EN MATIÈRE DE RACISME LE SEXE NE COMPTE PAS.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA SEULEMENT QUE VOUS CONFONDRE. » .…NEELY FULLER JR.

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE, il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Préambule :

Tant que le monde sera gouverné par l’idéologie du racisme qui est le système de la suprématie blanche, toute personne dès lors classifiée non-blanche (noire, jaune, rouge, brun…etc)  quel que soit son sexe, son âge, son statut, quel que soit l’endroit de la planète où il/elle se trouvera, se devra de considérer que sa condition est le seul critère t qu’il faille considérer et qui compte vraiment et ce  en dépit des apparences, c’est elle qui détermine son rapport dans ce monde dominé par l’idéologie de la suprématie blanche..
Condition qui est liée a sa couleur de peau et qui engendre des conséquences que parfois il ne soupçonne pas.

Cette condition étant celle qu’il s’attende a être de manière directe ou indirecte amené a subir maltraitance et domination, et ce qu’elles que soient la forme, et l’apparence, qui si elle change, le résultat lui demeure, qui est qu’elle se retrouvera a subir cette domination et cette maltraitance. C’est pour cela et dans cet unique but qu’est conçu ce système qui est une relation de pouvoir de toute personne blanche envers toute personne non-blanche.
Ce que les suprémacistes considèrent nécessaires pour qu’existe leur système consiste à : conquérir (qui est en soi violenter l’autre), tuer, tromper, prendre,  abuser, semer la terreur et la confusion, tels sont les ingrédients de base de leur système idéologique et cela peut se vérifier même dans leurs archives dont ils n’ont aucune pour s’en vanter. Ils ont et continuent à utiliser cette recette partout où ils se déplacent envers toute personne non-blanche. L’auteur du Blog.

À NOTER :  « Quoi que fassent les personnes blanches avec les personnes non-blanche, ainsi que les personnes non-blanches entre elles, et ce durant l’existence de la suprématie blanche (racisme) et quel que soit le domaine d’activité que sont : l’économie, l’éducation, le divertissement, la politique, le travail, la loi, la religion, le sexe et la guerre, rien, ne sera là ou cela se devrait être,  car toutes ces relations ont lieu  dans un contexte global dominé par le racisme, un contexte global à échelle planétaire, au sein duquel les personnes non-blanches sont « condamnées » et ce en dépit des apparences, à demeurer les sujets des personnes blanches, et des victimes de ce système  conçu pour les dominer et les maltraiter du fait de leur couleur de peau .

Tout ce que font et feront les suprémacistes blancs ne servant qu’une seule et unique cause qui est de renforcer et de faire en sorte que leur système idéologique et ce pour quoi ils l’ont conçu soit maintenu.
Il ne peut en être autrement, et ce, tant qu’existera ce système idéologique.  Seule l’élimination Totale et Définitive,  de ce système permettra une réelle égalité, ce que ne permet pas le système de la suprématie blanche (racisme) et ce malgré toutes ces entreprises, manifestions, rencontres, regroupements et ce quel que soit le domaine d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre, qui ont lieu entre personnes blanches et personnes non-blanches durant l’existence de ce système. Toutes ces activités au sein desquels sont impliquées directement et indirectement l’ensemble des personnes non-blanches avec les personnes blanches,  et les personnes non-blanches entre elles sont affectées par cet axiome idéologique qui veuille que toute personne non-blanche soit rendue inférieure, à une personne blanche quelle qu’elle soit, et que toute personne non blanche soit rendue hostile envers une autre personne non-blanche comme elle. Le racisme qui est la suprématie blanche, dominant et gouvernant toutes ces relations, toutes ces entreprises, toutes ces manifestations et ce de manière quotidienne à échelle planétaire. Aussi n’est il pas surprenant d’observer un tel degré de confusion. Cela est de la logique. Et cela est soit Vrai soit Faux. » Mirtho Linguet.

maxresdefault-8.jpg

Titre :

EN MATIÈRE DE RACISME LE SEXE NE COMPTE PAS.

