LE PRINCE CHARMANT.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » .… NEELY FULLER JR.

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches qui se considèrent victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE, il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Titre :

 

LE PRINCE CHARMANT.

Extrait traduit en français du UNITED INDEPENDENT COMPENSATORY CODE/SYSTEM/CONCEPT  A Compensatory Counter Racist Codified Wordguide :

« Durant l’existence du Système de la Suprématie Blanche (Racisme), les personnes blanches de l’Univers connu sont généralement comme « royales » lorsque comparées aux Victimes de la Suprématie Blanche (personnes non-blanches). Pour ces raisons le terme « Prince Charmant » a directement ou indirectement été utilisée pour promouvoir la pensée que le « Prince » réel est, et, devrait être, non seulement « charmant », mais « fort », « courageux », « habile » et, plus plus qu’autre chose « Blanc ». En accord avec les Suprémacistes Blancs (Racistes), la seule personne de l’univers connu qui valent le titre de « Prince » ou « Prince Charmant », est le Mâle Blanc. Neely Fuller Jr

b9a29730d053c4c6760b1ea6a94d0313

PIÈCES d’un PUZZLE

513ZXC3GCXL._SX302_BO1,204,203,200_.jpg

Extrait traduit en français de l’ouvrage : « Les personnes femelles noires ne sont pas des femmes. Nous sommes des femelles pitoyables et relativement primitives en comparaison des femmes blanches.

Comme dit précédemment, le code dit qu’il est incorrect pour (les non-blancs) de se référer à eux-mêmes ou prétendre qu’ils sont « Grown » hommes et femmes. La raison en est qu’aucune personne (non-blanc), qui est soumise à la suprématie blanche (racisme) est « Grown ». Toutes les personnes (non blanches) qui existent dans l’assujettissement (sujet) à la suprématie blanche sont  relativement primitifs, retardés (comme l’enfant), et/ou «sous-développés » condition, dans tous les domaines d’activité, y compris l’économie, l’éducation, le divertissement, le travail, la Loi, La politique, la religion, le sexe et la guerre. Grâce à l’utilisation habile de la tromperie, et/ou la violence directe, les personnes blanches qui pratiquent la suprématie blanche forcent toutes les personnes classifiées comme « non-blanches « , à fonctionner comme des « enfants « , dans toutes leurs relations avec les gens classés comme « blanches « . Les femelles noires savent que c’est vrai, pour quelle autre raison voudraient-elles constamment que les mâles noirs  « soient » un homme ». Le problème est que les femelles noires refusent d’accepter le fait que les racistes les ont réduits à fonctionner comme « Girls  » et non pas comme des femmes. Les femmes noires sont des filles dans un grand fantasme à propos des relations et des mariages ».

Reneathia Tate
Pièces d’un puzzle [PG. 33]



Citation : « Dans la mesure où les suprémacistes blancs ont quoi que ce soit à avoir et qui ne devrait pas arriver aux personnes non-blanches, ils sont ceux à blâmer.
Pourquoi ?
« Parce qu’ils sont ceux en charge des personnes non-blanches et de leur affaires, ils sont ceux aux commandes ».
Neely Fuller Jr.

La confusion est l’outil  de prédilection des suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes) pour maltraiter, dominer et contrôler  leurs victimes que sont l’ensemble de toutes les personnes non-blanches de la planète. Cela est un « MUST ABSOLU » pour ces personnes.

Citation :  » Si vous pouvez contrôler la pensée d’un individu, vous n’avez pas à vous inquiéter de ses actions. Quand vous pouvez déterminer ce qu’il pensera vous n’avez pas à vous préoccuper de ce qu’il fera. » Carter G Woodson, in The Mis Education of the Negro.

Les suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes)  sont des personnes qui se sont rendues les plus fascinantes et les plus attirantes, car toutes les personnes non-blanches vont vers elles pour s’en sortir, et ce quel que soit le domaine d’activité, utilisant le schéma de perception initié par ce système qui veuille qu’à ce jour il n’est qui ne puisse se faire ou pas sans leur aval, sans leur validation, ils sont ceux qui sont aux commandes et distribuent les cartes à leur convenance.

♦ Un grand nombre de personnes non-blanches (noires)  sans le savoir, (car accordant peu d’attention à ce que font ou pas les personnes blanches) avancent dans le Monde avec des schémas de perception, des codes qui renforcent les systèmes de représentation, des idéaux, des concepts, des symboles, conçus uniquement pour  les empêcher de fonctionner de manière  efficaces entre elles, si ce n’est qu’en apparence,  car séduites par les paillettes, les promesses, des concepts souvent indéfinis,  qui leur sont offertes par le suprémacistes blancs  pour les tromper(racistes) et être contenues, dominées, maltraitées, et incitées elles mêmes ces personnes non-blanches à se maltraiter.

