Comment la suprématie blanche (racisme) est génératrice des actes quotidiens de violence qui ont lieu sur terre ?

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »
…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique, idéologique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

* LA PRIORITÉ MAJEURE EST LA PRODUCTION DE LA JUSTICE ET LE REMPLACEMENT DU SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME) PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* COMMENT LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME) EST RESPONSABLE DES ACTES QUOTIDIENS DE VIOLENCE QUI ONT LIEU SUR TERRE ?

« L’IDÉE DU MONDE ET DES RELATIONS AU SEIN DUQUEL NOUS ÉVOLUONS ( CAR IL S’AGIT D’UNE IDÉE IL PEUT EN EXISTER D’AUTRES ) EST UNE FABRICATION. ET GLOBALEMENT À VOIR L’ÉTAT ACTUEL DES CHOSES ET DES RELATIONS ENTRE LES INDIVIDUS SUR LA PLANÈTE, CETTE IDÉE DU MONDE,  IL FAUT BIEN LE RECONNAÎTRE,  NE FABRIQUE QUE DES MONSTRES ET DES MONSTRUOSITÉS.» 

À ce jour il n’est rien qui ne se fasse sur terre qui ne soit de la responsabilité des suprémacistes blancs (racistes) car ils sont ceux et celles qui dirigent les affaires du monde, ils sont celles et ceux qui sont aux commandes et ont pris la décision de commander pour tout ce qui a lieu sur la planète car en ont fait une prison au sein de laquelle évoluent tous les hommes classifiés comme  non blancs. Ils sont celles et ceux qui décident, déterminent, évaluent de ce qui est et n’est pas, de ce qui doit être et de ce qui ne doit pas être. Leur suprématie s’appliquant dans tous les domaines au point qu’il n’est aucun individu non blanc à ce jour sur terre qui ne soit de manière directe ou indirecte affecté par leur influence et/ou qu’ils ne cherchent à dominer afin de l’influencer.

Leur approche du monde et de l’autre est toujours motivée par l’idée de devoir dominer, et de chercher à maltraiter de manière trompeuse ou violente celui ou celle qui  est à dominer, en oeuvrant à connaître tout ce qu’il est possible de connaître et en détails de l’autre à travers des recherches, des études, envoient des missionnaires, des chercheurs, des anthropologues, des sociologues, des ethnologues dans toutes les zones du globe de la planète et ce afin de s’enquérir et de recueillir le maximum d’informations dans le but de se rendre supérieurs, et de s’enrichir. A ce jour ces personnes sont celles qui le plus  démontré une telle volonté de domination à l’échelle du monde à l’égard de l’univers et de ce qu’il contient, où qu’ils aillent ils cherchent à s’imposer et cela est unique. Non qu’ils vueillent savoir et connaître mais qu’ils veulent être aux commandes où qu’ils soient et peu importe face à qui, ils se veulent suprêmes.

Les suprémacistes blancs sont celles et ceux qui prennent la parole au nom des autres au point qu’ils les définissent et définissent même comment pensent les autres. Ils déterminent ce qui est et n’est pas pour tous. Ce qui a de la valeur et n’en a pas.

Pour ces personnes la seule lecture du monde qui compte est la leur, nulle autre n’a de valeur, toute lecture autre est refusée exceptée si cela aide à renforcer le système de la suprématie blanche (racisme). Ils se veulent être les décideurs suprêmes et travaillent pour que cela soit reconnu comme tel directement ou indirectement.

La plupart des victimes en réaction à ce système sont incitées à imiter et à produire au quotidien selon le modèle qui leur imposé y compris réaliser des actes qui bien que tragiques sont en droite ligne avec ce que prône ce système au sein duquel est vénérée la violence.
Des actes qui sont globalement initiés par le système idéologique en place.

Sans le savoir les victimes participent à renforcer le système en y consacrant leur temps et leur énergie.

Car tant qu’existera ce système rien de ce qui aura lieu en son sein ne pourra l’être sans que cela ne soit sous l’autorité de celles et ceux qui régissent ce système.

Car de près ou de loin tout ce qui y est produit durant l’existence de leur système idéologique est lié à ce que génère ce système même quand cela devient tragique.

Les suprémacistes blancs sont ceux qui font le véritable commerce de violence en incitant à produire des armes de destruction, et ou en incitant à reproduire des armes de destruction. Ils font de la violence un commerce, tout en prenant soin de ne pas avoir à être impliqué directement et ce afin qu’ils ne soient pas considérés responsables. SHADOW BOXING, SHADOW FIGTHING.

Toutes les définitions acceptées à ce jour qui permettent de définir l’homme émanent de leur idéologie, des définitions qui  sont acceptées ou forées d’être acceptées  par les victimes sans que ces dernières ne puissent se rendre compte que cela est à leur détriment car incitées  à renforcer le système et à les rendre hostiles et à se maltraiter car acceptant que la définition qu’ils ont des choses est vraie sans la remettre en question et sans se rendre compte que cette définition aide à maintenir une situation qui dégrade la qualité des relations.

Des définitions/notions qui sont toutes à la gloire du système de la suprématie blanche (racisme). SEULE LEUR LECTURE DU MONDE COMPTE ET NULLE AUTRE.

