FANTASME.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » … NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non – Blanches se considérant victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE, il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Titre :
FANTASME.

« Durant l’existence du système de la suprématie blanche tout ce que font les personnes classifiées comme noires ne sont que des réactions au système de la suprématie blanche de manière pitoyable ». Neely Fuller Jr.

Extrait d’un conversation entre Gus T Renegade et Mr Neely Fuller Jr.

GTR Question : Noir et Fier d’être Noir ?

Réponse de Neely Fuller Jr : La question serait de demander pourquoi une personne devrait dire cela? Quel serait le but ? Tout est supposé avoir un but, un but constructif.

Aussi si vous voulez être noir et fier, noir et fier en faisant quoi ?

Car quand vous prenez les mots littéralement « Je suis noir et Je suis Fier » signifiant je suppose, je suis fier d’être noir, alors qu’est ce que cela signifie ?

Parce que la personne qui est fière d’être noire n’a rien à voir avec le fait d’être noire. Aussi être fière d’une chose dont vous n’avez rien à voir avec, que signifie cela ? Qu’est ce que cela est supposé signifier ? Quelle sorte de progrès est-ce ? Qu’est ce que  cela est supposé indiquer ?

Vous êtes ce que vous êtes ? Maintenant c’est que vous FAITES, sur quoi cela doit être être focalisé. Parce que le but global d’être ce que vous êtes, est de vous équiper pour ce que vous faites, ou ferez, ou êtes assigné de faire. Ou que vous pensez que vous êtes assigné de faire.

Cela est la logique, si vous vous focalisez sur la logique cela serait la logique. C’est comme une personne disant « j’ai des doigts et je suis fière d’avoir des doigts », « j’ai des oreilles et je suis fière d’avoir des oreilles », et marchant toute la journée disant je suis fière d’avoir des oreilles. Bien ! Cela pourrait être une activité, si vous voulez juste faire cela, et utiliser votre temps pour faire cela, mais pour qui parlez vous ? Et pour quelle raison ? Quel message envoyez-vous ? Et pour quel but ultime ? Alors vous avez des oreilles, vous avez des doigts, vous avez de la peau, vous pouvez marcher, et vous dites je suis fière d’être un marcheur, une personne qui peut marcher. Bien ! Cela est « bien » maintenant Quoi ?

Je veux dire quelle est la raison de l’effort ?

GTR Question : Fier de l’histoire des personnes noires, connaître l’histoire des personnes noires aidera à remplacer le système de la suprématie blanche par un système de Justice.

Réponse de Neely Fuller Jr : Tout ce que vous avez à faire pour remplacer la suprématie blanche par la Justice est de ce dire que cela est votre mission, et qui est de remplacer le système de la suprématie blanche par la Justice. Et cela n’a rien à voir avec rien d’autre. Et marcher autour et dire que vous êtes fier d’être un conquérant, n’est pas une chose pour laquelle être fier, aucune personne ne devrait être fière d’être un conquérant, aller partout et piétiner des personnes, c’est ce que font les suprémacistes, nous n’avons pas à les imiter, et nous ne devrions pas. Nous devrions prendre les choses qu’ils font qui sont de valeurs constructives, comme nous le ferions comme toute personne individuelle. Juste prendre les choses qu’ils font qui est de valeur constructive. Et s’assigner de cela comme une manière d’utiliser le temps et l’énergie, parce que tout est à propos d’utiliser le temps et l’énergie. Utiliser les ressources que vous avez, les dons qui vous ont été donnés, yeux, oreilles, nez, pieds et cerveau, vous utilisez ce cerveau, dire quel est mon devoir ? Mon devoir est de résoudre des problèmes, de la manière le plus constructive. La vision du code compensatoire est de résoudre des problèmes sans en créer d’autres. Cela n’est pas toujours facile, en fait habituellement cela nécessite de réfléchir pour faire cela, de résoudre des problèmes sans faire de nouveaux problèmes. Et vous faites tout de la manière la plus constructive.

Les suprémacistes blancs utilisent toutes leurs techniques juste pour être fiers d’eux mêmes cela est le suprémacistes blanc, cela est leur but ultime. C’est comme cela qu’ils vont vers quiconque.

La Justice est vers là où aller, l’équilibre est vers là ou aller, la paix est vers où aller, mais frapper sa poitrine comme un animal semi-ignorant disant combien vous êtes fier, juste pour être vous, sans rien faire de constructif, ou plutôt faisant un tas de choses non-constructives, ne fait pas de sens. C’est la philosophie suprémaciste blanche, et personne ne devrait adopter cela.

GTR Question : Cela est vos observations conclusions que les personnes noires font a savoir aux autres qu’elles sont noires ?

Réponse de Neely Fuller Jr :Les personnes n’ont rien à voir avec le fait d’être « noir », aussi la question est pourquoi êtes vous fier d’être noir alors que vous n’avez rien à voir avec le fait d’être « noir » ? En fait vous ne saviez pas que vous étiez « noir » jusqu’à ce que les suprémacistes blancs vous disent que vous étiez « noir ».

Parce qu’ils en ont fait quelque chose qui a été à leur avantage. Et il y a une autre chose avec ces personnes « noires » qui vont partout et pensent qu’elles accomplissent quelque chose en se moquant des personnes blanches pour être blanches. Ce qui là aussi ne fait pas de sens. Qui n’est pas logique. C’est comme se moquer du ciel pour être le ciel. Et tomber dans ce qui semble un super projet « intelligent ».

GTR Question : Les racistes suspects aiment voir les victimes sauter de joie, frapper leurs poitrines et être fiers d’être noirs, les encouragent à le faire car savent que cela ne signifie rien.

Réponse de Neely Fuller Jr : C’est ce qui est prouvé et semble l’être, qu’un grand nombre de personnes disant qu’elle sont fières d’être noires, se laissent aller avec cela, marcher autour, dire vous savez « je suis fier d’être « noir », chanter des sons sur «  je suis noir et fier » et vous regardez toutes le autres choses qu’elles font, et il n’y a aucune indication d’aucune chose, ils agissent comme toutes les autres personnes. Avec leurs sentiment d’être «  fier et noirs ». C’est ce que vous faites qui compte, même si vous n’avez pas un titre, même si vous n’avez pas une couleur, même si vous êtes transparent, je veux dire comme regarder à travers une vitre, c’est ce que vous faites qui compte, peu m’importe quelle entité vous êtes, quelle sorte de créature vous êtes évoluant sur la planète, ce que vous faites, juste regarder ce que la créature FAIT, c’est la seule chose qui compte du début à la fin de la journée. Qu’est ce que vous faites ? Qu’avez vous fait aujourd’hui ? Et avez vous fait quelque chose qui était d’une valeur constructive ? Et auquel cas qu’elle en est la preuve ?

Parce que traîner chez le coiffeur et dire combien vous êtes noir et fier j’étais?

« Avez vous fait autre chose d’autre » ?

Une personne : Non ? C’est tout ce dont j’ai besoin de faire.

Réponse de Neely Fuller Jr : OH ! C’est tout ce que vous avez à faire ?

Une personne : Yeah j’essaie de trouver d’autres personnes pour dire combien elles sont noires et fières. Et j’arrive avec six différentes poignées de mains, et nous restons debout dans le coin disant combien nous sommes noirs et fiers à parler de la nouvelle poignée de main avec laquelle je suis venu la nuit dernière. Elle est différente de la poignée de main que nous avions il y a trois mois. Celle là sera la nouvelle poignée de main.

Réponse de Neely Fuller Jr : Et à propos de toutes ces choses, ces personnes battues autour ? Tous ces déchets, poubelles, tous ces coups de feu que vous entendez dans la rue ? Qu’en est il à propos de cela ? Oh Man tu as à éterniser l’esprit des ancêtres, c’est cela dont il est question.

Réponse de Neely Fuller Jr : Ok alors vous éternisez l’esprit des ancêtres et c’est là que cela est. Ok cela est la première étape. Quelle est l’étape 2 ?

Une personne : Bien c’est là que cela est Man tu sais, tu dois être avec cela.

Réponse de Neely Fuller Jr : Je dois être avec quoi ?

Une personne : Tu sais l’esprit des ancêtres, tu sais, euh ! Les secondes pyramides tu sais, cela prend soin de tout.

Réponse de Neely Fuller Jr : Oh cela prend soin de tout. Cela est ridicule.

Nous avons besoin d’un CODE, qui est conçu dans tous les domaines d’activité de remplacer le système de la suprématie blanche par la justice.

Cela n’inclut pas marcher toute la journée, parler de votre nouveau chapeau « kente clothe », il y a des millions de personnes qui savent à propos des « kenthe clothes », les « kenthe clothes » ne les aident pas du tout à se protéger des suprémacistes blancs.

GTR : Avez vous vu beaucoup de cela quel a été le résultat pour toutes ces personnes qui se sont engagées, dans ces « kenthe clothes » ces comportements, savoir tout à propos des ancêtres, ce que nous avons fait en Afrique et blablabla. Quel était le résultat que ces personnes ont accompli, qu’avez vous observé ?