En matière de Racisme que vous soyez un personne désigné mâle ou une personne désignée  femelle du fait de vos organes génitaux de naissance (pénis pour les uns /vagin pour les autres), la pratique du racisme qui est le du système de la suprématie blanche n’est en rien différente si ce n’est qu’en apparence. Car ce qui compte c’est votre classification à savoir si vous êtes classifiée comme une personne non-blanche c’est le seul critère qui compte c’est le seul et unique critère DÉTERMINANT, votre couleur de peau est le seul et unique critère, une couleur de peau qui est votre passeport, votre uniforme, qui dès lors qu’il est présenté signifie que vous êtes une victime désignée, et les dollars qui vous seront donnés n’y changeront rien ne servent qu’à semer la confusion pour faire croire que le racisme n’existe pas à ces personnes, pour tromper les victimes.

NB : Voir Vitrine raciale (article).
https://produiredelajustice.wordpress.com/2015/06/29/vitrine-raciale/

Les suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes) ne changeront pas le principe directeur qui les régit selon que vous soyez une personne mâle ou une personne femelle au sein de leur système, le traitement  sera le même, seule sa forme sera différente, mais le résultat lui demeurera le même et c’est cela qu’il y a à considérer avant tout. Aux mâles il sera attribué un certain nombre de  tâches et aux femelle il sera attribué un certain nombre d’autres tâches à accomplir, mais ces tâches bien que distinctes seront effectuées au sein du même système et c’est cela qu’il y a à comprendre au final pour éviter de se tromper sur le problème. Et ce en dépit des sentiments que pourront ressentir et nourrir les victimes à l’égard de certaines personnes blanches notamment celles qui se disent pas racistes, qui disent avoir des amis(es) « noires »,  être marié(e) à une personne  « noire ».
Ce qui en la circonstance en prouve rien, qui plus est à ce jour ces dites amitiés et mariages ont elles mis un terme définitif au Racisme ?

*Si la Réponse est OUI où sont les preuves ?

*Si la Réponse est NON alors cette personne blanche de fait demeure un suspect raciste et ce jusqu’à ce que la racisme (suprématie blanche) ait disparu.

8e985bb751486b0987113981bba1f1d5.PNG

OssaPhoto-Photographe-Mariage-Suisse-Saint-Ursanne-64.jpg

De telles alliances et ce en dépit des sentiments  qui peuvent exister et être nourris par les deux partenaires dans un tel contexte sont incorrects, ils ne font qu’augmenter le degré de confusion en éliminant de l’esprit de la victime le contexte global idéologique au sein duquel s’inscrit cette alliance qui est un drame pour elle et ce souvent sans qu’elle en prenne la mesure la dimension. Ce système ayant pour fonction de faire en sorte que la personne blanche soit celle qui soit aux commandes de la personne non-blanche, lui soit supérieur, il n’y a dans ce contexte idéologique aucune place pour que les personnes blanches et les personnes non-blanches évoluent dans un cadre de dire « égalité ». Il s’agit d’une personne non-blanche qui se rend encore plus subordonnée qu’elle ne l’est déjà et ce quoi qu’elle puisse croire. Qui donne son aval pur subir encore plus de préjudices qu’elle n’en subit déjà, oubliant que ce mariage ne sera ne rien pour elle une véritable protection mais plutôt un LEURRE. C’est de la logique. Car le contexte idéologique lui demeure et ce en dépit de son dit « mariage » et il continuera à être dominé et à être maltraité. Elles ne font qu’augmenter leur degré emprisonnement et de confusion. Pas qu’il faille détester ces personnes blanches mais surtout considérer le contexte au sein duquel elles évoluent et pourquoi ce contexte existe les concernant.

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement de manières non-constructives.

Rien de personnel mais c’est un devoir pour les victimes d’avoir des doutes et de la suspicion et ce tant que ce système sera en place, et peu importe l’endroit de la planète, car le racisme est GLOBAL planétaire Mondial.