À ce jour, et en dépit de tout ce qu’il est convenu de croire, il est à considérer que durant l’existence du système de la suprématie blanche qui est le racisme, qu’à ce jour aucune personne non blanche/noire, et qui plus est sujet des suprémacistes blancs au sein de ce système n’est en charge de quoi que ce soit, elle ne peut donc garantir quoi que ce soit à une autre personne non blanche du fait qu’elle ne possède aucun pouvoir propre, n’étant elle-mêmes aucunement  en mesure de se garantir elle même quoi que ce soit.
La grande majorité des personnes non blanches et particulièrement les personnes noires étant à ce jour nullement aux commandes en ce qui concerne leur existence et les conditions qui sont liées à celles-ci, elles dépendent en tout, et ce malgré les apparences et doivent tout aux suprémacistes blancs (racistes) ayant par devant elles le statut de « père » et de « mère », car fonctionnent comme des parents vis à vis de leurs enfants et ce dans la mesure où les personnes non blanches dépendent en tout et dans tous les domaines en Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre, des suprémacistes blancs (racistes) aux commandes des affaires des personnes non blanches dans le monde durant l’existence de leur système dans l’univers connu. Et cela est soit vrai soit faux.

Aucune personne non blanche/noire ne peut garantir quoi que ce soit à une autre personne non blanche/noire durant l’existence de ce système car elles sont toutes réduites à l’état d’enfnats, de sujets, d’esclaves, elles sont sans pouvoir réel. Elles ne décident de rien en ce qui concerne les décisions finales et majeures. Ces décisions majeures sont prises par les suprémacistes blancs qui sont aux commandes de leur système idéologique leur grantissant un pouvoir idéologique dynamique, une relation de pouvoir de type maître /sujet.

Un sujet par définition ne décide de rien il exécute, obeit et fait ce qu’il lui est demandé de de faire, il ne décide de rien.

Aussi il est vain pour les victimes d’attendre quoi que ce soit d’une autre victime excepté chercher à minimiser les conflits et oeuvrer à échelle individuelle à remplacer le système de la suprématie blanche par un système de JUSTICE.
Aucune personne non blanche dans de telles conditions ne peut être leader, père, mère, époux, épouse, ils et elles étant tous des sujets et n’ont que ce statut qui les prive de tout réel pouvoir de décision, ce pouvoir à ce jour étant disposé par les suprémacistes blancs (racistes) gouvernant les affaires du monde avec leur idéologie, celle qui domine l’ensemble des individus de la planète directement et indirectement.

En cela tous les actes qui sont attribués aux dits « terroristes » non blancs, sont en vérité imputables aux suprémacistes blancs et à leur système idéologique, un système idéologique global et qui influence toutes les relations des individus de la planète, car il est le système dominant, le seul et unique gouvernement sur la terre. Un système qui glorifie la violence, aussi il ne peut être attendu autre chose que ce pour quoi est conçu ce système à savoir de la violence et de la maltraitance, de la tuerie des monstruosités. Ces actions de fait sont plus que prévisibles. Le système de la suprématie blanche (racisme) est un pouvoir dynamique dominant extrêmement puissant. Poussant les victimes à produire des actes qui aussi désespérés qu’ils soient n’ont à ce jour en rien ébranlé le système. Nul à ce jour n’a trouvé le moyen de faire en sorte que cesse d’exister ce système à échelle globale.

Par conséquent c’est au niveau individuel que cela doit se faire, que chaque individu devienne sa propre unité de soutien en agissant selon un code contre raciste dans sa relation à l’autre.
La solution est de l’ordre de l’action individuelle de chacun à produire de la JUSTICE dans son quotidien.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

« BEAUCOUP DE VICTIMES OUBLIENT ET SONT INDUITES A OUBLIER QUE CE QUI DEFINIT LEUR CONDITION, LEUR MODE DE PENSÉE, ET LEURS RELATIONS DANS UN SYSTÈME, EST LIÉ ET INFLUENCÉ À CE POUR QUOI EST CONÇU CE SYSTÈME. »

Le racisme est un monstre destructeur conçu pour détruire, les victimes devraient cesser de nourrir et de vénérer un monstre créé pour les détruire.

http://www.producejustice.com/

PRIORITÉ À LA PRODUCTION DE LA JUSTICE * PRIORITÉ À LA RÉVÉLATION DE LA VÉRITÉ. / IL EST DIFFICILE DE RÉSOUDRE UN PROBLÈME QUAND LE PROBLÈME N’EST PAS COMPRIS.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »
…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

* LA PRIORITÉ MAJEURE EST LA PRODUCTION DE LA JUSTICE ET LE REMPLACEMENT DU SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME) PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

QUELLE QUE SOIT LA SITUATION, LE CONTEXTE, LA RELATION :
Soit l’individu  pratique la justice soit il ne la pratique  pas.

Soit l’individu  favorise des  relations constructives soit il favorise des relations non constructives, et ce peu importe les circonstances, l’espace, le lieu, le temps et/ou le domaine d’activité au sein duquel il se trouve impliqué quotidiennement, seul ou en groupe, dans l’univers connu.

Aucun label, aucun titre, aucun statut, aucune nationalité, aucune distinction, aucune intention, aucun mot, aucun symbole, n’ont de valeur si celui/celle  qui les affiche ou les manifeste pour se distinguer, se définir, n’a pas pour objectif et intention ULTIME de favoriser la production de la JUSTICE dans son rapport à l’autre.

La plupart des personnes non blanches/ noires, victimes du système de la suprématie blanche (racisme) manifestement semblent être celles qui ignorent le plus  ce qu’est et comment fonctionne le racisme qui est la suprématie blanche, ce qui a pour résultat que la plupart des personnes non blanches/noires  restent maintenues dans  la confusion en ce qui concerne leur lecture de leur condition et de la  situation, et ne cherchent pas pour la plupart  à  vouloir  changer la situation au sein de laquelle elles existent et évoluent.

