RESPONSABLE/RESPONSABILITÉ.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

Un CODE est une procédure, une méthode, pour résoudre des problèmes. Une méthode qui est basée sur la méthode  des questions/réponses, car tous les problèmes sont résolus par la méthode des Questions et Réponses.




 Citation : Les personnes non-blanches fonctionnellement sont inférieures aux personnes blanches qui pratiquent la suprématie blanche(Racisme). La raison c’est que les personnes Non-Blanches n’ont pas été aussi volontaires pour mettre fin à la Suprématie Blanche (Racisme)  autant que les suprémacistes blancs ont été volontaires pour la pratiquer. © Neely Fuller Jr.

Préambule :

Monsieur, madame,

« Vous avez pris le dessus sur nous, nous avez réduit à l’état d’enfants, ce qui nous rend infantile, ce qui fait de nous des « garçons » et des « filles » , parce que c’est ainsi que vous nous appelez.
Vous-vous êtes donné le titre de « parents « par devant nous. Des « parents Illégitime » mais des « parents » quand même.

Monsieur, nous sommes votre produit, je suis votre produit, vous m’avez créé, éduqué, et vous-vous plaignez de ce que vous avez produit monsieur/madame ?
Vous dites de moi que je suis : « inférieur », « ignorant »,« incapable » ?

Qui est et a été mon professeur a part vous monsieur/madame durant tous ces siècles ? Vous avez fait de nous ce que nous sommes devenus à savoir des « monstres » et des « monstruosités », ne sachant plus quoi faire pour se sentir « important ». Évoluant et réagissant sans but tels des « zombies » des « caricatures primitives » des « robots » et ce à notre détriment car c’est cela qui vous intéresse, nous voir nous agiter et détruire, sans but constructif monsieur, et ce pour vous divertir et faire du profit !

Toute plainte qu’un suprémaciste blanc (homme et femme raciste) fait d’une personne noire (personne non-blanche) durant l’existence du système de la suprématie blanche (Racisme), quelle que soit la plainte, est de son fait, car il se plaint ce de qu’il a lui-même généré, favorisé, mis en place, maintenu, répandu et amélioré. Il se plaint de son produit basique.

Titre :

RESPONSABLE/RESPONSABILITÉ.

« Faire croire à une personne qu’elle est un associé dans une situation ou elle est une victime, n’est pas lui dire la vérité, c’est lui faire prendre part à un arrangement tragique, la tromper, et augmenter son degré de confusion ».

Le capitaine  d’un navire  est toujours  responsable de tout ce qui se produit sur son et à l’intérieur du navire, car il est celui qui est le garant de toutes les actions que celles ci soient correctes et incorrectes qui y sont produites par les individus qui l’occupent. Et le monde est un navire et ce navire est dominé et gouverné par les personnes blanches qui croient et pratiquent la suprématie blanche (Hommes et femmes racistes).

En plus d’avoir été piégées et trompées voire maltraitées , dénigrées, méprisées, et incitées à le faire entre elles, par les suprémacistes blancs(hommes et femmes racistes) leurs éducateurs,  les personnes non-blanches ont semble t-il fini par adhérer et à prendre plaisir aux pièges de ces mêmes suprémacistes blancs, des pièges qui sont des leurres conçues pour les maintenir à distance, leur faisant croire qu’elles sont In mais restent Out en vérité. Des pièges contenues dans tout ce que proposent les suprémacistes blancs à leurs victimes et ce quel que soit le domaine d’activité. Elles sont prises en otage et ont fini pour la plupart à considérer cette situation comme confortable, et en cela elles sont dans la confusion, car trouvent confortable une situation inconfortable, acceptable une situation inacceptable.

Aussi durant l’existence de la suprématie blanche toute personne non-blanche se doit d’éviter de commenter  tout acte incorrect et injuste commis par une personne non-blanche mais expliquer que  la responsabilité en incombe aux  suprémacistes blancs et à eux seuls, étant ceux en charge des personnes non-blanches, leurs sujets.

Définition : Le mot « responsable » signifie et indique la capacité pour un individu, pour une entité, d’être en mesure de pouvoir « répondre », à pouvoir trouver une réponse, une solution devant une situation, un problème.
Aussi toute personne qui est en mesure d’apporter une réponse/solution face à une situation, qui se trouve être souvent un problème, devient de fait une personne responsable, ayant pu répondre. Et cela n’a rien à voir avec l’âge ni le niveau de dite éducation etc.. Cela est inhérent à la capacité de tout un chacun quel que soit son âge et sa capacité. Un bébé qui comprend comment marcher est de fait devenu responsable car a pu trouver une réponse à son problème.

Si les personnes non-blanches avaient la solution pour ne plus être victimes du système de la suprématie blanche (racisme), alors comment se fait-il qu’elles n’arrivent toujours pas à sortir de ce système qui les maintient en état de subjugation, les maltraite et les domine en tout et pour tout  ? 

Par conséquent les suprémacistes blancs sont les seuls véritables responsables du fait qu’ils continuent à trouver de véritables et effectives solutions pour maintenir en place leur système, et l’ensemble des personnes non-blanches sont Toutes non-responsables car semblent dans l’incapacité de trouver et d’apporter des réponses fiables et efficaces pour faire en sorte que prenne fin, et, cesse le système de la suprématie blanche (racisme) qu’elles subissent et qu’elles continuent de subir quotidiennement et ce 24/7 dans tous les domaines d’activité (Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre ) sans savoir et comprendre comment faire pour en sortir, sans sembler comprendre ce qu’est et comment fonctionne le système de la suprématie blanche (racisme) et ainsi se sortir de cette situation.

Par conséquent les personnes non-blanches se doivent de cesser de se dire responsables, leur situation en ce qui les concerne d’une part du fait qu’elles sont victimes du racisme, (n’étant pas celles qui ont généré cette idéologie en plus d’en être les victimes),   détenues  contre leur gré qu’elles sont du fait de leur couleur de peau, détenue pour une chose qui en soit n’est nullement un crime, d’autre part n’étant pas responsables de leur couleur de peau, au sein d’un système qui a ce jour demeure pour elle une prison dont elles n’ont manifestement pas encore les solutions pour faire en sorte d’en sortir, ni faire en sorte qu’il disparaisse et n’ayant pas encore prouvé et/ou avoir trouvé la réponse pratique et définitive  qui permettrait de régler ce problème. Et cela est soit vrai soit faux.