Réponse de Neely Fuller Jr : Le résultat était temporairement que beaucoup de personnes noires ont commencé à agir comme si elles réfléchissaient pour un changement, cela était le résultat initial, mais les suprémacistes blancs sont de grands penseurs, vous voyez ils peuvent découvrir où quelque chose se va avant même qu’ils l’atteignent, c’est la raison pour laquelle ils sont dans la position qu’ils sont. Aussi ils ont regardé cela comme si cela les alarmait, slogans « noirs et fiers », « Pouvoir Noir », ces slogans cela a alarmé les suprémacistes blancs pendant un bref moment, et lorsqu’ils ont vu ce que faisaient les personnes noires était d’en faire une religion de cela, faire du bruit autour et juste parler et se sentir bien à propos d’eux même, derrière des barreaux de prison, vous voyez, c’est comme porter des tatouages et ne rien faire d’autre que cela montrer ces tatouages, dire je suis le plus dur gars du bloc, vous comprenez, vous mettez un gros signe à travers votre poitrine.
Alors ils se sont dit OH ! « Ils veulent juste être thêatriques » ils ne veulent aucune substance, ce sont juste des personnes bonnes pour le théâtre, ils aiment se mettre dans un « show » aussi nous les aideront. C’est aussi loin qu’ils vont, ils n’ont pas de long plan, de court plan, ils n’ont pas de détails, réfléchi qui changera quoi que ce soit. Ils seront des philosophes de coin de rue. Parlant de « Frère arrête toi ici.  tu as besoin de savoir ceci, tu as besoin de savoir à propos du Roi untel et untel, et quand il a existé, 8 trillions d’années avant le début de l’espace. Il était un de nos cousins et il pourrait être le tien, et tu as besoin de savoir cela. Et ce qu’il a fait était ceci, et ce qu’il a fait était cela. Et partons allons boire du thé et parler de ces choses. Aussi tu te sentiras bien à propos de toi même ». Aussi la personne l’a vraiment fait. Disant « Yeah », je ne savais pas à propos de ces choses, les quelques oncles que j’ai sont tous en prison, j’ai entendu sur d’autres oncles qui étaient plus grands cela est bien, c’est cool tu sais. je suis avec toi, c’est cool tu sais. » Et cela tenu pour un moment.
Et dans quelques années la personne qui faisait cela est prise fortement dans la drogue, parce que tu deviens intoxiquée avec des rêves, les rêves ne sont pas un substitut pour une botte sur le sol froid qui est en train de tomber, pour avoir des résultats. Causes et effets.

GTR : un grand nombre de personnes noires se plaisent à avoir un sentiment de bien être, dans ce système même quand cela est très mauvais. J’ai entendu dire que vous donnez aux suprémacistes blancs du pouvoir, qu’ils ont toute sorte de contrôle, et que cela est sans espoir. Que les personnes non-blanches noires, comme vous le dites dans votre livre, sont bêtes, et pitoyables. Avez vous entendu cela beaucoup de personnes disant cela, que quand vous parlez de suprématie blanche cela ne les fait pas se sentir bien ?

Réponse de Neely Fuller Jr : « Je ne l’entends pas, parce que ce que la plupart des personnes ne le disent pas font et juste qu’ignorer ce que je dis, parce que c’est la chose la plus facile à faire. Et quand elles vont quelque part pour se sentir bien, c’est pour manger des hamburgers toute la journée, ou se faire des Hi Five, ou juste traîner dehors, ou être fortement accrocs aux drogues, ou avoir des marathons de sexe, et ne rien planifier au-delà de cela, parce que c’est la meilleure enveloppe à prendre. Regarder le monde de la manière dont il est vraiment semble insurmontable. Alors les personnes noires s’accommodent de babioles, comme le font les personnes primitives, et avec des rêves de grandeur. Habituellement en se labellisant comme grandes elles-mêmes déjà. Et se nourrissent l’ego les uns et les autres jusqu’à un point, dans une situation misérable, parce qu’elles ne savent quoi d’autre faire.

Esclaves dans le fond du bateau attachés ensemble. Et ce dans leur désespoir se tournent vers des cérémonies, rituels, joignent de petits gangs, clubs, des choses de comme cela, et attendent mutualisent des religions dans des sociétés. « Tu es mon « pote » , je suis ton «pote », je t’ai connu depuis tellement d’années, tu m’as connu depuis tant d’années », nous sortons traîner ensemble, sortir ensemble traîner en faisant quoi ? Nous traînons juste « Man ».

Bien ! Traîner pour les personnes noires n’est rien de nouveau. Nous ne sommes pas très progressifs, tribalistiques, ritualistiques, c’est tout ce que ces signes de gangs sont et rien d’autres. « Je suis de l’équipe de la 12ème qui es tu ?

Le suprémaciste blanc dit : « Si ce n’était pas pour moi il n’y aurait pas de 12ème rue. Maintenant qui es tu ? »

« En fait la semaine prochaine, la 12ème rue n’existera pas parce que je gère l’ensemble de lieux, y compris la maison de ta grand-mère, qui est celle ou tu restes parce que tu n’as pas d’autre endroit où aller, et tu n’as pas d’autre endroit où aller, que je ne construise pendant que tu est un grand leader de gang sur la 12ème rue. Je ne m’inquiète pas que tu sois  un grand leader de gang sur la 12ème rue, la 12ème rue sera bloquée la semaine prochaine ne le sais tu pas ?» « Tu resteras chez ton cousin, dans une autre ville, te demandant ou tu auras un autre repas ».
C’est le niveau de réflexion des suprémacistes blancs. »

GTR : Un grand nombre de choses que vous  dites, la criminalité semble être un manque de but  des personnes non-blanches victimes de la suprématie blanche, disant des choses faisant des choses n’ayant semble t’il un but en tête ne cherchant pas à vouloir accomplir quelque chose  ?

Réponse de Neely Fuller Jr : Un manque de but qu’elles devraient avoir. Les personnes noires ont un but, le but est comme je le dis dans le livre un des quatre type d’exhibition, c’est notre but nous pensons que notre but est de s’exhiber. C’est pour cela que nous aimons nous exhiber, que nous  aimons être au milieu de la rue pour l’exhibition. N’importe quelle excuse pour parader, temps de mardi gras, c’est cela, c’est tout cela. « Je travail dans trois lieux aussi je peux m’acheter la dernière voiture neuve qui vient de sortir, que je peux conduire dans ce quartier minable et m’exhiber ».
C’est la mentalité des personnes noires, même dans les villages par dessus les mers, c’est la même chose, des formes d’exhibition, nous avons des dolemites aujourd’hui aussi célébrons, et tous dans autour, nous aimons avoir nos pieds qui bougent, marteler, frapper la poussière, dans un monde non hostile cela serait sans dommages, juste être des enfants dans le monde, nous n’aurions pas à avoir de grands buts, parce qu’il n’y aurait aucune raison, n’ayant aucun ennemi, juste tous innocents alors cela fonctionnerait dans ces circonstances. cela ne fonctionne pas pour nous dans ces circonstances, des circonstances où la planète entière est dominée par la suprématie blanche. Qui sont très techniques, qui ont accompli des choses, brûlant des torches toute la nuit en réfléchissant à leur prochain grand plan. Et ils font cela constamment, venant avec de nouvelles grandes choses qui toutes aboutissent à la domination, et les personnes qui sont dominées sont juste en train de penser à leur prochaine fête. (00 :25 :26).

IL Y A À REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et *religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanches de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

*Religieux = Une religion étant une forte croyance qui est appuyée par des actions. Toute forme de croyance qui est suivie d’action est une religion car l’individu pour exister s’appuie sur cette croyance et en fait un guide qui gouverne sa relation à l’autre et ce quel que soit le domaine d’activité.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

http://www.producejustice.com

Publicités

IGNORANTS ET ILLUSIONNISTES.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »… NEELY FULLER JR.

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié essentiellement et principalement à toute personne Non-Blanche qui se considère victime du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Titre :

Préambule : Moi Mirtho Linguet auteur de ce blog dédié essentiellement et principalement à toute personne Non-Blanche qui se considère victime du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE comme moi reconnais que je suis un ignorant.
Oui un ignorant pour la raison suivante qui est qu’à ce jour je demeure encore une victime et un servant de ce système et ce même en écrivant ce blog car j’ignore toujours comment faire pour ne plus être la victime  de ce système qui se trouve être l’unique système qui gouverne le monde, et continue à chercher à comprendre sans avoir encore à ce jour trouvé la solution pour que disparaisse ce système une fois pour toute. Le racisme qui est la suprématie blanche est une science, basé sur un ensemble de schémas de pensées, de paroles et d’actions, de symboles qui sont pratiquées et utilisés à chaque instant afin de lui donner de la substance et le rendre vivant actif,  et c’est tout cela qui se doit d’être défait scientifiquement par des méthodes logiques, par la mise ne pratique d’un code contre raciste qui se base sur une approche qui cherche à révéler la vérité ( ce qui est)  par le processus des questions et des réponses car tous les problèmes sont résolus par le processus des questions et des réponses.

