COMPRENDRE CE À QUOI NOUS FAISONS FACE. SORTIR DE LA CONFUSION. ÊTRE INFORMÉ. Il s’agit d’une guerre mais la plupart des victimes non blanches se croient sur un terrain de jeu. le racisme est une affaire sérieuse, contrer le racisme est une affaire très sérieuse.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » …NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non Blanches qui se considèrent victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème de d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

*À ce jour il est indéniable, et vérifiable, que l’idée de la race, est et a été, et reste encore l’idée la plus monstrueuse et la plus désastreuse, qui ait été inventée pour régir les relations entre les hommes et les femmes de la planète. Les incitant à nourrir de l’hostilité les uns/unes à l’égard des autres du fait de la couleur de la peau.

L’idée de la race est le racisme et le racisme est la suprématie blanche qui veuille que soit dominée et maltraitée toute personne non blanche sur la base de la couleur de la peau.

La race n’étant pas une vérité mais un concept idéologique devant servir à maintenir en état de subjugation toute personne non blanche à l’échelle planétaire.

Un système qui favorise l’amélioration et développement technologique tout en défavorisant et nuisant à la qualité des relations des individus.

Le racisme/suprématie blanche constitue un cancer idéologique qui doit être éliminé, autrement les hommes de la planète devront s’attendre à continuer à voir et subir d’innombrables tragédies nourries par ce problème.

« L’ensemble des personnes non blanches noires, ont à comprendre qu’elles se trouvent au milieu d’une guerre sournoise,  et non se  croire sur un terrain de jeu, ou ne vacances. Que le temps qu’elles passent et l’énergie qu’elles dépensent doit servir à contrer les dégâts du racisme, que le racisme est une affaire sérieuse aussi contrer le racisme doit être une affaire sérieuse.
Qu’elles sont sujets de toute personne blanche qui croit et pratique la suprématie blanche (racisme) car ces personnes font de l’ensemble des personnes non blanche de la-planète des enfants et ce peu importe l’âge de la personne non blanche, les personnes non blanches sont dépendantes des personnes blanches même lorsque cette personne blanche dit ne pas être raciste.

POURQUOI ?  Parce que l’ensemble des personnes non blanches directement et indirectement évoluent au sein du système de la suprématie blanche (racisme) elles n’ont aucun pouvoir, elles sont prisonnières qu’elles le reconnaissent ou pas, cela est un fait.
CE N’EST PAS UNE QUESTION D’ÂGE .
C’EST UNE QUESTION DE CONDITION. © Mirtho Linguet.

Bill Cosby Lynched without Evidence! (Sounds like Emmett Till all over Again!)

Fierté et dignité, dans le système de la suprématie blanche (racisme) n’ont jamais empêché ni pu prévenir à aucune victime à ce jour, de se faire maltraiter et de se prémunir de subir de la maltraitance, voir de perdre la vie. Clamer revendiquer une fierté et une dignité face à un individu qui a pour dessein de nuire et de maltraiter, est en aucune manière une solution pour se protéger de la maltraitance, cela est la manière la plus illogique de chercher à se protéger, car cela n’est en aucune manière un bouclier sérieux, solide et efficace.

De plus fierté et dignité sont elles aussi dans une certaine mesure une forme de mépris à l’égard de l’autre,  la question se pose donc :

Fierté, dignité pour produire quoi ?

Pour quel résultat ?

*Dans l’extrait ci-dessus la scène est explicite, en effet la personne non blanche/juive ( dans le système de la suprématie blanche un « juif » est avant tout un non blanc ) la jeune femme prisonnière prend son rôle au sérieux ( ce qui est en soi louable)  mais en oublie sa condition qui est celle de prisonnière, condition qui ne lui donne aucun droit excepté celui d’obéir, et qui la rend impuissante, vulnérable, aussi, se vanter de son diplôme et en tirer de la fierté dans la condition qu’elle occupe ne l’a nullement protégée.

JOUER LE JEU ? QUEL JEU ?

Qu’est ce qu’un jeu ?

Comment considérer de jouer à un jeu ?

Comment considérer qu’il s’agit d’un jeu ?

Est-ce jouer à un jeu quand la personne qui dicte et a décidé de fixer les règles de ce dit jeu, ne considère aucunement, et/ou méprise celui et celle à qui il est fait croire qu’il s’agit d’un jeu ?

Est-ce jouer à un jeu quand la personne qui dicte et a décidé de fixer les règles de ce dit jeu considère qu’il est hors de question que celui et ou celle à qui il est demandé de jouer en l’occurrence la victime non blanche/noire dans le système de la suprématie blanche (racisme)que celle ou celui-ci ne soit en aucune manière en mesure de se trouver aux commandes de sa propre existence ?
Est-ce jouer à un jeu quand la vie d’un individu est en danger ?
À ce jour considérer la situation comme un jeu est minimiser et se tromper dans la lecture des évènements que vivent les victimes, et ne pas prendre la mesure mortelle de la situation.

Le système de la suprématie blanche (racisme) fonctionne en permanence afin de trouver des moyens pour augmenter la confusion et la tromperie à l’égard des victimes et parmi elles, concernant la lecture de ce qu’elles observent, les incitant à participer de manière directe ou indirecte à leur détriment à un arrangement tragique.

Comment parler de jeu dans un système qui est conçu pour dominer et maltraiter toute personne non blanche/noire sur la base de la couleur de sa peau ?

Quel type de jeu est ce jeu ?

Qu’implique de faire et de ne pas faire pour qu’un jeu soit un jeu ?
Pourquoi jouer à un jeu qui a pour principe que soit dominé et maltraité l’un des joueurs ?

Il est nécessaire de considérer ce qui est à l’oeuvre, il est nécessaire de considérer que le système de la suprématie blanche (racisme) n’est en rien un jeu pour les victimes, il est nécessaire d’éviter de prendre avec légèreté un problème sérieux, car il ne s’agit pas d’un jeu mais d’une guerre, et cela que les victimes le veuillent ou non les faits sont là pour le prouver 24/7 et ce en toute circonstance et dans tous les secteurs d’activités au sein desquels elles sont impliquées individuellement et quotidiennement.

Le mot, jeu, pour les victimes est ici encore une supercherie, une tromperie, pour dévier la réflexion, le mot jeu cache les véritables intentions de celui qui le fait considérer comme tel, car il s’agit d’une GUERRE et non d’un jeu, le mot jeu ne disant pas la VÉRITÉ de la situation, ni les véritables intentions de celui qui parle de jeu.

Pourquoi jouer à un jeu ou est dominé et maltraité un individu pour sa couleur de peau ?

Pourquoi jouer à un jeu où ce même individu est maintenu à l’état de sujet ?