Cette non-responsabilité ne devant nullement pour autant leur éviter ni les priver de continuer à chercher à devoir agir pour pouvoir sortir de cette situation qui demeure un grand et véritable mystère familier, car ne comprennent pas comment s’y prennent les racistes pour faire ce qu’ils font et ce malgré leurs observations sur la pratique.

Les personnes non-blanches en tant que victimes, sujets et servants dans ce système sont des enfants, des filles et des garçons, nullement des hommes ni des femmes,  car dépendent en tout et pour tout des décisions des suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes) qui sont leurs parents, parents illégitimes mais parents quand même, et qui en fait des personnes n’ayant aucune réelle responsabilité. Et ce qu’elles le reconnaissent ou pas, il est ici question de considérer le contexte idéologique, les principes qui le gouvernent, sa logique et ce qu’il produit sur une base quotidienne. De voir qui est réellement en charge de qui. Qui se trouve véritablement au contrôle.

 Citation : « Beaucoup de personnes sont lésées qui ne devraient pas être lésées.
Beaucoup de personnes sont à blâmer.
Les personnes à blâmer le plus se cachent en pleine visibilité.
Les personnes à blâmer le plus sont toutes les suprémacistes blancs ».© Neely Fuller Jr.

Pour comprendre ce qu’est et comment fonctionne la Suprématie Blanche le critère d’observation est de voir qui détient à ce jour le pouvoir de la prise de décision finale et ce dans tout ce qui se fait pour et par les personnes non-blanches en : Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre à l’échelle planétaire. Aucune décision majeure n’est le fait des personnes non blanches et quand elles le sont ces décisions sont de prés ou de loin appuyées par une personne blanche suprémacistes car elles sont celles qui détiennent le pouvoir. Quelle critère est considéré valide ? Qui valide et a validé ce ou ces  critères ? Qui donne la mesure et décide de ce qui est et n’est pas ? Qui les domine réellement et comment e pratique réellement cette domination ?

Reconnaître une situation pour ce qu’elle est est nécessaire pour cesser de se mentir à soi, de plus en ce qui concerne cette situation, il n’est pas ici question de « feel good » il est question faire un de diagnostic précis et dans ce domaine trop de personnes non-blanches cherchent des pansements pour nier leur condition de détention, de reconnaître qu’elles ont jusqu’à ce jour fait preuve d’impuissance, et continuent à s’illusionner, refusant la vérité du diagnostic. La preuve étant contenue dans cette question qui est : « Est ce que le racisme existe ou pas ? Si il existe cela prouve qu’à ce jour ce problème n’ a pas encore été réglé de manière définitive voire pas du tout. Et en ce qui concerne ce problème comme tout problème soit il est réglé soit il ne l’est pas.

https://produiredelajustice.wordpress.com/2016/06/18/pour-les-victimes-non-blanches-qui-disent-etre-au-dessus-du-racisme/

Pour en revenir à la notion de responsabilité, les seules personnes responsables à ce jour sont les suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes) qui sont ceux qui décident en tout et pour pour l’ensemble des personnes non-blanches/noires de ce qui est et n’est pas. Ils sont ceux qui autorisent et refusent aux personnes non-blanches noires. Ils sont ceux en charge des personnes non-blanches et en sont les seules véritables personnes responsables. Ils sont ceux qui ont maintiennent en place ce problème et sont ceux en mesure de le faire disparaitre. Un prisonnier n’est pas celui qui a bâti la prison, mais il peut tenter d’en sortir.
Par conséquent il est logique de demander aux personnes blanches quelles qu’elles soient ( celles et ceux qui se savent, défendent et pratiquent le racisme et celles qui disent le contraire )de faire en sorte que disparaisse pour les victimes et ce de manière définitive ce problème, qui est pour elles un fardeau, car se manifestant outrageusement pour les maintenir en situation d’infériorité et ce malgré les apparences qui servent à faire croire le contraire.
Pourquoi ?
Parce qu’à ce jour les personnes blanches ne sont en charge de rien, ne sont leader de rien. Un leader prend des décisions et ce sans que  quiconque puisse l’en empêcher. Les personnes non-blanches demandent mais ne peuvent exiger. Les suprémacistes blancs sont leurs véritables leaders car ils sont ceux qui décident en tout et pour tout pour les personnes non-blanches, ils sont comme des Jules César par devant les personnes non-blanches. Et cela est soit vrai soit faux.

Une personne non-blanche/noire durant l’existence de la suprématie blanche (racisme) n’est en rien une personne responsable dans la mesure ou elle est et les preuves sont là, dans incapacité de pouvoir trouver une solution face à son plus grand problème qui est le racisme. Elle ne peut que constater et tenter de s’en sortir, étant encore à ce jour en situation de domination, en situation de subjugation, de domination.

En reconnaissant leur situation de subjugation,  les personnes non-blanches n’ont pas de honte à avoir, il n’y a aucune honte à reconnaître sa situation et ce même quand celle ci n’est pas avantageuse. Il n’y pas de honte à se dire la vérité.
Une situation est une situation un point c’est tout.
De même qu’il n’y a aucune honte à ne pas savoir. Ne pas savoir est ne pas savoir, ne pas savoir n’a rien à voir avec  avoir honte.

Responsable pour produire quoi ?
Les suprémacistes blancs si ils sont responsables le sont du fait de l’existence de leur système, qui est le système de la suprématie blanche, mais cette responsabilité est incorrecte car s’appuie sur une idéologique qui requiert de dominer et maltraiter toute personne non-blanche /noire du fait de sa couleur de peau. Et en cela cette responsabilité est incorrecte. Car ne produit pas de Justice.