Quelle que soit la forme que prendra le racisme, le racisme reste le racisme qui est le système de la suprématie blanche, qui est une relation de pouvoir dynamique des personnes blanches sur l’ensemble des personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activité.

Quand les suprémacistes blancs prennent en compte le sexe ce n’est que dans le seul et unique but de pratiquer ce que requiert et sert de moteur à leur système pour fonctionner, ce moteur ce carburant,  étant de devoir dominer et maltraiter toute personne non-blanche du fait de sa couleur de peau, et ce au travers de stratégies multiples ayant toutes pour fonctions ULTIMES de maintenir en place leur système et de conserver cette domination malsaine car favorisant la non-justice. Il n’y a que cela  qui intéresse les suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes),  ce système étant leur raison de vivre.

Aussi que les personnes non-blanches entre elles cessent de comparer ce qui leur arrive, car ce qui leur arrive lié à une racine commune qui est qu’elles subissent juste de manière différentes les multiples effets aux impacts dévastateurs du racisme tout simplement. Cela est la seul et unique vérité, et ce en dépit des apparences, aucune d’entre elles n’est privilégiée en réalité tout au plus elle est juste confuse car :

« SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA SEULEMENT QUE VOUS CONFONDRE. ».Neely Fuller jr.

Leurs efforts de ce fait doit être concentré et dirigé vers ce qui pose problème et non se laisser aller à des justificatifs de comparaison, en faisant cela elles ne font que se nuire et permettre au système de perdurer, cela ne constituant aucune réelle menace pour les suprémacistes blancs tout simplement.

Qu’aucune d’entre elles quelles qu’elles soient ne se considèrent « privilégiées », en situation d’exception, ce sentiment de « privilège », d’exception,  pouvant fausser leur lecture de la situation, lecture qui se  doit d’être abordée en en faisant  nullement abstraction de l’existence ou pas du système, mais par le questionnement car :

Soit le racisme existe soit il n’existe pas!

Si il existe alors en tant que personne non-blanche la condition qui est associée à son existence est celle de victime et servant(e) de ce système car c’est pour cela qu’il existe et a été conçu et peu importe les apparences de surface qui ne servent d’ailleurs qu’à semer la confusion dans l’esprit des victimes, à les TROMPER.. Tout est mis en œuvre de manière directe et indirecte pour causer de la confusion dans l’esprit des victimes et ce afin qu’elles ne puissent prendre la mesure de leur situation pour ce qu’elle est véritablement. De ce fait elles ne se doivent de ne tirer aucune satisfaction d’une situation qui pour elles est une tragédie. Il n’y a aucune satisfaction à avoir à devoir accepter de vivre dans un monde au sein duquel votre couleur de peau est un pré-requis pour être maltraité et dominé.

Il n’y a aucune satisfaction à avoir dans une telle circonstance et ce en dépit de tout ce qui sera donné aux victimes, car sans justice quoi qui leur sera donné n’aura aucune valeur, et est sans valeur.

Aussi toute personne non-blanche quelle que soit son sexe a le devoir de comprendre que comme sur une plantation elles ne sont que des biens meubles et rien d’autres au sein de ce système, que cela leur plaise ou pas, car au sein de ce système elles sont de fait discréditées, cela est inhérent au principe de ce système. Les privilèges qu’elles pensent avoir ne sont que des leurres, des faux semblants,  et ce tant que cela a lieu durant l’existence de ce même système.

Citation :
« L’esclave heureux et celui dont le maître a le plus endommagé l’esprit ». Neely Fuller Jr.

NOUS DEVONS REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement de manières non-constructives. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

http://www.producejustice.com

« VENDUS » VOUS DITES « VENDUS ».

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA SEULEMENT QUE VOUS CONFONDRE. » .…NEELY FULLER JR.

