POURQUOI LES PERSONNES NON-BLANCHES NE SONT PAS RACISTES ?

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »
…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non – Blanches se considérant victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et *religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanches de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

*Religieux = Une religion étant une forte croyance qui est appuyée par des actions. Toute forme de croyance qui est suivie d’action est une religion car l’individu pour exister s’appuie sur cette croyance et en fait un guide qui gouverne sa relation à l’autre et ce quel que soit le domaine d’activité.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Citation :  »  Dans la mesure où les suprémacistes blancs ont quoi que ce soit à avoir dans les problèmes rencontrés par les personnes non-blanches de l’univers et ce quel que soit le domaine d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre , les suprémacistes blancs sont à blâmer car ils sont ceux qui sont en charge des affaires des personnes non-blanches de la planète.
Sur un navire le capitaine du navire est toujours celui qui est à blâmer pour tout ce qui a lieu sur le navire. » © Neely Fuller Jr.

Ci dessous un  extrait traduit de l’ouvrage © The United Independent Compensatory/Code/System/Concept a textbook/workbook for thougth, speech, and/or action for victims of racism (white supremacy) by Neely Fuller Jr 1984. P 33.


Dans un système mondial  socio-matériel dominé par les Suprémacistes Blancs (Racistes), chaque et toute personne non-blanche née dans l’univers connu, devient immédiatement  victime de, et,  un sujet du système de la la Suprématie Blanche. Cela arrive automatiquement – la raison étant que Les hommes racistes et les femmes Racistes, sont les maîtres fonctionnels directs, et/ou indirects de toutes les personnes non-blanches de l’univers connu dans tous les domaines d’activité. L’expansion de la Suprématie Blanche signifie aussi que plus longtemps la Suprématie Blanche est maintenue, plus grand est l’effet qu’elle a sur la pensée des personnes non-blanches. Ainsi, si la pensée des personnes non-blanches est dominée par les personnes qui pratiquent la Suprématie Blanche, ces pensées causent que les personnes non-blanches fonctionnent pour un plus grand soutien de la Suprématie Blanche,  les effets de la Suprématie blanche sont ainsi augmentés.

Ci dessous un  extrait traduit de l’ouvrage © The United Independent Compensatory/Code/System/Concept a textbook/workbook for thougth, speech, and/or action for victims of racism (white supremacy) by Neely Fuller Jr 1984. P 111.

Les personnes non-blanches ne font rien qui ne soit pas approuvé, autorisé, supporté, et/ou promu par les Suprémacistes Blancs (Racistes). L’Homme Raciste et la Femme Raciste ( les Suprémacistes Blancs collectivement) ont plus de contrôle direct et indirect sur les corps, les esprits, et l’environnement général de toutes les personnes non-blanches, qu’en ont les personnes non-blanches sur elles-mêmes et envers elles. Ce sont principalement, les  Racistes, qui peuvent, jusqu’à maintenant, font, déterminent ce que font les personnes non-blanches, ou ce qu’elles ne font pas.

Depuis tout ce que font les Suprémacistes Blancs est conçu pour dominer les personnes non-blanches à travers la tromperie et/ou la violence directe, et /ou à travers la promotion générale du mensonge, de la non justice, et du déséquilibre, il est, juste et correct pour toute personne qui est victime de la suprématie blanche de parler et/ou d’agir comme si les Suprémacistes Blancs sont « responsables » pour toute injuste et/ou incorrecte parole ou action des  personnes non-blanches.

Sous le système de la Suprématie Blanche(Racisme), toute personne non-blanche qui dit et fait quoi que ce soit qui effectivement aide à promouvoir la justice, et/ou l’harmonie, devient une cible pour une plus grande tromperie, et/ou violence directe, par les Hommes Racistes et les Femmes Racistes.

full_7bcf7e34a8e32907a2c878059ac645fb 

« La plupart des personnes ne font pas le lien entre ce qui leur arrive et la cause de ce qui leur arrive, il en est de même pour les victimes qui ne font pas le lien entre leur condition et les causes de leur condition sur la planète, ce dans quoi elles sont impliquées et pourquoi elles le sont, ce qui génère ce qu’il leur arrive et pourquoi cela leur arrive.  Alors qu’en fait cela est le résultat  d’une logique infaillible, implacable,  prenant ses racines dans une idéologie qui est le résultat d’une pensée logique, un concept imaginé par des personnes pour soumettre d’autres personnes à savoir les victimes  non-blanches, et ce pour qu’elles ne puissent rien comprendre et ainsi demeurer dans la confusion , vulnérables, fébriles, uniquement émotionnelles. «   Mirtho Linguet .

Titre :

POURQUOI  LES PERSONNES NON-BLANCHES NE SONT PAS RACISTES ?

❚ Parce qu’il est impossible d’être raciste et victime du racisme en même temps, le racisme est la suprématie blanche qui est la domination directe et indirecte de toute personne non-blanche du fait de sa couleur de peau par toute personne blanche qui croit et est en capacité de pratiquer l’idéologie du racisme durant l’existence de cette idéologie .

POURQUOI  LES PERSONNES NON-BLANCHES NE SONT PAS RACISTES ?

❚ Parce que les victimes non-blanches/noires/jaune/rouge/beige/brunes,  sont affectées et intoxiquées, éduquées, motivées, sont soumises à subir l’effet du racisme qui est la suprématie blanche, du fait de leur naissance/existence,  à participer à un arrangement tragique, éduquées dans un système dominé par le racisme qui est la suprématie blanche, qui les pousse à se maltraiter à se comparer sur la base de la couleur de la peau, sans se rendre compte que cette approche de l’autre leur est enseignée par éducation/endoctrinement. Du fait qu’elles naissent  dans un monde dominé globalement par l’idéologie de la suprématie blanche, elles sont éduquées à adopter et sans comprendre que cela est à leur détriment,  elles sont motivées  à se détester,  alors qu’elles sont toutes égales en tant que victimes, devant les suprémacistes blancs (racistes) qui les considèrent toutes non-blanches quoi qu’elles pensent et disent, qui les considèrent comme des sujets, leurs enfants.

POURQUOI  LES PERSONNES NON-BLANCHES NE SONT PAS RACISTES ?

❚ Parce que les victimes non-blanches  acceptent, et croient sans comprendre le fait qu’il soit dit d’elles des personnes blanches racistes ou suspects racistes,  qu’elles sont racistes et finissent par se traiter de racistes. Or cela est une erreur due à de l’incompréhension et de la méconnaissance, une erreur  due a de la confusion, et qui permette que soit pratiqué en silence le racisme qui est la suprématie blanche par les victimes non-blanches, devenues à leur détriment servantes des VÉRITABLES auteurs et générateurs du racisme que sont les suprémacistes blancs (racistes) à savoir, les personnes blanches qui croient et défendent et sont en capacité de pratiquer l’idéologie de la suprématie blanche (racisme), et qui se servent des victimes comme vecteur de propagation de cette idéologie destructrice et désastreuse.

POURQUOI  LES PERSONNES NON-BLANCHES NE SONT PAS RACISTES ?

❚ Parce que les personnes blanches sont victimes du racisme,  soumises à l’idéologie de la suprématie blanche qui est le racisme, et réagissent aux effets du racisme,

POURQUOI  LES PERSONNES NON-BLANCHES NE SONT PAS RACISTES ?

❚ Parce que cela est la stratégie des suprémacistes blancs (racistes) que d’utiliser les victimes pour faire en sorte que celles-ci ne puissent se rendre compte qu’elles sont l’objet d’une tromperie et d’une véritable supercherie, qu’elles sont rendues hostiles  les unes envers les autres ce qui augmente le pouvoir de l’impact dévastateur silencieux de cette idéologie.

POURQUOI  LES PERSONNES NON-BLANCHES NE SONT PAS RACISTES ?

❚ Parce que beaucoup de victimes non-blanches/noires se doivent de comprendre et de chercher à comprendre ce qu’est et comment fonctionne la suprématie blanche qui est le racisme qui souvent pour elle demeure un mot sans réelle signification précise alors que pour le suprémaciste blanc cela signifie avec précision de devoir maltraiter et dominer toute personne on-blanche/noire/jaune/rouge/beige/brune.

POURQUOI  LES PERSONNES NON-BLANCHES NE SONT PAS RACISTES ?

❚ Parce que pour beaucoup de victimes non-blanches se doivent de comprendre qu’elles sont éduquées et entraînées à participer à leur détriment à renforcer un système idéologique conçu à leur détriment, ce qui fait qu’en tant que victimes non-blanches elles ne font que réagir de manière émotionnelle et tragique, à nourrir des conflits, à ce  pour le bénéfice de ce système idéologique et des racistes, qui incitent les personnes non-blanches  à se maltraiter et à être hostiles entre elles en permanence, et ce aussi longtemps que cela est non-constructif pour les personnes non-blanches, cela est la philosophie des racistes, ce qui fait croire que les personnes non-blanches sont racistes alors qu’en fait elles ne sont que l’objet d’une manipulation insidieuse et sournoise.
Les victimes doivent dire « CELA SUFFIT ! » et enfin  comprendre qu’elles sont manipulées à agir comme elles le font entre elles pour le bénéfice des racistes qui en tirent de la satisfaction car ne sont nullement inquiétés, les victimes étant trop occupées à se focaliser sur leurs illusions. Les personnes non-blanches sont les victimes du racisme et ne sont nullement racistes.

POURQUOI  LES PERSONNES NON-BLANCHES NE SONT PAS RACISTES ?

