminité ».

Citation : « Beaucoup de femmes blanches disent  ne pas vouloir être avec les hommes blancs qui sont dans les affaires de la Suprématie Blanche. Elles le font de manière très trompeuse. Elles font cela dans le but de continuer à dominer et à confondre les deux, les personnes non-blanches de sexe féminin et de sexe masculin. Elles prétendent n’avoir rien à faire avec ce que font les hommes blancs.

Aussi longtemps qu’existe le Racisme, il est nécessaire de comprendre et de savoir que peu importe combien les personnes blanches hommes et femmes se battent les unes contres les autres, ou sont en conflit d’une manière ou d’une autre entre elles, il est mieux et correct de croire que l’attraction la plus forte qu’elles ont les unes pour les autres est basée sur le désir de continuer le Système de la Suprématie Blanche (Racisme) ». Neely Fuller Jr.

Une personne blanche de sexe féminin sait que pour elle dans ce système et ce en dépit de l’injustice qu’elle subit et qui lui est faite de la part des personnes blanches de sexe masculin, elle sait qu’elle possède le statut de femme, ce qui n’est nullement le cas des personnes non-blanches de sexe féminin qui, quoi qu’elles disent, demeurent au sein de ce système, qui plus est par devant toute personne blanche de sexe féminin, une petite fille, un enfant, parfois un objet et quelquefois un « animal de compagnie »,  et cela doit être compris une fois pour toute par l’ensemble des personnes non-blanches de la planète quel que soit leur sexe et surtout pour celles qui se disent « féministes ».
Tant que sera en place ce système c’est cela qui sera effectif dans leurs relations d’avec les personnes blanches, en réalité et rien d’autre, car c’est pour cela qu’existe ce système à savoir dominer et maltraiter toute personne non-blanche quelle que soit son sexe et son âge du fait de la couleur de sa peau.

L’erreur de beaucoup que font un grand nombre de personnes non-blanches est celle qui consiste à croire qu’elles sont dans un rapport d’égalité avec les personnes non-blanches, alors qu’il en est rien au sein de ce système qui est en faveur des personnes blanches uniquement et ce malgré le fait qu’il y ait entre elles des désaccords, cependant en ce qui concerne le maintien de leur système elles n’en ont pas excepté sur la forme que doit prendre ce maintien, mais le maintien reste le maintien car ce système est avant tout et surtout leur seul et unique raison de vivre.

Par conséquent en oubliant cette donnée qui est « capitale »,  les personnes non-blanches qui disent défendre le féminisme qui plus est dans un contexte dominé par le Racisme qui est la Suprématie Blanche font une erreur monumentale. Elles s’associent dans une revendication qui dès le départ est pour elles est une réelle supercherie, maintenue sournoisement par cette personnes blanches de sexe féminin, qui se gardent bien de le leur dire. En simple elles se font en réalité, abuser, tromper, maltraiter.

Elles ne sont pas sur le même pied d’égalité et ce en dépit des apparences, tant qu’existera ce système nulle personne non-blanche ne pourra revendiquer quoi que ce soi en se croyant l’égal des personnes blanches, cela ne fonctionne pas ainsi et cela doit être compris et considéré avec sérieux et ce sans le prisme de l’émotion, qui fausse la lecture de cette situation souvent pour un grand nombre de personnes non-blanches qui se laissent abuser en se croyant égale aux personnes blanches de sexe féminin comme elle au sein de ce système alors qu’il en est rien. Aussi comment défendre une chose quand celle ci vous est déjà refusé dès la naissance du fait de votre couleur de peau, et qui n’existe pas du fait de votre statut  qui est celui de petite fille. Aucune personne non-blanche et ce tant que ce système sera en place ne peut se dire un Homme et encore moins un femme, ce système étant conçu pour les maintenir au niveau d’enfants de petites filles et de petits garçons. Certes ce diagnostic  peut paraître est difficile à accepter mais cela est lié à la logique de ce système, il va ainsi,  ce n’est pas une question d’affectivité, de ressenti ou d’approche émotionnelle.

Dans ce système les seules personnes qui sont des hommes et des femmes sont les personnes blanches qu’elles se disent ou pas racistes. Cela doit être acquis une fois pour toute par toute personne classifiée non-blanche. Et cela aussi doit permettre de comprendre la nécessité de faite disparaître ce système par un système de JUSTICE.