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE, il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Préambule :

Tant que le monde sera gouverné par l’idéologie du racisme qui est le système de la suprématie blanche, toute personne dès lors classifiée non-blanche (noire, jaune, rouge, brun…etc)  quel que soit son sexe, son âge, son statut, quel que soit l’endroit de la planète où il/elle se trouvera, se devra de considérer que sa condition est le seul critère  qu’il faille considérer et qui compte vraiment et ce  en dépit des apparences, c’est lui qui détermine son rapport dans ce monde dominé par l’idéologie de la suprématie blanche..
Condition qui est liée a sa couleur de peau et qui engendre des conséquences que parfois il ne soupçonne pas.

Cette condition étant celle qu’il s’attende a être de manière directe ou indirecte amené a subir maltraitance et domination, et ce qu’elles que soient la forme, et l’apparence, qui si elle change, le résultat lui demeure le même, qui est qu’elle se retrouvera a subir cette domination et cette maltraitance d’une manière ou d’une autre. C’est pour cela et dans cet unique but qu’est conçu ce système qui est une relation de pouvoir de domination toute personne blanche envers toute personne non-blanche.
Ce que les suprémacistes considèrent nécessaires pour qu’existe leur système consiste à : conquérir (qui est en soi violenter l’autre), tuer, tromper, prendre,  abuser, semer la terreur et la confusion, tels sont les ingrédients de base de leur système idéologique et cela peut se vérifier même dans leurs archives dont ils n’ont aucune pour s’en vanter. Ils ont et continuent à utiliser cette recette partout où ils se déplacent envers toute personne non-blanche. L’auteur du Blog.

À NOTER :  « Quoi que fassent les personnes blanches avec les personnes non-blanche, ainsi que les personnes non-blanches entre elles, et ce durant l’existence de la suprématie blanche (racisme) et quel que soit le domaine d’activité que sont : l’économie, l’éducation, le divertissement, la politique, le travail, la loi, la religion, le sexe et la guerre, rien, ne sera là ou cela se devrait être,  car toutes ces relations ont lieu  dans un contexte global dominé par le racisme, un contexte global à échelle planétaire, au sein duquel les personnes non-blanches sont « condamnées » et ce en dépit des apparences, à demeurer les sujets des personnes blanches, et des victimes de ce système  conçu pour les dominer et les maltraiter du fait de leur couleur de peau .

Tout ce que font et feront les suprémacistes blancs ne servant qu’une seule et unique cause qui est de renforcer et de faire en sorte que leur système idéologique et ce pour quoi ils l’ont conçu soit maintenu.
Il ne peut en être autrement, et ce, tant qu’existera ce système idéologique.  Seule l’élimination Totale et Définitive,  de ce système permettra une réelle égalité, ce que ne permet pas le système de la suprématie blanche (racisme) et ce malgré toutes ces entreprises, manifestions, rencontres, regroupements et ce quel que soit le domaine d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre, qui ont lieu entre personnes blanches et personnes non-blanches durant l’existence de ce système. Toutes ces activités au sein desquels sont impliquées directement et indirectement l’ensemble des personnes non-blanches avec les personnes blanches,  et les personnes non-blanches entre elles sont affectées par cet axiome idéologique qui veuille que toute personne non-blanche soit rendue inférieure, à une personne blanche quelle qu’elle soit, et que toute personne non blanche soit rendue hostile envers une autre personne non-blanche comme elle. Le racisme qui est la suprématie blanche, dominant et gouvernant toutes ces relations, toutes ces entreprises, toutes ces manifestations et ce de manière quotidienne à échelle planétaire. Aussi n’est il pas surprenant d’observer un tel degré de confusion. Cela est de la logique. Et cela est soit Vrai soit Faux. » Mirtho Linguet.

Titre :

« VENDUS » VOUS DITES « VENDUS ».

Citation : « Dans la mesure où les suprémacistes ont quelque chose à avoir avec, ils sont ceux à blâmer » . Neely Fuller jr

foetus.jpg

Les personnes non-blanches comme les « fœtus » nagent et évoluent au sein de ce système sans même savoir pour la plupart qu’il est leur environnement immédiat, et sans même savoir où elles se situent,  aussi tout ce qu’elles comprennent ne peut être juste, du fait de ce défaut de perception.