Considérer pour la victime qu’il faille jouer, ou qu’elle pense prendre part à un jeu montre la confusion qui est à l’oeuvre dans l’esprit de cette dernière et ce quel que soit son niveau d’instruction, car elle croit proposer une solution en disant cela. Il s’agit d’une confusion car elle confond la situation se croyant dans un jeu alors qu’il s’agit en vérité d’une guerre, une guerre qui vise à sa destruction en tant qu’individu sur le plan existentiel.

La seule solution qui vaille est celle qui a pour objectif et résultat ultime de chercher à remplacer le système de la suprématie blanche par la production d’un système de JUSTICE.

Toutes les personnes non blanches qui ont décidé de composer avec ce système de manière délibérée renforcent ce système et ce malgré leurs intentions, s’illusionnent et contribuent à illusionner les autres victimes en augmentant le niveau de la confusion.

Il y a à oeuvrer au quotidien à produire de la JUSTICE, car le système de la suprématie blanche (racisme) est un système qui produit de la non justice.

Le racisme est le crime des crimes car il s’agit d’un système idéologique qui repose sur un principe anti « humain » un système monstrueux qui cherche à avilir l’ensemble des personnes non blanches. Un système qui est issu d’une pensée elle même monstrueuse, confinant la victime au rang d’être inférieur.

Tant que les victimes n’auront pas cela à l’esprit et tant qu’elles se penseront au centre d’une situation de divertissement, elles ne feront que se maintenir dans l’ignorance d’une situation qui en vérité n’est nullement ce qu’elles croient être la vérité.

Le racisme est le crime des crimes car il s’agit d’un système idéologique qui repose sur un principe anti « humain » un système monstrueux qui cherche à avilir l’ensemble des personnes non blanches. Un système qui est issu d’une pensée elle même monstrueuse, confinant la victime au rang d’être inférieur.

Tant que les victimes n’auront pas cela à l’esprit et tant qu’elles se penseront au centre d’une situation de divertissement, elles ne feront que se maintenir dans l’ignorance d’une situation qui en vérité n’est nullement ce qu’elles croient être la vérité.

Il ne s’agit aucunement de se révolter, ni de s’agiter, ni de chercher à se battre, il s’agit de produire ce qui est à produire.

Le seul moyen de contrer une idée est de produire une autre idée qui soit à l’image de l’antidote pour un poison. Le racisme est une idéologie, un poison, la production de la JUSTICE doit elle aussi être une idéologie, un antidote, pas juste une réaction émotionnelle mais une réflexion basée sur la logique. Un état d’esprit structuré et structurant, substantiel, qui permet de se prémunir des dégâts et d’anticiper ces derniers.
Une manière de parler et d’utiliser les mots, une manière de se comporter, tout cela doit être articulé, codifié, avec PRÉCISION en toute circonstance par tout individu qui décide de produire de la JUSTICE dans son quotidien et à échelle individuelle. Comprendre qu’il s’agit d’un comportement lié à de la COMPRÉHENSION, ADOPTER une nouvelle ÉDUCATION pour gérer ses relations de manière constructive.

Citation « LE RACISME EST UN SYSTÈME DE POUVOIR STRUCTUREL DYNAMIQUE CE N’EST PAS UNE QUESTION D’ATTITUDE » Dr Frances Cress Welsing.

REMPLACER DÉFINITIVEMENT LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

http://www.producejustice.com/

LA RAISON POUR QU’EXISTE UN PROBLÈME EST QU’IL DOIT ÊTRE RÉSOLU. AUTREMENT IL N’Y AUCUNE RAISON POUR QU’EXISTE CE PROBLÈME.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » …NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non Blanches qui se considèrent victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une GUERRE idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

*À ce jour il est indéniable, et vérifiable, que l’idée de la race, est et a été, et reste encore l’idée la plus monstrueuse et la plus désastreuse, qui ait été inventée pour régir les relations entre les hommes et les femmes de la planète. Les incitant à nourrir de l’hostilité les uns/unes à l’égard des autres du fait de la couleur de la peau.

L’idée de la race est le racisme et le racisme est la suprématie blanche qui veuille que soit dominée et maltraitée toute personne non blanche sur la base de la couleur de la peau.

La race n’étant pas une vérité mais un concept idéologique devant servir à maintenir en état de subjugation toute personne non blanche à l’échelle planétaire.

Un système qui favorise l’amélioration et développement technologique tout en défavorisant et nuisant à la qualité des relations des individus.

IL N’Y AUCUNE RAISON DE SE JUSTIFIER NI DE SE GLORIFIER ET SE DE SE PRÉTENDRE DE QUOI QUE CE SOIT SI CE QUI EST PRODUIT PAR L’INDIVIDU ET/OU L’ENTITÉ, L’ORGANISME NE PRODUIT AUCUNE JUSTICE.

« De même que les personnes ne devraient pas réagir au racisme,  de même, le racisme ne devrait pas exister. Car le racisme est une culture incorrecte et produit une réaction incorrecte. » © Neely Fuller Jr

 

RESTER FOCALISÉ.

POURQUOI ?

1 Les personnes blanches qui disent ne pas croire au racisme et ne pas pratiquer le racisme, qui se savent associées même si elles veulent se dissocier de cette pratique,  ( Les personnes blanches qui ne croient pas en la suprématie blanche (racisme) ne sont pas parmi les plus puissantes ni les plus rusées.) n’ont rien à  prouver aux victimes en l’occurrence l’ensemble des personnes non blanches qui sont les victimes de cette force organisée sous la forme de personnes, ni à  demander aux victimes de faire ce travail à leur place.

Ce que ces personnes blanches ont à faire est d’aller dire aux personnes blanches qui sont parmi leurs amis (es) celles et ceux avec qui elles sortent et rigolent ou vont à la pêche joue au golf,  et qui  pratiquent le racisme, de cesser cette pratique car seuls les experts du racisme peuvent faire cesser cette pratique.
Qui sont les experts du racisme ? Celles et ceux parmi les personnes blanches en capacité de le pratiquer et qui croient et défendent cette idéologie.
Leur dire qu’ils/elles veulent que ce problème soit définitivement réglé.  Car c’est là que doit être fait ce travail.

Les victimes n’ont pas ce pouvoir, le seul pouvoir dont disposent les victimes est celui de tenter au quotidien de se prémunir des dégâts que pose ce problème qui est le problème majeur source de tous leurs problèmes car affectant au quotidien toutes leurs relations que ce soit entre elles personnes non blanches et entre elles les personnes non blanches et les personnes blanches.

Pourquoi ? Parce que elles sont les seules à ce jour à savoir comment faire pour arrêter le processus idéologique mis en place pour dominer et maltraiter les personnes non blanches victimes, servantes et subordonnées.

Ce système demeurant pour les victimes une mystère familier du fait qu’elles ne savent pas comment font les personnes racistes pour le pratiquer au quotidien sans qu’elles puissent se défendre.