Une grand nombre d’entre elles  rêvent du « prince charmant  » le chevalier à l’armure blanche, portant et arborant cape et épée, cheveux blonds et yeux bleus, le sauveur, le « héros » qui fera palpiter leur cœur, leur mettra des paillettes dans les yeux, les éblouira, à cet idéal, que lui seul et personne d’autre, n’ est censé pouvoir leur donner.
Car il est le seul à pouvoir leur venir en aide, puisque dans ce système global idéologique à échelle planétaire c’est cet idéal qui est valorisé  et ce même dans le non-dit, cet idéal qui est celui que représente la « blancheur » et qui par extension s’assimile aux personnes blanches, et tout ce qu’elles véhiculent, que ce soit à travers leurs codes perceptuels, leurs schémas de pensée, leurs  symboles, mais aussi parce qu’à ce jour elles se sont rendues suprêmes car étant celles qui gouvernent le monde et la façon dont les individus entretiennent leurs relations.

cendrillon

Les victimes de ce système que sont  les personnes non-blanches par conséquent  sont éduquées à ne considérer valable et légitime uniquement valable que ce qui émane des personnes blanches de manière directe ou indirecte, même en terme de langage, du fait que cette idée du blanc de la blancheur est conçue pour impliquer que seul ce qui est blanc, et  s’y apparente compte, et est à considérer. Que seul ce qui est blanc ou émane de cette idée de la blancheur, a de la valeur, y compris la personne qui s’apparente à cette idée. C’est cela qui est enseigné tant aux personnes blanches qu’aux personnes non-blanches mais pas pour le même résultat.

Ce qu’il y a à comprendre est que durant l’existence de ce système aucune personne non-blanche et ce quelle que soit son sexe, son âge, son titre, son statut, ses dites possessions n’est et n’a cette « égalité » tout au plus il lui est fait croire,  mais en vérité cette apparente égalité est une illusion. Ce système n’est pas conçu permettre cela, autrement il n’y aurait pas de suprématie blanche, son existence n’aurait aucune raison d’être. Toute relation quelle qu’elle soit entre personnes blanches et non-blanches durant l’existence de ce système et en son sein n’est rien d’autre qu’un arrangement tragique.  Ce système maintenant et étant conçu pour que soit dominée et maltraitée tout personne non-blanche de manière directe et indirecte et ce quel que soit le domaine d’activité que ce soit en : Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7.

Citation : « Le crime le plus sérieux que j’ai commis est de me permettre à être forcé de ‘coopérer’ avec le Système de la Suprématie Blanche ». Neely Fuller Jr.

CAR dans ce système :

♦ Il est enseigné à la personne blanche depuis la naissance dans ce monde directement et indirectement, qu’elle est celle qui doit commander.♦

♦ Il est enseigné à la personne non-blanche depuis la naissance dans ce monde directement et indirectement, qu’elle soit celle qui est et se doit d’être commandée par toute personne blanche.

Et ce même quand ces deux personnes se trouvent dans la même salle de classe, dans le même espace dit social ou autre.

♦ Il s’agit d’un modèle global, globalisant, un schéma de pensée, ayant pour structure de base une relation de pouvoir des personnes blanches sur les personnes non-blanches ce qui est la base du racisme appelé aussi suprématie blanche. L’idée de la race ayant été définie par les personnes blanches pour classifier le monde, l’idée de la racisme étant le racisme, soutenu par un système qui glorifie cela sous la forme de la suprématie des personnes blanches, un système qui ressemble dans sa forme à du royalisme s’il en est.

♦ De ce fait un grand nombre de personnes non-blanches de sexe féminin  attendent des personnes non-blanches de sexe masculin, qu’elles soient à l’image de cette représentation, de ce sauveur, qu’il pense, parle et agisse comme tel, qu’il soit en mesure de satisfaire leurs attentes. Or  là se trouve aussi l’erreur, dans la mesure où aucune personne non-blanches à ce jour ne possède de réel pouvoir.
Sachant que pour les personnes non-blanches il leur est fait miroiter des choses mais qui leur sont inaccessibles et donc ferment de frustrations et de disputes entre elles. Utilisant des concepts dont ils ne connaissent aucune définition précise, ni les détails, ce qui rajoute à l’incompréhension et à la confusion. Se parlant sans se comprendre, car utilisant un programme qu’elles ne maîtrisent pas, si ce n’est qu’en apparence, en simple une prétention.

Les personnes non-blanches de sexe féminin  attendent un Homme alors que ce système maintien les personnes non-blanches de sexe masculin au niveau de garçons, du fait de leur condition de détention qui les prive de ce statut.  En prison et c’est là que naissent toutes les personnes non-blanches   mâles et femelles et ce peu importe l’endroit de la planète, voilà où elles sont. Pou rêtre un Homme il ne faut pas être sujet de qui que ce soit, or l’ensemble des personnes non-blanches sont toutes sujets, vicitmes et prisonniers du système de la suprématie blanche, système qu’elles se doivent de s’empresser de vouloir se débarrasser car il est la cause de leur désarroi, de ces attentes inassouvies et causant ces frustrations etotut un lot de tragédies.

Ces attentes inassouvies, nourrissent la discorde, et produisent la production de poison qui engendre un climat d’hostilité et d’incompréhension entre elles, les empêchant de se comprendre et de s’apprécier et de produire de la JUSTICE. Les personnes non-blanches étant sans le savoir amenées à se mépriser, à se détester, à se battre pour la cause des suprémacistes blancs (racistes) en défendant les idéaux de ces derniers, pusique ayant pour la plupart pas considéré la condition au sein de laquelle elles sont maintenues.

Les personnes non-blanches rejetant ce qu’elles sont et ou pourraient être, pour promouvoir un système idéologique, symbolique conçu à leur détriment, un système idéologique qui les rend inexistants et hostiles à elles mêmes et entre elles mêmes.