Tout ce qu’elles absorbent et intègrent pour être en relation avec le monde, entre elles et avec les personnes blanches, leur vient de cette idéologie qui les nourrit car il est pour elles comme l’oxygène. Elles sont prisonnières car sont dans ce système contre leur volonté, car il leur a été imposé de force afin de les asservir et rien d’autre.

De ce fait lorsqu’une personne non-blanche dit d’une autre personne non-blanche qu’elle est un(e) Vendu(e) cela est négliger le contexte idéologique global au sein duquel elle évolue. Cette personne non-blanche n’est pas en position de pouvoir décider de quoi que ce soit, elle n’est pas en mesure de prendre les décisions elle ne fait qu’exécuter ce qui lui est intimé en haute instance, à ce jour aucune personne non-blanche ne décide de quoi que ce soit, elles sont toutes sous le gouvernent du système de la suprématie blanche.

Aucune personne non-blanche n’est en charge d’elle même, ni d’une autre personne non-blanche dans ce système, étant elle même déjà une possession dans ce système qui pour elle est une prison à ciel ouvert. Aucune personne non-blanche n’est leader d’aucune autre personne non-blanche, car toute personne non-blanche est sous la domination du système de la suprématie blanche et ce peu importe son titre, ses distinctions, elle ne peut que se plier à ce que leur dit de faire ce qu’elles ont à faire. Un leader a du pouvoir et peut protéger celles et ceux qui le suivent.

A ce jour les personnes non-blanches et peu importe ce qu’elles font et quel que soit le domaine d’activité, exécutent des ordres directs et indirects qui leur  viennent des suprémacistes blancs qu’elles le veulent ou pas car à ce jour c’est le seul système en place et toutes les règles qu’elles suivent viennent du haut car ce système est celui qui régit leur existence.

Aussi observer qu’une personne non-blanche semble empêcher une autre personne non-blanche à faire une chose ou obtenir une chose est logique dans ce système, cela va avec le territoire. Comme en prison il est demandé à un autre  prisonnier de surveiller d’autres prisonniers et ce sous la menace du gardien de prison qui peut décider de le faire tuer si celui refuse ou le priver de nourriture.
Le responsable de cette situation en la circonstance,   celui à qui il faut demander des comptes est celui qui prend les décisions ultimes, à savoir le directeur de la prison. Les personnes non-blanches sont des prisonniers dans ce système elles ne décident réellement de rien et la direction de cette prison est aux mains des suprémacistes blancs. Et il n’en sera pas autrement tant que ce système cette prison sera en place.

Quand une personne non-blanche néglige de considérer cette réalité qui fait qu’au sein de ce système elles sont toutes des objets, des sujets, elles ne peuvent dire d’une d’entre elles qu’elle est un(e)vendu(e), elle n’est qu’échangé, utilisée,  car dans ce système elles sont des monnaies d’échange, dans ce système et servent à aider aux transactions des suprémacistes blancs entre eux pour commercer, car le système de la suprématie blanche est un commerce et les personnes non-blanches sont celles qui sont échangées, utilisées pour que ce commerce puisse exister. Un commerce malsain car leur est fatal.

L’exemple des « SONDERKOMMANDO » dans les camps de concentration est le plus parlant.

Aucune personne non-blanche ne peut vendre une autre personne non-blanche car elle ne possède rien, elle n’a aucun pouvoir, elle ne fait qu’obéir aux ordres des suprémacistes  blancs qui sont ceux qui décident ce de qui est et n’est pas, de ce qu’il y a à faire ou pas. Du POURQUOI et du COMMENT ?

Commencer à comprendre l’existence de ce système ce qu’il est et comment il fonctionne est essentiel pour cesser de dire des choses qui sont du domaine de l’absurdité.
Comment pouvez vous être un (e) vendu(e) quand vous n’avez pas de pouvoir.

Le seul titre qui convient de dire est celui de victime, servant, sujet, prisonnier de guerre du système de la suprématie blanche (Racisme) qu’elle est un captif et que tant que ce système seront en place elles seront des captifs des personnes qui ont été dépossédées et les maintiennent en situation de détention.