Cela n’est certes pas agréable à accepter mais c’est ce que ce système produit, il ne produit rien d’autre que cela à savoir Dominer et Maltraiter toute personne non-blanche du fait de sa couleur de peau.

Aussi les personnes classifiées non-blanches de sexe féminin se doivent d’éviter de se laisser abuser par ces combats qui pour elles ne sont qu’un arrangement tragique.

Les personne blanches de sexe féminin qui défendent le féminisme se doivent  dire la vérité aux personnes non-blanches, reconnaître qu’elles participent elles les tromper, ce qui renforce la confusion qui est l’un des outils les plus dévastateurs que subissent les personnes non-blanches victimes de ce système, confusion contenu dans leurs mots qui en sont le ciment.

Les personnes non-blanches quels que soient leur âge, leur sexe, leur diplôme, leur statut, etc…. se doivent de considérer que la priorité des priorité est celle qui est de faire en sorte que ce système disparaisse, car tant qu’il sera en place qu’elles comprennent qu’elles sont des captifs, des prisonniers de guerre et c’est le seul statut qui est et rien d’autre.

Tant que ce système sera en place rien pour elles ne sera comme il se devrait d’être. Revendiquer le féminisme en tant que personne non-blanche tant que ne sera pas éliminé le Racisme qui est le système de la Suprématie Blanche, n’est qu’une illusion, l’illusion de posséder un statut qui est dans ce système pour elle inexistant.

« Faire croire à une victime qu’elle un(e) associé(e) alors que sa condition dans le système demeure le même à savoir celui de victime dans un système qui la domien et la maltraite 24/7 sur la  base du mépris de sa couleur de peau, est lui faire prendre part à un arrangement tragique. C’est l’inscrire dans une plus grande confusion, ce n’est pas lui dire la vérité et la rendre servante, victime et complice ».

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de Relation de Pouvoir Dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

http://www.producejustice.com

AFIN D’ACCOMPLIR QUOI ?

Citation : « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » © NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

À NOTER :  » Quoi que fassent les personnes blanches avec les personnes non-blanche, ainsi que les personnes non-blanches entre elles, et ce durant l’existence de la suprématie blanche (racisme) rien, ne sera là ou cela se devrait être, de telles entreprises au sein d’un tel système  ne sont que d’illusoires tentatives, des faux semblants,  car toutes ces relations ont lieu  dans un contexte global dominé par le racisme, un contexte global à échelle planétaire, au sein duquel les personnes non-blanches sont « condamnées » et ce en dépit des apparences, à demeurer les sujets des personnes blanches, et des victimes de ce système  conçu pour les dominer et les maltraiter du fait de leur couleur de peau .
Il ne peut en être autrement, et ce, tant qu’existera ce système idéologique.  Seule l’élimination Totale et Définitive,  de ce système permettra une réelle égalité, ce que ne permet pas le système de la suprématie blanche (racisme) et ce malgré toutes ces entreprises, manifestions, rencontres, regroupements et ce quel que soit le domaine d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre, qui ont lieu entre personnes blanches et personnes non-blanches durant l’existence de ce système. Toutes ces activités au sein desquels sont impliquées directement et indirectement l’ensemble des personnes non-blanches avec les personnes blanches,  et les personnes non-blanches entre elles sont affectées par cet axiome idéologique qui veuille que toute personne non-blanche soit rendue inférieure, à une personne blanche quelle qu’elle soit, et que toute personne non blanche soit rendue hostile envers une autre personne non-blanche comme elle. Le racisme qui est la suprématie blanche, dominant et gouvernant toutes ces relations, toutes ces entreprises, toutes ces manifestations et ce de manière quotidienne à échelle planétaire. Aussi n’est il pas surprenant d’observer un tel degré de confusion. Cela est de la logique. Et cela est soit Vrai soit Faux. » Mirtho Linguet.

Titre :

AFIN D’ACCOMPLIR QUOI ?

Citation : « Si vous êtes une personne qui refusez de produire de la justice, vous n’avez pas besoin de me dire qui vous êtes. Je sais qui vous êtes. Vous êtes une personne qui refusez de  produire  de la Justice ». Neely Fuller Jr.