Quand les personnes blanches demandent aux personnes non-blanches de prendre leurs responsabilités face au racisme est purement et simplement se moquer de ces personnes.

Pourquoi ?

Parce que dans le système et durant l’existence du système de la suprématie blanche toute personne non-blanche quel que soit son titre, son âge, son statut etc est un sujet, un enfant, un garçon et/ou une fille selon son sexe, un prisonnier de guerre,  et n’est dont pas en mesure dans ces conditions d’être responsable. Pour être responsable cela suppose que la personne n’ait pas à demander quoi que ce soit à qui que ce soit pour faire et dire ce qu’elle a à faire et dire.
Or à ce jour nulle personne blanche n’a ce pouvoir, elle se doit directement ou indirectement de devoir obtenir l’approbation de prés ou de loin d’une personne blanche. Elle évolue dans un système idéologique qui quel que soit le domaine d’activité ne lui donne et autorise aucun pouvoir. Elle vit par procuration et n’a aucun réel pouvoir, de sa naissance à sa mort elle est sous la tutelle, la gouvernance et ce à son détriment des suprémacistes blancs de manière directe ou indirecte.

Et les suprémacistes blancs sont bien au fait de cette situation. Par conséquent les personnes non-blanches se doivent de considérer les mots qu’utilisent les suprémacistes blancs en fonction du contexte et vérifier si ces mots révèlent la vérité, sachant que les suprémacistes blancs utilisent les mots pour confondre les victimes, pour mieux les tromper et les illusionner et ainsi les faire tourner en rond. Les suprémacistes blancs sont les seuls responsables car à ce jour le système en place est de leurs faits.

Par conséquent aucune personne blanche n’a à tenir une personne non-blanche responsable de sa condition, ce que cette personne blanche a à faire est d’œuvrer à remplacer le système de la suprématie blanche par un système de justice.

IL Y A À REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.


* JUSTICE
= Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / (RACISME) N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

ENSEMBLE POUR PRODUIRE QUOI ?

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

NB : La culture blanche est le système de la suprématie blanche (Racisme) et de ce fait parler de la culture noire(non-blanche ) est penser parler et agir afin de contrer la suprématie blanche. La seule et unique raison pour que toute personne non-blanche/noire parle de culture est celle qui est de vouloir œuvrer et ce sur une base quotidienne à la production de la Justice et viser au remplacement du système de la suprématie blanche (Racisme) par un système de Justice. Hors de cette considération quoi que pense dise et fasse cette personne qui ne sera pas et n’aura pas cette intention ne sera que perte de temps et d’énergie.
La culture étant tout ce que pense, dit et fait un individu au moment ou il/elle le pense, le dit et le fait. Tout est culture car tout acte produit concourt à l’existence de ce qui est de la  culture. Parler, lire, écrire, manger, courir marcher sont des actes de culture.

 Titre :

ENSEMBLE POUR PRODUIRE QUOI ?

Ce n’est pas une question de personne, il s’agit du principe. Éviter d’en faire une affaire personnelle.

« Un groupe d’individus sans objectif précis ni agenda constructif  est plus vulnérable qu’un seul individu qui n’est pas dans la confusion. »

Il est recommandé et logique de ne suivre personne, car les personnes font des erreurs,  et préférable de suivre la logique qui est cause et effets. Le feu brûle, l’eau mouille. Observer les principes et tirer les leçons des conséquences de ces principes qui sont soit constructifs, soit non-constructifs. Suivre son CODE conçu pour soi et sur mesure.
Le racisme est une guerre et une guerre s’appuie sur un principe, comprendre que le racisme est une guerre et que depuis qu’elle a a été déclarée, toute personne non-blanche à ce jour est un captif. Il est par conséquent urgent de faire en sorte que celle ci cesse et cela commençant par une approche différente qui permettra de voir émerger un monde de JUSTICE, le racisme étant une guerre qui est nourrie et nourrit la pratique de la non-justice. Une guerre qui est globale car maintient en captivité tous les individus non-blancs de la planète et dans tous les domaines d’activités (économie, éducation, divertissement, politique, travail, loi, religion, sexe et guerre) il n’est à ce jour aucun domaine d’activité qui ne soir pas contrôlé par le suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes). Le monde est sous la domination idéologique de ces personnes et ce 24/7.

Un groupe d’animaux rassemblé procure à un chasseur une plus grande opportunité pour qu’ils se fassent décimer en grand nombre, favorisant ainsi un carnage. Ces mêmes animaux dispersés, de manière individuelle deviennent moins vulnérables, car le coup de feu tiré sur un, alertera et fera rester en alerte les autres du danger, sans créer de panique générale et de confusion, cette dispersion volontaire obligera le chasseur à devoir se concentrer sur une seule proie à la fois et non sur plusieurs, réduisant ainsi sa capacité à faire un tir groupé.

170476423-buffle-africain-troupeau-de-buffles-big-five-savane

Aussi durant l’existence du système de la suprématie blanche les personnes non-blanches pour de multiples raisons et notamment celle qui est d’éviter de se retrouver sous le feu du suprémaciste blanc, se doivent d’apprendre à devenir leur propre unité de soutien. À ce jour tous les groupes de personnes non-blanches qui cherchent à contrer le racisme sont des cibles vulnérables, qui plus est face à un adversaire qui ne néglige pas sa capacité de nuisance, et dans un tel contexte qui veuille que toute personne non-blanche soit une cible dans ce système conçu contre elle et ce dès le départ du fait de sa couleur de peau, qui dans ce système est un prétexte pour qu’elles soit maltraitée et dominée.

Que ce soit la NAACP, les Black Panthers, Martin Luther King, tous ces groupes qui ont été le résultat logique d’une  réaction au système de la suprématie blanche (racisme), toutes ces organisations de personnes non-blanches, ont été décimées, minées et anéanties de l’intérieur parce que les suprémacistes blancs (hommes et femmes blanches qui pratiquent le racisme) ont pu observer et repérer les dits leaders,  » (car se réunissant toutes dans un même lieu), et ce afin de faire en sorte que disparaisse ces organisations utilisant au passage des membres de la même association et en y infiltrant des espions et des « buffers au détriment de ces mêmes personnes non-blanches, méthode du « shadow boxing ».