La plupart des personnes non-blanches manifestement ignorent ou semblent ignorer ce à quoi elles sont confrontées et ont à faire et affaire, semblent n’avoir pas réellement pris la mesure de l’idéologie qui domine le monde et en quoi cette idéologie est pour elle plus qu’une menace mais un véritable un danger permanent, qui a fini par les rendre elles mêmes dangereuses car infectées, gangrénées,  par ce tout ce que cette idéologie répand au quotidien et pour ce qui les concerne est conçu pour les maintenir la tête sous l’eau, cette idéologie pour elles est un poison qui les rend toxiques.

Il ne peut y avoir deux formes de suprématie en même temps sur la même planète cela n’est pas possible, soit vous êtes suprême soit vous ne l’êtes pas, une suprématie suppose qu’elle est celle qui a pris le dessus sur tout. A ce jour il n’existe qu’une seule forme de suprématie qui est le système de la suprématie blanche (racisme).  ce système est le plus désastreux à ce jour en place sur la planète et se doit d’être remplacé par un système de JUSTICE et surtout  non être remplacé par une autre suprématie ni jaune, ni noire, ni rouge. Nul individu ne devrait chercher à dominer un autre individu,  et ce quelle que soit la forme de cette domination. Toute domination nécessitant une forme de contrainte et donc de maltraitance ce qui est déjà produire de la non-justice.
Victim.Gurantee.Qualification.

Titre :

N’attendez pas d’un système idéologique qui favorise et nourrit l’injustice qu’il favorise la production de la justice.

Tant que ce système sera en place rien ne se sera comme il se devrait être, un milieu toxique et hostile rend toxique et hostile, tout ce qui y évolue. Le milieu, l’environnement influence tout ce qui y évolue en son sein.

IL EST QUESTION DE REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE
= Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

 

Citation : Il n’est à ce jour aucune école, dans ce monde dominé totalement par l’idéologie du système de la suprématie blanche qui apprenne aux personnes non-blanches à ne pas être victimes et servants du système de la suprématie blanche. Neely Fuller Jr.

IGNORANTS ET  ILLUSIONNISTES.

 » Tout ce que pense, dit, fait et produit un suprémaciste blanc (homme et femme raciste) ne sert qu’à une seule et unique chose qui est de RENFORCER son système, et ce peu importe la désignation, la présentation, la forme et/ou le terme qu’il utilisera « .

Cela doit être compris une fois pour toutes par les victimes que sont l’ensemble des personnes non-blanches qui se devraient de cesser de se considérer comme des associées alors qu’elles prennent en fait part à un arrangement tragique qui plus est en leur totale défaveur et ce peu importe comment cela leur est présenté en surface par les suprémacistes blancs.

Aussi tout commentaire fait par une personne non-blanche et qui est mis en avant par les suprémacistes blancs sert à renforcer le système de la suprématie blanche non à l’affaiblir. Dans le monde idéologique suprémacistes blancs  (Raciste) qui est à ce jour le seul et unique système idéologique en place sur la planète, il y a trois  catégories de personnes.

 

1 Les personnes blanches qui sont classifiées comme blanches et ne sont pas les victimes du système de la suprématie blanche.

2 Les personnes qui sont classifiées comme non-blanches (noires, rouge, jaunes, brunes…) qui sont les victimes du système de la suprématie blanche. Jugés et mis en situation de détention,  pour une peine qui est celle d’être nés non-blancs.

3 Les suprémacistes blancs (Hommes et femmes racistes) qui sont parmi les personnes les plus puissantes, les plus rusées,  de la planète gardant  en situation de subjugation (sujets) l’ensemble des personnes non-blanches de la planète.
Le racisme est une science, une science précise.

Les Ignorants.

Le premier pas vers la connaissance commence par la reconnaissance de son ignorance. Pour se soigner il est important de faire face à la vérité du diagnostic même quand cela fait mal et particulièrement quand cela fait mal.

Qui sont les ignorants et pourquoi ce sont des ignorants ?

Citation : A ce jour il n’est pas une seule personne non-blanche sur terre durant l’existence du système de la suprématie blanche qui en sache suffisamment  de ce qu’elle devrait savoir pour ne plus être victime du système de la suprématie blanche. Neely Fuller Jr.

Définition : Durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme) toute personne non-blanche vivant à ce jour sur la planète ignore vraiment et en détails ce qu’est, comment fonctionne le système de la suprématie blanche, de ce fait elle est devant ce problème un(e) ignorante, et ce quel que soit son titre, son nom, identité, ses diplômes, son dit capital financier, ses dits « biens », ses dites distinction, et toute autre chose qu’elle affichera pour se justifier, qui de plus ne la préservera nullement de subir les préjudices qui lui sont infligés dans ce système du fait de sa couleur de peau qui dans son cas représente et est  son costume, son passeport, sa carte d’identité,  et cela qu’elle le veuille ou pas. Un passeport qui est une fabrication idéologique artificielle qui dans ce système implique  qu’elle se doit d’être dominée et maltraitée par toute personne classifiée blanche qui se dise ou pas raciste, sa couleur de peau faisant d’elle une cible désignée pour subir tous types de préjudices directs et indirects et ce quelle que soit le domaine d’activité et l’endroit de la planète.

Un ignorant non au sens de l’insulte mais du fait de sa méconnaissance pour savoir comment faire pour ne plus être victime une fois pour toute, car à ce jour nulle personne non-blanche  ne sait suffisamment et assez de ce qu’il lui  faut savoir pour ne plus être sujet, victime, servant(e),  de ce système afin de sortir de cette domination, elle ignore ce qu’elle devrait savoir et ce fait d’ignorer dans ce sens en fait une personne ignorante de comment sortir de cette domination. Tant que les personnes non-blanches seront victimes de ce système cette condition à elle seule sera la preuve de leur ignorance.
Pouvez vous dire que vous n’êtes pas ignorant si vous ne savez pas comment faire pour résoudre un problème ?
Ne pas savoir n’est ce pas la preuve de l’ignorance ?
Le racisme est le problème majeur auquel sont confrontées les personnes non-blanches sur une base quotidienne et ce dans tous les compartiments de leur existence et ce dans tous les domaines d’activités, ne pas savoir comment arrêter le racisme est la preuve de cette ignorance.
Si les personnes non-blanches n’étaient pas ignorantes alors comment se fait il qu’elles soient encore les victimes de ce système idéologique et qu’elles semblent et ou ne savent quoi faire pour ne plus être victimes de cette pratique qui est le racisme (suprématie blanche) ?
A ce jour il n’est pas une seule personne non-blanche sur terre qui ne soit pas et ne subisse pas directement et indirectement les effets du racisme et ce au quotidien, y compris entre elles car se retrouvent à être hostiles les unes envers les autres du fait de l’activité de ce système qui inocule du poison à leur insu et aussi au grand jour dans leurs relations sans qu’elles arrivent à comprendre que cette hostilité est lié au racisme qui est le principal responsable du fait qu’elles sont éduquées à le soutenir.

Un poison qui commence par être inoculé aux personnes non-blanches et ce dès le plus jeune âge, dès sa naissance,  il leur est enseigné que tout ce qui est noir/non-blanc est  à mépriser, en simple il leur est enseigné de se mépriser afin de glorifier celui qui leur donne l’enseignement de ce mépris qui n’est autre que le suprémaciste blanc (homme et femme raciste). Et ce même sous la forme du dit divertissement.

Ci dessous Blanche neige ou la sorcière est revêtue de noir, ce noir étant synonyme de mal, symbole subliminal mais hautement efficace car rappelle en silence que la couleur noire est synonyme de mal et par extension les personnes classifiées non-blanches.

blanche-neige-et-les-sept-nains-960x380.jpg

Noir = Mal, terreur, horreur, sauvage, diabolique.
*Tes mains sont noires, va les laver: Qu »il y a-t’il de « sale » dans une couleur noire ?
*Tu es d’un pessimisme  noir: Avez vous déjà vue la couleur du dit pessimisme ?,
*Tu es d’une tristesse noire : Avez vous déjà vue la couleur de la dite tristesse ?
*Avoir des idées noires : Avez vous déjà vue la couleur d’une idée ?
*Une âme noire :  Avez vous déjà vue la couleur d’une âme ?
*De noirs desseins : Avez vous déjà vue la couleur d’un dessein ?
*Ça a été une année noire pour la récolte du vin. Avez vous déjà vue la couleur d’une année ?

Ce poison verbal, ce vocabulaire, cette perception engendre une confusion entre la personne et sa couleur de peau, celle ci étant orchestrée par tout un ensemble de schémas, de symboles, de mode de représentation,  et de mots, qui sont donnés par les suprémacistes blancs aux victimes que sont le personnes non-blanches afin qu’elles ne puissent pas être en mesure d’avoir de relations harmonieuses, afin que ne puisse être révélée la vérité, afin que les personnes non-blanches ne puissent arriver à se comprendre, car utilisent des mots dont ils n’ont pas élaboré les mécanismes et leur fonction. Des mots qui empêchent de dire ce qui est, des mots semeurs de trouble.  Qu’elles se détestent et soient éduquées à se détester du fait de leur apparence.