❚ Parce que le racisme qui est la suprématie blanche est une relation de pouvoir dynamique de domination des personnes blanches sur les personnes non-blanches et ce dans tous les domaines d’activités, un pouvoir qui pour exister est conçue sur l’idéologie du racisme qui est la suprématie blanche. C’est  un mode de pensée, de symboles, un modèle de perception, conscient et inconscient, que développent, apprennent et répandent  les suprémacistes blancs qui sont les personnes blanches qui sont les plus puissantes et les plus intelligentes d’entre les personnes blanches, qui croient et sont en capacité de pratiquer le racisme envers toute personne non-blanche/noire/jaune/rouge/beige/brune par la domination et la maltraitance du fait de la couleur de la peau des victimes. Un modèle de perception car est la projection d’une pensée structurée et logique, pour permettre que toute personne non-blanche soit directement et indirectement dominée et maltraitée du fait de sa couleur de peau.

Le ciment de cette pensée sont les MOTS qui servent à tromper les victimes et à les confondre sans qu’elles puissent s’en rendre compte, car ne prennent que rarement le temps de voir à quoi ils servent, les utilisant sans se poser de questions, ce qui est une Erreur Majeure.

POURQUOI  LES PERSONNES NON-BLANCHES NE SONT PAS RACISTES ?

❚ Parce que les victimes du racisme ne peuvent pratiquer le racisme, les victimes du racisme à savoir les personnes non-blanches/noires,  ne font que réagir au racisme car naissent et sont éduquées dans un système qui est un système raciste, un système qui fait de la terre un champ de bataille et les rend toxiques entre elles dans leurs relations, les rendant dysfonctionnelles. Les personnes non-blanches se doivent de comprendre qu’elles sont égales dans ce système car classifiées non-blanches et sont toutes des prisonniers de guerre, comprendre  que dans un prison tous les prisonniers ont égaux,  de même pour toutes les victimes elles sont égales dans ce système, et ne doivent nullement envier leurs situations qui est la même pour tous. C’est cette confusion qui est la cause de ces erreurs de lecture. Il est impossible d’être un gardien de prison et être prisonnier.

COMPRENDRE QUE LEUR CONDITION EST LA MÊME AU SEIN DE CE SYSTÈME IDÉOLOGIQUE QUI EST POUR ELLES UNE PRISON ET QUE CELA SEUL COMPTE ET RIEN D’AUTRE , COMPRENDRE CELA EST ESSENTIEL POUR SORTIR DE LA CONFUSION. LA CONDITION EST CE QUI EST À OBSERVER. VOIR QUI EST RÉELLEMENT EN CHARGE.

POURQUOI  LES PERSONNES NON-BLANCHES NE SONT PAS RACISTES ?

❚ Parce qu’à ce jour aucune personne non-blanche ne dicte à une personne blanche ce qu’elle a à faire et qu’aucune personne non-blanche n’est supérieure en aucune manière à une autre personne blanche, et que les seules personnes qui sont aux commandes sont les suprémacistes blancs qui gouvernent et dirigent les affaires de toutes les personnes non-blanches leurs victimes et prisonniers.

POURQUOI  LES PERSONNES NON-BLANCHES NE SONT PAS RACISTES ?

❚ Parce que les personnes non-blanches ont été classifiées comme race par les personnes blanches, et que les personnes blanches qui croient et défendent le racisme se sont considérées et se considèrent encore à ce jour comme une race, la race « supérieure » et ce vis à vis de toute personne non-blanche,  ce qui implique la pratique du racisme qui est la suprématie blanche.

POURQUOI  LES PERSONNES NON-BLANCHES NE SONT PAS RACISTES ?

❚ Parce qu’il a été dit aux personnes non-blanches qu’elles étaient une race et ce afin de générer plus de confusion et ainsi faire en sorte de renforcer cette idéologie basée sur le mensonge et la domination des personnes non-blanches, ainsi en faire des servants, des sujets et des victimes participant à un arrangement  tragique.

POURQUOI  LES PERSONNES NON-BLANCHES NE SONT PAS RACISTES ?

❚ Parce que devant un suprémaciste blanc toute personne non-blanche subit le même traitement et parce que les suprémacistes blancs sont celles et ceux qui sont responsables de cette confusion et de ces réactions de la part des victimes entre elles qui n’observent pas que leur situation est la même à savoir qu’elles subissent toutes les mêmes injustices qui sont provoquées par les suprémacistes blancs (racistes).

POURQUOI  LES PERSONNES NON-BLANCHES NE SONT PAS RACISTES ?

❚ Parce que le racisme qui est la suprématie blanche est le crime des crime et est la source majeure des problèmes rencontrés par l’ensemble des personnes non-blanches de la planète de manière directe et indirecte. Le racisme est une entreprise qui produit des personnes de non-qualité car est une idéologie qui est de non qualité et produit des effets de non-qualité. Parce qu’à ce jour nul individu ne peut prétendre avoir produit ce qu’il y a à produire à savoir un monde de JUSTICE.

1 IL S’AGIT DE L’EFFORT INDIVIDUEL DE CHACUN À PRODUIRE DE LA JUSTICE DANS SA RELATION À L’AUTRE ET CE AFIN DE POUVOIR COMMENCER AFFAIBLIR ET FAIRE EN SORTE QUE DISPARAISSE UNE FOIS POUR TOUTE UNE IDÉOLOGIE QUI EST UN POISON POUR LES INDIVIDUS DE LA PLANÈTE SOUMIS À DEVOIR PARTICIPER À UN ARRANGEMENT TRAGIQUE, POUR VOIR ÉMERGER UN HOMME ET UNE FEMME UNIVERSELS FONCTIONNANT EN MODE CONSTRUCTIF 24/7 ET EN TOUTE CIRCONSTANCE.

2 IL S’AGIT DE COMPRENDRE L’URGENCE DE PRODUIRE L’ANTIDOTE QUI EST LA JUSTICE PLUTÔT QUE DE CONTINUER À LEURS DÉPENS À FAVORISER LA PRODUCTION DU POISON QUI EST LA NON-JUSTICE ET LA MALTRAITANCE DE L’AUTRE SUR UNE BASE QUOTIDIENNE.

*NUL INDIVIDU NE DEVRAIT CHERCHER À DOMINER ET À MALTRAITER QUICONQUE DU FAIT DE SA COULEUR DE PEAU ET ENCORE MOINS DU FAIT DE SON EXISTENCE, CELA EST UNE OFFENSE MANIFESTE FAITE À LA CRÉATION. EN PROMOUVANT CETTE IDÉOLOGIE ET CE MÊME AU SEIN DES VICTIMES LES SUPRÉMACISTES BLANCS (RACISTES) SONT LES PLUS GRANDS OFFENSEURS DE L’UNIVERS CONNU.

Il s’agit de produire dans sa relation à l’autre et sur une base quotidienne de produire une nouvelle culture appelée JUSTICE, révéler la vérité cesser de nourrir l’hypocrisie.

VÉRITÉ (CE QUI EST) + JUSTICE + HARMONIE (ÉQUILIBRE) = PAIX

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

UN SYSTÈME QUI EST UN VÉRITABLE ENCLOS IDÉOLOGIQUE POUR LES PERSONNES NON-BLANCHES, UN SYSTÈME *VICIÉ.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »
…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non – Blanches se considérant victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et *religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanches de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

*Religieux = Une religion étant une forte croyance qui est appuyée par des actions. Toute forme de croyance qui est suivie d’action est une religion car l’individu pour exister s’appuie sur cette croyance et en fait un guide qui gouverne sa relation à l’autre et ce quel que soit le domaine d’activité.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Titre :

UN SYSTÈME QUI EST UN VÉRITABLE ENCLOS IDÉOLOGIQUE POUR LES PERSONNES NON-BLANCHES, UN SYSTÈME *VICIÉ.

Un Vice = Est un défaut, une erreur dans la conception/fabrication/ d’un élément ou dans un mode de pensée, qui rend dysfonctionnel, inopérant, et est cause de relations aux résultats  corrompus erronés. L’idéologie de la suprématie blanche (racisme) en empêchant l’émergence d’une dite « humanité » et en empêchant la production de la JUSTICE entre les individus de la planète, par conséquent est un système vicié entraînant des résultats viciés, produisant des personnes aux relations viciées.

Pourquoi ?

*Parce que dans une prison tout ce que font  ou ne font pas les prisonniers est de la responsabilité ultime du directeur de la prison qui est au contrôle de toutes les affaires des prisonniers. Aussi quand les personne non-blanches pensent avoir le choix, elles ne l’ont pas ultimement car ce choix ultime est est déterminé par les suprémacistes blancs (racistes). Ils autorisent ou pas ce que font et ne font pas les personnes non-blanches, car ils sont ceux qui définissent de la situation, de ce qui le convient. Les suprémacistes blancs dominent toutes les affaires des personnes non-blanches et ce dans tous les domaines d’activité. Les choix sont prédéterminés par les suprémacistes blancs (racistes). Certes il peut sembler que les personnes non-blanches prennent la décision mais en fait cette décision est prise en amont, les personnes non-blanches sont dans une grande illusion car ne décident de rien durant l’existence du système de la suprématie blanche, et ce quoi qu’elles pensent. Dans ce système qui est une prison toutes les activités sont contrôlés par les gardiens pour rendre ce système plus fort, faisant croire aux victimes qu’elles ne sont pas en prion du fait d’un approche qui se veut divertissante, les personnes non-blanches sont trompées car manipulées.