Pour ce qui est de cette méthode de regroupement dans un tel contexte ils sont à éviter. Que chaque personne non-blanche devienne sa propre unité de soutien, unis dans l’objectif et indépendante dans l’action. Qu’elle suive sont propre code pour produire de la Justice.
Que chaque personne non-blanche soit son propre bureau, sa propre structure, son propre temple. Que son chez soi soit partout et nulle part, elle est chez elle partout où elle est en harmonie avec tout et rien. Son état d’esprit est sa centrale. Car en toute chose c’est l’état d’esprit qui prime avant tout.

MESURE :
*Stop à la Dénonciation : Dénoncer est volontairement et délibérément donner des informations à propos d’une personne, ou de personnes avec l’intention spécifique de gagner une ou des faveurs personnelles directes ou indirectes et/ou des félicitations des Racistes.
Quand les Victimes du racisme (personnes non-blanches) rapportent des messages à propos, et/ou sont témoins contre, une personne ou des personnes, de manière que cela donne de l’aide et du confort aux Racistes, de telles actions aident à promouvoir l’injustice.
Parler pour se protéger de fausses accusations, ou d’autres actes injustes n’est pas une dénonciation mais demander la Justice.
Dénoncer signifie parler et agir pour essayer de gagner de l’avance sur quelqu’un d’autre en prenant un avantage injuste du fait d’un manque de jugement correct.

Par conséquent il est convenu de considérer que cette mesure sérieusement, car celle ci permet d’éviter de dénoncer autrui et donc d’éviter de nuire à autrui, de plus quel suprémaciste blanc dénonce réellement un autre suprémaciste blanc de manière officielle ?

Qui peut dire et démontrer avec es preuves et avec précision qui est ou n’est pas raciste parmi les personnes blanches ?

Existe t-il une liste officielle sur les personnes blanche(suprémacistes blanches) qui pratiquent le racisme ?

De ce fait s’il est demandé à une partie de dénoncer un ou une autre cela nécessite de la part de l’autre partie de dénoncer les siens aussi et ce afin d’être dans une relation d’égalité et ainsi produire de l’équilibre, sachant que dénoncer n’est pas la solution.que celui/celle qui veuille produire de la Justice se dénonce lui même et au vu et au su de tout  le monde, pour tout acte qu’il commettrait lui même, qu’il assume ses actes, cela est pratiquer la Justice. Qu’il assume ses actes et en assume les conséquences.

NB : Toute personne blanche qui est en capacité  de pratiquer le racisme probablement en est un.

Ainsi elles deviennent moins vulnérables car plus difficiles à repérer, cela évitant aussi de mettre en danger les autres. Pour se dire leader il faut être en mesure de se protéger soi et de pouvoir protéger ceux qui suivent le leader, ce qui en la circonstance pour les personnes non-blanches est impossible compte tenu de leur situation de subjugation..
Il n’y a pas de leader chez les personnes non-blanches il n’y a que des porte paroles, à savoir des personnes qui parlent mais ne prennent aucune décision majeure et ultime. Les leaders des personnes non-blanches sont les suprémacistes blancs car sont ceux aux commandes et au pouvoir des affaires des personnes non-blanches du fait de la domination de leur système et prennent les décisions majeures et ultimes en ce qui concerne les personnes non-blanches.

Que chaque personne non-blanche/noire,  fonctionne  seule, et ce comprenant qu’elle est une pièce Unique, d’un ensemble solidaire par l’idée et l’objectif à atteindre, (car c’est sur cela que se  doivent de se mettre d’accord les individus) qui l’anime à savoir, vouloir faire en sorte que disparaisse ce système pour le remplacer par un système de Justice, en sachant avec précision ce qu’il/elle a à accomplir au quotidien, sans se préoccuper de ce que fait l’autre. Comme un puzzle chacun sachant avec précision sa place sur l’ensemble et ce ayant en tête le même objectif le même but, qui est le fonctionnement effectif de leur action. UNIS dans l’objectif INDÉPENDANT dans l’action.

Par exemple :  Comme une équipe de football dont les joueurs ne se connaitraient pas mais sauraient exactement et avec précision quel rôle jouer et quel place occuper sur le terrain, et ce en sachant dans quelle situation ils se trouveraient, une telle équipe deviendrait de fait d’une efficacité redoutable.

ob_3db557_ricambi-vnx1-vsx1-1978-page-019-1

Ensemble oui !! Mais de manière individuelle pour former une force collective par la pensée. Comme le font les pièces d’un moteur, comme le font tout ce qui constitue  un organisme vivant.

Par conséquent que chaque personne non-blanche /noire se concentre à s’atteler à sa tâche sérieusement, à produire de la Justice par elle même sans se préoccuper de ce que fait autrui, tout en s’assurant qu’elle agisse correctement à savoir en réglant un problème sans en créer d’autre et à agir de manière constructive. Cette mesure à elle seule est déjà mettre en difficulté le système. Qu’elle apprenne à devenir son propre leader.

images

La seule et unique raison que doivent avoir les personnes non-blanches pour se réunir est celle qui a pour but constructif, de régler des problèmes sans en créer d’autres, produire ce qui est à produire à savoir de la Justice. Autrement qu’elles s’évitent soigneusement du fait de la toxicité produit par ce système qui rend hostile toute personne non-blanche par devant une autre personne non-blanche de manière directe ou indirecte. Qu’elles se tiennent loin les unes des autres. Qu’elles soient seules tant qu’elles n’ont pas de but précis et constructif pour entrer en contact avec une autre personne.
Qu’elles évitent de se réunir sans un agenda précis et constructif en tête.
Produire, construire, réparer, nettoyer des choses à valeur constructives.
Étudier, échanger des informations, des opinions afin de trouver des moyens de contrer le racisme.
Avoir des relations sexuelles et ce pas plus de deux fois par semaine et dépenser un minimum de temps et d’énergie à cette activité.
S’éviter pour toute chose non constructive.