Une personne non-blanche n’est pas un vendu, elle est juste un captif (prisonnier) à qui il a été donné une tâche, qu’elle accomplit et ce qu’elle le veuille ou pas, car menacée de mort. Toutes les personnes non-blanches sont des captifs et ce tant que ce système sera en place, elles sont toutes égales et se doivent de comprendre cela. Elles ne sont aux commandes de RIEN.

Citation : Beaucoup de personnes sont blessées qui ne devraient pas être blessées.

Beaucoup de personnes sont à blâmer.

Les personnes le plus à blâmer se cachent en pleine visibilité.

Les personnes les plus à blâmer sont tous les suprémacistes blancs. Neely Fuller Jr.

Car ils sont ceux en charge de toutes les personnes non-blanches et de leurs affaires.

Aussi quand une personne non-blanche parle en matière de racisme, race, contre racisme toute autre personne non-blanche se doit d’éviter de commenter. Tout au plus dire elle a dit ce qu’elle a dit.

NOUS DEVONS REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement de manières non-constructives. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

http://www.producejustice.com

Rien n’a changé ! ILLUSION MAXIMALE.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA SEULEMENT QUE VOUS CONFONDRE. » .…NEELY FULLER JR.

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE, il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Préambule :

Tant que le monde sera gouverné par l’idéologie du racisme qui est le système de la suprématie blanche, toute personne dès lors classifiée non-blanche (noire, jaune, rouge, brun…etc)  quel que soit son sexe, son âge, son statut, quel que soit l’endroit de la planète où il/elle se trouvera, se devra de considérer que sa condition est le seul critère t qu’il faille considérer et qui compte vraiment et ce  en dépit des apparences, c’est elle qui détermine son rapport dans ce monde dominé par l’idéologie de la suprématie blanche..
Condition qui est liée a sa couleur de peau et qui engendre des conséquences que parfois il ne soupçonne pas.

Cette condition étant celle qu’il s’attende a être de manière directe ou indirecte amené a subir maltraitance et domination, et ce qu’elles que soient la forme, et l’apparence, qui si elle change, le résultat lui demeure, qui est qu’elle se retrouvera a subir cette domination et cette maltraitance. C’est pour cela et dans cet unique but qu’est conçu ce système qui est une relation de pouvoir de toute personne blanche envers toute personne non-blanche.
Ce que les suprémacistes considèrent nécessaires pour qu’existe leur système consiste à : conquérir (qui est en soi violenter l’autre), tuer, tromper, prendre,  abuser, semer la terreur et la confusion, tels sont les ingrédients de base de leur système idéologique et cela peut se vérifier même dans leurs archives dont ils n’ont aucune pour s’en vanter. Ils ont et continuent à utiliser cette recette partout où ils se déplacent envers toute personne non-blanche. L’auteur du Blog.

Titre :

Rien n’a changé ! ILLUSION MAXIMALE.

Citation : « Les personnes blanches qui ne croient pas en la suprématie blanche ne sont pas parmi les plus malines et les plus fortes ». Neely Fuller Jr

Toute personne blanche quoi qu’elle dise durant l’existence de ce système est toujours un membre d’une force organisée, elle peut ne pas se trouver en bonne posture, mais elle fait partie de la plus grande force organisée sous la forme de personne. Ceci ne doit pas être oublié. Cette personne blanche vous dira qu’être blanche ne signifiera rien pour elle mais elle sait qu’elle ne dit pas la vérité. Elle fait partie d’une force organisée, ou elle est au moins associée à elle, et ce même si elle dit vouloir être dissociée d’avec elle, mais Les personnes blanches qui ne croient pas en la suprématie blanche ne sont pas parmi les plus malines (intelligentes) ce qui signifie qu’elles ne savent pas comment composer avec leur système.