*Parce que pour comprendre les effets de la suprématie blanche qui est le racisme, effets  qui dominent l’ensemble des comportements des individus de la planète,  il est nécessaire de  comprendre ce qu’est  comment elle fonctionne la suprématie blanche (racisme), car tout individu  non-blanc, qui n’a pas cette compréhension fait l’objet de la CONFUSION.
Il est nécessaire de comprendre la suprématie blanche pour comprendre tout ce qui a lieu sur terre.  Savoir que le racisme est la force gouvernementale idéologique motivante qui dirige l’ensemble des actions et des pensées de la plupart des individus de la planète,  leurs paroles et leurs actions, et qu’il n’y a rien à ce jour qui ne soit pas influencé par l’idéologie du racisme qui est la suprématie blanche.  Les suprémacistes blanc (racistes) sont ceux  qui définissent ce qui est doit être connu et inconnu, informent et déforment, évaluent et dévaluent. Ils contrôlent tout et dirigent tout, il n’est rien qui ne soit pas contrôlé par les suprémacistes blancs  (racistes) de près ou de loin, absolument rien.

* Parce que les personnes non-blanches/noires le veuillent ou pas, évoluent toutes dans un  système idéologique raciste, qui du fait de son existence affecte tout ce qu’elles observent et rencontrent et ce quel que soit le domaine d’activité et quelle que soit leur relations avec une personne blanche et/ou un personne non-blanche. Qui font d’elles des produits basiques de ce système, quoi qu’elles pensent, disent, et fassent et qui du fait de l’existence de ce système les met au contact du racisme qui est la cause principale de l’ensemble des problèmes qu’elles rencontrent et auxquels elle font face que ce soit en Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre, tout les ramène au racisme qu’elles le veuillent ou non dans leur existence directement ou indirectement à cette même source qui est le problème majeur .

*Parce que  la fonction du système de la suprématie blanche  a pour objectif ultime de faire en sorte que  les individus non-blancs dysfonctionnent dans leurs relations entre elles, pour la gloire et le bénéfice de cette idéologie, et par conséquent,  il est logique qu’il n’y ait aucune personne non-blanche  sur la planète collectivement et/ou individuellement qui ne soit pas affecté par ce système rendant dysfonctionnelles d’une part  les personnes qui pratiquent cette idéologie à savoir les suprémacistes blancs, et d’autre part les victimes à savoir les personnes non-blanches, qui sont toutes du fait de l’existence de ce système vicié elles même rendues viciées, car ce système est le système dominant et qui gouverne l’ensemble des activités des individus directement et indirectement. Nul sur terre ne peut ne pas être affecté par ce système qui couvre comme le ferait un toit, l’ensemble des relations et des activités des individus de la planète en : Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit). Aussi il est logique à ce jour que tout un chacun et particulièrement  les personnes non-blanches  se doive de s’attendre à observer des manifestations qui ne devraient pas avoir lieu et qui pourtant ont lieu  du fait de l’existence d’un système produisant des résultats viciés le plus grand d’entre eux étant la production de la non-justice, mais aussi l’augmentation des manifestations de violence, et plus en plus d’animosité entre les individus de la planète . Un système à l’avantage des personnes blanches et au détriment des personnes non-blanches globalement.

Un système idéologique qui est articulé et pratiqué par  toute personne blanche qui croit qu’il ou elle a une licence pour dominer et maltraiter toute personne non-blanche sur la base de la couleur de sa peau, car considère que cela est un pré requis pour son existence et par extension celle de de ce système idéologique, et ce, que cette personne blanche l’accepte ou pas, car il s’agit de l’unique système en place à ce jour sur la planète qui gouverne le monde, la seule religion en laquelle l’ensemble des individus directement ou indirectement est amené à donner de son temps et de son énergie et ce 24/7. Les personnes non-blanches ont fini par adopter ce système et ce malgré qu’il soit à leur détriment, car ce système est conçu contre elles, le fait qu’elles participent est lié à la confusion qui est à l’œuvre car devant une personne blanche et ce quel que soit la personne non-blanche, elle ne compte pas.

Faisant que quoi que fasse les personnes non-blanches entre elles, demeure totalement dysfonctionnel, incorrect et tragique, étant éduquées à être dysfonctionnelles. Les suprémacistes blancs pervertissant globalement toute personne non-blanche/noire, qui entre en contact avec eux, et les dirigeant afin qu’elles aillent et fassent uniquement ce qui permettra de soutenir leur système, même quand les victimes pensent qu’elles sont aux commandes. Il n’est rien qui ne soit fait dans ce système qui ne soit pas dicté par les suprémaciste blancs racistes directement ou indirectement.

UN SYSTÈME QUI EST UN ENCLOS IDÉOLOGIQUE POUR LES PERSONNES NON-BLANCHES.

Citation :  » Les personnes blanches  n’ont aucun respect les unes pour les autres. En fait, la seule fois où elles se réunissent c’est pour pratiquer la suprématie blanche .
Alors pourquoi vous pensez qu’elles  étendraient quelque estime pour les personnes non-blanches/noires  ?  » © Neely Fuller Jr.

La suprématie blanche qui est le racisme est un procédé très complexe, mais il demeure que son socle reste qu’il s’agit d’une relation de pouvoir, dans laquelle la personne non-blanche est maintenue en état de faiblesse, en situation d’infériorité, à l’état d’enfant, et ce indépendamment des sentiments qui sont associés dans sa relation avec toute personne blanche au sein de ce système.
La personne blanche étant celle qui a du pouvoir et la personne non-blanche étant celle qui n’en a aucun. Opérant au titre de « père » et de « mère »,  vis à vis de l’ensemble des personnes non-blanches qui elles sont confinées à demeurer des enfants. Certes cette paternité et maternité est illégitime et fausse, car inventée,  mais il n’en reste pas moins que c’est celle est ce sur quoi s’appuient les suprémacistes blancs (racistes) pour affirmer leur idéologie, dans leur relation constante avec leurs victimes, une idéologie qui bénéficie à l’ensemble des personnes blanches toutes confondues même quand certaines d’entre elles semblent indignées, une indignation qui a ce jour ne règle pas le problème.

Il est à noter que l’ensemble des personnes blanches qui ne croient pas en la suprématie blanche n’ont pas de pouvoir et ne sont pas suffisamment intelligentes pour empêcher que se pratique la suprématie blanche qui est le racisme, et ce malgré ce qui est observé, ce système à ce jour demeure intact et le seul en place dans le monde ce qui prouve que les suprémacistes blancs (racistes)  sont ceux qui gouvernent les affaires du monde, leur entreprise est celle qui fonctionne.

LA PERSONNE NON-BLANCHE, N’A AUCUN POUVOIR ELLE N’EST AUX COMMANDES DE RIEN ELLE EST UN AGENT À SON PROPRE DÉTRIMENT D’UN SYSTÈME QUI LA MAINTIENT EN PRISON, ELLES SONT DES SUJETS DEVANT OBÉIR . Ce qui fait que quel que soit la relation y compris de couple avec une personne blanche elle se doit de comprendre que cette relation de fait est incorrecte, car un enfant ne peut avoir de relation avec un adulte et c’est cela qui est la vérité quoi que dise les deux protagonistes cette relation reste INCORRECTE,  ce système maintient un climat relationnel incorrect. La personne non-blanche étant en situation de « subjugation » et dédiée à être maltraitée par toute personne blanche dont un système qui est basé sur ce principe. Un système ou l’adulte est la personne blanche et l’enfant la personne non-blanche, ce qui équivaut à de l’abus d’enfant.

Beaucoup de personnes non-blanches ont des difficultés à comprendre que leur situation est celle de personnes contenues dans un enclos idéologique, une prison, qui fait qu’elles ont des difficultés à faire le lien entre ce qu’elles observent et le contexte idéologique qui génère ce qui est observé. Un enclos idéologique les maintenant et les contenant dans le but d’être à la merci et au service d’une idéologie qui est conçue à leur détriment et dont elles ne savent pour la plupart  comment faire pour en sortir et dont elles semblent ne pas comprendre ce dans quoi elles sont inscrites dès leur naissance et du fait de leur existence.

Les personnes non-blanches sont aveuglées et maintenues dans la confusion par les suprémacistes blancs qui ne cessent de les faire tourner en rond, de leur faire croire ce qui n’est pas, de mélanger le vrai du faux, et ainsi rendre la lecture des victimes les personnes non-blanches fausse, car ont du mal de discerner les contours.

Elles sont aveuglées et éblouies, portent un voile qui nuit à leur vision et à leur compréhension, se laissant griser  par les apparences mais ne sont nullement incitées à produire de la JUSTICE, mais à réagir de manière désordonnée, illogique et émotionnel face à un problème qui est avant tout et surtout d’ordre idéologique.

Continuant à tirer fierté de chose qui ne règlent en rien leur condition face à ce problème qui est le problème majeur auquel elles font face au quotidien directement et indirectement, quoi qu’elles fassent; leur condition, est liée à cette idéologie conçue pour les dominer et les maltraiter. À les contenir à demeurer insignifiantes et non-constructives. Dans ce monde idéologique cela est une ERREUR, un manque de discernement total car fait abstraction de la situation globale qui est que ces personnes sont en prison et non sur une croisière de santé, et qu’à ce jour ce problème reste pour elles entier par le plus familier des mystères.

Les personnes non-blanches/noires vivent par procuration, et servent de vecteur de propagation à leur insu ou par adhésion, de courroie de transmission d’un système idéologique qui dans son principe actif est totalement à à leur  désavantage, à leur détriment et ce malgré les apparences, les faux semblants, les croyances, les trompe l’œil ceux qui souvent sont d’ordre matériel.