Hors de cette considération, les personnes non-blanches se doivent de s’éviter soigneusement, ayant toutes été rendues toxiques et hostiles les unes envers les autres du fait qu’elles évoluent dans un contexte toxique et hostile qui est celui du système de la suprématie blanche (racisme).

IL Y A  À REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE UNE FOIS POUR TOUTE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / (RACISME) N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

http://www.producejustice.com

 

« ILS NE SONT PAS TOUS PAREILS!! »

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 Titre :

« ILS NE SONT PAS TOUS PAREILS!! ».

Personne blanche : Pas de frères et sœurs Zelda ?
Personne non-blanche : Non  monsieur!
Personne Blanche : Ce n’est pas commun chez les gens comme vous.

Réplique tirée du film  » la forme de l’eau.

Un adversaire ne vous félicitera jamais d’avoir scoré plus de points que lui.

Capture d’écran 2018-03-13 à 17.07.59.png

« Les personnes non-blanches négligent trop sérieusement le système de la suprématie blanche (racisme) en tant que système idéologique de pouvoir de domination de toute personne non-blanche par toute personne blanche, et ses effets, un système qui est une entreprise mais aussi et surtout une guerre, ayant une capacité de destruction massive qu’ont développé au cours des âges et que développent encore à ce jour  les personnes blanches qui croient en la suprématie blanche (racisme) qui sont parmi les plus puissantes et les plus rusées d’entre les personnes blanches, sur l’ensemble de la planète.
Les suprémacistes blancs  (hommes et femmes racistes) ont un seul et unique dessein qui est celui de maintenir en place c’est pour eux une nécessité, et ce par tous les moyens leur système, qui est un système de relation de pouvoir dynamique, et une religion, car est une forte croyance appuyée par des actions et ce de manière quotidienne 24/7, et dans tous les domaines d’activités en usant de  mensonges et de la violence quand le mensonge ne suffit plus.
Ils n’accordent pas de valeur à la vie d’autrui, et entrainent leurs victimes que sont l’ensemble des personnes non-blanches à faire de même, finissant par les rendre toxiques et dangereuses pour elles mêmes, ce qui a pour résultat de transformer le monde en un véritable champs de bataille alimenté par la plus grande des confusions« .
L’auteur du blog.

ob_30694c_lynching-postcard.jpg

La plupart des personnes non-blanches manifestement ignorent ou semblent ignorer ce avec quoi elles sont confrontées, semblent n’avoir pas réellement pris la mesure de l’idéologie qui domine le monde et en quoi cette idéologie est pour elle plus qu’une menace mais un véritable un danger permanent, qui a fini par les rendre elles mêmes dangereuses car infectées, gangrénées,  par ce tout ce que cette idéologie répand au quotidien et pour ce qui les concerne est conçu pour les maintenir la tête sous l’eau, cette idéologie pour elles est un poison qui les rend toxiques.

Cette culture enseigne 24h/24h à vénérer la suprématie blanche (racisme) et ce sans le dire et c’est pour cela qu’elle est aussi puissante. Il est enseigné aux personnes non-blanches de vénérer les personnes blanches et aux personnes blanches de dévaluer les personnes non-blanches. C’est une religion, c’est LA RELIGION la plus puissante existante à ce jour sur la planète. Une religion dévastatrice car incite les individus à être hostiles les uns envers les autres, et à plus forte raison les personnes non-blanches entre elles, devenues des automates, éduquées et entrainées à faire ce que ce système attend d’elles à savoir qu’elles se fassent du tort et s’entretuent, se méprisent, se dénigrent  refusent d’accepter leur propre image.

Citation : « Un esclave heureux est celui dont l’esprit est le plus endommagé. » Neely Fuller Jr.

Qui parmi les personnes non-blanches/noires, durant son existence n’a  pas entendu ne serait-ce qu’une fois lorsqu’il est question des personnes blanches et de leurs relations d’avec les personnes non-blanches/noires la phrase suivante : Oui mais « ils/elles ne sont pas tous pareils », pour signifier apparemment que toute personne blanche n’est pas systématiquement un(e) raciste ?

Il est à noter de plus que beaucoup de personnes blanches qui disent ne pas être raciste, peut pratiquer le racisme et ce sans le savoir, car cette idéologie est extrêmement complexe à définir en terme pratique, y compris par les personnes blanches elles-mêmes, car est de l’ordre d’une approche du monde, et d’un rapport à l’autre qui est assimilé et ce dès le plus jeune âge par la personne blanche sans que cela lui soit dit ouvertement, enseigné par osmose, elle évolue dans un système qui est dédié tout à son avantage, depuis sa naissance, ce qui fait qu’elle ne se rend pas forcément compte de sa pratique raciste. Et tout ce qui lui est enseigné sert à ce qu’elle supporte ce système et ce sans le remettre en question du fait des immenses bénéfices et avantages qu’elle en tire, de manière directes et indirectes.

NB : Par conséquent il est possible et accepté de considérer que toute personne blanche certes n’est pas raciste, car « un poisson qui est né dans l’eau n’est pas conscient qu’il est dans l’eau », mais, et cette nuance est à considérer sérieusement, que toute personne blanche demeure, du fait de l’existence du système de la suprématie blanche et du fait de sa présence durant ce système qui plus est si elle est en capacité de le pratiquer, probablement  un *suspect raciste.

En effet dès lors que certaines personnes non-blanches, pas toutes, entretiennent des relations avec des personnes blanches et qui plus est intimes à savoir : parce qu’elles ont des relations sexuelles avec elles, ou parce que ces personnes blanches sont d’un abord « amical », « gentil », « sympathique », avenant, ces personnes non-blanches finissent par  oublier, (ce qui est quelque part attendu et à prévoir et même logique), le contexte idéologique au sein duquel sont entretenues et s’inscrivent ces relations, et ce au point de perdre de vue la réalité voir la tête, pour finir par se laisser absorber et abuser par les émotions et les sentiments plutôt que de considérer le contexte et la logique systémique que celui ci implique.
Mais voilà il est nécessaire de considérer sérieusement le contexte, car il est la pierre angulaire en toute chose, et de considérer la logique sur lequel repose ce système qui en la circonstance est le contexte global au sein duquel évoluent l’ensemble des individus de la planète à savoir les personnes blanches et les personnes non-blanches. Dans un monde de Justice ces relations seraient innocentes mais dans un monde dominé par le racisme ces relations sont corrompues du fait du contexte qui ne permet pas que de telles relations soient dominées par un système de justice.