Celui qui a fabriqué ce système dédié à dominer et maltraiter les personnes non blanches sans que ces dernières ne sachent comment faire pour l’en empêcher est le seul à savoir quoi faire et comment faire pour arrêter le système que lui même maintient en place. C’est de la logique.

Le racisme est une pratique du fait de personnes par conséquent il est logique de parler de personnes pour cette pratique.

Le racisme est une pratique du fait des personnes blanches en capacité de le faire et qui croient et défendent l’idéologie de la suprématie blanche (racisme) qui est la domination et la maltraitance de toute personne non blanche sur la base de la couleur de sa peau.

SOIT LE PROBLÈME EST RÉGLÉ SOIT IL NE L’EST PAS !

Il ne s’agit nullement d’un problème affectif mais idéologique d’un mode de pensée et c’est sur cela que doit être concentré la résolution du problème pour éviter toute confusion, générée par l’affect, l’affect semant le trouble dans le discernement à avoir face à ce problème.
ÉVITER DE LAISSER LES ÉMOTIONS CONTRÔLER LA CAPACITÉ DE RÉFLEXION.

2 Pour ce qui est des victimes accepter de dire que le racisme ne peut être éliminé  équivaut à accepter d’être dominé et être maltraité, ce qui a pour effet de laisser en l’état une situation qui favorise la propagation de la non justice, car le racisme est la pratique de la non justice.

La question est de savoir pourquoi accepter une chose qui a été fabriquée pour  dominer et maltraiter, est ce une chose correcte que de subir une chose qui ne devrait pas être, sans chercher à en sortir ?

Le racisme est une fabrication idéologique et non une chose « naturelle » car aucun être ne naît raciste il le devient.

De plus une personne non blanche ne peut être raciste car elle est victime du racisme qui veuille que toute personne non blanche du fait de sa couleur de peau soit dominée et maltraitée, et à ce jour incitée à faire de même  entre elles ce afin de renforcer cette idéologie et ce à leur détriment,  et favoriser une plus grande CONFUSION.

QUE FAIRE ?

Comprendre que toute personne qui se considère et se classifie comme blanche est de fait suspecte aussi longtemps qu’existe et existera le système de la suprématie blanche (racisme) car le racisme est la suprématie blanche, qui est la domination et la maltraitance de toute personne non blanche sur la base de la couleur de sa peau..

❚ Comprendre que l’idéologie du système de la suprématie blanche s’appuie sur la logique suivante qui est que les personnes non blanches sont éduquées de manière directe et indirecte à vénérer en permanence toute personne blanche et ce dans tous les domaines d’activité au point que la personne blanche soit un sujet permanent de vénération, de fascination, de manière directe et indirecte.

❚ Comprendre que leur logique est d’inciter les personnes non blanches à se mépriser en permanence, sans le savoir au point qu’elles se maltraitent les unes envers les autres.

❚ Comprendre le principe de leur logique est FONDAMENTAL car cela est subtilement orchestré sans même que cela soit perçu par les personnes non blanches qui sont victimes de cet arrangement tragique.

❚ Comprendre que tout ce qui est produit dans ce système doit servir à le renforcer et non à l’affaiblir.

❚ Comprendre que tout ce qui est produit à l’intérieur de ce système est produit de manière directe ou indirecte à rendre dépendante toute personne non blanche et à faire que cela soit au détriment de toute personne blanche et au bénéfice de toute personne blanche pour le plaisir, la gloire et le profit matériel en tout et pour tout à savoir : économie, éducation, divertissement, politique, travail, loi, religion sexe et guerre.

❚ Comprendre qu’une personne blanche,  qui dit «  Je ne suis pas raciste » « j’ai des amis(es) noir » en disant cela ne prouve pas qu’elle ne pratique pas le racisme.
Pourquoi ?
Raison : Parce que le racisme n’est pas un problème  d’ordre affectif mais un problème d’ordre idéologique, c’est un MODE DE PENSÉE. Parce  qu’en disant  cela la personne blanche génère plus de confusion pour la victime en la maintenant dans un rapport uniquement émotionnel, affectif  et non logique . Le racisme est une pratique d’ordre IDÉO-LOGIQUE.

❚ Comprendre que toute personne blanche soit est raciste, soit est suspect raciste durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme), et qu’il ne s’agit pas d’un problème de personne mais d’un problème lié à l’idéologie qui guide la personne et qui veuille que l’approche doit être logique et non affective et nécessite de se concentrée sur le problème idéologique et ses conséquences.

❚ Comprendre qu’il n’y a pas à  détester une personne blanche ni tout autre personne, mais à chercher RÉVÉLER SA VÉRITABLES INTENTIONS, MOTIVATIONS, CONNAÎTRE LA VÉRITÉ SUR SA MANIÈRE DE SE COMPORTER, ET FAIRE EN SORTE QU’ELLE CESSE DE PRATIQUER LA NON JUSTICE CAR LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME) EST UN SYSTÈME QUI FAVORISE LA PRATIQUE DE LA NON JUSTICE.

❚ Comprendre qu’il n’y a pas à  détester une personne blanche ni tout autre personne, mais à chercher RÉVÉLER SA VÉRITABLES INTENTIONS, CONNAÎTRE LA VÉRITÉ ET FAIRE EN SORTE QU’ELLE CESSE DE PRATIQUER LA NON JUSTICE CAR LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME) EST UN SYSTÈME QUI FAVORISE LA PRATIQUE DE LA NON JUSTICE.TOUT CE QUI EST FAIT A POUR SEUL ET UNIQUE RÉSULTAT /BUT ULTIME DE LES VÉNÉRER EN TOUT ET POUR TOUT MÊME QUAND CELA N’Y PARAÎT PAS……

OBSERVER LA QUALITÉ DES RELATIONS  CAR C’EST LÀ QUE COMMENCE LA PRATIQUE.

❚ Comprendre que ces personnes blanches qui croient, défendent et ont choisi de pratiquer la suprématie blanche (racisme) en permanence en toute circonstance, ne s’accordent aucun répit, que cela est pour ces personnes une pratique permanente et quotidienne 24/24 et 7/7 une mission, une obligation, pour la simple raison, qui est  que ne pas pratiquer cela est mettre en péril le système, et le vouer à sa disparition, par conséquent travailler en permanence pour son maintien est pour elles une nécessité du fait du profit qu’elles en tirent. Les victimes, personnes  non blanches/noires de ce fait ne doivent elles aussi en aucune manière se reposer , car en se reposant elles laissent augmenter l’amplitude du problème, aussi doivent elles, elles aussi travailler 24/24, 7jours/7 à mettre en pratique un code contre raciste en produisant de la JUSTICE.