IMG_8689© photo Mirtho Linguet

Les personnes non-blanches,  depuis qu’existe ce système, pensent pour certaines d’entre elles, être aux commandes de leur existence, sans se rendre compte que cette existence est conditionnée et ce quel que soit le domaine d’activité et quel que soit ce qu’elles font, par l’idéologie de la suprématie blanche (racisme). Tout ce qu’elles produisent, exhibent et dont elles se vantent,  leur vient des suprémacistes blancs (racistes) qui sont ceux qui définissent et déterminent pour elles des conditions dans lesquelles elles sont contenues dans cette prison.

Ce qui leur est autorisé et surtout tout ce qui leur est refusé, les personnes non-blanches sont les sujets et se doivent de faire, mais n’ont aucun pouvoir réel  en ce qui concerne les décisions majeures. Elles dépendent pour cela des personnes blanches, et plus particulièrement des décisions des suprémacistes blancs qui les possèdent. Le monde est dominée par ce mode de pensée qui représente pour les personnes non-blanches un POISON, car est la cause majeure de leurs problèmes.

Elles sont en PRISON.

IL N’EST RIEN QUE FASSE OU NE FASSE PAS UNE PERSONNE NON-BLANCHE/NOIRE, SUR TERRE À CE JOUR QUI NE SE TROUVE PAS MOTIVÉ PAR CE SYSTÈME QUI EST LE SEUL SYSTÈME EN PLACE À CE JOUR SUR TERRE.

Tant que les victimes agissent selon ce qui est attendu d’elles elles ne représentent aucun danger et surtout si elles essaient de ne pas sortir de leur condition de détention en se pensant libres de leurs mouvements.
Les suprémacistes blancs (racistes) pour être sûrs d’avoir un contrôle total n’ont laissé aucune marge de manoeuvre et se sont ingéniés et continuent à s’ingénier à semer la confusion parmi les victimes, s’ingénient à adhérer à tout ce qu’ils inventent pour les maintenir et les illusionner sur leur lecture.

Aussi il n’est nullement étonnant d’observer que tout ce qui touche à être non-constructif pour les victimes leur est présenté sous la forme de choses qu’elles se doivent de considérer comme étant le summum, le nec plus ultra, et ce quel que soit le domaine et cela sans qu’elles ne puissent s’imaginer une seconde que cela est fait pour les détruire pas forcément physiquement mais à les rendre inoffensives, et serviteurs.

Elles sont trompées en permanence car sont influencées à croire que ce qui leur est proposé est une chose qui est fait pour les aider alors qu’en fait il en est rien.

Et que ce soit en Éducation, en Économie, en Divertissement, en Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre.

Font croire qu’ils vous soignent et en fait vous empoisonnent, vous éduquent mais ne transmettent rien de réelle valeur qui puisse permettre d’aider réellement les victimes, utilisent des langages qui ne disent et ne révèlent pas la vérité.

Les suprémacistes blancs ne veulent pas que les personnes non-blanches/noires, soient logiques et sérieuses et c’est pour cela que les suprémacistes blancs  les incitent et les encouragent, à glorifier la stupidité, à rester dans des approches superficielles et insignifiantes en leur faisant croire que cela est pour elles un accomplissement, alors qu’il en est rien.

Mais les personnes non-blanches/noires qui savent ce qu’est et comment fonctionne le système de la suprématie blanche (racisme) qui ont décidé d’être sérieuses et de réfléchir sont dangereuses pour ce système.

Aussi les personnes non-blanches sont rendues affamées et maintenues dans l’ignorance à l’écart des choses sérieuses dans  tout au point qu’elles  finissent par ingérer tout ce que proposent les suprémacistes blancs sous prétexte de « MODERNITÉ », « ÉVOLUTION », ÉMANCIPATION », « LIBERTÉ », « TECHNOLOGIE » alors que les résultats sont PLUS DE CONFUSION, PLUS D’AVEUGLEMENT pour les victimes qui voient leur condition se dégrader et ce en dépit de leurs dites possessions qui leur viennent des suprémacistes blancs (racistes, et servant de moyen de distraction au sens où les victimes sont détournées de l’essentiel, qui est de PRODUIRE DE LA JUSTICE ET SORTIR DE LA BOÎTE AU SEIN DE LAQUELLE ELLES SE TROUVENT. ENLEVER LE VOILE. 

Disent qu’elles vous éduquent mais en fait ne disent pas l’essentiel, vous dise une chose vraie pour 100 choses fausses, et ainsi continuent à tromper, attirent et vous piègent.

Tout ce que disent les suprémacistes blancs est vicié et confus afin de dominer et de maltraiter les victimes, les personnes non-blanches et ainsi conserver le contrôle et faire en sorte que leur idéologie puisse continuer à exister et à se renforcer.

Ce sont de véritables fraudeurs. Font croire une chose et vous incitent à les croire quitte à participer un peu pour influencer. Construisent pour mieux détruire , s’arrangent pour vous construire selon des règles sophistiquées, car celui qui fait des plans pour vous sait comment défaire le plan qu’il a lui-même soigneusement conçu. Comme d’une personne qui crée un programme et sait qu’il a les clés pour contrôler le programme qu’il a conçu pour vous, il garde le contrôle,  et sait que cela est une faiblesse pour vous, vous dépendez de lui et il sait comment faire pour vous nuire.

L’idée générale étant basée sur le format de créer le maximum de confusion possible.

Vous font croire qu’ils ne savent pas où ils ne sont alors qu’ils savent très bien ce qu’ils /elles font, ne cessant de jouer un rôle pour mieux  tromper.

De véritables artistes du subterfuge et de la tromperie, ce qui compte pour eux au final est que cela leur soit bénéfique à leur avantage uniquement. Pour ces personnes, ce qui compte est que les victimes agissent en  faveur de ce système uniquement et ce peu importe ce qu’elles produiront en tant que victime non-blanche, et ce même si cela provoque le chaos,  puisque le chaos pour les suprémacistes blancs est un divertissement qui plus est un prétexte pour augmenter le pouvoir de coercition qu’ils exercent sur les victimes à échelle planétaire, ce sont des pyromanes/pompiers, mettent le feu et viennent l’éteindre en faisant croire qu’ils sont étonnés, alors qu’au fond savent qu’ils en sont à l’origine.

QUE FAIRE EN TANT QUE VICTIME NON-BLANCHE ?

IMPORTANT : CHERCHER À RÉVÉLER LA VÉRITÉ EN PERMANENCE ET OBSERVER À COURT/MOYEN / LONG TERME SI CE QUI VOUS EST PROPOSÉ SERA CONSTRUCTIF RÉELLEMENT.

* Les victimes se doivent de reconsidérer leur rapport au monde et considérer que l’ingrédient essentiel et ce quel que soit la situation, le domaine d’activité est la production de la JUSTICE.

* Quel que soit la circonstance, le contact, la relation privilégier la production de la JUSTICE et la révélation de la VÉRITÉ.

* Minimiser les conflits afin d’améliorer la qualité des relations, en toute circonstance,  et cesser de continuer à reproduire un programme idéologique qui pousse les individus non-blancs à se défier et s’autodétruire.

* Prendre des mesures au niveau individuel pour affaiblir ce système en enlevant individuellement chacun au moins une brique de la prison, car si chacun enlève une brique le mur finira par disparaitre.
* CONSIDÉRER QUE LA SEULE RAISON POUR JUSTIFIER DE SONT EXISTENCE EST LA  PRODUCTION DE LA JUSTICE.

*  Cesser de célébrer et se RÉÉDUQUER/ SE CODIFIER/ RÉSOUDRE DES PROBLÈMES SANS EN FAIRE D’AUTRE.

PEU IMPORTE L’ÂGE, LE MÉTIER, LA DITE RELIGION, LE TITRE, LA DITE ORIGINE, LE NOM, LE SEXE, LA DITE NATIONALITÉ, CE QUI COMPTE EST LA PRODUCTION DE LA JUSTICE ET LA RÉVÉLATION DE LA VÉRITÉ.

Ci dessous  une  traduction Tirée du United Independent Compensatory Code/System/Concept, a textbook/workbook for thought, speech and/or action for victims of racism (white supremacy) © Neely Fuller Jr 1984 p 110.

Ne pas assumer qu’une personne blanche n’est pas raciste parce que vous l’avez connu lui ou elle sur une longue période.

Ne pas assumer qu’une personne blanche n’est pas raciste parce que vous avez été intime avec lui ou elle.

Ne pas assumer qu’une personne blanche n’est pas raciste parce que vous avez eu des relations sexuelles avec lui ou elle.
Ne pas assumer qu’une personne blanche n’est pas raciste parce que de « faveurs personnelles » qu’il ou elle a fait pour vous. }

Citation : « Si dans un système de la suprématie blanche qui est le racisme, une personne blanche est capable d’être un raciste, il ou elle probablement est un/une raciste, et devrait être suspectée d’en être un/une, par une personne non-blanche  qui est victime de la suprématie blanche » © Neely Fuller Jr

full_7bcf7e34a8e32907a2c878059ac645fb

Citation : « Dans la mesure ou les supremacistes blancs (racistes) ont quoi que soit à avoir avec les problèmes rencontrés par les personnes non-blanches que celles-ci ne devraient pas avoir, et ce quel que soit le domaine d’activité, les supremacistes blancs sont ceux et celles à blâmer ». © Neely Fuller Jr.

 

Ne  se définir que  pour le fait de chercher en permanence à vouloir  produire de la JUSTICE, à vouloir remplacer le système de la suprématie blanche (racisme) par un système de JUSTICE, au lieu de se définir par des attributs, des noms, des symboles qui à ce jour n’ont aucunement servi et ne servent aucunement  produire de la JUSTICE, mais contribuent surtout et ce pour la Gloire, le Plaisir et le bénéfice matériel du système de la suprématie blanche(racisme) un système qui ne cesse d’alimenter en permanence et au quotidien la discorde entre les hommes, et nuisant et ce malgré ce qui est dit à faire émerger une véritable UNIVERSALITÉ, voir émerger un homme et une femme Universels fonctionnant en mode constructif et ce quel que soit la circonstance 24/4.