Qui plus est si cette personne non-blanche considère que le racisme soit n’existe pas soit ne l’atteint pas, ce qui dans les deux cas au vu de la situation reste peu probable, car il est impossible à une personne non-blanche existante de ne pas est atteinte de manière directe ou indirecte par le racisme, pour la simple et unique raison que le monde actuel est dominé en tout et pour tout 24h/24h, par cette seule et unique idéologie qui régit l’ensemble des relations des individus de la planète et à plus forte raison celles entretenues entre personnes blanches et personnes non-blanches.

La personne non-blanche qui dit : « Ils/elles ne sont pas tous pareils »,  apparemment n’a pas une lecture précise de la situation, ce qui là aussi est à prévoir,  ou parce que souvent confuse et/ou nie sa condition de victime au sein de ce système pensant que le fait de nier la protégera des effets du racisme, tout en perdant de vue qu’elle est l’objet d’une guerre idéologique sournoise, une guerre menée à chaque instant contre et envers elle, une guerre ayant  pour but principal de la maintenir en situation de domination et de maltraitance toute personne non-blanche, et dont elle porte l’uniforme qui permet de la reconnaitre, cet uniforme étant sa couleur de peau.

un soldat reste un soldat. Un ennemi reste un ennemi. Cela est le principe qui régit toute forme de guerre. Mais plus grave encore dans le système de la suprématie blanche tuer est un divertissement au point d’en avoir fait et d’avoir développé une sauvagerie sophistiquée, sous couvert de décoration et de design.

6132-trophee-tete-de-cerf-deco-murale.jpg

Quoi qu’ils fassent cela est pour le Plaisir, la gloire, et le gain matériel de leur système idéologique, de leur idéal, ainsi que de son maintien.

Rappel :
La gentillesse n’est pas la Justice, la sympathie n’est  pas la Justice, l’amitié n’est pas la Justice qui plus est lorsque celle ci a lieu au sein du système de la suprématie blanche qui est un système de non-justice.
Un individu peut faire preuve de gentillesse avec son chien mais il sait que c’est un chien quoi qu’il dise et le traitera quoi qu’il dise pour ce qu’il est à savoir un chien, collier et autres artifices n’y changeront rien.
Soit le racisme existe soit il n’existe pas. Soit vous êtes en bonne santé soit vous êtes malade.
Si le racisme existe alors cela seul suffit à ne pas considérer ces sentiments comme réels mais comme artificiels et ce en dépit de la volonté des personnes qu’elles soient blanches ou non-blanches, le fait que cela soit contenu dans ce contexte rend ces formes de relations faussées dès le départ, de plus engendrent plus de confusion dans l’esprit des victimes qui baissent leur garde plutôt que de rester sur leurs gardes.
Ces relations sont faussées car les deux individus évoluent dans un contexte qui rend supérieure et puissante une personne blanche et inférieure et impuissante une personne non-blanche, un rapport d’inégalité qui plus est malsain, car entretenu par un silence qui maintient le statu quo, et qui se trouve infondé car le racisme est une pure invention ayant pour but un rapport de domination malsain.

Le racisme n’est pas une question d’affect, c’est avant tout et surtout  l’invention d’un système idéologique, un idéal politique et systémique de rapport de domination maintenue par un système élaborée de relation de pouvoir pour le bénéfice direct et indirect des personnes blanches qu’elles se disent ou pas raciste au détriment de toute personne non-blanche du fait de sa couleur de peau, et cette idéologie à ce jour est la plus puissante qui gouverne les relations des individus de la planète, au point de confondre les victimes qui elles mêmes participent à leur détriment à maintenir en place ce système sans se rendre compte qu’elles sont l’objet d’une véritable mystification, rendues hostiles les unes pour les autres alors que le suprémaciste blanc sait que cela est à son avantage que de voir les personnes non-blanches se maltraiter pour la gloire de son système.

Le monde ne peut à la fois être dominé par la Justice et par la non-justice à la fois cela ne peut être, comme d’un corps il ne peut être sain et malade à la fois. Soit le corps est sain soit il est malade, il n’y a pas d’entre deux. Soit vous êtes guéri soit vous ne l’êtes pas.

Car comment savoir si une personne blanche est ou pas raciste ?
A ce jour  nulle personne non-blanche ne peut répondre avec précision à cette question , car la pratique du racisme est du fait du suprémaciste blanc (raciste)  lui ou elle seule peut en définir les éléments qu’elle utilise pour cette pratique et donc est en mesure de répondre à cela. Seul un raciste peut dénoncer et/ou reconnaitre un(e) raciste.

Car comment savoir avec exactitude si une personne blanche est ou pas raciste ?
Il n’existe à ce jour aucune liste officielle pour savoir qui d’entre les personnes blanches est ou pas raciste par devant toute personne non-blanche, de ce fait toute personne blanche demeure un suspect raciste.
Il n’existe à ce jour aucun appareil de mesure permettant de dire avec précision si un personne blanche  est ou n’est pas raciste.

Dire « ils ne sont pas tous pareils » est faire abstraction du fait que  si ce système fonctionne il est du fait qu’il y a au moins une personne blanche qui puisse permettre son fonctionnement or qui est elle ?  De ce fait comment savoir qui est ou pas raciste et dire « ils ne sont pas tous pareils ».
Car le suprémaciste blanc est un expert en matière d’illusion et de tromperie, il sait confondre et rompre ses victimes, et l’histoire est pleine d’exemples le prouvant.

Tant que le monde sera dominé par l’idéologie de la suprématie blanche aucune relation entre personne blanche et personne non-blanche ne sera  harmonieuse.