♦ Cette idéologie invalide tout ce qui émane, et a pu émaner, et ou pourrait émaner des personnes classifiées comme non-blanches, et ce peu importe le domaine d’activité, excepté quand cela ne met pas en péril le système et qui souvent quand il est validé demeure inoffensif. Au point que pour évoluer et avoir une relation entre personne non-blanche il est nécessaire que le standard soit celui édicté par les personnes blanches. Des standards qui en la circonstance sont cause de conflits et de frustrations.
Tout schéma sociétal, toute pensée, toute idée du monde, toute croyance, tout rituel,  dès lors qu’elle émane des personnes non-blanches dans ce système est proscrit et à proscrire y compris les personnes non-blanches elles mêmes, éduquées à accepter et à intégrer le schéma de perception et l’idée du monde que fabriquent les suprémacistes blancs (racistes) cela engendrant des problèmes relationnels, des dysfonctionnement. Car ces schémas ne sont pas faits pour aider les personnes non-blanches bien au contraire ils sont conçus pour les rendre non-constructives et inefficaces, elles sont amenées à ne pas pouvoir se comprendre.

♦ Quoi que fasse et produise une personne non-blanche si cela n’a pas reçu l’approbation des suprémacistes blancs (racistes) de près ou de loin est d’autorité l’objet de rejet par les victimes elles mêmes et ce sans s’en rendre compte, persuadées et contentes d’adhérer à une idéologie qui les éloigne de leur propre être, devant devenir des sujets et des vecteurs de propagation pour cette seule et unique idéologie qui dans ce monde les mène qu’elle le veuille ou pas à leur propre perte.

♦ Que ce soit en Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre, si cela ne fait pas l’objet de l’approbation de près ou de loin des personnes blanches et des suprémacistes blancs (racistes), ou ne s’apparente pas,  cela n’ a aucune réelle valeur, la valeur est celle que donne et autorise le suprémaciste blanc car il est celui en charge des personnes non-blanches et de leurs affaires car sont sa propriété.
Au point qu’une fille non-blanche, car souvent plus vulnérable,  ne peut tolérer d’avoir des relations si celles ci ne sont pas la copie de l’idée des relations qu’ont édicté les personnes blanches. Au point de trouver ce dernier « arriéré », « sauvage » primitif » voir non-évolué, autant de termes que servent les suprémacistes blancs pour dominer et maltraiter les personnes non-blanches, afin de signifier une dite infériorité.

♦ Une telle doctrine conduit  à observer que dans des villages les hommes et les femmes classifiés non-blancs, deviennent hostiles du fait que cette idéologie a pris le dessus et amène la discorde, nourrit le chaos et le démembrement des dites « familles », des dits »couples ». Acceptant de se détruire sans le savoir car ayant accepté de concevoir que si cela ne vient pas des personnes blanches et n’y est pas associé ou ressemblant et donc est non-blanc, cela se doit de disparaitre y compris dans l’esprit. Nul recoin de l’esprit des victimes, ne doit accepter ce qui est et émane d’une personne non-blanche comme une chose à considérer, mais plutôt à mépriser, à commencer par les personnes, et ce qu’elles produisent et génèrent au quotidien. Aussi il leur est insidieusement soufflé et enseigné directement et indirectement par les suprémacistes blancs (racistes) de rejeter tout ce qu’elles ont pu faire et produire, même en terme de relation entre individus, et ce pour prendre et reproduire ce que propose les suprémacistes blancs (racistes) car se font passer pour la voie de la « modernité », de la « civilisation », du « progrès »…etc..

♦ Une telle doctrine conduit  à observer qu’un grand nombre de personnes non-blanches sont incitées car programmées dans ce système à détester, à mépriser, à dénigrer, celles et ceux qui leur ressemblent, y compris les connaissances acquises au fil des siècles et ce quelle que soit le domaine. C’est ce programme de départ qui est à désactiver, car une fois désactivé il désactivera aussi TOUT ce que génère et est censé généré ce programme. Les personnes non-blanches particulièrement celles appelées noires,  se doivent de devenir scientifiques cesser d’être allergiques, cesser de s’appréhender de manières uniquement émotionnelles. A cesser de nourrir des attentes et à croire à rêver, car leur condition ne leur donne aucun pouvoir et ce quel que soit son sexe.

Aussi ne doivent elles nullement être surprise de tant d’hostilité, de jalousie, de maltraitance,  de confusion, et d’incompréhension, de la part de leurs pairs à savoir de la part d’autres personnes non-blanches et ce même faisant partie de leur entourage proche,  cela est LOGIQUE, car c’est que leur apprend ce système, c’est cela ce qui est attendu d’eux dans ce système, car c’est de cela qu’il se nourrit et ce pour quoi il existe. .

♦ A un point qu’aujourd’hui deux personnes non-blanches d’une même famille et ce peu importe l’âge et le sexe,  ne se supportent pas et se maltraitent, se battent et ce pour le seul et unique bénéfice de ce système, car quoi qu’il arrive la discorde est au bénéfice de celui qui l’a initié, qui en est à l’origine.

♦ Un mode de pensée qui s’appuie sur la tromperie, prône la différence mais la rejette car il est celui qui définit cette différence, et parle en même temps de globalisation. Un système qui prône la différence et recherche ‘l’uniformisation de son seul et unique modèle et ce quel que soit le domaine d’activité.  Ne cessant de brouiller les pistes. Disent une chose et en font une autre.