Il est très difficile d’argumenter contre la JUSTICE.

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

http://www.producejustice.com/

CESSER DE CHERCHER À PROUVER QU’ELLES SONT DES PERSONNES « NOIRES » CE QUI COMPTE EST CE QUI EST PRODUIT ET CELA N’A RIEN À VOIR AVEC LA COULEUR DE PEAU.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »
…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non – Blanches se considérant victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et *religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanches de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

*Religieux = Une religion étant une forte croyance qui est appuyée par des actions. Toute forme de croyance qui est suivie d’action est une religion car l’individu pour exister s’appuie sur cette croyance et en fait un guide qui gouverne sa relation à l’autre et ce quel que soit le domaine d’activité.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Titre :
CESSER DE CHERCHER À PROUVER QU’ELLES SONT DES PERSONNES « NOIRES » CE QUI COMPTE EST CE QUI EST PRODUIT PAR L’INDIVIDU ET CELA N’A RIEN À VOIR AVEC LA COULEUR DE PEAU.

Le fait de vouloir chercher à prouver leur existence en tant que personne dite noire est une réaction qui prouve effectivement l’existence du racisme et ses méfaits à l’encontre de tous les individus classifiés non-bancs/noirs victimes de ce fléau idéologique qu’est le racisme qui est la suprématie blanche.

« QUESTION POURQUOI LA NÉGRITUDE ? »

Qu’est ce qu’un « nègre » ?

Qui a défini et développé le concept de « nègre »?

Le « nègre » comme le « créole », ou toute autre appellation inventée, fabriquée, pour ces personnes par celles et ceux là même qui les maintiennent en l’état à savoir les personnes blanches qui croient en la suprématie blanche (racisme),  est synonyme de condition de personne de couleur qui a fini par accepter sa condition de sujet, de victime, qui accepte par éducation  que sa couleur de peau soit synonyme de subir la non-justice, le dénigrement. Il n’y a rien de valorisant à se définir comme un « nègre », ni comme une « négresse » et à plus forte raison au sein du système de la suprématie blanche (racisme), cela est une erreur monumentale  et trop communément commise, que font beaucoup de personnes non-blanche encore à ce jour. En faisant cela elles se confortent sans le savoir dans un cadre qui est loin d’être à leur avantage,  et ce même quand elles se persuadent du contraire. IL N’Y A RIEN DE VALORISANT QUE D’ACCEPTER DE SE DÉFINIR COMME NÈGRE DANS UN MONDE OU CELA ÉQUIVAUT  À ÊTRE DOMINÉ ET MALTRAITÉ POUR LA COULEUR DE SA PEAU.

La personne blanche qui se sait raciste, et/ou se dit ne pas l’être mais demeure suspecte raciste ( car tant qu’existe ce système cela suppose sa pratique par au moins une personne blanche car le racisme est la suprématie blanche ) sait que cela n’est pas un problème affectif, mais une relation idéologique appuyée par une relation de pouvoir dynamique, et c’est cela  que ne comprennent pas les victimes, flattées d’avoir à leurs côtés des personnes blanches qui se disent « indignées », « outrées », « tristes », « fâchées » d’observer les préjudices que supportent les personnes non-blanches/noires,  mais qui ne remettent jamais en cause leur système idéologique qui permet ces préjudices, et dont elles savent qu fond d’elles qu’elles tirent de nombreux bénéfices, car conçu à l’avantage de toute personne blanche . Ces personnes blanches même animées d’intentions sincères, en agissant ainsi,  ne font que tromper et augmenter le degré de confusion parmi les victimes, à savoir les personnes non-blanches qui se retrouvent trompées au final.

Cela est si vrai que les personnes blanches ont trouvé là un prétexte à les aider à s’inscrire encore plus dans cette logique « de fierté d’être noir » appelé « négritude », un concept qui ne remettait nullement en question, ni n’ont cherché et ne cherchent à remplacer  le système idéologique qui a  permis et continue de permettre que soit de générée et acceptée cette appellation qui prouvait en fait que les personnes non-blanches validaient leur condition de « nègre », au lieu d’en sortir, alors que c’est cela qui est la PRIORITÉ DES PRIORITÉS À SAVOIR REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME) PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE. Mais combien de personnes non-blanches ont-elles relevé cela ?

Peu en fait car trop contentes de se sentir soutenir dans une logique qui sans le savoir ne leur était en aucun cas favorable. Par contre cela  permis aux suprémacistes blancs de faire d’énormes bénéfices. Pusiqu’il n’est rien de plus profitable que de voir une personne accepter une condition inacceptable au point d’en tirer de la « fierté ». Comme d’un prisonnier content de sa situation de prisonnier.

PS : Durant l’existence du système de la suprématie blanche qui est le racisme, toute personne blanche, capable et en capacité de pratiquer le racisme, d’une manière ou d’une autre, demeure un suspect raciste. Car il n’y a rien qui permette de savoir qui l’est ou ne l’est pas, de ce fait elle demeure suspecte. Excepté les personnes blanches qui sont atteintes de sénilité et les nouveaux nés, car incapables de distinguer les choses et les couleurs.

 

pablo-picasso-negre-negre-negre-portrait-d-aime-cesaire

Malgré ce qui est compris, et perçu, voire accepté de la « négritude », ne serait-il pas nécessaire d’analyser cette réaction et se poser la question de savoir :
Cette réaction a t-elle aidée à résoudre le problème  ?
En quoi le fait de se vanter de sa négritude a servi à faire cesser la domination et la maltraitance des personnes non-blanches dans leur quotidien ?
Où ? Quand ? Comment ?

Si c’est cela qui était le but, a t-il été atteint ? Et quelles sont les véritables preuves au final. Car en toute chose c’est la finalité qui compte.

À regarder la situation des personnes non-blanches et malgré les apparences le problème demeure d’actualité.

POURQUOI ?

L’observation logique et scientifique,  mais non émotionnelle, permet de révéler que malgré l’intention qui demeurait « louable »,  cette réponse/réaction au lieu de résoudre le problème, n’a eu pour effet final que de maintenir le problème et renforcer cette idée fabriquée de l’image de l’homme noir, renforçant du coup l’idéologie qui a générée cette idée, l’idée du « nègre » une fabrication qui définissait un individu de peau noire esclave et ayant accepté la soumission, privé de tout pouvoir de décision et devant rester en état total de subjugation dans toutes ses activités et à qui il était refusé de penser par lui même, le reléguant au statut d’un animal doté d’émotion mais non de raison. Une idée qui prend ses racines dans l’idéologie de la pensée scientifique du racisme, le racisme qui est la suprématie blanche, se basant sur la croyance que l’homme blanc considère son teint comme divin et fasse tout pour que cela soit vrai, sans chercher à le prouver mais par la pratique quotidienne de sa domination totale de toutes les activités au sein desquelles sont impliquées toute les personnes non-blanche de la planète.

Par conséquent en voulant prouver son existence par sa couleur de peau et en développant le concept de la « négritude », cette solution/réaction n’a fait renforcer l’idée de base, l’idéologie qui a provoquée cette réaction, et plutôt que de chercher à sortir de cette classification de « nègre », de chercher à résoudre le problème, en résultat final cela n’a en fait que nourri le problème, incitant les personnes noires qui subissaient ce problème à s’inscrire de manière plus profonde dans ce problème, dans cette classification, persuadées malgré elles que cela allait les en sortir. Une erreur de compréhension qui prend sa source dans une approche émotionnelle et non logique.

Pour sortir d’un problème il faut apporter une solution qui élimine le problème, et non apporter une solution qui renforce le problème, et/ou, ne sert qu’à nourrir un sentiment de « bien être ».

Si le problème est la couleur de peau, chercher à se valoriser par la couleur de sa peau et ce quel que soit le domaine est-ce régler le problème ?
Ou au contraire est-ce augmenter le problème ?

Pour éteindre le feu doit-on utiliser le feu ?

En cela peut il être considéré que la « NÉGRITUDE » a résolu le problème pour ces personnes, si ces personnes ont décidé de manière directe ou indirecte de s’identifier au problème ? Si oui comment ? Si non Pourquoi ?

Cela a t-il fait cesser les brimades, améliorer la condition des personnes qui ont cherché à se définir comme tels ?

Qui a décidé que la fonction de la couleur de la peau d’un individu devait servir de prétexte à chercher à dominer et à maltraiter un individu et/ou devait être un élément de valeur ?.

Peut on considérer pouvoir résoudre un problème si la compréhension de l’énoncé du problème est erronée ?

La négritude a t-il en tant que mouvement/réaction permit-elle en quelque manière que ne cesse le problème et les conséquences que celui-ci générait pour les personnes qui s’y sont associées ?

Les personnes non-blanches/noires en particulier devraient cesser de chercher à prouver qu’elles le sont, et devraient plutôt se focaliser sur le résultat de la production de leurs entreprises, et ce quel que soit le domaine, c’est cela seul qui compte et non chercher à prouver quoi que ce soit, encore moins qu’elles sont « noires ». Elles n’ont rien fait qui puisse justifier que cela soit à valoriser, et dans ce système cela est valider une idéologie qui veuille les cantonner dans une boîte qui est celle de la couleur de peau.

Se focaliser sur le résultat qui doit en toute circonstance, produire de la JUSTICE et garantir que personne ne soit maltraité d’une manière ou d’une autre.