Le Racisme qui est la suprématie blanche atteint son degré le plus dévastateur lors des relations sexuelles entre personnes blanches et personnes non-blanches du fait qu’il fausse la perception de la réalité et des conditions des victimes de cet acte que sont les personnes non-blanches. Ces relations sexuelles n’ont pour effet en réalité que d’augmenter le degré de confusion des victimes qui perdent de vue leur conditions, laissant leur sentiment les dévier de l’observation logique, finissant par les endormir et donc à la merci des suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes).

Cet acte sexuel une fois réalisé entraîne des conséquences dévastatrices, destructrices, irréversibles pour la personne non-blanche qui se laisse tromper, persuadée qu’elle est désormais à l’abri, alors qu’en fait elle court un danger plus grand car commet un acte suicidaire sans le savoir.

Ce n’est pas ce qui lui sera montré ni ce sui lui sera dit, mais une chose demeure elles évoluent au sein d’un système conçu pour les maltraiter et les dominer et ce manière directe et indirecte soit par la duperie, soit par la violence.

Comprendre que le Racisme  est un système criminel, et qu’il induit que cette pratique porte en son sein le crime.
Le Racisme qui est le système de la suprématie blanche  est  un système criminel, une organisation criminelle, qui a pour fond de commerce et raison de vivre la domination et la maltraitance de toute personne non-blanche du fait de sa couleur de peau et ce de manière directe et indirecte.

Aussi une personne non-blanche  du fait de sa condition de sujet, de prisonnier de guerre, qui se retrouve à avoir des relations sexuelles avec une personne blanche et ce durant l’existence de système de la suprématie blanche acte qu’il soit volontaire ou involontaire dans de telles circonstances est l’objet d’un acte criminel. Cela est de la logique. et ce en dépit des sentiments que pourraient nourrir les deux protagonistes de cette relation sexuelle.
De tels sentiments bien que pouvant exister doivent être annulés dès le départ ce afin de ne pas augmenter plus de confusion qu’il en existe déjà dans l’esprit de la personne non-blanche. Elle ne fait que prendre plus de contrôle sur l’esprit de la personne non-blanche. Elle est le fruit de la curiosité, un objet sexuel. Sa condition étant d’être considérée inférieure à toute personne blanche comme cela est requis par ce système, étant conçu pour cela.

Un tel acte qui ne s’inscrit pas dans un système de JUSTICE ne fait que renforcer l’inverse à savoir la non-Justice qui se trouve à ce jour être manifestée par ce seul et unique système existant à ce jour car il en existe pas d’autre.

De tels actes dans un tel contexte, dans de telles circonstances,  sont incorrects et ne devraient pas avoir lieu, ni m^me être acceptés, et ce tant qu’existera ce système. Non que les personnes blanches et non-blanches ne puissent s’apprécier -, avoir de l’affection les unes envers les autres, mais tant qu’existera ce système de telles relations sont à proscrire car la personne non-blanche est en état d’infériorité par rapport à la personne non-blanche ce qui rend la relation incorrecte et pervertie.

Citation : « Ce n’est pas  d’individualisme  ou du sexisme qui se passe là, c’est du racisme qui est pratiqué contre un nombre collectif  de personnes non-blanches  à travers la pratique de la relation et quelque chose connue  comme jeu sexuel ». Reneathia Tate dans Pieces of a puzzle.

Ces personnes blanches quoi qu’elles disent et font, n’ont à ce jour manifesté aucune volonté réelle pour en sorte que disparaisse ce système, tout au plus elles se plaignent  des effets qu’elles observent, mais ne font rien pour que puisse disparaître la source des effets qui est le système de la suprématie blanche. Elles savent qu’elles sont les principales bénéficiaires et cela leur convient même quand elles disent le contraire, mais se font des clins d’œil dans le dos des victimes qu’elles trompent sans cesse, pour mieux les abuser. Car il s’agit bien d’un abus qui plus est envers des personnes (les personnes non-blanches) qui sont dans ce système considérés comme des enfants, des petites filles et des petits garçons à qui il est interdit d’atteindre le statut d’Homme et de Femme, mais de rester des sujets de ce système, des personnes en situation de « subjugation », une fois en prison vous devenez un enfant vous êtes privé de toute forme de décision et d’autorité, qui ne doive faire l’aval de ceux et de celles qui vous maintiennent en prison.