Je suis médecin, je suis artiste, je suis docteur, je suis diplômé, je suis professeur, je suis épanouie, je suis libre, je suis humain, je suis kabile, je suis chrétien,  etc, etc……. Ces labels, ces appellations, ne doivent nullement faire oublier qu’avant tout il est question d’individus et surtout de leurs actions au quotidiens et cela n’est pas lié au titre mais bien au comportement de l’individu, et ce quoi qu’il dise pour se définir.

Quoi qu’il en soit la question qui se pose et à poser à toute personne quoi qu’elle dise pour se définir étant et devant être au final :  » AFIN D’ACCOMPLIR QUOI  » ?

Derrière ces mots, ces appellations, ces annonces, il y aura des ACTIONS. Et ce sont ces actions qui seront les critères réels sur lesquels s’appuyer pour comprendre, exprimer réellement ce que cachaient ces noms, labels, annonces, slogans…etc.

Tous ces mots, ces titres, expressions ne sont en rien une vérité, juste des annonces, des slogans, des mots, la vérité est ce qui est, ce que cela produit au final qui est soit constructif, soit non constructif, qui produit de la justice ou n’en produit pas. Cela seul compte.

Cela aidera t’il à régler un problème sans en créer d’autres ou cela nuira t’il d’une manière ou d’une autre ?

Quoi que dise un individu pour se définir, quel que soit ce qu’il affiche pour se présenter, qu’elle que soit le titre qu’il arbore, une seule et unique chose compte qui est qu’il se devra d’agir, d’interagir, à un moment ou un autre avec lui, pour lui, contre lui, avec autrui ou pas, cette action, ce qui est fait, l’action de l’individu est ce sur quoi nous devrons nous concentrer, le Résultat, qui est soit cela produit de la justice soit cela n’en produit pas. CE QUE NOUS FAISONS et ce AFIN D’ACCOMPLIR QUOI ?

Quoi que fasse une personne du début à la fin de la journée, elle se doit de considérer qu’elle se retrouve de manière directe ou indirecte, impliquée dans au moins un domaine d’activité à un moment ou l’autre de la journée, avec elle même ou autrui. Tous ces domaines à l’observation étant tous connectés. Car ce que fait une personne de son temps et de son énergie ce à quoi elle la consacre ce qui est déjà de l’économie, affecte et touche d’autres domaines.

Ce qu’elle fait en économie affecte ce qu’elle fait en éducation, ce qu’elle fait en éducation est lié au divertissement, son divertissement est lié à la politique, qui affecte son rapport à la loi, à la religion etc… Aussi qu’elle le veuille ou pas une personne dans son quotidien est en permanence impliqué de manière directe  ou indirecte dans un de ces domaines d’activité.

Tout individu porte par ses actions des impacts sur ces domaines d’activité que sont : l’économie qui est usage de temps et d’énergie (toute action implique l’usage de temps et d’énergie), l’éducation qui est le processus d’apprendre (toute action implique un processus qui est de l’ordre de l’apprentissage), le divertissement, la politique ( toute relation entre individu est d’ordre politique la politique étant lié aux échanges d’opinions entre les personnes), le travail qui consiste à se rendre actif, avoir une activité quelle qu’elle soit est un travail. le fait de respirer est en soi un travail. Éviter de confondre travail et revenus en termes numéraires,  car les deux ne sont pas forcément liés, or souvent est commise cette confusion. La loi, qui est ce qui est agir est déjà en soi une loi car est le résultat d’une logique qui se défini par et pour elle même, la religion qui est toute forme de croyance quelle qu’elle soit et qui est appuyée par des actions, le sexe qui est lié aux échanges avec ou sans rapports sexuels entre un mâle et une femelle, toute relation même d’ordre verbale entre un personne mâle et une personne femelle sont déjà une relation d’ordre sexuel. La guerre (conflit) entre deux personnes.