La plupart des personnes non blanches/ noires, victimes du système de la suprématie blanche (racisme) semblent rester au seul niveau émotionnel avec ce problème sans comprendre et/ou observer que ce problème est avant tout idéologique, et non émotionnel, et mérite d’être analysé, disséqué, pour  comprendre sa logique, le résoudre de manière logique.

Tout dans l’univers est soumis à des lois, des principes et le racisme est un système idéologique qui dans la pratique suit des principes logiques, cette idéologie suit des règles précises qui servent à le maintenir en place et ce indépendamment de ce que peuvent croire les victimes, qui à ce jour sont soumises à celle-ci.

La plupart des personnes non blanches/ noires, victimes du système de la suprématie blanche (racisme)semblent manifestement celles qui sont globalement les plus confuses face à ce problème qui prend la forme d’un « mystère familier » car elles le voient à l’oeuvre tous les jours mais ne savent pas comment cela s’articule.

La plupart des personnes non blanches/ noires, victimes du système de la suprématie blanche (racisme) semblent persuadées que le racisme peut être éliminé par les sentiments et les apparences, ce qui a pour conséquence le maintien du statu quo et non l’éradication de ce fléau. Un statu quo qui maintient de fait la situation. Statu quo qui augmente des relations superficielles (fausses) ne permettant pas de révéler la VÉRITÉ. LA VÉRITÉ EST CE QUI EST.

Il ne s’agit pas « d’aimer » ou de « détester » une personne blanche mais de comprendre le fonctionnement de l’idéologie qui dans la pratique motive et dirige la personne blanche dans son rapport au monde avec les personnes non blanches/noires de manière directe et indirecte. C’EST LA QUESTION DE LA QUALITÉ DE LA RELATION.
Comment les victimes, sont soumises  et contraintes directement et indirectement à adhérer à cette idéologie, et comment est augmenté le degré de confusion parmi les victimes, qui se retrouvent à développer de l’hostilité entre elles et à se maltraiter sas observer ni chercher à vouloir comprendre la force, la puissance, qui les motive à agir de la sorte. Il en résulte le renforcement du système idéologique global et dominant à l’oeuvre, système idéologique dynamique, basé sur une relation de pouvoir.

PS : Le pouvoir n’est pas le problème la pratique du pouvoir est le problème, car soit il est utilisé pour produire de la JUSTICE soit il est utilisé pour produire de la non justice..

Le racisme qui est  la suprématie blanche est une relation de pouvoir dynamique, et celles et ceux qui en sont aux commande sont les personnes blanches parmi les plus puissantes et les plus rusées qui croient et défendent l’idéologie de la suprématie blanche (racisme) un système qui produit de la non justice, et endoctrine les victimes à accepter la pratique de la  non justice.

À ce jour les personnes on blanches/noires globalement ( car il s’agit d’observer la situation globale) , sont celles qui sont les plus en retard das le monde et ce dans tous les domaines d’activité : Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/ et malgré les apparences qui font croire le contraire

POURQUOI ?

Question à se poser :

QUI DISPENSE GLOBALEMENT AUX PERSONNES NON BLANCHES / NOIRE CE QU’ELLES SAVENT ET VÉNÈRENT ?

QUI  DISPENSE VÉRITABLEMENT AUX PERSONNES NON BLANCHES/NOIRES LEUR ÉDUCATION  ?

QUI LEUR ENSEIGNE CE  DONT ELLES SE GLORIFIENT ET SE VANTENT ?

Qui définit et détermine pour elles cette éducation, et, qui sont leurs véritables enseignants à ce jour ?
Pourquoi cette éducation qui leur est dispensée ne leur permet elle pas de sortir de la situation au sein de laquelle ils/elles sont impliquées ?

Et si tout était fait pour que leur situation soit ce à quoi elles participent et à leur détriment ?

SONT ELLES ET DANS  QUELLE MESURE AUX COMMANDES DE LEUR EXISTENCE ?
Qui décide pour elles de ce qu’elles doivent savoir et ne doivent pas savoir ?
Qui décide pour elles de ce qui a et/ou n’a pas de valeur ?
Où et chez qui vont elles chercher à améliorer leur vie ? et POURQUOI ?

Comprendre ce qu’est et comment fonctionne la suprématie blanche qui est le racisme, est un processus très complexe, qui pour se faire doit passer par le filtre de l’analyse logique et non par celui de la réponse émotionnelle, car celle-ci est une réaction et non le résultat d’un processus de réflexion.

Comprendre le pouvoir de fascination et de vénération qu’exercent les personnes blanches sur les personnes non blanches, faisant que les personnes non blanches se considèrent dans l’obligation d’assumer un rôle de soumission afin de ne pas déplaire aux personnes blanches, alors que rien dans le système idéologique de pensée de la suprématie blanche (racisme) n’est fait pour garantir et fournir aux personnes non blanches une existence et des conditions dominées par la JUSTICE.

Fascination et vénération qui incite beaucoup de personnes non blanches noires à s’exhiber et à manifester ce qu’elles possèdent et qui leur vient des personnes blanches qu’elles vénèrent, par l’adoption des codes idéologiques d’un système qui fondamentalement et principalement est conçu pour  dominer et maltraiter les personnes non blanches/noires.