« Ils ne sont pas tous pareils » est une réponse qui à ce jour maintien le statu quo et sème la confusion dans l’esprit de celui ou celle d’entre toute personne non-blanche qui affirme cela, et dire cela en la circonstance n’est nullement une solution, ni se rendre service  entre les personnes blanche est les personnes non-blanches dans un tel contexte dominé par le racisme. Il ne s’agit pas de détester qui que ce soit y compris les personnes blanches, mais de considérer avec acuité la situation, or à ce jour toute personne non-blanche durant l’existence du système de la suprématie blanche est sous la gouvernance des personnes blanches qu’elle le reconnaisse ou pas. Ils sont des prisonniers de guerre, car le racisme est une guerre déclarée à toute personne non-blanche sur l’ensemble de la planète du fait de sa couleur de peau.

Il n’existe pas à ce jour d’outils de mesure qui permette de savoir avec précision qui est ou n’est pas raciste parmi les personnes blanches,il n’existe pas de détecteur de racistes, cela n’existe pas.

Comment savoir si une personne blanche est ou pas raciste ?
Un gardien de prison est un gardien de prison, et un prisonnier un prisonnier, le fait que le gardien sourit, parle et échange avec les prisonniers n’y change rien, il demeure un gardien de prison en charge de maintenir les prisonniers en prison,  et cela seul compte, pour un prisonnier, oublier cette donnée est s’exposer à de grandes illusions et déceptions, se mettre en danger.

Toute personne non-blanche durant l’existence du racisme a le devoir de rester vigilant dans ses relations d’avec toute personne blanche et ce tant que sera en place le système de la suprématie blanche, toute personne blanche étant de fait enrôlé qu’elle le veuille ou pas, au sein de cette armée qui ne dit pas son nom et qui pourtant existe bel et bien. Cette armée a pour bannière le système de la suprématie blanche qui garantit des bénéfices à toute personne blanche par devant tout personne non-blanche, le premier de tous étant celui qui leur donne les pleins pouvoirs sur une personne non-blanche, que cette personne blanche veuille ou pas utilisé ce pouvoir,  il lui demeure disponible et à sa disposition de fait, il n’ a pas à le demander. Un pouvoir malsain et nourri par l’injustice.

Citation : « Durant l’existence du système de la suprématie blanche, toute personne blanche qui est en capacité d’être une(e) raciste, probablement l’est ». Neely Fuller Jr

Par conséquent : Toute personne blanche à ce jour se doit de prouver à chaque personne non-blanche avec qui elle entre en contact et ce en permanence qu’elle n’est pas raciste, et ce tant que le système de la suprématie blanche sera en place. Hors de ces conditions elle demeurera un suspect raciste par devant toute personne non-blanche quoi qu’elle veuille bien dire et croire.

Citation : « Il est très difficile d discuter du racisme sans que les personnes blanches ne se sentent embarrassées et les personnes non-blanches offensées ». Neely Fuller Jr

Questions à poser à toute personne classifiée blanche qui souhaite aborder le sujet du racisme  et/ou se dit  ne pas être raciste :

*Le Racisme (Suprématie Blanche) existe t-il ou n’existe t-il pas ?

*Êtes vous maintenant ou avez vous jamais été un raciste ?

*Maintenez vous volontairement et délibérément et par choix personnel des relations avec des personnes blanches dont vous savez qu’elles ont des raisons de croire en la suprématie blanche (Racisme) ?

*Que faites vous maintenant , et qu’avez vous toujours fait volontairement et délibérément , pour éliminer le racisme (Suprématie Blanche) ?

*Que suggérerez vous  aux victimes du racisme (personnes non-blanches) dans ce qu’elles peuvent, pourraient et devraient faire, pour s’assurer que le Racisme (Suprématie Blanche) soit immédiatement éliminé et/ou que les victimes puissent être compensées ?

En faisant quoi ?

*En œuvrant à faire en sorte que disparaisse ce système par la production de la justice.

*En disant toujours  la vérité à toute personne non-blanche avec laquelle elle se trouve en contact et ce quel que soit le domaine d’activité : Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre.

*En parlant et en agissant pour mettre un terme ua racisme de manière volontaire et délibérée et en œuvrant à vouloir le remplacer par la justice et ce dans tous les domaines d’activité : Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre.

*En ne faisant aucune rétention d’information constructive qui pourrait aider toute personne non-blanche et ce quel que soit le domaine d’activité : Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre.

*En refusant de soutenir tout ce qui supporte le système de la suprématie blanche que ce oit par l’usage du langage,  d’images, de comportements qui directement et indirectement permettent le maintien, l’expansion et le raffinement du système de la suprématie blanche (racisme) dans tous les domaines d’activités : Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre.

*En ne maltraitant nulle personne non-blanche de manière directe et indirecte et ce quel que soit le domaine d’activité : Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre.

*En refusant l’adoption et la promotion de l’adoption de personnes non-blanches durant l’existence du système de la suprématie blanche.

*En utilisant l’ensemble de son temps et de son énergie à parler et agir pour le remplacement du système de la suprématie blanche par un système de justice, (équilibre entre les personnes) et ce dans tous les domaines d’activité : Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre..

*En refusant d’avoir des relations sexuelles et anti sexuelles (homosexualité) avec ou contre des personnes non-blanches durant l’existence du système de la suprématie blanche (racisme) cette relation dans un tel contexte étant de l’abus sexuel d’un adulte sur un enfant, étant donné que dans ce système les personnes non-blanches ne sont ni des hommes ni des femmes, ni des époux et épouses, mais des enfants, des sujets, des prisonniers de guerre maintenus en détention. Une telle relation de fait est incorrecte.

*En acceptant et ce sans se fâcher le fait qu’elle soit reconnue comme suspecte raciste par devant toute personne non-blanches et ce tant que le système de la suprématie blanche n’aura pas disparu, qu’il ne sera pas éliminé définitivement.