Une fois ces définitions comprises, il apparaît qu’une personne quelle que soit le nom qu’elle se donne pour se définir, ou le titre, quelle que soit sa profession dans son rapport à l’autre est impliqué dans un ou plusieurs de ces domaiens du début à la fin de la journée. ces titres néanmoins ne sont que des pancartes qui souvent servent de paravent, car titre ou pas, profession ou pas, soit cette personne se comporte de manière à  produire de la Justice, soit elle se comporte pour ne pas en produire. Il n’y pas d’entre deux.

Aussi durant l’existence du système de la suprématie blanche, il devient urgent de considérer que la production de la Justice est une priorité qui se doit d’être mise en avant et ce au-delà des titres. Cesser de se vanter de quoi que ce soit et se concentrer sur ce que nous faisons qui se doit de produire du début à la fin de la journée de la JUSTICE et ce en permanence 7/7, 24/24 sur une base quotidienne.

Car quoi que nous fassions, quoi que nous disions, qui plus est au sien de ce système qui nourrit, l’hostilité, la violence, l’animosité, soit nous en produisons soit nous n’en produisons pas.

Les personnes non-blanches se devraient de considérer cela pour commencer à aborder le monde silencieusement pour ne se concentrer que sur la production de la Justice et rien d’autre. A cesser de s’exhiber et/ou se donner des titres qui ne sont nullement une vérité qui plus est en tant que prisonniers de guerre. Cesser de se parer d’artifices, et de favoriser l’artificiel dans leur relations pour ne se concentrer que sur la production de la Justice. Les suprémacistes blancs ont bien compris que tant que les personnes non-blanches se laisseront piéger par cela qu’elles ne constitueront nulle menace pour leur système. Un suprémaciste blanc d’ailleurs sait qu’en se donnant des titres il ne fait que berner et duper les victimes car lui sait que seul compte pour lui de renforcer son système qui nécessite et quoi qu’il affiche et dise de dominer et maltraiter toute personne non-blanche du fait de sa couleur de peau, cela est son seul et unique objectif. De ce fait les victimes se doivent à ce jour d’avoir comme seul et unique objectif de sortir de ces boîtes de classifications pour ne se concentrer que sur la disparition de ce système et cela quoi qu’elle dise, leurs vêtement, leurs coiffures, leurs gadgets n’étant que des cache misère.
C’est ce que nous produisons dans nos relations avec soi, autrui, l’espace, l’univers, qui est la clef pour commencer à faire disparaître ce système. Ce que nous devons produire qui est la JUSTICE.

Les personnes non-blanches se doivent aujourd’hui et ce le plus rapidement possible comprendre que tout se passe dans  la Qualité de la relation, en vue d’accomplir ce qui est à accomplir à savoir : Un monde au sein duquel nulle personne ne devait être maltraitée, un monde qui soit un monde de sécurité pour chaque individu quel que soit l’endroit de la planète où celle ci ait à se trouver.

Ce n’est pas ce que dit la personne mais ce que FAIT la personne qui est le juge ultime en tout et pour tout, et ce quel que soit le domaine d’activité, cela est pour tout à propos du FAIRE en tout, non comment l’on se sent. C’est ce qui compte le plus, c’est la chose centrale en ce qui concerne la codification contre-raciste, de l’effet.

Et cet effet se doit d’être absolument CONSTRUCTIF.

Que se passera t’il ? Est ce que les choses seront mieux ou pire ?

Il n’y a pas d’entre deux, tout se doit d’être meilleur que cela l’était avant et pas pire.

Ce but est le but ultime à atteindre. Devenir des Hommes et des Femmes UNIVERSELS produisant de la justice en permanence et agissant de la manière la plus constructive sur une base quotidienne.

Il est question de cesser de Prétendre, de cesser de parler, il est question de FAIRE de Produire ce qu’il y a à produire et qui consiste à ;

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de Relation de Pouvoir Dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

LE « RACISTE LIBÉRAL ».