Fascination et vénération usurpée car à  ce jour les suprémacistes blancs
( ches) car sont les personnes blanches les plus puissantes et les plus rusées, sont celles qui  pillent toutes les ressources de la planète afin réduire les capacités des personnes non blanches devenant dépendantes des personnes blanches dans tous les domaines d’activité sur l’ensemble de la planète, et d’augmenter leur profits. Pour plus de confusion elles incitent les personnes non blanches victimes, à faire de même sous couvert de « Progrès » qui est au détriment des victimes et à l’avantage des suprémacistes blancs.

*Fascination définition  : Il s’agit d’un état manifeste qui prend sa source dans une relation du fait qu’un individu parce qu’il possède ou semble posséder une chose, active , incite, déclenche la curiosité, la vénération, d’un autre individu pour lui. Un individu suscite de la fascination lorsqu’il il génère un rapport à l’autre qui fait de lui une personne à qui il est attribué et reconnu une sorte de pouvoir qu’elle semble détenir ou détient réellement. Quelqu’un de fascinant suscite de manière directe ou indirecte de la subjugation car le pouvoir qu’il/elle exerce fait de celui et ou celle sur qui ce pouvoir agit un(e) esclave, un sujet car celui/celle sur qui est exercé cette fascination se voit attiré, impuissant, dévoué, prisonnier, soumis. En état de SUBJUGATION.

Le système de la suprématie blanche (racisme) est un processus très complexe à comprendre tant pour les personnes blanches que pour les personnes non blanches

*   D’une part pour une personne blanche car elle évolue dans un système conçu pour elle et elle intègre les codes du système à son bénéfice dès sa naissance par osmose/éducation.

*   D’autre part pour une personne non-blanche noire car tout est fait et ce dès sa naissance pour qu’elle soit maintenue dans la confusion, tout est fait pour qu’elle évite de chercher à comprendre sa condition, à un tel point qu’en tant que victime elle est éduquée à refuser de considérer le racisme comme la source majeure de tous ses problèmes quotidiens qu’elle rencontre, y compris au contact d’autres personnes non blanches.

*Citation :  » Dans une même salle de cours ( qui est en soi un système)  un élève blanc sera « éduqué », et un élève  noir sera « entraîné ». Il sera enseigné à l’enfant blanc comment commander et à l’enfant noir il sera enseigné d’être commandé. »
( Extrait p 36 Racial psychopathic personality and other essays par Bobby E Wright)

IL EST DIFFICILE DE RÉSOUDRE UN PROBLÈME QUAND L’ÉNONCÉ  DU PROBLÈME  N’EST PAS COMPRIS AVEC PRÉCISION, LE RACISME EST UNE SCIENCE, UNE SCIENCE PRÉCISE ET EXACTE, UNE SCIENCE OÙ RIEN N’EST LAISSÉ AU HASARD.

IL EST NÉCESSAIRE POUR RÉSOUDRE UN PROBLÈME DE POSER DES QUESTIONS ET DE COMPRENDRE LE PROBLÈME.

IL EST NÉCESSAIRE POUR RÉSOUDRE UN PROBLÈME D’ÉVITER DE CONSIDÉRER LA QUESTION DE MANIÈRE PERSONNELLE ET AFFECTIVE.

Lorsqu’une question est posée, c’est la question qui doit être prise en compte et non celui qui pose la question, prendre en compte celui qui pose la question est faire une affaire personnelle du fait de la relation affective qui lie celui qui pose à la question à celui/celle à qui il est demandé de répondre à la question.

QUE VEUT DIRE NE PAS EN FAIRE UNE AFFAIRE PERSONNELLE ?

Quand est posée une question, lors d’une discussion et ce quel que soit le sujet et le contexte, la question est ce sur quoi il est important de se focaliser,  non la personne, voilà ce que veut dire de ne pas en faire une affaire personnelle. Cela permet de rester factuel et focalisé sur le résultat, la réponse. Non chercher à faire un procès d’intention ni s’en prendre à quiconque.
C’EST CHERCHER À COMPRENDRE CE QUI EST À L’ORIGINE DU PROBLÈME POUR LE RÉSOUDRE, PAS QUI MAIS POURQUOI ? C’EST SE FOCALISER SUR LES MOTIVATIONS, LES IDÉES,  QUI GUIDENT LA PERSONNE ET NON LA PERSONNE. UNE PERSONNE NE CHANGE PAS, CE SONT SES IDÉES QUI CHANGENT ET QUI ENTRAÎNENT DES MODIFICATIONS DAN SON RAPPORT À L’AUTRE ET AUX CHOSES.

Il ne s’agit pas de porter une accusation mais de chercher à comprendre les motivations, les causes et leurs effets, comprendre la logiquequi sous tend toute pensée, parole, action.

Pour comprendre une chose, il est nécessaire de définir avec précision ce qu’est la chose, autrement cela mène à s’exposer à la confusion. Dans le système idéologique de la suprématie blanche (racisme) les victimes évoluent dans la confusion et agissent de manière confuse, ce qui a pour conséquence d’augmenter le degré de la Confusion .
Une confusion qui a pour effet que les victimes du racisme sont incitées à se considérer responsable d’un problème dont elles sont victimes et qu’elles n’ont en aucune mesure généré, ni ne portent la responsabilité.

Tout au plus elles agissent en réaction mais ne sont pas responsables d’une idéologie conçue à leur détriment.

*Le racisme est la suprématie blanche, et la suprématie blanche est le racisme qui est une idéologie qui a pour principe directeur la domination et la maltraitance de toute personne non blanche sur la base de la couleur de sa peau, par toute personne blanche de manière directe ou indirecte, durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme). Système conçu pour le bénéfice direct et indirect des personnes qui se classifient comme blanches.