Cette hostilité est du fait des suprémacistes blancs qui sont les chefs d’orchestre ayant organisé des classifications, des définitions, des séparations, qui incitent les personnes à se détester, se mépriser se haïr, se servant des personnes non-blanches afin de tirer plaisir, gloire, gain  matériel et confort.
Cette hostilité est inhérente à ce système qui pour toute personne non-blanche est une déclaration de guerre et donc un ferment d’hostilité.
Les suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes) sont les responsables de cette confusion qu’ils sèment dans  le monde qui est est sous leur juridiction, ils sont ceux qui gèrent l’ensemble des affaires des personnes non-blanches de la planète de manière directe et indirecte et ce dans tous les domaines d’activité (économie, éducation, divertissement, politique, travail, loi, religion, sexe et guerre).

Amenées à se défier du fait de l’usage de ces mêmes classifications verbales, élaborées par les suprémacistes blancs pour asseoir leur domination et dont ils se servent pour maintenir à leur détriment les victimes sous dominations.
Cela ne fait pas d’elles des racistes car une personne non-blanche est une victime du racisme qui est la suprématie blanche.

Tout ce que produit, et fait un suprémaciste blanc d’une manière ou d’une autre sert uniquement à asseoir sa suprématie, sert uniquement à supporter son système cela doit être compris une fois pour toute par les victimes que sont l’ensemble des personnes non-blanches de la planète et ce pue importe comment cela apparait en surface. Il élabore des moyens pour continuer à perpétrer sa domination et ce avec le consentement et/ou la résistance des victimes, d’où la nécessité que disparaisse ce système.

« Tout ce que pense, dit, fait et produit un suprémaciste blanc (homme et femme raciste) ne sert qu’à une chose qui est GLORIFIER son système, et ce peu importe comment la désignation qu’il donnera et la  présentation qu’il utilisera « .

Cela doit être compris par les victimes que sont l’ensemble des personnes non-blanches qui doivent cesser de se sentir associées alors qu’elles prennent en fait part à un arrangement tragique.

Toute personne non-blanche notamment celles appelées noires se doit de cesser immédiatement de se vanter et de célébrer de quoi que ce soit.
Un prisonnier ne devrait ni se vanter, ni célébrer quoi que ce soit, il a à  chercher SÉRIEUSEMENT avec le plus grand sérieux, une solution pour ne plus être prisonnier et se vanter n’est nullement une solution et n’a jamais aidé un prisonnier à ne plus être prisonnier. A quoi lui sert il de se vanter si cela ne l’aide pas à ne plus être prisonnier ?

les-actrices-francaises-noires-sont-arretees-parcours-des-marches-pour-danser_width1024.jpg

Un problème sérieux se doit d’être abordé sérieusement. Comment danser dans une telle situation devant un tel problème qui à ce jour est cause de désastres, de drames, est ce un divertissement ?
PRENNENT ELLES LA MESURE DE L’ARRANGEMENT TRAGIQUE ?
Malcom X, Rosa Parks, Mandela, Martin Luther King, Tubman, Gandhi,  ont elles dansé pour régler ce problème ont elles considéré cela comme un divertissement ?

Un esclave sur le pont qui danse et est heureux est un esclave confus. Et la plupart des personnes non-blanches sont en proie à la plus grande confusion.

Les personnes non-blanches notamment celles appelées noires sont à ce jour et ce malgré qui plus est à leur détriment sont devenues d’ardents défenseurs d’un système dont elles voient peu les contours, semblent ne pas comprendre et ne savent pas ce qu’il est et comment et il fonctionne.

Citation : « Peu importe combien vous pouvez réduire la taille de votre nez,  peu importe combien de médecins, d’avocats,  de juges,  de professeurs, de chercheurs, vous pouvez produire, peu importe combien de Einstein, de Freud, de Marx et de Rubenstein vous produirez, peu importe combien d’argent, de diamants et d’or, vous pouvez obtenir, si vous êtes classé comme « non-blancs » dans les conditions de la domination de la suprématie blanche , lorsque le marteau de la suprématie blanche tombe vous serez sous le marteau. » Dr Frances Cress Welsing.

SE TAIRE PLUTÔT QUE DE SE VANTER DE QUOI QUE CE SOIT.

Il semble qu’un grand nombre de personnes blanches ne considèrent pas sérieusement leur condition de détention, et  se vantent sans se rendre compte que cela ne leur est nullement utile, cela ne les aidant nullement à sortir de leur condition. Tout ce dont elles se vantent leur venant des personnes qui les maintiennent en détention à savoir le suprémacistes blancs. Se vanter dans une telle situation est faire briller son boulet ce qui est ridicule. Un boulet qui plus est qui lui est donné et mis par le même qui le maintient en détention.

Pourquoi ?

Parce que durant l’existence du système de la suprématie blanche  et en accord avec le code logique contre raciste compensatoire, il est incorrect et illogique pour toute personne non-blanche de  « célébrer », ou se « vanter », à propos de quoi que ce soit. Le temps et l’énergie dépensé à célébrer et à se vanter  devrait être utilisé à produire de la Justice (équilibre entre les personnes) et de l’équilibre (équilibre entre les personnes, créatures, choses). Un prisonnier ne se vante et ne célèbre rien il se préoccupe principalement à chercher à sortir de sa condition de prisonnier.

SE TAIRE PLUTÔT QUE DE CONTINUER A ARGUMENTER SUR CE QUE DIT UN AUTRE PRISONNIER.

Toute personne non-blanche notamment celle appelée noire se doit de cesser immédiatement de se disputer et de chercher à argumenter sur ce que dit une autre personne non-blanche, car elles sont toutes égales en tant que prisonnier de guerre et ont toutes le droit de parler de leur condition comme cela leur plait. Il a droit à son point de vue et est qualifié du fait de sa condition à parler de celle ci.
La question est est ce que cela  aide celui qui parle et celui qui commente à sortir de la prison ?
A ce jour la réponse est NON.
S’exprimer si ce que dit un autre prisonnier aide t’il  à régler le problème qui est de ne plus être prisonnier ?
Car c’est cela qui est la problème la condition.
Par conséquent un prisonnier qui s’exprime dit juste ce qu’il dit, cela se suffit toute  argumentation est inutile.
Nul prisonnier n’a à dire à un autre prisonnier comment il doit a à dire ce qu’il a à dire pour décrire sa condition. Qu’un prisonnier dise qu’il est en prison est logique qu’il trouve cela confortable ou pas le problème demeure, il est prisonnier.

Il est préférable d’être sur la solution plutôt que  sur le drame. Sortir de l’émotion et faire appel à la logique, trouver la solution.

Et très important RÉGLER DES PROBLÈMES SANS EN CRÉER D’AUTRES cette simple mesure (en apparence)  mise en  pratique  est déjà commencer à travailler contre le racisme.

Toutes les personnes non-blanches sont égales car sont toutes victimes des personnes blanches (hommes et femmes racistes) qui croient et pratiquent la suprématie blanche et ceux (hommes et femmes blanches) et qui n’y croient pas.

Les personnes non-blanches doivent cesser d’attendre quoi que ce soit des suprémacistes excepté à subir de la domination et de  la maltraitance, cela est la seule chose à laquelle elles doivent s’attendre car c’est pour cela qu’a été conçu et mis en place ce système.
Tout ce qui est donné aux personnes non-blanches par les suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes) est conçu pour faire du tort d’une manière ou d’une autre à toute personne non-blanche et ce quel que soit le domaine d’activité et quelle que soit la forme que prennent ces dites choses, c’est pour cela qu’existe la suprématie blanche et rien d’autre et peu importe la forme que prend cette maltraitance et cette domination qui parfois voire souvent est enrobée de sucre pour mieux les amadouer et mieux les tromper.
Dans ce système une personne non-blanche est considéré comme un animal, un danger, un (e) sauvage, que celle ci marche  en talons aiguilles, porte des costumes, roule une Bentley,  affiche des diplômes, cela n’y change rien,  seule sa couleur de peau dans ce système détermine le traitement qui lui et et sera tôt ou tard appliqué. Qu’elle cesse donc de s’illusionner, qu’elle cesse d’être surprise, qu’elle s’attende à de la maltraitance en tous temps et tous lieux et ce même quand cela semble différent en apparence, tout ce qu’elle reçoit est conçu pour la maintenir dans cette condition qui est celle de devoir être maltraitée et dominée. Elle évolue dans un système qui pour elle est une prison et peut subir la peine de mort à chaque instant sa vie n’ayant dans ce système par devant un suprémaciste blanc aucune valeur. Aussi se doit elle de cesser de se vanter de quoi que ce soit car tout ce qui lui est donné dans cette prison pour elle est de fait un fardeau car nullement conçu pour la sortir de sa condition mais bien au contraire alourdir celle ci, le problème est qu’elle ne le voit pas ou que trop souvent tardivement. Même quand le verdict semble en sa faveur à un moment donné, le verdict général lui demeure, le marteau tombe, car elle est condamnée et coupable d’être née non-blanche et cela est irrévocable pour elle tant que ce système existe.