Citation : « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » © NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

À NOTER :  » Quoi que fassent les personnes blanches avec les personnes non-blanche, ainsi que les personnes non-blanches entre elles, et ce durant l’existence de la suprématie blanche (racisme) rien, ne sera là ou cela se devrait être, de telles entreprises au sein d’un tel système  ne sont que d’illusoires tentatives, des faux semblants,  car toutes ces relations ont lieu  dans un contexte global dominé par le racisme, un contexte global à échelle planétaire, au sein duquel les personnes non-blanches sont « condamnées » et ce en dépit des apparences, à demeurer les sujets des personnes blanches, et des victimes de ce système  conçu pour les dominer et les maltraiter du fait de leur couleur de peau .
Il ne peut en être autrement, et ce, tant qu’existera ce système idéologique.  Seule l’élimination Totale et Définitive,  de ce système permettra une réelle égalité, ce que ne permet pas le système de la suprématie blanche (racisme) et ce malgré toutes ces entreprises, manifestions, rencontres, regroupements et ce quel que soit le domaine d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre, qui ont lieu entre personnes blanches et personnes non-blanches durant l’existence de ce système. Toutes ces activités au sein desquels sont impliquées directement et indirectement l’ensemble des personnes non-blanches avec les personnes blanches,  et les personnes non-blanches entre elles sont affectées par cet axiome idéologique qui veuille que toute personne non-blanche soit rendue inférieure, à une personne blanche quelle qu’elle soit, et que toute personne non blanche soit rendue hostile envers une autre personne non-blanche comme elle. Le racisme qui est la suprématie blanche, dominant et gouvernant toutes ces relations, toutes ces entreprises, toutes ces manifestations et ce de manière quotidienne à échelle planétaire. Aussi n’est il pas surprenant d’observer un tel degré de confusion. Cela est de la logique. Et cela est soit Vrai soit Faux. » Mirtho Linguet.

Titre :

LE « RACISTE LIBÉRAL ».

Cette définition traduite en Français est issue de l’ouvrage The UNITED INDEPENDENT COMPENSATORY CODE/SYSTEM/CONCEPT. A Compensatory Counter-Racist Codified Word Guide. © 2010 Neely Fuller Jr

b9a29730d053c4c6760b1ea6a94d0313

« Dans un monde socio-matériel dominé par le système de la Suprématie Blanche (Racisme), un Raciste Libéral est un suprémaciste blanc raffiné. Le Raciste Libéral, les deux mâle et femelle, est souvent caractérisé comme suit :

1 -Manient, prêtent, et/ou garantissent de l’argent pour soigner des maladies spécifiques physiques ou sociales parmi les personnes Non-Blanches, tout en s’assurant que nul argent ne soit utilisé de manière efficace contre le système de la Suprématie Blanche.

2  -Se déplacent parmi les personnes Non-Blanches comme enseignants de sujets qui sont intéressants, mais nullement efficaces pour aider les personnes Non-Blanches à éliminer le racisme et/ou produire de la Justice.

– Procurent et encouragent des formes vairées de divertissement qui ont pour effet de divertir l’attention des personnes Non-Blanches loin des questions sérieuses tels que l’Économie, l’Éducation, la Politique etc.

4  – Travaillent auprès  des personnes Non-Blanches  de manière à ce qu’il ou elle puisse les regarder, les étudier, et contrôler leurs esprits plus directement et efficacement.

5 – Font des suggestions qui sont attirantes pour personnes Non-Blanches, mais qui sont fonctionnellement conçues pour indirectement que les personnes Non-Blanches rendent de meilleurs services au système de la Suprématie Blanche.

6 – Utilisent la religion, comme moyen de division et de tromperie pour gagner une plus grande influence  sur leurs Victimes (personnes Non-Blanches).

7  – Utilisent le sexe et/ou l’anti sexe dans toutes les formes qui augmentent l’influence des Suprémacistes Blancs sur les conduites sexuelles de leurs Victimes. Les racistes Libéraux (les deux mâle et femelle) promeuvent le Racisme en s’engagent dans des activités sexuelles avec, (contre) les personnes Non-Blanches.

– Utilisent les personnes Non-Blanches pour combattre toute personne, Blanche, Non-Blanche, de telle manière que la Suprématie Blanche devienne plus forte.

9 – Se présentent elles mêmes au personnes Non-Blanches comme étant des personnes qui ne sont pas réellement Blanches au sens racial, mais qui sont « Chrétiens »,  « Juifs », « Musulmans », « Marxistes », « Aristocrate » etc….