*Résoudre un problème est l’aborder de manière scientifique, car tout est avant tout LOGIQUE, car tout est cause et effet, l’émotion n’étant que l’indicateur de l’existence d’un problème.
Ex : Une  douleur indique l’existence d’un problème ( réponse émotionnelle/nerveuse…) , chercher à connaître et à comprendre la cause afin de trouver une solution pour que cesse la douleur est de l’ordre de la réflexion.

LA PREMIÈRE DES MESURES EST DE CESSER DE SE MALTRAITER QUE CE SOIT EN PENSÉE, PAROLE ET ACTION.

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

 

LE RACISME EST UN MONSTRE QUI PRODUIT DE LA MONSTRUOSITÉ.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »
…NEELY FULLER JR
LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

LE RACISME EST UN MONSTRE QUI PRODUIT DE LA MONSTRUOSITÉ.

LE PROBLÈME FONDAMENTAL À RÉGLER ENTRE LES HOMMES DE LA TERRE EST CELUI DE LA LIGNE DE PARTAGE DES COULEURS QUI DOIT DÉFINITIVEMENT DISPARAÎTRE AFIN QUE PUISSE ENFIN ÉMERGER UNE HOMME ET UNE FEMME UNIVERSELS. AFIN DE FAVORISER UNE NOUVELLE CULTURE UNE CULTURE DE JUSTICE. QUE PUISSE EXISTER UNE VÉRITABLE HUMANITÉ QUI À CE JOUR EST UN CONCEPT QUI EST LOIN D’ÊTRE UNE RÉALITÉ.

« L’IDÉE DU MONDE AU SEIN DUQUEL NOUS ÉVOLUONS ( CAR IL S’AGIT D’UNE IDÉE IL PEUT EN EXISTER D’AUTRES ) BASÉE SUR L’IDÉOLOGIE POLITIQUE DU RACISME EST UNE FABRICATION ARTIFICIELLE, L’IDÉE DE LA RACE ÉTANT UN CONCEPT ET NON UNE VÉRITÉ .
ET GLOBALEMENT, À VOIR L’ÉTAT ACTUEL DU MONDE, À VOIR  LE RÉSULTAT DES RELATIONS ENTRE LES INDIVIDUS SUR LA PLANÈTE, CETTE IDÉE DU MONDE, IL FAUT BIEN LE RECONNAÎTRE, N’A FABRIQUÉ ET  NE FABRIQUE QUE DES MONSTRES ET DES MONSTRUOSITÉS. » Mirtho Linguet

« Celles et ceux qui considèrent que le racisme ne peut être éliminé, doivent comprendre que ce problème est à régler au niveau individuel dans son rapport à l’autre au quotidien en pratiquant la JUSTICE,  chacun de manière individuelle à son échelle.
Que chacun se mette au travail et cesse de trouver un prétexte qui ne fait que permettre que continue d’exister un problème qui à ce jour est le problème majeur qui gouverne les relations entre les individus de la planète. »

« Celles et ceux qui considèrent que le racisme ne peut être éliminé et qu’il n’est pas le problème majeur, doivent comprendre que ce n’est pas parce qu’il pleut qu’il leur est interdit de prendre des mesure pour arrêter la pluie à leur niveau.»

La question est :
Que faites vous individuellement  pour produire de la JUSTICE ?

Chaque individu devrait se poser la question suivante :
« Que puis je faire aujourd’hui pour aider à résoudre le problème du racisme à travers mes interactions avec l’autre ? »

Les effets dévastateurs du racisme impactent profondément les victimes non-blanches, à un point tel, que sans le savoir elles sont incitées à accepter et à promouvoir l’idée y compris parmi elles, que tout individu, dès lors qu’il est blanc, est supérieur à tout autre individu.
Cette idée de par le fait qu’elle soit acceptée, a pour conséquence que la victime génère et ce à son propre égard un mépris total pour lui même et pour tout autre personne non blanche.

Cette vision lui est inculquée insidieusement, et volontairement depuis des siècles et ce à travers une idéologie qui a été conçue, établie, maintenue, et répandue, afin qu’elle soit profitable à ce système idéologique, destructrice pour les victimes, d’aucune utilité ou très peu et ce quel que soit le domaine d’activité. Les victimes, exécutant, et n’ayant aucune capacité de décider de quoi que ce soit, elles suivent, mais ne décident de rien, car ne sont pas aux commandes.
C’est la raison pour laquelle, il demeure observable que les victimes non-blanches sont considérées racistes, voire terroristes, alors qu’elles sont en fait dirigées et entraînées à participer à un plan qui les amène à se défier, et à renforcer au travers de leurs réactions ce système idéologique hautement violent, au point de réagir même violemment sans se rendre compte qu’elles favorisent et renforcent à leur détriment le racisme en donnant aux racistes des prétextes supplémentaires pour augmenter leur pouvoir de coercition.

Tout est conçu pour que l’idée soit de vénérer et de glorifier la personne classifiée comme blanche de manière directe et indirecte et ce dans tout ce qu’elle fait et représente.

En cela, et pour cela il est question « d’impact dévastateur silencieux » Car les victimes sont éduquées en tant que victimes du racisme à être des servantes, des sujets.

Voilà pourquoi à ce jour, le racisme demeure le fléau qui empoisonne les relations de l’ensemble des individus de la planète, d’une manière ou d’une autre. Il est le problème majeur, car incite à exclure du monde et à s’exclure du monde toute pensée autre que celle émanant de celle produite par cette idéologie, qui veuille que soit dominée et maltraitée toute personne non-blanche sur la base de la couleur de sa peau. Un concept artificiel car n’a aucun fondement réel, qui veuille que : Blanc = Bon/Droit/Supérieur/Suprême, et Noir = Mauvais, Sournois, Inférieur, démoniaque.