Tout ce que veulent les suprémacistes blancs c’est que perdure leur système et ce avec le soutien « inconditionnel » et « sans retenue », « sans résistance » des victimes abusées qu’elles sont à chaque seconde, car incitées, motivées et trompées par les apparences et les mots qu’utilisent les suprémacistes blancs pour les leurrer afin de continuer à faire perdurer un système qui a pour but principal du début à la fin de chaque pensée, parole, action pour un suprémaciste blanc de dominer et de maltraiter toute personne non-blanche du fait de sa couleur de peau, d’avoir le pouvoir suprême sur elle directement et indirectement soit en la trompant violence indirecte soit en la maltraitant violence directe et ce quel que soit le domaine d’activité, il n’en est pas un qui ne soit pas gouverné par la pensée suprémaciste blanche.
A ce jour la plupart des individus classifiés Non-Blancs de la planètes ont  fini par accepter ce système comme confortable alors qu’il n’est rien d’autre qu’une prison pour elles.
Et cela est soit vrai soit faux. Il y a à comprendre ce qu’est et comment fonctionne le système de la suprématie blanche, mettre au point une méthode logique et scientifique basé sur le résultat qui se doit d’être et ce en toute circonstance la production de la JUSTICE. Pratiquer un CODE Contre raciste. Le racisme est un fléau qui doit disparaitre de la planète et dans toutes les relations des individus une fois pour toute.

Citation : Il y a à comprendre et il est important de se rappeler que quoi qu’il en soit, que personne dans l’univers connu  n’est de la qualité de personne que les personnes se devraient d’être. Par conséquent il n’y a absolument rien à propos de qui que ce soit qui doive provoquer, envie, jalousie, rancunes, snobisme, commérages, et ou félicitations. Neely Fuller Jr.

Les Illusionnistes.

« Beaucoup de personnes sont blessées qui ne devraient pas être blessées.
Beaucoup de personnes sont à blâmer.
Les personnes qui sont le plus à blâmer se cachent en pleine visibilité.
Les personnes qui sont le plus à blâmer sont toutes les suprémacistes blancs »
© .
Neely Fuller Jr. 2016.

Un suprémaciste blanc rit de vous, mais il ne rit pas avec vous.

Un suprémaciste blanc (homme et femme raciste) vous dira tout et son contraire, car peu lui importe, seul compte pour lui/elle du début à la fin de la journée de continuer à maintenir son système en place, un système basé sur l’idéal absolu et grandiose  de la domination totale et sans concessions de toute personne non-blanche sur la base de la couleur de sa peau et ce par tous les moyens qu’il considère nécessaire, rien d’autre ne compte pour lui/elle.

S’il est une chose sur laquelle les suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes) sont d’accord c’est sur celle de devoir continuer à maintenir en place leur système et ce même quand ils ont des désaccord de forme sur la manière de mener cette entreprise. Ces désaccords souvent troublent les victimes qui ne voient pas ce qui se trame au fond, et se laissent abuser par les apparences. Il n’est pas dans l’intérêt d’un suprémaciste blanc que son entreprise cesse d’exister, car elle est sa propre raison d’exister. Ils ont l’art et la manière de tromper leurs victimes.

Qui sont les illusionnistes et pourquoi ce sont des illusionnistes ?

Définition : Un illusionniste est une personne qui passer pour une chose  pour ce qu’elle n’est pas. Une personne qui fait croire que ce que vous observez est vraie alors qu’elle ne l’est nullement

Durant l’existence de la suprématie blanche (Racisme) les personnes blanches sont celles qui favorisent à ce jour la plus grande illusion et incitent leurs victimes que sont les personnes non-blanches à adhérer et à vivre au travers de cette illusion, une illusion qui est nourrie par le mensonge, la violence et l’hypocrisie.

Citation : « Durant l’existence du système de la suprématie blanche l’hypocrisie est le  requis basique pour toutes les personnes blanches et non-blanches » . Neely Fuller Jr.

L’arme de prédilection du suprémaciste blanc est le mensonge et l’hypocrisie qu’il affectionne en usant de mots qui ne disent pas la vérité. Il dit une chose et en fait une autre. Quoi qu’il dise et fasse et quoi qu’il avance,  sert à ce que les victimes finissent par se faire du tort d’une manière ou d’une autre.

Un suprémaciste blanc parlera de paix mais nourrira et incitera à la guerre. Son système glorifie la guerre, la violence, l’hostilité.
Le suprémaciste blanc incite les victimes à le suivre dans son sillage en présentant les choses de manières à ce qu’elles soient attirantes, brillantes, luisantes, fascinantes, lisses, séduisantes, éblouissantes, pour  réduire à néant la vigilance des victimes, qui finissent par se laisser abuser par ces formes qui semblent agréables en apparence, pour ensuite se rendre compte  très, très tardivement qu’elles ont été l’objet de manipulation, qu’elles se font flouer sur toute la ligne, et les archives le prouvent. Même une chose présentée par les suprémacistes blancs qui semble d’abord constructive au début finit par se révéler avoir été conçue et ce dès le départ au détriment à court, moyen, long terme des personnes non-blanches.
Avec un suprémaciste blanc il y a et il à s’attendre à tout et surtout à ce que cela fasse du tort aux victimes que sont l’ensemble des personnes non-blanches.
Un détenu se doit se savoir que sa condition détermine le traitement auquel il aura droit et qui est qu’il se fasse maltraité d’une manière ou d’une autre.

Un suprémaciste blanc  ne vient jamais pour que cela soit favorable à ses victimes bien au contraire et ce même quand il y met un grand sourire, et quel que soit le domaine d’activité, ce qu’il donne et propose est toujours vicié pour finir par causer du tort aux victimes, cela est son « fix », cela est sa drogue.

ParisLike__Mandrake_the_Magician_01

Le monde suprémaciste blanc est fait d’artifices, de faux semblants, de « trucs » pour tromper les victimes, ce sont de grands illusionnistes.

Des illusionnistes car présentent les choses sous un angle qui cache la vérité. Ils sont devenus maîtres dans l’art de la tromperie et incitent les victimes à se mentir et à participer à cette tragédie, pour ensuite feindre de ne pas comprendre pourquoi il se passe ce qui se passe alors qu’en fait ils sont ceux qui ont initié le processus destructeur la plupart du temps pour les victimes. Ils sont la force motivante la plus puissante qui existe à ce jour sur la planète. Et il n’est  pas une personne non-blanche qui ne soit pas soumise à cette force, à ce courant de pensée global et globalisant qui ne qui ne soit pas sous son influence de manière directe et indirecte,  une influence qui possède une puissance inertielle sans pareils, sans égale.

Toutes les personnes non-blanches sont nourries au biberon suprémaciste blanc qu’elles le veuillent ou pas et s’étonnent de voir le désastre de leur condition alors que c’est pour cela qu’est conçu ce système, ce système est conçu pour produire du dommage et ce au travers l’usage de mots qui font croire aux victimes ce qui n’est pas.
Parlent de civilisation, de modernité, de progrès, d’avancée, etc.. mais en réalité tous ces mots ne servent qu’à entretenir la domination du système de la suprématie blanche et est loin de produire ce qui est à produire à savoir un monde dominé par la JUSTICE. Les suprémacistes blancs ont considéré la pratique de l’injustice comme un pré requis pour gérer les relations entre les individus de la planète et celle ci sous sa forme la plus abominable, la plus destructrice,  qui est le Racisme.

Citation :  » N’attendez pas des suprémacistes blancs qu’ils vous en apprennent assez pour ne plus être victime de la suprématie blanche ». Neely Fuller Jr.

Tout au long de leur histoire les suprémacistes blancs n’ont eu de cesse de faire produire de la désolation dans leurs relations avec les personnes non-blanches et ce quel que soit le domaine d’activité. Ce qu’ils font passer pour des « cadeaux » sont de véritables fardeaux, qui alourdissent les victimes, les rendant non-constructives et ce en maintenant la plus grande des confusions.
Dès son plus jeune âge une personne non-blanche est éduquée par les suprémacistes blancs à glorifier toute sortes de choses non-constructives, y compris l’idée que tuer est un divertissement. Elle est éduquée à prendre les choses stupides comme des choses sérieuse et à prendre  les choses sérieuses de manière stupide.

Les personnes non-blanches se doivent de considérer sérieusement que quoi que pense, dise et fasse un suprémaciste blanc (homme et femme raciste) n’est motivé que par une seule et unique chose qui est renforcer le système de la suprématie blanche, car est motivé par cette seule et unique constante rien d’autre pour un suprémaciste blanc ne compte. Quelle que soit la forme te le mot utilisé surtout les mots ne servent qu’a ce seul et unique dessein et rien d’autre, c’est leur idéal et ils le rendent puissant et réel à chaque seconde qu’ils respirent.

Cela doit cesser.