❚ Comprendre que les personnes blanches qui disent ne pas être racistes et ne pas adhérer au racisme ne sont pas parmi les plus puissantes ni les plus rusées mais restent qu’elles le veuillent ou pas associées à leur système sachant que quand elles refusent de pratiquer le racisme cela ne leur est pas autorisé et subissent des préjudices, ce sont les laissés pour compte, néanmoins elles savent que leur couleur de peau leur accorde du pouvoir vis à vis d’une personne non blanche. Et venir pleurer parmi les victimes ne change ne rien la situation mais ne fait qu’augmenter la confusion.

❚ Comprendre que d’avoir des relations sexuelles entre personnes blanches et non blanches/noires durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme), et de sacrifier sa vie pour ses ennemis cela est le plus grand acte de soumission « humainement » possible.
Il y a à comprendre que la situation est celle d’une vraie guerre de territoire allant au delà de l’individu non blanc/noir car cette guerre cherche à le dominer totalement.
Une guerre silencieuse que beaucoup parmi les personnes non blanches/noires ne comprennent pas car très sophistiquée.
Une guerre qui ne cherche pas à favoriser une extermination totale des personnes non blanches/noires, mais qui cherche à maintenir une domination, pour continuer à les maltraiter. Les suprémacistes blancs (racistes) hommes et femmes ne cherchent pas à éliminer les personnes non blanches, car elles ne peuvent éliminer ce qui est leur raison de vivre. Et l’existence des personnes non blanches/noires est leur raison de vivre car ces personnes servent à ce qui leur permet de faire ce qu’ils/elles font et est la justification de l’existence du système de la suprématie blanche racisme. Si les suprémacistes blancs (racistes) voulaient exterminer les personnes non blanches/noires il y a longtemps que cela aurait pu être fait car ils en ont largement les moyens.

❚ Comprendre pour les personnes non blanches/noires que durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme), que leur statut ne dépasse pas et ne doit pas aucunement dépasser celui de fille et de garçon, tout au plus être mâle et femelle, et que du fait de leur statut d’enfant mâle ou femelle, garçon ou fille, avoir des relations sexuelles avec des personnes blanches durant l’existence de la suprématie blanche correspond à un acte qui est de l’ordre de l’abus sexuel, cela correspond à un abus d’enfant, la relation étant établie entre un adulte et un enfant.
L’adulte , étant en l’occurrence dans le système de la suprématie blanche (racisme) la personne blanche car elle seule possède le statut d’homme et de femme contrairement à la personne non blanche/noire, sujet et objet de distraction sexuelle, n’ayant aucun statut d’égalité, n’&tant pas considérée comme un homme et comme une femme.
Cela lui étant absolument refusé et interdit durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme).
La suprématie blanche (racisme) est un système de non justice qui veuille que soit considéré à maltraiter et à dominer toute personne non blanche/noire du fait de sa couleur de peau, et qui veuille que la personne non blanche noire doive se considérer inférieure à elle-même, et envers une personne blanche.
Rester un enfant mâle ou femelle est ce qui est demandé, et imposé à la personne non blanche noire, en plus de devoir demeurer totalement dépendante, ignorante, non constructive, stupide, hostile avec elle même et envers tout autre personne non blanche/noire.
Incitée à valoriser les choses stupides avec sérieux, et valoriser avec stupidité les choses sérieuses.

❚ Comprendre que toute personne blanche soit est raciste, soit est suspect raciste durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme).

« SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » …NEELY FULLER JR

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Home Page

CE PROBLÈME EST LE PROBLÈME MAJEUR ET IL SE DOIT D’ÊTRE CONSIDÉRÉ AVEC SÉRIEUX EN PERMANENCE JUSQU’À SA RÉSOLUTION TOTALE À SAVOIR REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » …NEELY FULLER JR  LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de suprématie de blanc (racisme). Le système de la suprématie blanche n’est pas un problème de d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉOLOGIQUE il s’agit d’un MODE de pensée.
Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la suprématie blanche/racisme, est un système de pouvoir dynamique, politique,  et religieux global exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme minute par minute, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Ne pas chercher à comprendre est l’erreur majeur que font les personnes non blanches, et à ce jour tout ce qu’elles font est en réaction, mais pas liée à une réflexion profonde.

L’erreur que font la grande majorité des personnes non blanches et ce qu’elles devraient considérer est de comprendre que le système de la suprématie blanche est un problème Politique et idéologique, ces deux axiomes dirigeant les relations des personnes blanches à l’égard des personne non blanches.

POLITIQUE : Car met en relation des individus, la politique étant avant tout issue d’une relation. Pour exister la politique nécessite  l’existence d’au moins un individu donc d’une idée de comment envisager son rapport à lui même, et/ ou à l’espace au sein duquel évolue cet individu.

IDÉOLOGIQUE : Car il s’agit d’une idée de comment est conçue la relation entre les individus.

La suprématie blanche (racisme) en tant que pratique idéologique et pratique politique a pour principe directeur la domination et la maltraitance directe et indirecte de tous les individus non blancs, et ce dans tous les domaines d’activité en favorisant l’illusion et la confusion maximale, car permet de maintenir les victimes dans l’ignorance et le mensonge vis à vis de leur situation au sein de ce système. Tout ce qu’elles comprennent, en aucune manière n’est correct car leur lecture ne se base pas sur la logique mais sur l’affectif. La suprématie blanche (Racisme) n’est pas un problème affectif, c’est un problème idéologique, un problème qui sous tous les noms attribués et fabriqués (Ségrégation, discrimination, libéralisme, modernisme, bigoterie, puritanisme, communisme, socialisme, nazisme, fascisme, etc..) cachent un seul et même nom LE RACISME. Ces mots n’ont pour objet que de maintenir d’une part la confusion dans l’esprit des victimes pensant avoir affaire à d’autres problèmes ou à de multiples problèmes alors qu’il en est rien, et d’autre part les faire adhérer à cette idéologie afin de les maintenir à l’état de sujets, servants, et victimes, et ainsi renforcer le pouvoir dévastateur à leur encontre, sans qu’elles s’en aperçoivent. Or il n’y en a qu’un LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME), PROBLÈME MAJEUR ET RESPONSABLE DE L’ENSEMBLE DES CONDITIONS TRAGIQUES DES PERSONNES NON BLANCHES Y COMPRIS DANS LEURS RELATIONS AVEC LES PERSONNES BLANCHES EN CAPACITÉ DE PRATIQUER ET DE DÉFENDRE L’IDÉOLOGIE DE CE SYSTÈME QUI PRODUIT DE LA NON JUSTICE ENTRE LES INDIVIDUS DE LA PLANÈTE.

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉOLOGIQUE UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME). LE RACISME UN PROBLÈME QUI N’EST PAS OCCASIONNEL MAIS PERMANENT ET À CE JOUR NON RÉSOLU !