Il n’y pas de héros, ni de sauveur, chez les personnes non-blanches,  car toutes captives et prisonniers de guerre, elles sont dans la circonstance toutes en situation de subjugation et d’impuissance.
Un héros produit de la JUSTICE, OR À CE JOUR NUL INDIVIDU N’EN PRODUIT RÉELLEMENT.

Les suprémacistes blancs ne cessent de souffler le chaud et le froid en permanence, laissant les victimes dans la confusion et l’incompréhension, favorisent les contradictions en permanence. Demandant aux victimes d’adhérer à des concepts sans jamais définir ce dont il est question et à quoi les victimes adhèrent réellement et en détails, se faisant passer pour des agneaux alors qu’ils sont de véritables loups dans la bergerie. Faisant tomber la vigilance des victimes pour mieux les dominer, les maltraiter les assujettir, car au final tel est leur seul et véritable objectif, c’est pour cela qu’ils vivent et ont conçu ce système et rien d’autre. C’est la seul et unique chose en laquelle ils croient et ont *Foi.

* La Foi = Forte croyance forte persuasion, forte conviction,  que se fabrique l’individu et qu’il nourrit pour lui permettre de surmonter ce qui peut lui sembler insurmontable sans elle.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » .… NEELY FULLER JR.

IL EST IMPÉRATIF DE REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.


* JUSTICE
= Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement de manières non-constructives. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE, UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

 

EN MATIÈRE DE RACISME (SUPRÉMATIE BLANCHE) QUELLE QUE SOIT LA FORME UTILISÉE LE RÉSULTAT EST LE MÊME.

Citation : « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » © NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

« Quoi que fassent les personnes blanches avec les personnes non-blanche durant l’existence de du système de la suprématie blanche (Racisme) et quels que soient le domaine d’activité, l’endroit, l’espace où ont lieu, leurs relations, rien ne sera comme elles se devraient être.
Car 
au sein d’un tel système,  de telles relations, et ce, pour quoi qui soit entrepris, ne sont que des faux semblants, du factice,   dans la mesure où ces relations ont lieu  dans un contexte global qui est dominé par le racisme, dans un contexte global à échelle planétaire, dans lequel les personnes non-blanches sont du fait de leur couleur de peau « condamnées » et ce en dépit des apparences, à demeurer les sujets, des victimes, des prisonniers de l’idéologie dominante de la suprématie blanche (racisme), système  conçu pour les dominer et les maltraiter de manière directe ou indirecte.

Titre :

EN MATIÈRE DE RACISME (SUPRÉMATIE BLANCHE) QUELLE QUE SOIT LA FORME UTILISÉE LE RÉSULTAT EST LE MÊME.

Les personnes non-blanches ne dictent pas aux personnes non-blanches ce qu’elles ont à faire, alors que l’inverse est une pratique quotidienne et ce dans tous les domaines d’activité. C’est cela la Suprématie Blanche (Racisme) un pouvoir de domination absolu, qui en réalité est un mépris total car basé sur l’idée que seule une personne blanche est doté de savoir, et de connaissances, ce qui constitue une insulte aux  lois qui régissent savoir et connaissance pour tout un chacun dans l’univers connu, et ce en dépit de la couleur de la peau. Les suprémacistes blancs le savent mais préfèrent l’ignorer. Le savoir et la connaissance n’est pas une question de couleur de peau.

En matière de racisme à savoir en ce qui a concerne la pratique de la suprématie blanche qui d’ailleurs est le racisme, car il s’agit d’une seule et même chose, il est une donnée constante de base à prendre en considération et ce de manière sérieuse par l’ensemble des victimes que  sont les personnes non-blanches de la planète, qui est que quelle que soit la forme adoptée pour être pratiquée par les suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes)  le résultat lui ne change pas pour la simple raison logique qu’il s’agit toujours de faire en sorte que soit maltraitée et dominée toute personne non-blanche du fait de sa couleur de peau de manière directe ou indirecte, et cela demeure le point fondamental de ce système sur le plan pratique. C’est ce à quoi et pour quoi est  a été conçu ce système.

Quelle que sot la manière dont ces personnes se prennent les personnes blanches qui si disent ou pas racistes, pour vous approcher les personnes non-blanches, il demeure nécessaire de rester sur ses gardes et se poser la question de savoir que sont elles en train de préparer ? Qu’ont elles en tête ? Que veulent elles véritablement ?

Que ces personnes arrivent avec des cadeaux, des sourires, des soit disant « solutions » seul compte pour elles d’installer, répandre, et maintenir en place leur système, car c’est ce pour quoi elles sont et ont été éduquées  à un point tel, que la plupart d’entre elles ne s’en rendent même pas nécessairement compte. Toute leur approche est associée à cette volonté inhérente à l’existence de leur système, conquérir par le mensonge et la destruction.

traite_fourrures

Citation : Dans un dit système d’éducation  dominé par les Suprémacistes Blancs, les étudiants blancs apprennent à être des Suprémacistes blancs (Racistes), et les étudiants Non-Blancs apprennent comment devenir des Victimes (de la Suprématie Blanche/Racisme).Neely Fuller Jr.