Ils font cela pour confondre les personnes Non-Blanches. Ils font cela pour éliminer la que question de si un dit « Libéral » est, ou est pas un Suprémaciste Blanc (Raciste). Ils font cela comme un moyen de rendre vague la discussion du Racisme, en ce qui les concerne. Le dit « Raciste Libéral » utilisera quelques personnes Non-Blanches pour faire du tort à certaines personnes Blanches, si il ou elle juge cela nécessaire pour aider ) maintenir, répandre, et/ou spécialement raffiner  la pratique de la Suprématie Blanche (Racismes). Le dit « Raciste Libéral » est un Raciste actualisé. Le Raciste Libéral évite les formes mesquines et du Racisme.

Le Libéral Raciste tuera, et/ou intimidera ces personnes Blanches qui pratiquent les formes les  plus directes et évidentes du Racisme, avec l’intention d’amener Toutes les personnes Blanches à pratiquer un Racisme dans une forme qui est plus raffinée. Le Libéral Suprémaciste Blanc se considère lui ou elle comme plus intelligents que les autres Suprémacistes Blancs. Le Suprémaciste Blanc Libéral fait des plans pour un monde au sein duquel les Victimes de la Suprématie Blanche (toutes les personnes Non-Blanches) finiront par apprécier la Suprématie Blanche tellement qu’elles ne souhaiteront jamais exister en aucune autre façon que sujets des Suprémacistes Blancs (Racistes).

Les dits « Racistes Libéraux » et « Racistes Conservateurs » les deux ont le même but, d’être « libéral » dans la « conservation » du Système de la Suprématie Blanche (Racisme) ».

IL Y A À REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir qu’aucune personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de Relation de Pouvoir Dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

http://www.producejustice.com

TERMINÉ !!!

Citation : « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »… NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 À NOTER :  » Quoi que fassent les personnes blanches avec les personnes non-blanche, ainsi que les personnes non-blanches entre elles, et ce durant l’existence de la suprématie blanche (racisme) rien, ne sera là ou cela se devrait être, de telles entreprises au sein d’un tel système  ne sont que d’illusoires tentatives, des faux semblants,  car toutes ces relations ont lieu  dans un contexte global dominé par le racisme, un contexte global à échelle planétaire, au sein duquel les personnes non-blanches sont « condamnées » et ce en dépit des apparences, à demeurer les sujets des personnes blanches, et des victimes de ce système  conçu pour les dominer et les maltraiter du fait de leur couleur de peau .
Il ne peut en être autrement, et ce, tant qu’existera ce système idéologique.  Seule l’élimination Totale et Définitive,  de ce système permettra une réelle égalité, ce que ne permet pas le système de la suprématie blanche (racisme) et ce malgré toutes ces entreprises, manifestions, rencontres, regroupements et ce quel que soit le domaine d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre, qui ont lieu entre personnes blanches et personnes non-blanches durant l’existence de ce système. Toutes ces activités au sein desquels sont impliquées directement et indirectement l’ensemble des personnes non-blanches avec les personnes blanches,  et les personnes non-blanches entre elles sont affectées par cet axiome idéologique qui veuille que toute personne non-blanche soit rendue inférieure, à une personne blanche quelle qu’elle soit, et que toute personne non blanche soit rendue hostile envers une autre personne non-blanche comme elle. Le racisme qui est la suprématie blanche, dominant et gouvernant toutes ces relations, toutes ces entreprises, toutes ces manifestations et ce de manière quotidienne à échelle planétaire. Aussi n’est il pas surprenant d’observer un tel degré de confusion. Cela est de la logique. Et cela est soit Vrai soit Faux. » Mirtho Linguet.

Titre :

TERMINÉ !!!

Le racisme qui est l’idéologie sous la forme du système idéologique  glogal de la Suprématie Blanche est-il terminé, est-il en perte de vitesse, est il sur la pente descendante ?

Certes en se posant la question sous cette forme certains répondront et diront que la répons est OUI!

Ce qui peut d’ailleurs se comprendre car : « Si vous ne comprenez pas la suprématie blanche qui est le racisme ce que c’est et comment cela fonctionne tout ce que vous comprendrez d’autre ne fera que vous confondre » Neely Fuller Jr.