IL EST QUESTION DE REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.


* JUSTICE
= Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / (RACISME) N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

http://www.producejustice.com

LA PRISON. PARTIE 3

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Titre :

LA PRISON. PARTIE 3.

Citation : «  Faire croire a une victime qu’elle est un « associe » alors que sa condition dans le système est celle de victime dans ce système qui la maltraite sur la base du mépris lié a la couleur de sa peau  est lui faire prendre part a un « arrangement tragique ». C’est l’inscrire dans une plus grande confusion, ce n’est pas lui dire la vérité et la rendre servante, victime et complice ».

Monsieur !

« Nous sommes vos enfants, vous avez pris le dessus sur nous, ce qui nous rend infantile, ce qui fait de nous des « garçons » et des « filles » , parce que c’est ainsi que vous nous appelez. Vous-vous êtes donné le titre de « parents « sur nous « Illégitime » mais « parents » quand même. Toute plainte qu’un « suprémaciste blanc » fait d’une personne noire, quelque soit la plainte sur elle, est de son fait, car il se plaint ce de qu’il a lui-même généré. Nous sommes votre produit, je suis votre produit, vous-vous plaignez de ce que vous avez produit monsieur !!!! Vous dites de moi que je suis : « inférieur », « ignorant »,« Incapable » ?

Qui est et a été mon professeur a part vous monsieur durant tous ces siècles ? Vous avez fait de nous ce que nous sommes devenus à savoir des « monstres » et des « monstruosités », ne sachant plus quoi faire pour se sentir « important ». Évoluant et réagissant sans but tels des « zombies » des « caricatures primitives » des « robots » et ce à notre détriment car c’est cela qui vous intéresse, nous voir nous agiter et détruire, sans but constructif monsieur, et ce pour votre gloire, votre divertissement  et votre confort matériel !




La suprématie blanche (racisme) une Prison, un système carcéral pour toute personne non-blanche :

Pourquoi ?

Parce que : Les suprémacistes blancs ont observé le monde et ont considéré l’ensemble de toutes les activités au sein desquelles sont impliqués tous les individus de la planète (économie, éducation, divertissement, politique, travail, loi, religion, sexe et guerre) d’une minute à l’autre, et ce tout le temps, par exemple l’économie qui est l’usage du temps et de l’énergie, le système éducatif car les personnes apprennent tout le temps etc, etc, parfois les personnes sont impliquées à avoir une activité ce qui est une forme de travail, les personnes sont engagées dans des activités sexuelles dans le monde entier, quelque part, toutes les minutes de chaque jour, et il en va ainsi dans tous les 9 domaines d‘activités, dans lesquels il se trouve avoir des personnes classifiées comme blanches et de personnes classifiées comme non-blanches, elles sont toutes engagées dans ces 9 domaines d’activité les personnes blanches et les personnes non-blanches simultanément sur toute la planète. Quelqu’un engagé dans une activité est aussi engagé dans toutes les autres activités car toutes les activités sont en relation, une activité influençant une autre.

Si vous regardez sur l’ensemble de la planète des millions et des millions de personnes ont à être engagées dans une de ces activités quand cette personne existe. Ce que les suprémacistes blancs, qui croient en la domination et en la maltraitance d’autre personnes du fait de leur couleur de peau ont fait, ils ont consolidé tous ces 9 domaines d’activité pour ce qui concerne les personnes non-blanches, ils ont consolidé tous ces 9 domaines d’activité et ce afin de les avoir sous leur pouvoir.

Les suprémacistes blancs ont considéré afin d’affirmer leur suprématie blanche de prendre le dessus sur toutes les personnes qu’ils ont classifié comme non-blanches et ce dans tous les domaines, orchestrant un système dans tous ces domaines afin de les dominer et de les maltraiter totalement dans tout et ce quoi qu’elles faisaient déjà. Ils ont décidé de les dominer que cela leur plaise ou pas appelant ce système le système de la suprématie blanche. Ne l’affichant pas directement devant elles tous les jours, mais ce sera le gouvernement du monde entier, et ils ont réussi en cela, depuis qu’ils ont mis ce système en place. Ils ont réussi à en faire la religion la plus accomplie jamais réussie, par devant toutes les autres religions ( Islam, hindouisme, christianisme, judaïsme, confucianisme…), mais il n’y a aucune religion plus efficace, plus puissante, plus pratique, plus reconnue, plus inspirante que cette religion, ce système politique appelé le système de la suprématie blanche, et c’est un système de prison car ils ont emprisonné toutes les personnes classifiées non-blanches directement ou indirectement et aucune personne non-blanche n’est hors de cette prison, nulle part sur la planète terre, qui n’est pas dans le système de prison de la suprématie blanche, et elles ont à faire avec les règles de cette prison. Une prison est un système où les personnes vous punissent pour avoir commis un crime, et quel est le crime qu’ont commis les personnes non-blanches ? Ce crime est celui d’être non-blanc.
Et ce en accord avec qui ? Et ce en accord avec les personnes classifiées comme blanches, pas toutes, mais celles qui se classifient elles mêmes comme blanches et qui croient et pratiquent le système de la suprématie blanche.

Toutes les victimes du système de la suprématie blanche que sont l’ensemble des personnes classifiées non-blanches de la planète sont égales les unes par rapport aux autre, et ont à comprendre qu’elles sont des prisonniers de guerre et par conséquent qu’elles n’ont aucun rang quoi qu’elles puissent clamer leur statut de prisonnier est leur seul véritable statut. Il n’y a plus d’hommes et de femmes, il n’y a que des prisonniers y compris leurs enfants qui sont des prisonniers aussi, en devenant des prisonniers elles perdent tout statut d’hommes et de femmes. Devenant toutes et tous des enfants et ce peu importe leur âge et leur sexe, si vous êtes classifié non-blanc vous devenez de fait dans ce système un prisonnier de guerre réduit à l’état d’enfant, que cela plaise ou non. Tant que ce système est en place pour les personnes non-blanches elles sont toutes des prisonniers de guerre. Les suprémacistes blancs ont le pouvoir suprême sur elles.
Aussi tout ce qu’elles observent est inhérent à leur condition de détention, elles sont captives d’une guerre dont elles sont les cibles au quotidien minute par minute et ce tant que ce système sera en place aussi ne doivent elles nullement être surprisse de ce qu’elles observent. Elles n’ont pas à envier un autre prisonnier qu’elles pensent avoir une meilleure position si cette personne est non-blanche elle est aussi un prisonnier de guerre et en prison et cela est ce qu’il faut considérer.

« Un prisonnier qui joue sur un terrain de basket dans l’enceinte d’une prison demeure un prisonnier oublier sa condition est le plus grand tort qu’il puisse se faire. »

Il n’y a rien qui soit en faveur des personnes non-blanches et celle qui semble avantagée est toujours elle aussi en prison. Il y a à remplacer le système en entier par un système de justice pour que les choses soient comme elles se devraient d’être.

Quoi qu’elles clament, leur condition est la seule vérité tout le reste n’est qu’illusion.

Tant que ce système sera en place elles n’ont d’autre statut que celui de prisonniers de guerre réduits au stade d’enfants car dépendent en tout et pour tout des suprémacistes blancs qui les maintiennent dans cette prison dans cette guerre du fait qu’elles soient classifiées non-blanches. Nul ne peut être un homme ou une femme en tant que prisonnier.
Aussi doivent elles s’attendre à ne recevoir comme traitement que celui qui est lié à cette situation à savoir être en situation de domination et se faire maltraiter sur une base quotidienne sous toutes les formes possibles et inimaginables et ce peu importe à quoi cela ressemble en surface.  Traduit de l’anglais d’une définition de Monsieur Neely Fuller Jr.




Que les personnes non-blanches notamment celles appelées noires, oublient cette situation de détention ou la minimisent pour des raisons de confort, pour se sentir « bien », est la plus grande erreur qu’elles puissent faire, car s’illusionnent sur leur réalité à cause des apparences alors qu’elles devraient affronter cette vérité pour ce qu’elle est. Oublier ne fait pas disparaitre le problème, il y à a le considérer et mettre en place des moyens afin de trouver des solutions pour sortir de cette situation. Et cela passe par la mise en pratique d’un CODE contre raciste conçu pour aider à faire en sorte que disparaisse les effets nocifs de ce système sur elles et dans leurs relations que cela soit entre elles et entre elles et les personnes blanches;

Produire de la JUSTICE dans sa relation ‘autre au quotidien en toute circonstance est la seule activité à laquelle se doivent de s’atteler tous les individus de la planète, une activité qui doit devenir prioritaire rien d’autre., autrement le racisme ne cessera de devenir un pouvoir grossissant.
Aussi longtemps que ce système sera en place quoi que fasse et dise un individu qui  n’est  pas dédié et motivé  avec l’intention de remplacer ce système par un système de justice ne sera que perte de temps et d’énergie.
Ce système ayant transformé le monde en champ de bataille,  il n’est pas une seconde qui passe qui ne voit pas tomber une personne non-blanche directement et indirectement sous les assauts des suprémacistes blancs au sein d’un système qui est conçu pour cela d’une manière ou d’une autre. Ce système st une guerre qui ne dit pas son nom et elle est globale.