Devenir Victime implique être servant, sujet, de ce système sans le remettre en cause, finir par accepter l’inacceptable, finir par glorifier,  vénérer tout ce qu’il produit sachant qu’au final cela est contre la victime, à qui il est fait croire le contraire. Les victimes comme des lucioles sont attirées par les lumières dont elles se rendent compte et souvent trop tard qu’il s’agit d’un piège qui a été conçu pour les capturer et les détruire. Les suprémacistes blancs s’arrangent toujours pour faire croire aux victimes qu’il n’existe pas de meilleur système que le système de la suprématie blanche.  De ce fait plutôt que de l’affaiblir ces dernières le renforcent, le doute et le rejet étant remplacés par la glorification. Oubliant le contexte globale et ce que cela implique pour elles, oubliant que ce système pour elles est TOXIQUE, DESTRUCTEUR ayant perdu la mémoire, étant devenues des personnes totalement pour certaines institutionnalisées.

Citation : « Il n’y a aucun moyen de parler du problème de la ace et de dire la vérité, et de faire des suggestions logiques basées sur la vérité, sans que les personnes Blanches ne soient offensées, et sans que les personnes non-blanches ne soient embarrassées ». Neely Fuller Jr.

Les victimes à la longue finissant par préférer leur incarcération plus qu’autre chose, sortir de ce système carcéral est pour elles devenues inconcevable.

Le système de la suprématie blanche est comme le néon, et m^me si cela semble beau en apparence il reste que son contenu est toxique car contient un gaz nocif.  Ce système est du « DÉCHET DE NEON ».

las-vegas.jpg
Et ce quel que soit le domaine d’activité, il convient de s’attendre à ce que le résultat fasse  en sorte que la personne non-blanche se retrouve à être dominée et maltraitée et ce même quand cela n’y parait pas en surface, c’est du Racisme raffiné.

Cela s’exprime dans le réel par le  fait que les personnes non-blanches finissent par préférer d’être des sujets de la suprématie blanche finissant par s’habituer à croire que c’est le meilleur arrangement entre les personnes blanches et les personnes non-blanches. Ce qui ne fait qu’augmenter et renforcer le système et ses effets sur les victimes persuadées qu’elles sont de participer à autre chose alors qu’elles ne font que contribuer à faire en sorte que soit maintenu un système augmentant aussi leur situation de détention,  et privées  de ce qui est essentiel à savoir la JUSTICE.

A voir l’état du monde et a voir ce que ces personnes ont développé au delà des apparences c’est le chaos total qui est propagé par ce système qui tout en faisant croire aux victimes que ce sera le progrès, laisse sur le carreau des millions de personnes, ce système ruine les vies. Car favorise l’injustice de manière exponentielle, et dont les victimes principales sont l’ensemble des personnes non-blanches qui participent à leur détriment à un arrangement tragique.

Capture d’écran 2019-07-05 à 12.05.48.png

Capture d’écran 2019-07-05 à 12.05.37.png

Par conséquent plutôt que de se concentrer sur leur apparence qui n’est qu’une couverture pour pratiquer ce qu’elles savent pratiquer au mieux à savoir pratiquer le maintien de leur système qui est le système de la suprématie blanche de manière directe ou indirecte, il est nécessaire de regarder le résultat ultime que génère leurs entreprises pour les personnes non-blanches comment elles sont affectées y compris psychologiquement. Qu’elles observent que rien n’est et ne sera comme il se devrait d’être, Il ne peut en être autrement et ce tant que ce monde ne sera pas gouverné par un système de justice, et qu’il sera gouverné par le système de la suprématie blanche (Racisme). Et ce ne sont pas leur technologie hautement sophistiquée qui y change quelque chose.

MAINTENANT : En dépit de cette situation il est du devoir de chacune des personnes non-blanches  de persister, de continuer à œuvrer pour que disparaisse ce système, car n’ayant plus rien à perdre. Car plus la situation semble et apparaît sans espoir, le plus il est nécessaire d’être déterminé à continuer. Continuer à continuer…

Il Y A À REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME). UN SYSTÈME QUI A CE JOUR RÉGIT L’ENSEMBLE DES RELATIONS DES INDIVIDUS BLANCS ET NON-BLANCS/NOIRS DE LA PLANÈTE.

http://www.producejustice.com

RÉPARATIONS!!!

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA SEULEMENT QUE VOUS CONFONDRE. » .…NEELY FULLER JR.

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE, il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Préambule :

Tant que le monde sera gouverné par l’idéologie du racisme qui est le système de la suprématie blanche, toute personne dès lors classifiée non-blanche (noire, jaune, rouge, brun…etc)  quel que soit son sexe, son âge, son statut, quel que soit l’endroit de la planète où il/elle se trouvera, se devra de considérer que sa condition est le seul critère t qu’il faille considérer et qui compte vraiment et ce  en dépit des apparences, c’est elle qui détermine son rapport dans ce monde dominé par l’idéologie de la suprématie blanche..
Condition qui est liée a sa couleur de peau et qui engendre des conséquences que parfois il ne soupçonne pas.