Un Homme n’est pas sujet il est son propre décideur, est ce le cas des personnes non-blanches mâles dans ce système ?

A qui il est interdit de se prendre en charge par et pour elles mêmes, et devant vivre en fonction des décisions que prennent les suprémacistes blancs qui agissent envers elles comme des pères et des mères et ce peu importe l’âge de la personne non-blanche.

Combien de personnes Blanches souhaitent devenir des personnes non-blanches afin de subir et de vivre ce que cela implique au quotidien que d’être un personne non-blanche ?

2791145_orig.jpg

Plus le temps passe plus c’est la même chose, en apparence cela semble différent, mais en réalité la condition demeure.

513ZXC3GCXL._SX302_BO1,204,203,200_

Les personnes non-blanches se doivent de comprendre cela et de fait ne tirer aucune fierté, aucune gloire, RIEN,  de ces relations qui sont en réalité dans un tel contexte  un arrangement tragique. Qui plus est entretenu avec du mensonge en pleine lumière et dont les victimes pour un grand nombre malheureusement ne semblent pas avoir pris la mesure du désastre et du danger auquel elles s’exposent. Or c’est de cela dont il est question dans de telles circonstances. Il ne s’agit pas de détester quiconque mais de considérer une situation qui pour exister doit m’être au sein d’un contexte favorable.

Une personne non-blanche dans un tel système quoi qu’elle dise ne sera jamais l’égale d’une personne blanche cela ne fait pas partie du système et est impossible. Pour que cela puisse avoir lieu ce système doit disparaître pour être remplacé par un système de JUSTICE.

NOUS DEVONS REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement de manières non-constructives. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

http://www.producejustice.com

RAPPEL!

Citation : « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »… NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO – LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 À NOTER :  « Quoi que fassent les personnes blanches avec les personnes non-blanche, ainsi que les personnes non-blanches entre elles, et ce durant l’existence de la suprématie blanche (racisme) rien, ne sera là ou cela se devrait être, de telles entreprises au sein d’un tel système  ne sont que d’illusoires tentatives, des faux semblants,  car toutes ces relations ont lieu  dans un contexte global dominé par le racisme, un contexte global à échelle planétaire, au sein duquel les personnes non-blanches sont « condamnées » et ce en dépit des apparences, à demeurer les sujets des personnes blanches, et des victimes de ce système  conçu pour les dominer et les maltraiter du fait de leur couleur de peau .
Il ne peut en être autrement, et ce, tant qu’existera ce système idéologique.  Seule l’élimination Totale et Définitive,  de ce système permettra une réelle égalité, ce que ne permet pas le système de la suprématie blanche (racisme) et ce malgré toutes ces entreprises, manifestions, rencontres, regroupements et ce quel que soit le domaine d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre, qui ont lieu entre personnes blanches et personnes non-blanches durant l’existence de ce système. Toutes ces activités au sein desquels sont impliquées directement et indirectement l’ensemble des personnes non-blanches avec les personnes blanches,  et les personnes non-blanches entre elles sont affectées par cet axiome idéologique qui veuille que toute personne non-blanche soit rendue inférieure, à une personne blanche quelle qu’elle soit, et que toute personne non blanche soit rendue hostile envers une autre personne non-blanche comme elle. Le racisme qui est la suprématie blanche, dominant et gouvernant toutes ces relations, toutes ces entreprises, toutes ces manifestations et ce de manière quotidienne à échelle planétaire. Aussi n’est il pas surprenant d’observer un tel degré de confusion. Cela est de la logique. Et cela est soit Vrai soit Faux. » Mirtho Linguet.

Titre :

RAPPEL

Quote 100.jpg

IL Y A À REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de Relation de Pouvoir Dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

http://www.producejustice.com