Celui et celle qui ne consacre pas de son temps et de son énergie à produire de la JUSTICE et ce en toute circonstance, en tout lieu et en toute situation/relation en permanence 24/7, ne fait rien d’autre que de perdre son temps et son énergie. Toute relation quelle qu’elle soit doit avoir pour principe et code directeur la production de la JUSTICE et ce peu importe l’individu, son titre, son apparence, ses distinctions, sa dite « culture »……..

Tous les individus et particulièrement les victimes doivent comprendre que la production de la JUSTICE est essentielle et primordiale, que de privilégier une existence futile et artificielle basée sur le confort matériel, dans un monde dominé par de la non justice  est incorrect.
Rien de ce qui est produit que ce soit en pensée, parole, et action dans un monde de non JUSTICE ne peut et ne pourra avoir de la valeur si ce qui est produit en pensée, parole et action ne sert à produire et/ou n’est pas supporté par la JUSTICE. Le résultat est ce sur quoi se focalisé car il est soit constructif soit non constructif.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

PEU IMPORTE VOTRE IDENTITÉ, VOTRE RELIGION, VOTRE PARTI POLITIQUE, VOTRE TITRE, ET/OU SOIT DISANT « RACE » , TRIBU, ETHNIE, CULTURE, ORIGINE, PLANÈTE, TITRE, OU TOUTE AUTRE DISTINCTION ARTIFICIELLE ETC .

CE QUI IMPORTE LE PLUS C’EST COMMENT VOUS INTERAGISSEZ EN PENSÉE PAROLE ET ACTION AVEC L’AUTRE ….POUR QUEL RÉSULTAT À SAVOIR : EST CE QUE SERA CONSTRUCTIF OU NON CONSTRUCTIF ? EST CE CE QUE LE RÉSULTAT SERA LA PRODUCTION DE  LA JUSTICE ?

…… LA QUALITÉ DES RELATIONS . ÉVOLUER VERS UN HOMME ET UNE FEMME UNIVERSELS SOUCIEUX ET SOUCIEUSE DE JUSTICE EN PERMANENCE ET FONCTIONNANT EN MODE CONSTRUCTIF 24/7 EN TOUTE CIRCONSTANCE.

Toute personne non-blanche sur la planète est un prisonnier de guerre maintenu en état infantile. La prison est le système de la Suprématie Blanche/Racisme, une guerre IDÉOLOGIQUE menée par ceux qui croient en l’idéologie de la Suprématie Blanche envers les personnes non blanches les victimes principales de ce système.

Extrait : « Dans un système dominé socio-matériel par la Suprématie Blanche (Racisme) toutes les décisions majeures impliquant des personnes non blanches sont faites des Suprémacistes Blancs. » P 161 The United Independent Compensatory Code/System/Concept a textbook/workbook for thought, speech and/or action for victims of racism (white supremacy) © Neely Fuller Jr 1984.

POURQUOI ? Parce que tous les individus de la planète que ce soient les personnes blanches et les personnes non blanches vivent dans un système raciste. Ce système est la Suprématie Blanche qui est le Racisme, un système qui gouverne la planète entière, un système idéologique, politique, religieux puissant. Il n’y  a aucune personne non blanche sur terre qui ne soit pas victime du racisme et  dominée par l’idéologie de la suprématie blanche (racisme) , elle est et ce malgré son refus de l’accepter, dans une prison, et naît dans une prison. Le système de la Suprématie Blanche est un prison. Les personnes racistes à savoir les personnes blanches qui pratiquent le racisme ne perdent pas  un instant pour pratiquer leur science qui est de dominer et de maltraiter tout individu non blanc et ce dans tout ce qu’elle pense, dit et fait de manière directe ou indirecte. Les personnes non blanches doivent comprendre leur situation, elles sont des esclaves, car elles subissent des dommages permanents sous de multiples formes et ce dans tous les domaines d’activité au sein desquels elles sont impliquées sans pouvoir s’en prémunir ni s’en défendre. Cela fait d’elle des esclaves.

Parce que le monde est dominé par cette idéologie qui affecte toutes les relations des individus et est au détriment des personnes non blanches sur toute la planète tout le temps 24/7. C’est une idéologie qui est le système de la Suprématie Blanche, il ne s’agit pas de gouvernement américain, de Ku Klux Klan, de gouvernement russe, de conservateurs, toutes ces appellations  sont des labels qui sèment  la confusion et fausse la lecture des victimes par rapport au problème posé, des appellations qui sont fabriquées pour semer de la confusion dans leurs esprits. Chaque personne blanche qui croit en cette idéologie est un suprémaciste blanc raciste. Les victimes doivent comprendre que leur situation mérite d’être analysée avec un véritable sérieux.

Que les victimes non blanches  cessent de se préoccuper de leur voisin non blanc qui comme lui subit les mêmes outrages quotidiens et  qu’elles s’attellent à comprendre ce qu’est et comment fonctionne le système de la Suprématie blanche ( Racisme). Observer que les personnes qui pratiquent et défendent la Suprématie Blanche (Racisme) n’ont de cesse de les étudier en permanence,  qui explique pourquoi elles les dominent en permanence et ce quel que soit le domaine. Le Suprémaciste blanc (Raciste) sait quoi dire, quoi pas dire,  quoi faire,  quoi pas faire, comment faire agir et réagir  une personne non blanche. Il sait sur quel bouton appuyer, car il a un code acquis dès son plus jeune âge, il lui est enseigné très tôt comment  être aux commandes de la situation en présence ou pas de personnes non blanches, qu’elles maîtrisent en les faisant agir et réagir à leur guise, elles ont acquis cette science par observation et études de leurs victimes. Ce CODE est le  chaînon manquant des victimes qui ne cessent elles de s’agiter et de foncer tête baissée sur toutes les bannières/capes qui leur sont présentées par les suprémacistes blancs, les dirigeant à leur guise, que ce soit en : Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) . Parce que dans le système de la Suprématie  Blanche ( Racisme) elles ne sont pas considérées mais désignées à être maltraités quoi qu’elles disent et fassent, et ne doivent aucunement être surprises de leur condition qui est celle qui leur est assignée dans ce système qu’elles le veuillent ou pas. Parce que le Racisme/Suprématie Blanche n’est pas dans une boîte,

IL S’AGIT D’UN MODE DE PENSÉE À DÉCORTIQUER. IL S’AGIT DE TROUVER DES SOLUTIONS.

Le racisme n’est pas passé, il est actif minute par minute, il ne s’agit pas d’un problème passé  il y a 200 ans, 100 ans, 50 ans , il est actif maintenant à chaque coin de rue, dans chaque école et dans chaque  conversation ses effets sont plus  que PALPABLES notamment parmi les personnes non blanches qui le subissent sans le savoir et sont en réaction dans un arrangement Tragique . Tant que ce système en sera pas remplacé aucune personne non blanche ne sera à l’abri de ses effets. Le racisme est une forme d’esclavage car un esclave est une personne qui est dominée et maltraitée et ne peut empêcher cela, elle ne sait comment résister elle est sujet, esclave de celui/celle qui lui inflige la maltraitance.