Cette condition étant celle qu’il s’attende a être de manière directe ou indirecte amené a subir maltraitance et domination, et ce qu’elles que soient la forme, et l’apparence, qui si elle change, le résultat lui demeure, qui est qu’elle se retrouvera a subir cette domination et cette maltraitance. C’est pour cela et dans cet unique but qu’est conçu ce système qui est une relation de pouvoir de toute personne blanche envers toute personne non-blanche.
Ce que les suprémacistes considèrent nécessaires pour qu’existe leur système consiste à : conquérir (qui est en soi violenter l’autre), tuer, tromper, prendre,  abuser, semer la terreur et la confusion, tels sont les ingrédients de base de leur système idéologique et cela peut se vérifier même dans leurs archives dont ils n’ont aucune pour s’en vanter. Ils ont et continuent à utiliser cette recette partout où ils se déplacent envers toute personne non-blanche. L’auteur du Blog.

repgrid

À NOTER :  « Quoi que fassent les personnes blanches avec les personnes non-blanche, ainsi que les personnes non-blanches entre elles, et ce durant l’existence de la suprématie blanche (racisme) et quel que soit le domaine d’activité que sont : l’économie, l’éducation, le divertissement, la politique, le travail, la loi, la religion, le sexe et la guerre, rien, ne sera là ou cela se devrait être,  car toutes ces relations ont lieu  dans un contexte global dominé par le racisme, un contexte global à échelle planétaire, au sein duquel les personnes non-blanches sont « condamnées » et ce en dépit des apparences, à demeurer les sujets des personnes blanches, et des victimes de ce système  conçu pour les dominer et les maltraiter du fait de leur couleur de peau .

Tout ce que font et feront les suprémacistes blancs ne servant qu’une seule et unique cause qui est de renforcer et de faire en sorte que leur système idéologique et ce pour quoi ils l’ont conçu soit maintenu.
Il ne peut en être autrement, et ce, tant qu’existera ce système idéologique.  Seule l’élimination Totale et Définitive,  de ce système permettra une réelle égalité, ce que ne permet pas le système de la suprématie blanche (racisme) et ce malgré toutes ces entreprises, manifestions, rencontres, regroupements et ce quel que soit le domaine d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre, qui ont lieu entre personnes blanches et personnes non-blanches durant l’existence de ce système. Toutes ces activités au sein desquels sont impliquées directement et indirectement l’ensemble des personnes non-blanches avec les personnes blanches,  et les personnes non-blanches entre elles sont affectées par cet axiome idéologique qui veuille que toute personne non-blanche soit rendue inférieure, à une personne blanche quelle qu’elle soit, et que toute personne non blanche soit rendue hostile envers une autre personne non-blanche comme elle. Le racisme qui est la suprématie blanche, dominant et gouvernant toutes ces relations, toutes ces entreprises, toutes ces manifestations et ce de manière quotidienne à échelle planétaire. Aussi n’est il pas surprenant d’observer un tel degré de confusion. Cela est de la logique. Et cela est soit Vrai soit Faux. » Mirtho Linguet.

Titre :

RÉPARATIONS !!!

Screen-Shot-2015-07-01-at-8.09.23-PM-942x600

Lorsqu’il est question de ce mot « Réparations » en ce qui concerne de réparer les dommages qu’ont causé et continuent de causer les suprémacistes blancs à travers leur système idéologique, envers l’ensemble des personnes non-blanches, notamment celles appelées noires, des questions sérieuses méritent d’être soulevées, d’être posées.

cropped-tumblr_ln5ipwsrxj1qd94ffo1_12802.png

 

En ce qui concerne les personnes non-blanches qui en la circonstance demeurent des sujets et des victimes de la suprématie blanches et qui réclament de la ou des réparations, la seule réparation qui compte est celle qui consiste à remettre les choses de la manière dont elles se devraient d’être et qui est de remplacer le système de la suprématie blanche par un système de JUSTICE.
Il est question de réparer une chose car elle est cassée.
Qu’est ce qui est cassé pour l’ensemble des personnes n-blanches  et ce dans tous les domaines d’activités  et qui mérite d’être réparé?

Car tous les aspects et dans tous les domaines d’activités (Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) sont pour elles dévastées  du fait de l’existence du système de la Suprématie Blanche qui pour elle est conçu pour les dominer et les maltraiter, pour les dévaster sous toutes les formes possibles et inimaginables qui plus est dans une atmosphère de confusion.

Il y a à faire tout ce qui doit être fait et  ce de manière à ce que les choses soient comme elles se devraient être et ce dans tous les détails et dans tous les domaines d’activité.

Il y a à Remplacer le Système de la Suprématie Blanche par un Système de JUSTICE, c’est cela la seule et unique RÉPARATION qui COMPTE.

Recevoir de l’argent si cela semble être la chose à demander, ne sera et n’est sûrement pas une manière de réparer cela, peut être que cela réparera des choses matérielles mais si cela est encore au sein du même système,  les suprémacistes blancs reprendront ce qu’ils donneront d’une manière ou d’une autre, ce qu’ils donneront d’une main ils le reprendront de l’autre.
Aussi dans de telles circonstances parler d’argent ne devrait pas faire l’objet de discussion. Parler d’argent est juste un jeu.

De plus donner de l’argent à  des personnes non-blanches notamment celles appelées noires, est une erreur, sachant que et cela est bien connu, qu’au bout de quelques mois elles reviendront demander de l’argent qui plus est pour acheter des choses auprès de ces personnes qui les maintiennent en situation de détention, pas forcément toutes mais une grande majorité.

Fonctionnant comme des enfants, elles dépenseront tout ce qu’elles auront, achetant des voitures, des limousines, se vantant, s’exhibant des vêtements de « Luxe » achetant des armes, de la drogue, des blings-blings, certes pas toutes, mais une grande majorité, elles se feront voir, roulant des mécaniques, ce qui sera un vrai chaos, et tout cela venant encore des suprémacistes blancs qui sont eux-mêmes bien informés du fait car étant responsables de la situation et étant ceux qui détiennent le pouvoir permettant et refusant à ces personnes non-blanches d’avoir ou pas ce qu’elles ont, et ayant favorisé ce comportement, car une fois une personne affamée la première chose qu’elle fait devant de la nourriture est de s’empresser de se nourrir et ce sans trop réfléchir, éduquant les personnes non-blanches dans ce sens car entretenant un climat d’infantilisation. Les personnes non-blanches avec cet argent se comporteront comme des enfants dans un magasin de jouet ne sachant où donner de la tête, prêtes à acheter tout ce qui leur sautera aux yeux, se laissant griser par cet argent plus qu’autre chose jusqu’au dernier sou, pour se retrouver à nouveau sans le sou.