**Chaque individu est la solution.

Le problème ne sera résolu que par ce que fera chaque individu chaque jour et tous les jours de sa vie, par la façon dont chaque individu pensera, par la façon dont chaque individu parlera, par la façon dont chaque individu agira de manière constructive.

Car l’individu est quelque part chaque jour, et il doit penser, parler et agir.

 Les non-blanches restent dans l’attente et ne se prennent pas en charge. Et attendent avec l’espoir d’un nouveau «  messie » d’un leader.

Le leader c’est la logique cause et effet. L’idéologie pour contrer le racisme est d’un ordre individuel et logique. Faire ce qui est constructif et éviter de faire ce qui est non-constructif.
Les Racistes Suprémacistes Blancs qui croient en l’idéologie de la suprématie Blanche, ne consultent personne, ils ont un code et le suivent, ils sont leur propre Leader par eux même. Un Suprémaciste Blanc ne suit pas d’organisation, ils est individuellement l’organisation, ils ne suit pas d’individu il suit son code.

Les suprémacistes blancs  suivent un code, ils suivent un code appelé Suprématie Blanche ou code suprémaciste blanc. Le Leader c’est eux car imposent leurs modèles, leurs standards, leurs programmes, leur idéologie. Les Suprémacistes Blancs qui croient en l’idéologie de la Suprématie Blanche savent comment faire pleurer, rendre nerveux les personnes non-blanches, ils savent quoi faire pour que ces dernières  se comportent comme ils veulent, ce qu’il leur faut dire, ce qu’il leur faut ne pas dire, ce qu’il faut faire, ce qu’il leur faut ne pas faire. Ils savent exactement quel bouton appuyer pour les faire bouger ou s’arrêter.

Les personnes non-blanches se doivent de comprendre ce que cela implique d’être son propre Leader, savoir quoi penser, dire, faire, ne pas penser, ne pas dire, ne pas faire selon la situation. Elles se doivent d’avoir un code contre raciste, basé sur la logique et qui a pour but la production de la JUSTICE.

« NOTRE SEUL ET UNIQUE DEVOIR, ŒUVRER POUR L’AMÉLIORATION DE LA QUALITÉ DES RELATIONS ENTRE LES INDIVIDUS SUR LA PLANÈTE ».

LA SOLUTION, VIENT DE L’ACTION INDIVIDUELLE DE CHACUN A VOULOIR PRODUIRE DE LA JUSTICE DANS SON QUOTIDIEN ET CE 24/7.

IL EST QUESTION DE REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST UNE PRISON PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.


* JUSTICE
= Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / (RACISME) N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

http://www.producejustice.com

QUOI QUE PENSE, DISE ET FASSE UN SUPRÉMACISTE BLANC (RACISTE) IL LE FAIT POUR LA GLOIRE DE SON SYSTÈME ET POUR SE GLORIFIER. IL LE FAIT UNIQUEMENT DANS LE BUT DE LE RENFORCER POUR SON MAINTIEN..

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »
…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non – Blanches se considérant victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Titre :

QUOI QUE PENSE, DISE ET FASSE UN SUPRÉMACISTE BLANC (RACISTE) IL  LE FAIT POUR LA GLOIRE DE SON SYSTÈME ET POUR SE GLORIFIER. IL LE FAIT UNIQUEMENT DANS LE BUT DE LE RENFORCER POUR SON MAINTIEN.

Peu importe comment il commence et commence il termine, du début à la fin de la journée, pour un suprémaciste blanc (homme et femme raciste)quoi qu’il fasse et peu importe la manière,  une seule chose compte et lui importe, qui est d’être au pouvoir à tout prix. C’est leur seul et unique raison de vivre quoi qu’ils fassent te  où qu’ils se trouvent seul leur concept doit prévaloir, dominer et maltraiter toute personne non-blanche du fait de sa couleur de peau. Même lorsqu’ils disent chercher de nouvelles planètes en parlant de « conquête de l’espace » cette conquête est guidée par la même constante, qui est pouvoir maltraiter et de dominer et d’avoir plus de pouvoir sur tout ce qui existe.

640

Dans le film « Independence day » le salut DU MONDE est représenté par une boule blanche symbole suprémaciste blanc par excellence, pourquoi ?

latest

Tout symbole dans ce système idéologique directement et indirectement sert à renforcer l’idée que seul ce qui est blanc et émanant de personnes classifiées comme blanches, est salvateur et par extension supérieur, suprême, supérieur aux aliens qui eux sont la plupart du temps non-blancs. Ici la boule blanche symbolise l’homme blanc et plus précisément la pensée, l’idéologie de la suprématie blanche (racisme), représente l’être suprême. Pourquoi ?

main-qimg-1a3a7d41c06931c3e05bcc94d491d495-c

L’alien dans ce film représente le symbole du non-blanc, l’étranger, le mal.

Pourquoi l’alien est il toujours non-blanc ou gris, donc encore  non-blanc?

Le suprémaciste blanc  se prend pour l’élu de « Dieu »( Deus) car le nom « Dieu » fait son apparition pour identifier le  nom Zeus .

michel-ange-la-creation-d-adam

« Un suprématiste blanc étudiera un grain de sable. Pourquoi ? Pour un suprémaciste blanc   toutes les choses créées sur la terre ont un but. Même un grain de sable. Le suprémaciste blanc  le sait. Ainsi, il étudie. Il regarde, il observe, analyse. Pendant  des jours, des semaines, des mois, des années… jusqu’à ce qu’ilchiffre à quelles fins le grain de sable existe, et puis réfléchit à comment lui donner de la valeur.

Puis quand il le comprend, il trouve une façon d’utiliser ce grain de sable pour son propre avantage suprémaciste. Cela est vrai pour tout ce qu’il touche, voit, entend, sent et goûte. Y compris les êtres humains. Maintenant, certains pourraient dire, « Hey Joe, que faites-vous avec ce grain de sable » ? Mais Joe, le suprémaciste blanc, va répondre, « c’est ici, n’est ce pas ? Il est ici pour une raison. « Et je ne vais pas arrêter jusqu’à ce que je comprenne ce que c’est, pourquoi et comment il peut être utilisé. » © Nelly Fuller Jr

 

Une idéologie est toujours et sans exception de manière directe ou indirecte la  projection mentale d’une pensée. Un individu structure toujours les choses et  l’environnement dans lequel il évolue, ainsi que des relations à l’autre, en fonction d’une idée, d’une intention.

Ainsi en est il de l’existence des personnes non-blanches qui est nécessaire pour l’existence de l’idéologie de la  suprématie blanche, pour nourrir leur ego, les suprémacistes blancs,  considèrent et utilisent les personnes non-blanches comme leur capital,  la  nourriture pour leur ego massif et démesuré, en les maintenant en prison et en les gérant. La vision des personnes non-blanches les booste, une sorte d’ego trip, c’est leur adrénaline, leur « Kick » ils font tout pour que les personnes non-blanches n’oublient pas leur condition de prisonniers.

En ce qui concerne la suprématie blanche cette glorification est le résultat d’une pensée qui a donné naissance à un système idéologique élaborée et très sophistiquée basée sur le mensonge et la tromperie, disent une chose et en font une autre, qui se veut être surtout et avant tout une relation de pouvoir dynamique. Une pensée qui a pour vision de considérer la couleur blanche comme la couleur des Dieux, du dit « Bien » ce qui n’est qu’une v ue de l’esprit mais en rien une vérité, (mais c’est cette idée à ce jour qui est enseignée et inculquée tant aux personnes blanches afin qu’elles supportent ce système qu’aux personnes non-blanches afin qu’elles acceptent de se laisser dominer en silence, soient victimes et servantes à leur détriment). Parce qu’il n’est nulle part dans l’univers une preuve que le blanc soit véritablement la couleur du dit « Bien ». Le dit « Bien » est avant tout une action or une action n’est pas une couleur. Aussi cette symbolique qui associé la couleur blanche à ce concept, est une la grande supercherie qui a cours et est cause de désastres dans le monde, c’est le plus grand tour de passe passe réalisé à ce jour, ayant permis de favoriser un monde de non-justice.

Les individus globalement reflètent et projettent sur les choses et les personnes la pensée qui les habite et ce même quand ils essaient de cacher celle-ci, car il leur faut bien à un moment ou l’autre finir par se révéler, à savoir par agir en vue d’obtenir un résultat.
Le système de la suprématie blanche est à l’image de l’idée que se font les personnes blanches du monde, de leurs relations au monde et aux autres personnes ayant évoluant dans le monde. Il se trouve que ce monde est la projection mentale de ces personnes qui par observation ne cherchent qu’une chose qui est de se glorifier de tout, et pour tout,  et d’inciter les autres en particulier les personnes non-blanches/noires,  à faire de même en les influençant et/ou ne les contraignant à adhérer à leur idéologie,  celle-ci se voulant au détriment des personnes non-blanches qui n’ont pas pour la plupart compris que au-delà des apparentes lumières, guirlandes et illumination, et de la « magnanimité » leur condition.