Le problème dans cette réponse est que celui ou celle qui la donne ne considère pas le problème comme total mais partiel, dans la mesure ou la réalité  dans cette situation qui ne devrait d’ailleurs pas exister, (le racisme qui est la suprématie blanche ne devrait pas exister),  soit le problème (car s’en est un) est réglé, soit il ne l’est pas.
Il n’est pas question de progrès, ni de satisfaction pour avoir accompli un, deux ou trois mètres.
Il y à a comprendre que tant qu’il y aura une personne blanche qui de manière directe ou indirecte pratiquera le racisme le problème sera encore à résoudre.
Il y à a comprendre que tant qu’il y aura une personne non-blanche qui sera de manière directe ou indirecte victime du racisme que le problème sera à résoudre.

Ici en de telles circonstances qui sont tragiques, voire mortelles, il  n’y a pas d’entre-deux, soit le problème est réglé,  soit il ne l’est pas. Soit la guerre est finie, consommée, terminée une fois pour toute, soit elle ne l’est pas.

Par conséquent l’ensemble des personnes non-blanches que celles-ci se considèrent ou pas victimes, (sachant qu’elles le sont toutes durant l’existence de ce système ), se devraient elles d’avoir cela à l’esprit très sérieusement, et ce afin d’éviter de se laisser abuser par les apparences.

Il s’agit d’être logique, devant un problème soit la solution est trouvée et le problème réglé, soit la solution ne l’est pas et dans ce cas, il n’y a pas à se satisfaire de quoi que ce soit, et ce quoi qui puisse être dit car là aussi le problème n’est pas réglé.

Le Résultat ULTIME étant le  seul véritable arbitre à considérer, en la circonstance, le résultat est que si le racisme existe  dans ce cas il doit disparaître, si le racisme n’existe pas, alors il demeure nécessaire de s’atteler à continuer à régler des problèmes sans en créer d’autres et cela sans jubiler, la jubilation étant dans l’accomplissement.

A la question qui est de savoir si  le racisme Le racisme qui est l’idéologie sous la forme du système idéologique  global de la Suprématie Blanche ( global car domine tous les domaines d’activité sans en laisser un de vacant pour les personnes non-blanches)est-il terminé, est-il en perte de vitesse ?
Est il sur la pente descendante ?
Est-ce Terminé ?

La réponse est  NON.

Aussi longtemps qu’il y aura un rapport qui mentionne que quelqu’un aura été  maltraité sur la base de la couleur de la peau, et ce quel que soit le domaine d’activité de manière directe ou indirecte quelque part il y aura à considérer que le racisme qui est la suprématie blanche est encore vivant, actif par conséquent qu’il n’y a rien de terminé.

Pourquoi ?

Parce qu’à ce jour sur l’ensemble de la planète et ce en dépit des apparences il continue à se propager et ce de manière de plus en plus subtile d’où cette confusion grandissante. En effet les suprémacistes blancs font croire aux personnes non-blanches qu’elles font des progrès, leur donnant accès à certaines choses tout en se gardant bien de leur donner et de faire en sorte qu’elles accèdent à l’essentiel et encore moins à faire en sorte que disparaisse le système de la suprématie blanche (racismes), et ce qu’ils donnent ils le prennent de l’autre, et redonnent ce qu’ils avaient donné. Tant que ce système qui est une prison existe il n’est rien de terminé, ni de progrès qui vaille et ce  quoi qui soit donné aux prisonniers, il reste un prisonnier et c’est la seule chose qui soit à observer réellement. Quoi que possède le prisonnier elle le doit à celui qui régule et gère la prison.

Tant que ce monde sera dominé par ce système rien ne sera à considérer pour toute personne non-blanche, une personne non-blanche dans ce système reste un prisonnier de guerre et ce peu importe ce qu’elle affiche, elle demeure un prisonnier et en situation de subjugation totale.

Aussi ce ne sera pas terminé tant que ce ne sera pas TERMINÉ de manière totale et définitive. Il faut éliminer le système partout et le remplacer. Et tant que ce ne sera pas terminé il n’y aura rien à célébrer, il y a à continuer de faire ce qui doit être fait. Compte tneu que ce système est une guerre seule compte la fin de la guerre et rien d’autre, aussi quoi qui soit fait se doit de l’être dans ce seul et unique but.


IL Y A À REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE
.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de Relation de Pouvoir Dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

http://www.producejustice.com