Exhibant ce que les suprémacistes blancs leur permettront d’avoir

En quelques mois elles dépenseront tout et reviendront mendier encore et cela est prouvé, car penseront à se montrer et à montrer ce qu’elles auront pu acquérir de ces mêmes suprémacistes blancs et des personnes blanches qui se disent ou pas racistes.

Le problème étant que ces personnes non-blanches semblent ignorer, oublier,  nier leur véritable condition au sein de ce système qui en la circonstance les rend impuissantes, elles n’ont aucun pouvoir, et s’illusionnent d’en avoir  ce qui  rend encore plus misérable leur situation, car cela n’est nullement une solution et ce peu importe comment cela se présente en surface.

b5722bf6-8fb6-11e1-9f5a-e3c8093c5b35-493x328

Girls1

Ce problème qui en réalité est une guerre se doit d’être considéré sérieusement et ce afin d’éviter de se tromper sur leur véritable condition au sein de ce système, afin de comprendre les enjeux et le drame de la situation, de comprendre et ce pour quoi est véritablement conçu ce système les concernant et ce minute par minute et ce quel que soit le domaine d’activité au sein duquel elles sont impliquées à un moment ou l’autre de la journées et de la nuit.
Un système conçu pour les dominer les maltraiter purement et simplement.

Les personnes non-blanches se doivent de comprendre  que pour elles cela est une guerre et qu’elles sont celles envers qui est menée cette guerre et ce peu importe comment cela apparaît en surface pour elles. Qu’elles ne se trompent pas.
Quoi qui leur soit donné ou pas, proposé ou pas, offert  ou pas, de la part des suprémacistes blancs ne sert qu’à maintenir, renforcer, UNIQUEMENT le système de la suprématie blanche  et à rien d’autre.

Comprendre cela une fois pour toute est essentiel.
La réparation ne pourra se faire tant que ce système sera en place.

La seule réparation qui vaille est de faire en sorte de Remplacer le Système de la Suprématie Blanche par un système de JUSTICE.

NOUS DEVONS REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement de manières non-constructives. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

http://www.producejustice.com

UNIFORME DE PRISONNIER.

Citation : « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » © NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

2031077

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Les suprémacistes blancs ont mis le monde sous cloche et quoi que fasse une personne non-blanche sur la planète a lieu au sein de ce seul et unique système qui gouverne le monde.

terre-sous-cloche.jpg

Titre :

UNIFORME DE PRISONNIER.

logo-1

Question : « Si le racisme qui est la suprématie blanche existe, et que le facteur dominant pour son existence, son expression et sa manifestation la plus directe se trouve être ma couleur de peau qui fait de moi une victime d’office, pourquoi devrais- je ignorer son existence sachant que celle ci est pour moi un danger permanent ? » L’auteur du Blog.

Citation : « L’uniforme n’est pas le costume l’uniforme est la couleur de peau » : Neely Fuller Jr

le-mouvement-black-lives-matter-slogan-repris-dans-cette-manifestation-du-4-avril-2018-a-sacramento-californie-denonce-la-disproportion-avec-laquelle-les-noirs-sont-tues-par-des-policiers-blancs-aux-etats-unis_6067034.jpg

https://www.lexpress.fr/actualites/1/styles/usa-un-policier-tue-un-agent-de-securite-noir-qui-venait-de-neutraliser-un-tireur_2048209.html

Dans le Système de la Suprématie (Racisme) la couleur de peau noire est un uniforme de prisonniers(ère). Cet uniforme est la couleur de la peau, et cela doit être considéré 24/24 par tout personne classifiée non-blanche du fait de cette même couleur de peau. Aussi où qu’elles se trouvent, quoi qu’elles fassent, elles se doivent de comprendre qu’elles se trouvent sous haute surveillance et se doivent de s’attendre à être arrêtée, maltraitée, méprisée, dénigrée, tuée, de manière directe et indirecte.

Peu importe ce que vous avancerez pour vous défendre, quel que soit l’apparence que vous afficherez (être là dans cette prison du fait de l’existence telle est ce qui est à considérer, être noir sur la planète terre est synonyme de coupable) et cela doit être considéré sérieusement. Quoi que fasse une personne non-blanche, chanter, danser, passer à la télé, écrire des livres, agent de sécurité, être le président d’un dit état n’y change rien, dans ce système elle demeure en dépit de cela un(e) prisonniers(ère) et se doit de s’attendre à ce qu’elle soit à n’importe quel moment en danger dans ce système. Qu’elles rient ou pas, qu’elles se taisent ou pas, cela ne compte pas, l’uniforme est tout ce que considère le suprémaciste blanc dans son système. Sa culpabilité est de naître non-blanc dans ce système. Cela s’empirant d’ailleurs du fait de la confusion, qui est nourrie par le fait qu’un grand nombre de personnes non-blanches ne semblent pas prendre cela au sérieux, ne semblent pas comprendre, ne semblent pas vouloir comprendre,  ce qu’est et comment fonctionne le système de la suprématie blanche. Or cela est impératif.