Le système de la suprématie blanche vise à faire la gloire des suprémacistes blancs, cette glorification ayant lieu chaque jour à chaque instant, comme une grande messe à ciel ouvert, avec le concours de leurs victimes non-blanches/noires, soumises et subissant la vision des suprémacistes blancs(racistes) et ce sans qu’elles puissent en discerner les contours réellement. Une gloire qui passe par la domination et l’adoration. Il n’est rien que les suprémacistes blancs ne proposent qui ne doivent pas faire l’objet d’une campagne d’adhésion massive et ce quel que soit le domaine d’activité à savoir : Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre. Une campagne d’adhésion qui glorifie leur image mentale, leur mode de pensée ou tout est prétexte à prouver leur supériorité sur l’autre.
L’esprit de compétition allant de pair car il en va de  l’idée de manifester et de maltraiter l’autre d’une manière ou d’une autre, une forme de mépris déguisé de l’autre et qui autorise la pratique du racisme. Sous couvert de recherche, de modernisme, et autres slogans les suprémacistes blancs impriment leur vision et refusent que qui que ce soit d’autre puisse en proposer. Les suprémacistes blancs ne conçoivent rien en dehors de ce principe, ils ne favorisent pas l’équilibre mais le chaos, et ce au-delà de leur rapport et de ce qu’ils produisent matériellement qui est hautement sophistiqué, hautement élaboré et qu’ils s’ingénient à faire apparaître comme tel pour flatter leur ego et ce au mépris de tout.

C’est en cela qu’il est question de glorification, car les suprémacistes blancs (racistes) veulent être reconnus, veulent recueillir  les lauriers de la GLOIRE, une gloire qui pour les suprémacistes blancs (racistes)  passent par un pré-requis qui est celui de devoir en permanence dominer et maltraiter toute personne non-blanche en leur imposant leur idéologie,  leur projection mentale, s’ingéniant à fabriquer globalement et localement au quotidien dans leurs relations des méthodes pour maintenir une relation de pouvoir produisant de la non justice pour augmenter le pouvoir destructeur de domination de cette idéologie.

Un individu dès lors qu’il en imite un autre augmente le pouvoir de celui qu’il imite. Pour la simple raison qu’il est sous influence. Lorsque quelqu’un imite une personne, celui /celle qui imite est sous contrôle de celui/celle qu’il imite, car agit selon ce qu’il voit et se laissant guider. C’est en ce sens que cette idéologie est celle qui gouverne le monde, incitant et imposant aux victimes, par mimétisme à la considérer comme unique, à le voir comme le modèle le plus abouti, alors qu’il ne l’est pas compte tenu des monstruosités, que produit ce système. Dominer et maltraiter une personne sur la base de sa couleur de peau est une monstruosité.

1385968971000-12-02-2013-Jesse-Owens

Les jeux olympiques une Ode magistrale à l’idéologie de la suprématie blanche, où il este encore question de manière subtile de maintenir l’idéologie avec un concours immense des victimes prises dans la frénésie de jeux qui ne disent pas leur véritables intentions de départ. La domination étant toujours affirmée de manière détournée. Ces jeux sont une manifestation de cette Glorification.

Car qui prennent les ultimes décisions ? Qui sont celles et ceux qui fixent les règles ? Et à qui profite au final ces Jeux ? Quelle est l’idée qui y est véhiculée ? De qui vient cette idée ?

Plus vite pour aller où ?
Plus haut pour aller où ?
Plus fort pour faire quoi ?

Se dépasser pour prouver quoi et pour produire quoi ? Cela produit et a t-il à ce jour produit de la JUSTICE ? Où ? Quand ? Comment ?

Le racisme qui semble ne pas exister a t-il réellement disparu ?
Ce rassemblement est une manifestation grandeur nature de l’arrangement tragique qui se déroule sur terre entre les individus blancs et les individus non-blancs et ce dans un silence coupable, dans la plus grande hypocrisie.

PS : Les lauriers qui  les suprémacistes blancs (racistes) en tant que symbole de représentation pour associer cela à la divinité. Comme aux temps des Dieux Grecs. Les lauriers étant dans leur lecture  égale à l’immortalité, signifiant entrer au panthéon des Dieux.
C’est aussi la représentation symbolique de la divinité et celle ci sur la base définie par les personnes blanches, notamment les suprémacistes blancs (racistes) cela constituant un code idéologique. Reprendre ce code ou y être associé pour une personne non-blanche , est renforcer cette idéologie. Une idéologie qui pour la personne non-blanche fait d’elle une victime d’un système coercitif pour elle, qu’elle le reconnaisse ou pas. Elle vit par procuration et est incitée à propager l’image mentale qui lui est donnée sous forme d’éducation, d’instruction par les suprémacistes blancs.

napoleon-2962468-jpg_2588946

Être vénérés et se faire vénérer, quoi qu’ils pensent, disent et fassent cela est ce qui  importe aux suprémacistes blancs, que ce soit pour le meilleur  dans leur cas pour elles et pour le pire pour leurs victimes, les suprémacistes blancs prennent plaisir à voir que quoi qu’ils pensent, disent,  et fassent,  leur pensée, de leur idéologie, faire l’objet de vénération/adoration,  de la part de tous les individus particulièrement les personnes non-blanches incitées à les imiter,et/ou à adhérer à tout ce qu’ils proposent.

Déterminant, évaluant, définissant, décidant,  de TOUT ce qui est et doit être et ne doit pas être, et ce où qu’ils puissent se trouver sur terre. Considérant qu’ils soient les seuls personnes sur terre à avoir une légitimité pour définir l’existence et tout sur terre. Se servant de toutes les situations, et de tout ce qui l’environne pour propager leur idéologie au nom de la dite « science », « progrès », « modernité ». Il se veulent SUPRÊMES, et se prennent pour des dieux au point de défier le créateur lui même. Produisant des choses dont elles n’ont aucune idée de ce que ces choses produiront car ne les maîtrisant qu’en apparence. Ne recherchant nullement à faire émerger un monde de JUSTICE alors qu’ils en ont le pouvoir, et la possibilité.

Le suprémaciste blanc considère qu’il est lui qualifié pour définir selon ses propres critères ce qu’est ou ‘est pas la « science ».
Le suprémaciste blanc considère qu’il est qualifié pour définir selon ses propres critères ce qu’est ou ‘est pas de le « progrès ».
Le suprémaciste blanc considère qu’il est qualifié pour définir selon ses propres critères ce qu’est ou ‘est pas de la « modernité ».
Le suprémaciste blanc considère qu’il est qualifié pour définir selon ses propres critères ce qu’est ou ‘est pas « l’humanité« .
Le suprémaciste blanc considère qu’il est qualifié pour définir selon ses propres critères ce qu’est ou ‘est pas de « l’intelligence ».
Le suprémaciste blanc considère qu’il est qualifié pour définir selon ses propres critères ce qu’est ou ‘est pas de « l’histoire ».

Il a considéré et considère qu’il est le père, la mère, de tous les concepts, et a fabriqué des boîtes dans lesquelles il a tout classé y compris les personnes non-blanches endoctrinées à penser de l’intérieur de ces boîtes sans se rendre compte qu’elles sont dans la boîte. Ils se veulent avoir la paternité sur TOUT.

Des concepts qui sont tous issus de sa pensée et qui renient l’autre, celui qui a de la couleur dans la peau, considéré inférieur, et maintenu d’une manière ou d’une autre à rester en situation d’infériorité. Faisant de ces personnes des handicapés au sein de ce système idéologique, considérés comme une menace, et ce afin de perpétrer des actes meurtriers au nom de la dite « démocratie ».  Tous ce mots ayant pour but de dire la même chose car synonyme de suprématie blanche (racisme), en usant de la tromperie et de la confusion. Un système qui considère la violence comme un principe à vénérer. Ces personnes étant les plus violentes qu’il soit donné d’observer car extrêmement sophistiqués dans ce domaine.

Il n’y a pas à vénérer qui que ce soit, car aucun homme n’est un Dieu, croire cela est une prétention, qui incite à produire de la non-justice car cela implique une totale impunité.

NB : Les  racistes professionnels, ne répondent pas aux noms qui leur sont donnés par les victimes, ils écoutent et restent imperturbables, impassibles, car savent qu’ils sont aux commandes, ils savent qu’ils ont le pouvoir, et que que vous le vouliez ou non vous serez amenés à retourner les voir pour avoir ce dont vous avez besoin. Ils savent qu’ils dirigent le monde et qu’ils vous maintiennent en détention dans leur prison idéologique dont ils ont pris le soin de faire de ne pas pouvoir en sortir, ayant décidé d’occuper tout le terrain dans tous les domaines d’activités au sein duquel est impliqué un individu à un moment ou l’autre de la journée.

Aussi il n’est nullement productif d’insulter les personnes blanches, car elles savent qui elles sont, et il est inutile d’être discourtois à leur égard.

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et *religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanches de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).