Comprendre le pouvoir de fascination et de vénération qu’exercent les personnes blanches sur les personnes non blanches, faisant que les personnes non blanches se considèrent dans l’obligation d’assumer un rôle de soumission afin de ne pas déplaire aux personnes blanches, alors que rien dans le système idéologique de pensée de la suprématie blanche (racisme) n’est fait pour garantir et fournir aux personnes non blanches une existence et des conditions dominées par la JUSTICE.

Fascination et vénération qui incite beaucoup de personnes non-blanches/noires à s’exhiber et à manifester ce qu’elles possèdent et qui leur vient des personnes blanches qu’elles vénèrent, par l’adoption des codes idéologiques d’un système qui fondamentalement et principalement est conçu pour dominer et maltraiter les personnes non blanches/noires.

Fascination et vénération usurpée car à  ce jour les personnes blanches sont celles qui  pillent toutes les ressources de la planète afin de réduire les capacités des personnes non blanches qui deviennent dépendantes des personnes blanches dans tous les domaines d’activité sur l’ensemble de la planète. Par plus de confusion elles incitent les personnes non-blanches à faire de même sous couvert de « Progrès ».

*Fascination définition  : Il s’agit d’un état manifeste qui prend sa source dans une relation du fait qu’un individu parce qu’il possède ou semble posséder une chose, active , incite, déclenche la curiosité, la vénération, d’un autre individu pour lui. Un individu suscite de la fascination lorsqu’il il génère un rapport à l’autre qui fait de lui une personne à qui il est attribué et reconnu une sorte de pouvoir qu’elle semble détenir ou détient réellement. Quelqu’un de fascinant suscite de manière directe ou indirecte de la subjugation car le pouvoir qu’il/elle exerce fait de celui et ou celle sur qui ce pouvoir agit un(e) esclave, un sujet car celui/celle sur qui est exercé cette fascination se voit attiré, impuissant, dévoué, prisonnier, soumis. En état de SUBJUGATION.

Le blanc supposant la pureté = Blanc légitime /BIEN
Le noir supposant la non-pureté = Noir Illégitime/MAL

Aucune couleur n’est bien ou mal cela est une vue de l’esprit et loin d’être une vérité. Une couleur est une couleur et est neutre.

Il n’existe pas de bonnes et de mauvaises couleurs, il existe juste des couleurs.

L’idée subliminale qui a été inculquée par le symbolisme, aux personnes non-blanches et aux personnes noires en particulier étant que Jésus qui est Blond aux yeux est celui en qui elles doivent mettre toute leur confiance, en simple signifie de faire confiance à l’homme blanc et  de se méfier  de tout ce qui est non-blanc. Et espérer qu’il vienne les sauver.
L’homme classifié comme blanc ayant convaincu qu’ils est le salut. Une imposture qui à ce jour est cause des plus grandes tragédies. Car au delà de la religion c’est l’usage de celle-ci et l’idéologie qu’elle contient avec ses conséquences qui est à remettre en cause. Les victimes vivant dans le rêve, l’espoir et attendant que vienne leur salut, en simple laissez-nous faire, dormez et rêvez.!!!.

Saviour

Ce postulat est, a été et demeure le postulat psychologique le plus dévastateur qu’il ait été donné d’énoncer, mais qui demeure à ce jour le postulat dominant qui autorise la pratique quotidienne de la maltraitance envers et entre  les victimes.

Naissance de Venus, Botticelli, 1484

Victimes car incitées, éduquées, entraînées à accepter de manière impuissante à une idée qui est à leur détriment, et les incite à s’exclure à s’annuler, à nourrir de l’hostilité, à détruire et à se détruire,  œuvrant ainsi et à leur insu à renforcer, à travailler à renforcer  un système qui n’a pas été conçu en leur faveur, même quand cela y parait  en apparence. Un système qui favorise la violence, l’animosité et des pensées malsaines, un système ou est vénérée la mort et le sang, le chaos, la destruction, ou la vie d’une personne est considérée comme sans valeur, car seul compte le profit matériel.

À ce jour cette idéologie est si raffinée que les victimes ne savent toujours pas, ni ne comprennent vraiment ce qu’est et comment fonctionne le racisme.

Le racisme qui est l’invention la plus monstrueuse, une puissante force motivante et qui à ce jour est la cause des désastres relationnels entre les hommes de la planète.

Il n’existe pas de *religion plus puissante que la religion de la suprématie blanche qui est le racisme, car il n’est rien sur terre qui ne soit pas soumis et affecté et motivé par cette idéologie pratiquée à l’échelle planétaire quotidiennement. Ce qui fait que le racisme empêche toute véritable émergence de la dite « humanité ».

* Une religion étant une forte croyance appuyée par des actions.

Cette idée est celle qui gouverne les relations des hommes au sein du monde,  incite les individus à considérer et à valoriser leur existence plus que la production de la JUSTICE, à avoir un point de vue erroné et « primitif ».

La valeur d’un individu ne devant pas être échelonnée sur la couleur de sa peau, mais sa capacité à agir de manière constructive dans son rapport à l’autre, en se laissant guider par son intention qui soit la production de la JUSTICE dans son espace au quotidien qu’il soit seul ou accompagné et ce à l’échelle de l’univers.