Avoir en tête qu’en faisant cela elles permettront de porter un coup sérieux à cette idéologie qui prône l’inverse.
Se renseigner pour comprendre et mettre en pratique un code qui fera d’elles les personnes les plus constructives qu’il n’ait jamais été donné de rencontrer sur terre.
Réduire à néant cette image qui leur a été assignée et qu’elles ont nourri pensant que cela leur rendrait service.
Sortir de la BOÎTE UNE FOIS POUR TOUTE.

* SE DEMANDER À CHAQUE FOIS :

« EST-CE QUE CE QUE LE RÉSULTAT AU FINAL ET ULTIME PRODUIRA RÉELLEMENT DE LA JUSTICE ? »

« EST-CE QUE NOUS SORTIRONS INDEMNES ET SANS BLESSURES, DE CETTE RELATION, SANS AVOIR ÉTÉ MALTRAITÉ AU POINT DE PERDRE PARFOIS SA VIE ET/OU VOIR L’AUTRE PERDRE LA SIENNE ? »

QUAND JE SUIS SEUL OU AVEC AUTRUI QU’EST-CE QUE JE VEUX VRAIMENT PRODUIRE ?

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Home Page

POURQUOI EST-CE UN ARRANGEMENT TRAGIQUE ?

Minstrel_PosterBillyVanWare_edit

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE.

NB : {Un suprémaciste blanc est une personne blanche qui croit défend et est en capacité de pratiquer la suprématie blanche qui est le racisme. Toute personne blanche n’est pas un suprémaciste blanc mais demeure du fait de l’existence de ce système en place qu’est la suprématie blanche un suspect raciste. Car pour qu’existe un tel système idéologique cela suppose sa pratique et ce par au moins une personne blanche qui croit et défend cette idéologie.}

Citation :  » Les personnes non-blanches(noires) continuent d’essayer de nier l’existence du système de la suprématie blanche, et en même temps de disent leurs insatisfaction avec ce qui leur arrive, ce qui nous arrive, à tous. C’est parce que les suprémacistes blancs (racistes) déterminent tout ce qui nous arrive à tous ( les personnes non-blanches), qui ne  peuvent continuer à se mentir à elles-même, faire cela est la pire chose qu’elles puissent faire, cesser d’agir comme si elles possèdent un pouvoir qu’elles ne possèdent pas. Avoir du pouvoir, et la seule façon d’avoir du pouvoir, est de savoir que vous n’en avez pas, cela est avoir du pouvoir.
Admettre son ignorance est déjà avoir du pouvoir. C’est comme aller à l’école, qui est admettre son ignorance, les personnes noires ont un problème pour admettre leur ignorance, et par conséquent n’apprennent rien. Les suprémacistes blancs (racistes) n’ont aucun problème à admettre l’ignorance, et de fait sont ouverts pour apprendre toute chose. » Neely Fuller Jr.

PS : {Reconnaître ses faiblesses est une force}.

Titre :

POURQUOI EST-CE UN  ARRANGEMENT TRAGIQUE  ?

Un concept est une idée de comment concevoir une chose ou un élément, voire sa relation à l’autre dans l’univers connu. Tout concept s’appuie sur une idée, qui est sa base.
L’idée ayant pour support une intention d’envisager tout ce qu’il est possible d’envisager pour soi et avec autrui.

Un concept est une idée du monde qui en pratique forme l’idéologie. L’idéologie est donc la croyance en cette idée et qui prend sa matière dans la pratique par l’adhésion de l’individu à cette idéologie. Ce qui en fait est une religion, car est le ferment de la croyance. Puisque croire fortement en une idée, un concept, dans sa relation à l’autre et à l’univers et l’appuyer par des actions est la définition de ce qu’est  une Religion.

À ce jour il est indéniable que l’ensemble des individus de la planète de manière directe et indirecte appuient leurs relations à l’autre sur un concept qui est le concept dominant domine qui émane de l’idée que se font une catégorie de personnes dans le monde et sur le monde, à savoir les personnes blanches.
Une idée du monde qui est celle qui à ce jour domine le monde de manière globale. Il n’est aucun individu non-blanc/noir, qui ne soit pas soumis sur terre, à cette idéologie qui dans cette forme est pour elle une prison.

Une prison dans la mesure où pour ces personnes non-blanches elles se retrouvent à devoir supporter cette idéologie et ce malgré qu’elles fait d’elles des prisonniers, des sujets, des esclaves.

Amenées qu’elles sont à devoir intégrer toutes les formes symboliques, idéologiques, pratiques, comportementales, de pensée, parole, action,  inhérentes à cette idéologie, qui pour ces personnes non-blanches est un frein à leur propre développement et ce au delà des apparences.
Un frein car les induit à accepter tout ce qui est proposé par cette pensée idéologique sans devoir se poser de questions. Tout individu ne se posant pas de question étant amené à subir et à dépendre de celui qui pense à sa place (Quand vous ne vous ne vous maîtrisez pas c’est quelqu’un d’autre qui vous maîtrise).

À ce jour cette idéologie est à considérer comme  une force puissante et violente,  contenant toutes les personnes non-blanches et ce quelles qu’elles soient( Jaune/Noire/rouge/beige/Brun) à participer à un arrangement tragique, au sein duquel elles sont dominées et maltraitées et ce dans tous les domaines d’activité sans qu’elles s’en rendent compte car abusées par les mots employés pour répandre cette idéologie et qui servent à tromper les victimes, qui oublient d’observer leurs conditions prises dans la CONFUSION trompées sur les apparences, les slogans, labels, titres qui leur sont présentés et qu’elles défendent, des choses qui ne révèlent nullement la vérité, plutôt que de se mettre à produire ce qui est à produire à savoir un monde de JUSTICE.

Une idéologie où elles sont servantes et victimes, sont éduquées et endoctrinées à devoir accepter des principes qui n’ont pas d’autres but que le plaisir, la gloire et le gain matériel au profit des personnes blanches qui croient et défendent cette idéologie qu’est la suprématie blanche (Racisme), une idéologie qui nourrit le mépris de toute personne non-blanche.

DANS CE MONDE LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME) EST LA PENSÉE UNIQUE.

POURQUOI EST-CE UN  ARRANGEMENT TRAGIQUE  ?

50x2a6sfa8jky66e

PARCE QUE :

❚Parce que les personnes blanches savent au fond d’elles même que leur idéologie est la seule et l’unique qui gouverne l’ensemble des individus de la planète, qu’elle est celle qui domine le monde et est aussi celle qui limite et contrôle l’ensemble des mouvements de toute personne non-blanche/noire/jaune/rouge/beige/brune sur terre, car maintenues dans une prison idéologique.

❚Parce que toute personne non-blanche/noire/jaune/rouge/beige/brune, observe plus souvent que rarement impuissante, et ce dans la plus grande des confusions, frustrée, voire incrédule, qu’elle est limitée et ce par le plus grand des mystères dans un système idéologique dominé par les personnes blanches qui les contiennent, les contrôlent, les maintiennent, dans ces limites et ce quelles que soient leurs relations et quel que soit le domaine d’activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit), qui a pour but qu’au final toute personne non-blanche demeure le sujet, l’objet 24/7 de cette domination et de cette maltraitance directe et indirecte que produit le système de la suprématie blanche (racisme) pour le bénéfice de l’ensemble des personnes blanches avant tout.

❚Parce qu’une lorsqu’une personne blanche se grime pour imiter  une personne noire cela est pour faire de l’ironie, une moquerie déguisée,  DE LA DÉRISION, DU DÉNIGREMENT,  tout en sachant qu’elle est aux commandes et fait un véritable profit pour elle et le système qui la soutient. Alors que les personnes non-blanches globalement imitent et sont éduquées, incitées à imiter, à s’identifier et à reproduire le modèle de perception des personnes blanches comme un gage de reconnaissance , ce qui est de l’ordre de la glorification de manière directe et indirecte. Ces fausse magnanimité ne sont en aucune manière et n’ont en aucune manière servi à aider la personne non-blanche mais bien au contraire à créer plus d’illusion et augmenter la tromperie et la tragédie de la situation, en se servant d’elle tout en lui disant le contraire.

Blacklikemeposter  vlcsnap-2011-06-20-10h39m32s172

❚Parce que les personnes blanches suprémacistes, ou pas,  ne souhaitent pas devenir, ni avoir la condition des personnes non-blanches /noires, alors que l’inverse est moins sûr, les personnes non-blanches/noires tirant de la fierté à ressembler et à s’identifier aux personnes blanches,  une fascination qui  ne les protège nullement de continuer à subir malgré cela, le racisme qui est la suprématie blanche, et ce sans se rendre compte qu’elles participent à renforcer un système conçu contre elles.

❚Parce que quoi que fassent ou ne fassent pas les suprémacistes blancs (racistes)  cela est toujours à leur avantage, y compris les classifications de couleur de peau, qu’ils créent à leur guise, ayant  pour but de maintenir les personnes non-blanches dans des cases, des Boîtes, des concepts qui ne sont d’aucune utilité pour ces personnes non-blanches excepté celle de servir l’intérêt des suprémacistes blancs EXCLUSIVEMENT et augmenter la confusion,  maintenir en état d’infériorité toute personne non-blanche, d’en faire un sujet, un esclave .Et ce toujours au détriment des personnes non-blanches.