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) est de l’esclavage appliqué sur la terre entière, faisant de toute personne non blanche un esclave. À ce jour personne n’a encore réussi à faire en sorte que les Suprémacistes Blancs cessent de faire ce qu’ils font aussi les victimes sont des esclaves d’un système qui les domine et les maltraite sans qu’elles puissent s’en protéger, et ce quel que soit le domaine car le racisme affecte toutes leurs activité Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit).

QUE FAIRE ? – Étudier ce que dit, pense, et fait une personne blanche et lui poser des questions en restant courtois DEVENIR SCIENTIFIQUE et cesser de se préoccuper des autres victimes, car il n » y a rien à apprendre des victimes excepté apprendre à rester victime.

ÉTUDIER SCIENTIFIQUEMENT  CE QUI LE DOMINE ET COMPRENDRE COMMENT S’Y PREND CELUI QUI LE DOMINE. C’EST UN PROBLÈME SYSTÉMIQUE ET SCIENTIFIQUE, LE RACISME EST UNE SCIENCE

– Observer ce que produit le Racisme au quotidien et travailler à désactiver les habitudes acquises au sein de ce système qui globalement pour les victimes sont non constructives. – Aborder ce problème sous forme de problème mathématique et non affectif car le racisme est une idéologie, un mode de pensée et un système scientifique qui permet aux personnes blanches qui le pratiquent de contrôler minute par minute tout ce qui a lieu sur leur vaisseau qui est la planète entière.

– Comprendre que le racisme est causé par des personnes, que les victimes du racisme sont des personnes, et que les mots utilisés pour maintenir et répandre le racisme est le fait de personnes.

– Travailler ne permanence à avoir des contacts constructifs au lieu de continuer à vénérer le mode destructif qui leur est inculqué par les suprémacistes blancs (racistes) qui aiment la mort, vénèrent la mort, aiment le bordel, le chaos, aiment voir les personnes se maltraiter et s’entretuer, au point que les personnes non blanches/noires ont fini par adhérer à cela en se détruisant elles et leur environnement.

– Penser, parler, agir pour produire de la JUSTICE, interagir de manière constructive 24/7 sur la planète. – Se reconstruire complètement en mettant en pratique un CODE qui permette d’améliorer la qualité des relations et produire de la JUSTICE, de l’ HARMONIE qui est la loi de l’univers.

– Ne pas hésiter à poser des questions à toute personne blanche, certes toute personne blanche n’est pas raciste mais demeure suspecte car le système en place est un système raciste et ce système est la Suprématie Blanche qui veuille que toute personne non blanche demeure sujet des personnes blanches.

-Demander à toute personne blanche à quoi elle occupe son temps, lui demander si  elle l’occupe en permanence à produire de la JUSTICE  minute par minute sur une base quotidienne pour aider à faire disparaître ce système et que fait elle concrètement car il n’y à pas d’autre priorité que celle ci, c’est le PROBLÈME MAJEUR.

En quoi aller à la chasse et à la pêche, faire du jet ski aide à éliminer ce problème ? Car aucun problème ne sera réglé tant que le racisme ne sera éliminé de la planète, il est le générateur de tous  les problèmes parmi les hommes et est une pratique entretenu maintenu par toute personne blanche qui croit en la suprématie blanche de manière directe ou indirecte.

– Pour les personnes non blanches,  éviter de se vanter  et de donner de l’importance  aux apparences . C’est ce qui est produit par l’individu et le résultat qui compte pas les apparences, les noms, les habits, les drapeaux, les distinctions, car les suprémacistes blancs ne font pas de différence ce qui leur importe est de maltraiter toute personne non blanche et ce quelle que soit son apparence.

AVOIR UN CODE  qui serve à contrer le racisme. UN CODE POUR avoir un mode opératoire selon chaque situation, avoir un plan précis en vue d’obtenir un résultat constructif car tout est cause et effet et donc soumis à une logique : CAUSES ET EFFETS et ce dans tous les domaines d’activité au sein desquels sont impliqués les individus de la planète. Pour obtenir le meilleur résultat possible en toute circonstance. les choses à dire et les choses à ne pas dire. les choses à faire et les choses à ne pas faire.

PENSER, PARLER ET  AGIR DE MANIÈRE CONSTRUCTIVE, CHAQUE CONTACT, CHAQUE PENSÉE, PAROLE ET  ACTION DOIT ÊTRE CONSTRUCTIVE, ne se mettre en relation QUE POUR PRODUIRE DES RÉSULTATS CONSTRUCTIFS avec pour objectif produire de la justice et améliorer la qualité des relations.

LA QUALITÉ DES RELATIONS : C’est de cela dont il est question et pour eux la qualité est égale à la domination et la maltraitance de tout ce qui leur semble différent d’eux. AVANT TOUT CHERCHER À RÉVÉLER LA VÉRITÉ EN TOUTE SITUATION. RÉSOUDRE LES PROBLÈMES. PRODUIRE LA JUSTICE.

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

http://www.producejustice.com/

PRODUISONS CE QUI EST À PRODUIRE SANS PERDRE UNE MINUTE. PRODUISONS DE LA JUSTICE.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » …NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème de d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE EST UNE GUERRE  IDÉO-LOGIQUE ET POLITIQUE CE N’EST PAS UNE QUESTION DE HAINE.

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

Les personnes non blanches et plus particulièrement les personnes noires, doivent engager un processus qui bien que pour certaines semble difficile à concevoir par habitude, n’en mérite pas moins réflexion,  afin de comprendre que le fait de demander aux suprémacistes blancs (Racistes) des excuses, ne réglera en rien le problème, qui les préoccupe et qui est le problème majeur à savoir le système de la Suprématie blanche (Racisme). Ce qu’il y a à faire est de leur demander deux choses.

Les excuses sont des mots parfois   des actes mais ne révèlent en rien l’intention qui les motive,  une excuse  dans cette situation ne réglera pas le problème, et une excuse n’a jamais réparé un tort, et de plus une excuse est un concept que chacun définit selon ses propres principes, ce qui implique que celui qui les demande s’expose à un principe qu’il ignore.

il est question de FAIRE et de RÉELLE INTENTION CORRECTE . car le racisme est avant tout une PRATIQUE idéologique, combien de fois n’a ton vu un maître pleurer pour un esclave qui se faisait fouetter, et observer  que  le maître  n’ai jamais engagé de processus réel pour que cesse véritablement la pratique de l’esclavage ? . Comprendre que ce qui compte au final pour un suprémaciste blanc est que quoi qu’il arrive il faut qu’il soit aux commandes des affaires de toute personne non blanche.

LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME ET SES EFFETS NE SONT PAS UN PROBLÈME D’ORDRE AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE

Punir un homme qui commet un crime dans un système criminel, ne change rien tant qu’existe le système criminel qui autorise le crime, et les suprémacistes blancs (racistes) le savent, c’est pour cela qu’ils maintiennent la confusion par les prétentions ( prétendre une chose et faire le contraire). Ils n’ont d’ailleurs aucun scrupule à sacrifier certains d’entre eux car cela ne remet nullement en question leur système dans sa pratique globale, l’illusion demeurant ainsi maintenue trompant encore les victimes.

QUE FAIRE  ?

1° Faire une requête pour savoir pourquoi elles continuent de faire ce qu’elles font aux personne non blanches, à savoir maintenir en état * d’esclavage les personnes non blanches.

* Esclave Toute personne qui se retrouve à être dominée, maltraitée et dans l’incapacité de pouvoir  se défendre de la situation car privée de toute possibilité.

2° Faire une requête à ces personnes de cesser immédiatement de faire ce qu’elles font aux personnes non blanches, car cela est possible cela peut prendre 5 minutes c’est une question de décision, de même que pratiquer le racisme est une décision.

3° FAIRE UNE REQUÊTE POUR QUE SOIT RÉGLÉ LE PROBLÈME UNE FOIS POUR TOUTE.

CAR DEMANDER/EXIGER  SUPPOSE AVOIR LE POUVOIR,  LE MUSCLE,  POUR OBTENIR CE QUI EST DEMANDÉ ET À CE JOUR LES PERSONNES NOIRES DOIVENT COMPRENDRE CE QUE CELA IMPLIQUE POUR ENCLENCHER UN NOUVEAU PROCESSUS EN VUE DE PRODUIRE UN NOUVEAU SYSTÈME DE JUSTICE. CHANGER D’ÉTAT D’ESPRIT VOIR LA VÉRITÉ, VOIR LEUR VÉRITABLE CONDITION.

CE N’EST PAS UNE FAIBLESSE QUE DE RECONNAÎTRE CE QUI EST VRAI MÊME QUAND CELA TOUCHE L’ESTIME. CESSER DE NIER CE QUI EST.
LE SAVOIR, LA CONNAISSANCE SONT UNE CHOSE L’USAGE DU SAVOIR ET DE LA CONNAISSANCE UNE AUTRE. LE SAVOIR, LA CONNAISSANCE DOIVENT ALLER DE PAIR AVEC JUSTICE DE MÊME QUE TOUT CE QUE NOUS PRODUISONS POUR NOUS DÉFINIR DOIT ALLER DE PAIR AVEC LA PRODUCTION DE LA JUSTICE. RIEN N’ A DE VALEUR SANS JUSTICE..

Dans le même mouvement les personne noires se doivent de cesser de vénérer de manière directe et indirecte l’esclavage, et la mémoire des esclaves car il n’y a là rien à célébrer, plutôt méditer INDIVIDUELLEMENT en silence, car le sort de ces personnes n’ a en rien été glorieux, et sachant que le problème demeure, c’est la dimension de la plantation et sa forme qui a changé,  mais les personnes non blanches et les personnes noires en particulier ne sont en aucune manière sortis de cette condition au sein de laquelle elles sont été sont confinées. La cellule, a été remplacée par un terrain de jeu qui se trouve être encore dans la même prison, et les chaînes au pied et au cou  ont  été remplacées par des objets d’éblouissement, occultant la vision des prisonniers et altérant leur capacité de  réflexion, car elles peuvent s’agiter mais ne doivent aucunement réfléchir .

MOUVEMENT DE CAPE – AD INFINITUM

POURQUOI NE RIEN CÉLÉBRER ? http://www.dailymotion.com/video/x2k2v6d

Parce qu’à ce jour tout ce que font les personnes noires est en réaction au système de la Suprématie Blanche, une réaction qui  souvent est une faible et médiocre  imitation de ce qui  leur est proposé à grands renforts de titres par ceux et celles   qui les dominent et donc aide à renforcer le système en place sans le déranger. Un suprémaciste blanc (raciste) ne fait rien pour rien et tout ce qu’il fait il le fait pour le bénéfice du système sans aucune gêne pour tromper les victimes, qu’il s’efforce à ce qu’elles se maintiennent dans la situation qu’il a lui même crée.

Car les personnes non blanches noires ne sont pas sorties de leur condition qui à dire la vérité misérable et pitoyable, elles doivent cesser de se cacher derrière des slogans qui ne sont nullement la réalité, cesser d’être des acteurs, cesser de se voir pour plus beaux et belles qu’ils ne sont car leur réalité est « misérable » sur l’ensemble de la planète que ce soit aux USA, au Congo, au Brésil, à Madagascar, en Martinique, à Johannesburg, il n’est aucun endroit sur terre où la situation des personnes noires est enviables, ce n’est que désarroi et misère, et elles célèbrent, célébrez quoi ? Il n’y a rien à célébrer et surtout il n’y a pas une minute à perdre à célébrer quoi que ce soit dans uns telle situation, ni anniversaire, ni noël, ni mariage, ni St Valentin, ni abolition, ni mois de l’histoire noire, car à ce jour ces personnes sont des prisonniers, or les prisonniers n’ont rien rien à célébrer car leur situation n’a rien qui mérite d’être célébré.

LES PERSONNES NOIRES/NON BLANCHES N’ONT  RIEN À CÉLÉBRER CAR ELLES NE SONT PAS SORTIES DE LEUR CONDITION D’ESCLAVE.

PARCE QUE : À CE JOUR CE SONT LES SUPRÉMACISTES BLANCS (RACISTES) QUI MAINTIENNENT LES PERSONNES NOIRES DANS LA CONFUSION, QUI LEUR DISENT  CE QUI COMPTE OU NE COMPTE PAS, CE QUI EST VALABLE OU PAS VALABLE, CE  QUI  A DE LA VALEUR OU CE QUI N’EN A PAS.
LES SUPRÉMACISTES BLANCS (RACISTES)  GUIDENT,  DIRIGENT, ÉDUQUENT LES VICTIMES 24/7  DANS TOUS LES DOMAINES D’ACTIVITÉ AVEC UNE CONFUSION MAXIMALE CAR TOUT CE QU’ELLES PROPOSENT AUX VICTIMES ET TOUT CE QUE COMPRENNENT LES VICTIMES EST VICIÉ DÉLIBÉRÉMENT PAR CES PERSONNES QUI LES MAINTIENNENT EN ÉTAT DE « SUBJUGATION » ET POUSSE LES VICTIMES À PARTICIPER À UN ARRANGEMENT TRAGIQUE, CAR LES RENDANT HOSTILES LES UNES AUX AUTRES
.