Être noir tout en existant est dans ce système considéré comme un crime et fait de toute personne non-blanche un criminel. Du fait sa couleur de peau dès sa naissance toute personne non-blanche noire est sous le coup de la sentence de la peine de mort, elle devient de fait une cible désignée. Aussi qu’elle s’attende à subir cette peine à n’importe quel moment sous n’importe quelle forme. Dans ce système cela est un principe qui va de pair avec l’existence de ce système.

Prisonnier de Guerre est le seul titre, il n’y a rien d’autre, et des choses horribles peuvent arriver à n’importe quel moment en tant que prisonnier de guerre, ni nation, ni titre, ni quoi que ce soit, les personnes non-blanches ne sont rien d’autre à ce jour que des prisonniers(ères) de guerre et ce au delà des apparences et de tout ce qu’elles affichent et ce peu importe le domaine d’activité. Et ce tant que cette guerre durera et à ce jour elle continue par conséquent le statut de prisonnier de guerre demeure, et cette guerre pour qu’elle cesse implique l’élimination de ce système et son remplacement par un système de Justice. A ce jour c’est le seul contexte qui existe et ce quoi que disent les personnes non-blanches.

Que faut il donc comme preuve supplémentaire aux personnes non-blanches qui puisse les aider à comprendre leur condition de détention, condition de détention qui est inhérente à l’existence d’un système idéologique conçu pour les maintenir en situation de « subjugation » et de détention du fait de leur couleur de peau qui dans ce système pour celle set ceux qui le maintiennent en place est considéré comme un crime, crime qui au passage est inexistant mais sert de prétexte aux suprémacistes blancs hommes et femmes racistes pour pratiquer leur idéologie et en faire un principe directeur au quotidien et ce de manière directe et indirecte pour ce qui est de dominer et maltraiter toute personne non-blanche du fait de sa couleur de peau.. Avoir la peau non-blanche au sein de ce système est un crime et de ce fait, toute personne non-blanche dans ce système est qu’elle le veuille ou pas considéré comme un criminel.

Par conséquent aucune personne non-blanche ne doit trouver surprenant de subir à un moment ou un autre un préjudice.

D’une part parce que ce système favorise un climat de violence et d’hostilité à ce jour inégalé et incite les personnes non-blanches à manifester de l’hostilité les unes envers les autres.

D’autre part parce qu’en prison un prisonnier(ère) se doit de s’attendre à subir de la part des geôliers et que ceux ci lui manifestent ou pas de la magnanimité, un traitement douloureux, une prison n’est pas un lieu pour se faire câliner mais bien pour être contraint. Cela ne doit constituer aucune surprise dans la tête des personnes non-blanches qui dans ce système sont Des prisonniers(ères) de guerre qu’elles le reconnaissent ou pas, quoi qu’elles puissent avancer au sein de ce système elles ne sont aux commandes de rien sans que cela ne soit pas approuvé de près ou de loin par une personne blanche.

Si vous êtes classifiée comme personne noire/non-blanche, il y a à comprendre que cette couleur est synonyme de cible vivante, comme être prisonnier est synonyme de punition.
Nier cette réalité en sert à rien car les racistes sauront leur  rappeler son existence.

La couleur de peau dans ce système synonyme de porter un uniforme de prisonnier de guerre, un monde au sein duquel cette couleur de peau est considérée comme incorrecte, comme un crime pour un suprémaciste blanc.
Un suprémaciste blanc face à une personne non-blanche se dit :  » je me dois de faire en sorte qu’elle subisse de manière directe ou indirecte de la maltraitance et ce afin de lui montrer d’une manière ou d’une autre que je suis celui qui commande, qui suis en charge de lui/d’elle, que je suis celui/celle qui domine et commande et que j’ai le droit de faire ce qui me plaît y compris mettre fin à sa vie d’une manière ou d’une autre ».

2031077

Aussi que les personnes non-blanches, quel que soit leur âge, leur statut social, leur diplôme, leur salaire, ne soient nullement surprises du traitement qu’elles reçoivent et de la part des suprémacistes blancs, et même des autres prisonniers,    cela doit être attendu en prison d’être la cible à la fois des gardiens prison qui font leur travail et des autres prisonniers, ce système nourrissant l’hostilité. Ce système n’est pour aucune personne non-blanche un système qui ne leur est pas hostile et ce peu importe l’endroit de la planète, bien au contraire et ce bien au delà des apparences qui font croire à certaines d’entre elles qu’elles sont en sécurité, ou que cela ne les concerne pas, cette sécurité est un leurre, une illusion qui est conçu pour tromper leur vigilance et leur compréhension de ce problème de manière global, pour augmenter la confusion.

MAINTENANT : En dépit de cette situation il est du devoir de chacune des personnes non-blanches  de persister, de continuer à œuvrer pour que disparaisse ce système, car n’ayant plus rien à perdre. Car plus la situation semble et apparaît sans espoir, le plus il est nécessaire d’être déterminé à continuer. Continuer à continuer…

Il Y A À REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME). UN SYSTÈME QUI A CE JOUR RÉGIT L’ENSEMBLE DES RELATIONS DES INDIVIDUS BLANCS ET NON-BLANCS/NOIRS DE LA PLANÈTE.