Il règne une CONFUSION MAXIMALE face à ce problème, une confusion qui permette que soit maintenue un climat ou toute lecture demeure faussée. Les personnes blanches et les personnes non blanches évoluant dans un climat d’hypocrisie et de méfiance permanente, favorisant l’arrangement tragique, dans des relations ou sourde un mal silencieux, invisible qui est le racisme.

Il est nécessaire de se débarrasser de ce fléau qu’est la suprématie blanche qui est le racisme, et le remplacer par un système de JUSTICE.

Le racisme est un monstre destructeur conçu pour détruire, les victimes devraient cesser de nourrir un monstre créé pour les détruire.


Que les victimes  cessent de participer à cette idéologie qui détruit les relations et qu’elles favorisent plutôt  la production  de la JUSTICE dans chaque relation, afin de réduire considérablement le pouvoir destructeur de ce monstre.

LE PROBLÈME FONDAMENTAL À RÉGLER ENTRE LES HOMMES DE LA TERRE EST CELUI DE LA LIGNE DE PARTAGE DES COULEURS QUI DOIT DÉFINITIVEMENT DISPARAÎTRE AFIN QUE PUISSE ENFIN ÉMERGER UNE HOMME ET UNE FEMME UNIVERSELS. AFIN DE FAVORISER UNE NOUVELLE CULTURE UNE CULTURE DE JUSTICE. QUE PUISSE EXISTER UNE VÉRITABLE HUMANITÉ QUI À CE JOUR EST UN CONCEPT QUI EST LOIN D’ÊTRE UNE RÉALITÉ.

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

LIBÉRALISME = SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME) RAFFINÉ.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »
…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

QU’ATTENDRE D’UN SYSTÈME IDÉOLOGIQUE CONÇU POUR PRODUIRE UNE CHOSE, SI CE N’EST QU’IL NE PRODUISE ET FAVORISE CE POUR QUOI IL EST CONÇU ?

Ci dessus un extrait d’une scène issue du film Trick Baby 1972, scène où un dit libéral discute avec un dit conservateur sur les méthodes de contrôle des personnes non blanches/noires.  Sur la forme ils ne partagent pas le même avis, mais sur le fond ils n’ont pas de désaccord car au final c’est la prise en charge de l’existence des personnes non blanches/noires par des personnes blanches ( et ce quel que soit le label ou pavillon qu’elle affiche) qui compte.

Traduction du dialogue .

A : « Vous « libéraux » vous leur donnez ( aux personne noires) des emplois, des postes politiques!!! »

B : « Oh ! Vous manquez le point. Ce ne sont que les plus intelligents que nous aidons à sortir. »

A : « Ce qui les rend pire !. »

B : « Si nous maintenons les plus « intelligents » d’entre eux dans le « ghetto », ils pourraient se développer en « leader » contre nous, mais si nous les élevons dans la « société blanche », nous le neutralisons, Il se sent obligé d’essayer de travailler comme nous, il perd son « identité », et sa colère d’ordre raciale, il devient un étranger aux yeux de ses frères , il devient sans valeur pour eux et sans danger pour nous. En fait, à part son amour pour son concept prédicateur et excepté sa couleur, il est devenu l’un de nous. »

Ci dessous une traduction en français de  la définition contre raciste du mot LIBÉRAL/LIBÉRALISME tirée du COMPENSATORY COUNTER RACIST CODIFIED WORD GUIDE. by Neely Fuller Jr.

Liberal (racial)

Utiliser ce terme pour signifier une personne Blanche qui parle et ou agit pour maintenir la Suprématie Blanche (Racisme) en utilisant une grande forme raffinée de tromperie. La tromperie utilisée par une telle personne est tellement raffinée, qu’elle est habituellement acceptable, confortable, et satisfaisante pour les Victimes ( Personnes non Blanche ). Aussi utiliser ce terme pour indiquer toute personne Blanche qui cherche à maintenir la Suprématie Blanche à travers un usage très raffiné.

Raison/Explication : Dans un système socio-matériel dominé par la Suprématie Blanche (Racisme), un Libéral est u Suprémaciste Blanc raffiné. Les Libéraux Racistes, les deux, mâle et femelle, sont souvent caractérisés par ce qui suit :

1 Possède, prête, et ou octroie de l’argent pour soigner des maladies physiques, et ou sociales parmi les personnes non blanches, tout en s’assurant que cet argent ne soit utilisé effectivement contre le système de la Suprématie Blanche (Racisme).

2 Se déplace parmi les personnes Non Blanches comme enseignants de sujets qui sont intéressants, mais pas efficaces pour aider les personnes Non Blanches à éliminer le Racisme et/ou produire de la Justice et de la rectitude.

3 Fournit et encourage des formes variées de divertissements qui ont pour effet de divertir l’attention des personnes Non Blanches hors des sujets sérieux tels l’Économie, l’Éducation, la Politique etc……

4 Travaille en étroite collaboration avec les personnes Non Blanches de manière à ce qu’elle/il puisse les observer, les étudier, et contrôler leurs pensées de manière plus directe et plus efficace.

5 Fait des suggestions attractives aux personnes Non Blanches, mais qui sont fonctionnellement conçues à indirectement à rendre un meilleur service au système de la Suprématie Blanche (Racisme).

6 Utilise la religion comme moyen de division et de tromperie et gagner une plus grande influence sur ses Victimes (personnes Non Blanches).