En célébrant ces choses cela est en fait participer à un arrangement tragique et s’illusionner dans une condition qui dans le système de la Suprématie Blanche n’est pas une vérité mais une Illusion, et glorifier celles et ceux qui ont créé cette condition malsaine, cet situation d’arrangement tragique.
Il n’y à aucune raison de célébrer l’esclavage car cela n’est en rien une chose à célébrer, l’esclavage n’est en rien une chose qui ait de quelque manière produit de la JUSTICE et reste une chose odieuse, il n’y a pas à célébrer ce qui a été odieux. Les victimes devraient se méfier de cette idée qui certes semble logique mais qui ne l’est aucunement car célébrer ces choses est glorifier celles et ceux qui  la maintiennent en place.

IL Y A À RÉGLER DES PROBLÈMES CELA EST LE PLUS PRIMORDIAL ET NON FAIRE DES FESTIVITÉS QUI NE FONT RIEN CHANGER ET MAINTIENNENT EN PLACE DE MANIÈRE HYPOCRITE UNE SITUATION AU DÉTRIMENT DE PERSONNES À QUI IL EST FAIT CROIRE LE CONTRAIRE CAR CELA EST LES FLATTER SANS PLUS, LES LAISSER DANS L’AFFECT, LEUR POLIR L’ÉGO POUR MIEUX LES ASSERVIR.

LES VICTIMES N’ONT PAS À IMITER LES SUPRÉMACISTES BLANCS DANS CES MANIFESTATIONS CAR ELLES N’ONT PAS DÉFINI LE CONCEPT DE CELLES CI ET NE SAVENT PAS LES INTENTIONS QUI S’Y CACHENT.

Chez les personnes noires soumise directement et indirectement au système de la Suprématie Blanche il n’y a pas de Père, de mère, d’époux, d’épouses, mais des enfants sous tutelle de personnes qui sont leurs parents illégitimes, mais parents quand même car les éduquent et ces parents illégitimes sont les suprémacistes blancs (racistes) qui les maintiennent les victimes à l’état d’enfants. REGARDER LA VÉRITÉ EN FACE ET CESSER DE SE CACHER DERRIÈRE DES SLOGANS ET DES LUNETTES NOIRES À JOUER LES STARS.
Quand il y a un problème la première chose à faire est admettre l’existence du problème, chercher à le comprendre, et engager un processus de résolution du problème de manière logique et non émotionnelle.

ÊTRE DANS UN MODE DE RÉSOLUTION DE PROBLÈME ET CESSER DE S’AGITER ET DE PRÉTENDRE. ÊTRE DANS UN RAPPORT EXCLUSIVEMENT CONSTRUCTIF ET CE QUEL QUE SOIT LE DOMAINE. AVOIR DES PLANS POUR RÉGLER DES PROBLÈMES CE QUI EST LE PROPRE DE TOUTE ENTITÉ. TOUT EST QUESTION ET RÉPONSE, PROBLÈMES/SOLUTIONS.

Un suprémaciste blanc (raciste)  ne répare que quand cela est cassé et quand il répare c’est pour augmenter son pouvoir de domination et son système. Logiquement il n’y a aucune raison de réparer ce que qui n’est pas cassé.

TOUT CE QUE PROPOSENT LES SUPRÉMACISTES BLANCS (RACISTES)  EST CHARGÉ DE POISON ET ILS CONTAMINENT LES VICTIMES DEVENANT À LEUR TOUR TRANSMETTEUR DU POISON, SE NUISENT ENTRE ELLES PLUS QU’ELLES NE POSENT PROBLÈME À CELUI QUI LEUR A INOCULÉ LE POISON, LE RÉSULTAT ÉTANT UNE GRANDE CONFUSION, LEUR INCAPACITÉ À S’ENTENDRE ET SE COMPRENDRE FINISSANT PAR SE MALTRAITER, DEVIENNENT  HOSTILES LES UNS ENVERS LES AUTRES ET TOUJOURS POUR LA GLOIRE DU SYSTÈME QUI SE NOURRIT CE TYPE DE RELATIONS CAR VÉNÉRANT LA MORT, LA MALTRAITANCE ET LA VIOLENCE.

LES SUPRÉMACISTES BLANCS (RACISTES) DONNENT AUX VICTIMES 99% DE NON CONSTRUCTIF ET 1% DE CONSTRUCTIF. ET QUAND UNE VICTIME PROPOSE UN PRODUIT CONSTRUCTIF À 100% LES SUPRÉMACISTES BLANCS (RACISTES) FONT EN SORTE QUE CE PRODUIT NE CONTIENNENT PLUS QUE 10% DE CONSTRUCTIF.

Il  n’y à rien à célébrer pour les victimes tant que ce problème n’aura pas été réglé, et une fois le problème réglé il n’y aura toujours rien à célébrer car l’objectif n’est pas la célébration mais la résolution, aussi sitôt un problème réglé passer à l’autre et ainsi de suite sans s’attarder, la célébration devant être inscrite  dans l’action de résolution, car il s’agit de résoudre le problème n y prenant plaisir WORK AND PLAY. Car lorsque les suprémacistes blancs (racistes) se mettent ensemble cela est pour faire des plans discuter de comment elles vont augmenter leur pouvoir, augmenter leur bénéfices,  ils sont en business mode 24/7, vous les voyez rire, jouer au bowling au golf,  mais en fait ils réfléchissent sur comment ils vont diriger le Monde.

Les suprémacistes blancs ne se lassent pas de regarder les personnes noires tourner en rond à se plaindre tout en  attendant patiemment un nouveau « Messie » ou un nouveau « leader ».
Les suprémacistes blancs (racistes ) se gardent bien de leur dire que le leader est celui qui se prend en charge par lui-même, et est un individu qui n’est soumis à aucun autorité autre que la sienne, et est en mesure de se protéger lui et tous ceux qui le suivent car dispose d’un pouvoir sans limite et sans faille.
Ce qui est le cas du suprémaciste blanc, car à ce jour personne ne leur dicte quoi faire,  et quoi pas faire, où aller,  et où ne pas aller. Ce qui est loin d’être les cas pour les personnes non blanches maintenues à l’état de sujet, et en danger permanent même en compagnie d’un dit « leader » qui n’est qu’un porte parole et rien d’autre car tout aussi vulnérable ( la liste des dits « leaders est assez exhaustive et devrait faire réfléchir).

QUE FAIRE ?  » ÊTRE SON PROPRE LEADER » .

ÊTRE SA PROPRE UNITÉ DE SOUTIEN, UNE NÉCESSITÉ ABSOLUE.

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.
Constructif = Améliore
Non Constructif = Détériorer

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

http://www.producejustice.com/