❚Parce que tout ce que pensent, font et disent les personnes non-blanches, sur une base quotidienne,  est en réaction au racisme et rend la suprématie blanche plus forte car glorifiant ce que leur enseigne les suprémacistes blancs sans être réellement constructifs, nées qu’elles sont, et évoluant dans l’unique environnement qu’elles connaissent et qui est à l’œuvre autour d’elles en permanence, un environnement idéologique dominée par la pensée des suprémacistes blancs (racistes). C’est le seul système dominant actif et global sur l’ensemble de la planète existant et actif. Un système qui maintient les personnes non-blanches en situation de subjugation parce que non-blanches. Beaucoup parmi elles l’ignorent, et ou refusent cette évidence,  pensent que cela est chronique ou épisodique, périodique, voir personnalisé, alors qu’en fait aucune personne non-blanche quelle qu’elle soit, du fait de sa naissance et de sa couleur de peau, ne se trouve à l’abri. Un système qui nourrit et produit  Hostilité, Violence, Animosité.

Un système au sein duquel elles reçoivent toute  leur éducation de manière directe et indirecte, et fait d’elles des SERVANTS et des VICTIMES contenues dans un climat de confusion. Un système au sein duquel elles sont initiées, entraînées et incitées de multiples manières  à coopérer  tragiquement. Car en oublient le principe de base qui est de les maintenir en situation de domination et de maltraitance du fait de la couleur de leur peau.

PS :  Aucune personne non-blanche ne peut être raciste car elle est celle qui est victime du racisme, qui est basé sur la relation de pouvoir des personnes blanches envers toute personne non-blanche, tout au plus elle est incitée à réagir au racisme ce qui a pour effet d’augmenter la confusion. Toutes les personnes non-blanches sont sur le même pied d’égalité par rapport à ce problème car non-blanches. Croire qu’une personne non-blanche est raciste est une erreur de lecture. Aucune personne ne peut être raciste envers une autre victime du racisme puisqu’elles sont toutes deux  victime du racisme qui est une relation de pouvoir dynamique au profit des personnes blanches UNIQUEMENT.

LES VICTIMES NON-BLANCHES DEVRAIENT CESSER DE PARTICIPER À CET ARRANGEMENT TRAGIQUE ORCHESTRÉ DE TOUTES PIÈCES PAR LES SUPRÉMACISTES BLANCS (RACISTES)  QUI NE CESSENT DE GÉNÉRER CETTE CONFUSION AYANT POUR EFFET DE RENDRE ABSENTES D’ELLES MÊMES, LES VICTIMES NON-BLANCHES ET À LES RENDRE DE FAIT HOSTILES ENTRE ELLES. Parce que quoi que fassent ou ne fassent pas les suprémacistes blancs (racistes)  est toujours pour leur avantage, et toujours au détriment des personnes non-blanches même quand ces dernières croient le contraire.

Cesser d’être promptes à favoriser le confort et l’apparence au détriment de la JUSTICE, car sans JUSTICE tout devient sans valeur, superficiel.

7774327952_daniele-watts-jouait-une-prostituee-dans-django-unchained

❚Parce qu’il est demandé aux personnes non-blanches de rejoindre les personnes blanches dans tout ce qu’elles proposent y compris et majoritairement dans tout ce qui est non-constructif, alors que ces personnes non-blanches MAJORITAIREMENT  n’ont pas de quoi vivre décemment, n’ont pas un toit pour se couvrir et vivent globalement dans une misère totale car manquent de tout ce qui pourrait contribuer à leur élévation en tant que personne.

Il n’y à pas à s’offusquer mais à COMPRENDRE ce qui est en jeu.

❚Parce que ce système est très productif, très efficace, très sophistiqué,  pour tout ce qui touche  au matériel, à la technologie, mais est extrêmement  destructeur en ce qui concerne la condition et les relations des personnes non-blanches qui sont incitées à développer de l’hostilité entre elles et par extension à s’autodétruire sans qu’elles s’en puissent s’en rendre toujours compte, car prises dans un climat de confusion maximal.

❚Parce que ce système idéologique qu’est la suprématie blanche (racisme) en tant que modèle est La Colonne Vertébrale sur laquelle l’ensemble des individus de la planète articulent selon que les personnes soient classifiées comme blancs ou non-blancs.
Cette idéologie est la base, la colonne principale, le seul réel gouvernement à l’œuvre sur l’ensemble de la planète.

Car même lorsque que vous voyez une personne non-blanche en avant elles est gouvernée par cette idéologie de près ou de loin, car guidée et motivée par celle-ci. Le modèle en place est le seul et l’unique qui émane des personnes blanches les plus puissantes et les plus rusées d’entre elles pour gouverner les affaires du monde. Elle demeure un sujet des personnes blanches, une propriété, une monnaie d’échange, un symbole qui sert à construire l’égo et la gloire des personnes blanches.

Ce qui le favorise le contexte global  au sein duquel évolue la personne non-blanche est ce sur quoi s’appuyer pour pouvoir l’analyser LOGIQUEMENT.

CDV of African American Nanny and Her Charge, with J.N. Wilson, Savannah, Ga

❚Parce que si chaque individu non-blanc,  à ce jour se pose la question de sa condition réelle, et observe l’état actuel du monde et ce à quoi il/elle prend part, parce que si chacun/chacune  se met à réfléchir concernant  ce à quoi il prend part au quotidien, il constatera qu’il lui est demandé de participer à la gloire d’un système qui ne propose rien d’autre que de favoriser  la pratique de la non-justice à son égard.

❚Parce que si chaque individu non-blanc, observe son environnement immédiat et les standards qu’il prend comme référence de manière directe ou indirecte, il observera que ces standards sont les mêmes et prennent leurs sources dans la même idéologie, qui favorise la production de la non-justice envers elles et qu’elles sont CONSIDÉRÉES inférieures par rapport à une personne blanche, et ce malgré les apparences.

IL EST NÉCESSAIRE DE COMPRENDRE QUE CELA EST AVANT TOUT IDÉOLOGIQUE . C’EST UN MODE DE PENSÉE, ET UNE PRATIQUE QUOTIDIENNE QUI NE DIT PAS MAIS EST OBSERVABLE.

❚Parce que si chaque personne non-blanche considère avec lucidité d’où il prend ses repères à ce jour pour exister et ce peu importe le lieu, il constatera que ces repères sont les mêmes et ont la même origine et ont été fabriqués par les mêmes, certes des hommes mais plus précisément une catégorie d’entre eux bien précise qui dans sa volonté de domination et de conquête a considéré que le monde et tout ce qu’il contient lui appartient, considérant que dès lors qu’il est et doit être le seul et unique référent en tout, et ce peu importe le domaine.

Si ces suprémacistes  blancs hommes et femmes qui se connaissent et se reconnaissent, avaient décidé de consacrer temps et énergie à la production de la justice et influencé les autres hommes à faire de même que serait le monde à ce jour ? Mais il en est autrement.

Si ces hommes dans leur volonté de domination avaient cherché à faire en sorte que cette domination soit une aide et non une volonté de chercher à maltraiter un autre homme du fait de la couleur de la peau que serait le monde aujourd’hui ?

De toute l’histoire de l’humanité connue de l’univers ces hommes sont les seuls à ce jour à avoir réussi  à répandre leur idéologie, et leur mode de pensée à échelle planétaire au point qu’il n’est nulle part où qu’ils ne soient à ce jour directement ou indirectement vénérés, une vénération forcée car acquise par la violence et dans le sang.

Qui sont ces hommes ?

La réponse est assez facile à obtenir, il suffit de regarder le globe terrestre, de regarder ce qui est pratiqué, comment s’habillent la plupart des individus, et quel modèle ils suivent pour se rendre compte que cette vénération qui devient de la fascination, est dirigée vers celles et ceux qui ont commis les pires crimes de l’humanité à savoir les hommes qui se sont eux-mêmes classifiées comme la « race supérieure » à savoir les personnes blanches. Se permettant et se s’autorisant tout où qu’ils aillent sur terre.
Industrieuses, curieuses, infatigables, perspicaces et se servant de la logique pour tout ce qu’elles entreprennent, ne se lassant jamais de trouver un moyen d’exploiter toute chose et/ou personne,  y compris le moindre grain de sable. Manifestant Arrogance et mépris sous les traits de déguisés de l’affabilité, envers toute personne non-blanche.

Lachen, Beger als Zahnarzt (anthropologische Messung)

Un réel arrangement tragique car à ce jour toutes les victimes sont influencées et initiées dès leur naissance à participer à ce grand projet qui est d’asseoir, de répandre et de faire grandir la gloire de cette idéologie et ce à leur détriment. Une idéologie ayant pour nom la suprématie blanche (racisme) pour le plaisir, la gloire et le gain matériel de ces personnes blanches au détriment de toute personne non-blanche et générant de la non-justice, institutionnalisant la non-justice et le chaos et ce sous de multiples formes.

Une idéologie qui pour se pratiquer s’appuie sur le mensonge, la non-vérité. Une pratique quotidienne leur permettant d’arriver à leurs fins et à rester « gagnant  » en toutes circonstances, quoi qu’ils fassent ou ne fassent pas.

Les dits Japonais, les dits chinois, les dits amérindiens, les dits africains, les dits arabes TOUS sont soumis à cette domination car ils sont tous tenus de suivre et d’adhérer autrement ils se retrouvent exposés à vivre le chaos, et à subir des représailles parfois sous formes de « cadeau empoisonné ».

UN ARRANGEMENT TRAGIQUE car pour ces personnes non-blanches survivre suppose participer à ce plan et ce malgré le fait que cela soit à leur détriment, car les détruit de l’intérieur, sans qu’il puissent s’en rendre compte, et sans savoir comment cela s’opère.

COMMENT S’Y PRENNENT LES SUPRÉMACISTES BLANCS ?