7 Utilise le sexe et ou l’anti sexe sous plusieurs formes qui augmentent l’influence des Suprémacistes Blancs (Racistes) sur la conduite sexuelle de leurs Victimes. Les Racistes Libéraux ( les deux mâles et femelles) promeuvent le Racisme en engageant des activités sexuelles avec (contre) les personnes Non Blanches. La femme Raciste Libérale est très habile à promouvoir une influence dommageable parmi les personnes Non Blanches à travers la présentation et l’usage lubrique de son corps.

8 Utilise la personne Non Blanche pour combattre toute personne, Blanche et Non Blanche, de telles manières à rendre plus fort la Suprématie Blanche (Racisme).

9 Elle se présente  à la  personne Non Blanche comme étant une personne qui n’est pas vraiment Blanche au sens racial du terme, mais qui est « Chrétienne »,  « Juive »,  Musulmane », « Marxiste », « Aristocrate » etc.

Elles font cela pour confondre la personne Non Blanche. Elles font cela pour éliminer la question de si un dit « libéral » est, ou n’est pas, un Suprémaciste Blanc (Raciste). Elles font cela afin de se soustraire de la discussion du Racisme, lorsque cela les concerne. Le dit  » Raciste Libéral » utilisera quelques personnes Non Blanches pour faire du tort à quelques personnes Blanches, si il ou elle juge cela devoir être nécessaire pour aider à maintenir, développer, et /ou spécialement raffiner la pratique de la Suprématie Blanche (Racisme). Le dit Raciste Libéral est un Raciste à jour. Le Raciste Libéral évite la petite et mesquine forme du Racisme.

Le Raciste Libéral tuera et ou intimidera les personnes Blanches qui pratiquent de manière plus directe et et évidente les formes de Racisme avec l’intention de faire en sorte que toutes les personnes Blanches pratiquent le Racisme dans une forme plus raffinée. Le Raciste Libéral se considère elle/lui même comme plus rusée que les autres Suprémacistes Blancs. Le Suprémaciste Blanc Libéral fait des plans pour un monde dans lequel les Victimes ( toute les personnes Non Blanches) de La Suprématie Blanche viendront à apprécier la Suprématie Blanche tellement qu’elles ne souhaiteront jamais exister d’une autre façon que comme sujets des  Suprémacistes Blancs (Racistes).

Note : Les  dits « Racistes Libéraux » et « Conservateurs raciste » tous deux ont le même objectif  – Être « Libéral », dans la « conservation » du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

THE UNITED INDEPENDENT COMPENSATORY CODE/SYSTEM/CONCEPT
A COMPENSATORY
COUNTER RACIST CODIFIED
WORD GUIDE. by Neely Fuller Jr.
P 203/204/205.

b9a29730d053c4c6760b1ea6a94d0313

 

QUELLE QUE SOIT LA SITUATION, LE CONTEXTE, LA RELATION :
Soit l’individu  pratique la justice soit il ne la pratique  pas.
Soit l’individu  favorise des  relations constructives soit il favorise des relations non constructives, et ce peu importe les circonstances, l’espace, le lieu, le temps et/ou le domaine d’activité au sein desquelles il se trouve impliqué quotidiennement, seul ou en groupe, dans l’univers connu.
Aucun label, aucun titre, aucun statut, aucune nationalité, aucune distinction, aucune intention, aucun mot, n’ont de valeur si celui/celle  qui les affiche ou les manifeste pour se distinguer, se définir, n’a pas pour objectif et intention ULTIME de favoriser la production de la JUSTICE dans son rapport à l’autre.

QUALITÉ DES RELATIONS.

* En toute relation la seule constante qui demeure et qui soit VRAIE est la qualité de la relation.

La qualité de la relation qui est soit constructive, soit non constructive, à savoir, soit elle génère une relation basée sur l’aide ou une relation basée sur la maltraitance. Soit elle améliore la relation entre les individus et leur espace, soit elle détériore la relation entre les individus et leur espace.
Quel que soit le sexe, la religion, le statut, le titre, la profession, l’âge de l’individu, la distinction,  la relation reste soumise à la logique  du résultat qui est soit constructif non constructif.
Il n’y a pas d’entre deux, c’est l’un ou l’autre.

En toute relation ce qu’il faut observer en priorité est le résultat final/Ultime est ce constructif ou non constructif de manière ultime ?

Si oui Comment ?

Si non Pourquoi ?

Quelle que soit la raison qui a été, est et sera évoquée pour se définir et définir l’autre dans une relation, cette donnée constructif/non-constructif demeure constante. Soit l’individu produit de la JUSTICE soit il n’en produit pas que ce soit en pensée, parole et action envers tout ce avec qui et quoi il est en contact.

Le système de la suprématie blanche (racisme) est un système qui s’appuie sur une idéologie qui elle même génère une qualité de relation qui veuille que tout individu non blanc soit dominé et maltraité de manière directe et indirecte et ce dans tous les domaines d’activités au sein desquels sont impliques les individus de la planète (Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7). Un système qui par extension incite et éduque les victimes non blanches/noires à faire de même ce qui a pour résultat d’augmenter la confusion, ce qui pour résultat aide à maintenir un système qui de base est conçu pour le détriment des victimes non blanches/noires.

Le prétexte de la race, qui est le racisme, qui est la suprématie blanche, est un prétexte qui ne sert qu’à justifier d’actes qui affectent cette qualité de relation, qui se de par les résultats observés est non constructive pour les victimes et aide à nourrir, le plaisir, la gloire et le gain général matériel des suprémacistes blancs (racistes).

Produire dans sa relation chaque jour et tous les jours un produit appelé JUSTICE.

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.