Par l’usage des mots qui est le ciment sur lequel s’appuie leur système et de méthodes qui à ce jour pour eux sont infaillibles LE SYSTÈME S.T.V:

SÉDUCTION :


Ils font en sorte que vous soyez ébloui par leur apparence et leur sourire, vous séduisent et vous couvrent de cadeaux. Vous font croire qu’ils n’ont pas d’intentions incorrectes.Offrant des armes et des bijoux, faisant preuve de magnanimité, sachant que cela créera le désastre, induisant le chaos pour après venir se servir en toute impunité.
Cette pratique continue de manière raffinée au nom du dit « progrès » technologique un domaine où il est vrai ils ont manifesté une grande dextérité mais au détriment de la planète elle-même, devenue invivable car polluée par leurs dits progrès. Parlent avec douceur, vous flattent.

TROMPERIE : 

Vous font miroiter un avenir dit « meilleur » et proposent de vous aider, mettent à votre disposition quelques moyens, sachant qu’au bout du compte ils viennent pour tout vous prendre et vous contenir. Se mettent en scène pour vous convaincre, participent car le meilleur moyen de tromper une personne est de lui faire croire une chose qu’elle pense voir et croire vraie alors qu’il en est rien. Boivent un verre et vous font en boire dix afin de vous faire perdre le contrôle de votre esprit . Comme c’est le cas pour l’homosexualité,  incitant les femmes non-blanches et les hommes non-blancs à s’inscrire dans ces directions et ainsi augmenter le niveau de la domination pour  les rendre plus serviles qu’elles ne le sont déjà, les détournant d’être des Hommes et des Femmes, les rendre inoffensives et improductives.

VIOLENCE :

Si cela ne suffit pas ils passent à la phase ultime qui est la violence physique, créent des coups d’états avec le concours d’autres victimes, font entrer des armes et arment d’autres victimes. Divisent pour mieux régner sur vous.

Ce sont les maîtres de la MANIPULATION MALSAINE, toutes leurs victimes non-blanches peuvent en témoigner. A un tel point qu’ils ont fini par faire admettre qu cela était la seule manière de considérer la relation à l’autre. Les suprémacistes blancs ont perfectionné l’art du Massacre de masse, et du meurtre de masse.
Incitant les victimes à adhérer à ce  mode de pensée avec l’usage de mots tels : « Évolution « , « Civilisation », « Modernité », « Progrès technologique » , « Science ».

Les suprémacistes blancs (racistes) ont décidé que la Terre et tout ce qui s’y trouve leur appartient et leur revient de droit. Imposent leur pensée à tous et ce dans tout ce qu’ils pensent, disent et font, ils façonnent le monde et les individus selon l’image mentale qui est la leur et ce en tout domaine.
Que ce soit en Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre au point de convertir les victimes elles-mêmes à y prendre part. Le problème étant que ce monde cette image mentale ne tient pas compte de la production de la JUSTICE. Vous disent que votre approche est archaïque que vous devez faire la « révolution » vous moderniser.

De ce fait les personnes non-blanches participent à un arrangement tragique. Car participent à la Gloire d’une idéologie non constructive pour elles, et ce malgré les apparences du dit progrès et des sourire qui cachent un véritable malaise dans cette relation de pouvoir dynamique au sein de laquelle le personne non-blanche est un sujet des personnes blanches. Ayant même fini par devenir hostiles entre elles ne supportant pas.
Le pseudo confort est favorisé, préféré  au détriment de la production de la JUSTICE.
Les individus vivent dans un rapport qui soit sujet à favoriser jalousie et hostilité au lieu de produire de la  JUSTICE.

IL N’EST JAMAIS QUESTION DE JUSTICE OR RIEN N’A DE VALEUR SANS JUSTICE.

La liste des victimes..

cropped-tumblr_ln5ipwsrxj1qd94ffo1_12801.png

traite_fourrures

loadimg

les-peres-blancs-au-rwanda

The execution of the Inca/A.B. Greene. Spaniards burn Inca emperor Atahualpa at the stake; to the right is a monk holding a crucifix.

CaptureOfLang-Son

maxresdefault-3

  • IMPÉRIALISME = SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME
  • COLONIALISME = SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME
  • LIBÉRALISME =  SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME
  • GLOBALISATION = SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME
  • MODERNISME = SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME
  • TOUS CES CONCEPTS ÉMANENT ET ONT ÉMANÉ DES MÊMES PERSONNES QUI LES ONT PROPAGÉ À TRAVERS LE MONDE À SAVOIR  LES PERSONNES BLANCHES. LE MONDE EST À L’IMAGE DES PERSONNES BLANCHES ET CELA EST UNE VÉRITÉ. ET TOUS LES INDIVIDUS NON-BLANCS DOIVENT S’Y CONFORMER.

TOUJOURS LE MÊME, L’HOMME QUI SE CONSIDÈRE UN ÊTRE SUPRÊME, À SAVOIR L’HOMME QUI SE DÉFINIT COMME LA RÉFÉRENCE SE PRENANT POUR L’ÉGAL D’UN DIEU. CELUI QUI SE DÉFINIT COMME L’HOMME BLANC, LA RÉFÉRENCE SE VOULANT DIVINE. SUPRÊME ET IMPÉRIEUX COMME AU TEMPS DE L’EMPIRE ROMAIN.

michel-ange-la-creation-d-adam

Considérant toute personne non-blanche comme « arriérée », « sauvage », « bestiale », « primitif », parfois associé au « Diable ». Mais quel est celui qui réalise les véritable s méfaits ?

Le diable est un concept inventé pour asseoir une idéologie qui a servi et sert encore à faire admettre que tout ce qui est BLANC est Bon, et tout ce qui est NON-BLANC est Mauvais. La suprématie blanche  est une croyance idéologique qui sert à justifier le racisme. Une forte croyance appuyé par des actions étant par définition une religion, car il ne se passe pas une minute ou toute personne blanche qu’elle le veuille ou pas ne se retrouve pas à pratiquer cela dès lors qu’elle est en contact avec une personne non-blanche.

LE RACISME EST UNE RELATION DE POUVOIR DYNAMIQUE DE DOMINATION ET DE FASCINATION, S’APPUYANT SUR DES SCHÉMAS DE PERCEPTION, DES SYMBOLES, DE REPRÉSENTATION, UNE CONSTRUCTION DE PENSÉE, DE PAROLE ET D’ACTIONS,À L’AVANTAGE DE TOUTE PERSONNE BLANCHE SUR TOUTE PERSONNE NON-BLANCHE ET CE AU QUOTIDIEN.  À CE JOUR L’ENSEMBLE DES INDIVIDUS ÉVOLUE DANS LE CADRE DE RÉFÉRENCE DE CE SYSTÈME, QU’ILS SOIENT BLANCS OU NON-BLANCS.

Une relation de pouvoir dynamique au sein de laquelle aucune personne non-blanche ne dicte aux personnes blanches ce qu’elles ont à faire, et ou l’existence des personnes non-blanche est gouvernée par l’idéologie des personnes blanches qui croient et défendent la suprématie blanche qui est le racisme.

ILS SONT LES VÉRITABLES LEADERS D’OPINION ET D’ACTIONS ET SONT CEUX QUI FONT ET DÉFONT LES IDÉES MAIS AUCUNEMENT NE VEULENT QUE LA JUSTICE SOIT AU CENTRE DES PRÉOCCUPATIONS QUOTIDIENNES.

LES VICTIMES DE CETTE IDÉOLOGIE ÉTANT GLOBALEMENT TOUTES LES PERSONNES NON-BLANCHES  NE PEUVENT DE CE FAIT ÊTRE RACISTES, CAR N’ONT AUCUN POUVOIR ET SONT LES VICTIMES DE CETTE PRATIQUE IDÉOLOGIQUE. NUL NE PEUT ÊTRE UNE VICTIME DU RACISME ET ÊTRE CELUI OU CELLE QUI PRATIQUE LE RACISME. LE RACISME EST UNE IDÉOLOGIE QUI EST PRATIQUÉE CONTRE TOUTE PERSONNE NON-BLANCHE CAR DÉVELOPPÉE CONTRE LES PERSONNES BLANCHES POUR DOMINER ET MALTRAITER LES PERSONNES NON-BLANCHES ET EST LE FAIT DE PERSONNES BLANCHES QUI CROIENT ET DÉFENDENT CETTE IDÉOLOGIE.


TOUT AU PLUS LES VICTIMES AGISSENT EN RÉACTION AU RACISME SANS SE RENDRE COMPTE DE LA CONFUSION QUI EST À L’ŒUVRE DANS LEUR LECTURE.

091014030822

N’acceptant pas que ces personnes non-blanches aient leur propre vision du monde.

NB : Il faut pouvoir observer que les personnes non-blanches entre elles ont des soucis et ne se font pas de cadeau, elles se bataillent sur la manière de gérer les affaires du monde mais sur le fond sont d’accord qu’il est de leur devoir de dominer les personnes non-blanches envers lesquelles elles mènent une guerre sans merci. Une guerre n’étant pas une bataille.

Citation : « Peu importe combien vous pouvez réduire la taille de votre nez,  peu importe combien de médecins, d’avocats,  de juges,  de professeurs, de chercheurs, vous pouvez produire, peu importe combien de Einstein, de Freud, de Marx et de Rubenstein vous produirez, peu importe combien d’argent, de diamants et d’or, vous pouvez obtenir, si vous êtes classé comme « non-blancs » dans les conditions de la domination de la suprématie blanche , lorsque le marteau de la suprématie blanche tombe vous serez sous le marteau. » Dr Frances Cress Welsing in The Isis Papers The keys for color.

IL EST URGENT DE REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.