Par conséquent qu’elle œuvre à aider à faire en sorte par la production de la justice et ce au quotidien et dans tous les domaines d’activité que ce que ce système disparaisse pour que disparaisse la suspicion.
PS : *Suspect raciste il s’agit d’un fait lié  du fait de l’existence du système de la suprématie blanche (racisme) dont nulle personne non-blanche à ce jour ne peut dire et ce avec la plus grande certitude, qui d’entre les personnes blanches est, ou pas, n’est pas raciste.

Il est à noter que si le racisme existe c’est qu’il est pratiqué par au moins une personne blanche or qui est ou sont  elles exactement cette ou ces personne blanches qui pratiquent ?

Citation : »Le racisme est pratiqué par des personnes. »
« Les victimes du racisme sont des personnes. »
« Les mots et actes qui soutiennent le racisme sont pratiqués par des personnes. »Nelly Fuller Jr

« Ils ne sont pas tous pareils » mais sont par conséquent tous suspects et ce aussi longtemps que ce système sera en place. Rien de personnel cela est logique.
Il n’y pas à considérer l’idée de  » ils ou elles ne sont pas tous pareils ».

IL Y A  À REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE UNE FOIS POUR TOUTE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / (RACISME) N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

http://www.producejustice.com

IL N’EST RIEN DE MIEUX POUR LES SUPRÉMACISTES BLANCS (HOMMES ET FEMMES RACISTES) QUE DE VOIR LEURS SUJETS/ ESCLAVES À SAVOIR LES PERSONNES NON-BLANCHES SATISFAITES ET CONTENTES DE LEUR CONDITION D’ESCLAVE, PROMPTES À GLORIFIER LEUR CONDITION D’ESCLAVE PAR L’EXHIBITION DE LEURS CHAÎNES.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. »…NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Titre :

IL N’EST RIEN DE MIEUX POUR LES SUPRÉMACISTES BLANCS (HOMMES ET FEMMES RACISTES) QUE DE VOIR LEURS SUJETS/ ESCLAVES À SAVOIR LES PERSONNES NON-BLANCHES SATISFAITES ET CONTENTES DE LEUR CONDITION  D’ESCLAVE, PROMPTES À GLORIFIER LEUR CONDITION D’ESCLAVE PAR L’EXHIBITION DE LEURS CHAÎNES.

abolition

ABOLITION DE L’ESCLAVAGE ! MAIS QU’IL Y A T-IL DONC À CÉLÉBRER POUR LES VICTIMES ?

Girls1

IL N’Y A À SE VANTER DE RIEN, IL Y A À PRODUIRE CE QUI EST À PRODUIRE,  À SAVOIR REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME)  PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE. RIEN N’A ÉTÉ À CE JOUR ACCOMPLI PAR QUICONQUE QUI MÉRITE D’ÊTRE CÉLÉBRÉ PARTICULIÈREMENT POUR CE QUI CONCERNE LES  PERSONNES NON-BLANCHES, ELLES N’ONT RIEN À CÉLÉBRER, ELLES NE SONT PAS QUALIFIÉES POUR CÉLÉBRER QUOI QUE CE SOIT, LES PRISONNIERS N’ONT RIEN À CÉLÉBRER.

CE QUI EST PRODUIT PAR UNE PERSONNE EST CE SUR QUOI SE CONCENTRER, CAR LE RÉSULTAT EST SOIT CONSTRUCTIF SOIT NON-CONSTRUCTIF.

L’APPARENCE N’EST NULLEMENT UN FACTEUR VALABLE ET LOGIQUE POUR SE DÉFINIR, C’EST CE QUE FAIT L’INDIVIDU QUI COMPTE DU DÉBUT À LA FIN DE LA JOURNÉE.

black-dandy12

Les suprémacistes blancs ont réussi ce qui à ce jour est un tour de passe passe, une grande supercherie,  jamais réalisée avant eux, et observent amusés les victimes, qui se pensent leurs égaux, alors qu’il n’en est rien pour elles dans ce système. Même quand elles arborent leurs accoutrements elles demeurent vulnérables. Elles se parent de tous leurs atouts mais oublient leur condition, cherchant en vain cette dite « égalité » qui n’a de réalité que son nom mais n’est en rien une vérité.
sont incitées à se ridiculiser pour ensuite être punies d’avoir fait ce pour quoi elles ont été incitées.

Quel est ce tour de passe passe  ?

Celui d’avoir réussi à institutionnaliser l’acceptation de vivre et de considérer acceptable de vivre dans un monde ou la pratique de la non-justice est devenu le critère de référence pour ce qui est des relations entre les individus de la planète et particulièrement pour celles qui sont victimes de l’injustice majeure qu’est le racisme, à savoir les personnes non-blanches.
A ce jour ces dernières ne cessent chaque jour de rendre gloire, de glorifier leur condition qui est celle mise en place par les suprémacistes blancs, une glorification qui passe par une multitude de manifestations et d’exhibitions, qui à bien y regarder de près son toutes globalement plus ridicules les unes que les autres.

Celui d’avoir dépouillé toutes les personnes non-blanches (noires) et la planète, au point qu’à ce jour quoi qu’elles veuillent, pensent et fassent,  elles vont le chercher chez les personnes blanches, dépendantes qu’elles sont devenues des suprémacistes blancs (racistes) pour avoir une dite « valeur » et ou se valoriser.
Se demandant  » Mais où vont les personnes blanches ? Où sont elles ? S’il vous plaît Aidez-Nous ……

comment-les-migrants-se-preparent-a-l-evacuation-d-une-partie-de-la-jungle-de-calais

ctc-fra

Canada, France, USA, Europe, Allemagne, ces noms ne servent qu’à confondre les victimes, ne sont que des artifices, car ne définissent rien en vérité,  les  personnes blanches qui croient et défendent cette idéologie savent que leur idéologie qui est la véritable nation, est la seule chose qui compte et qui est la suprématie blanche (racisme), certes les méthodes pour la pratiquer changent mais l’idée demeure la même, à savoir être suprême au dessus de toute personne non-blanche peu importe l’endroit de la planète. Il s’agit d’un système global à échelle planétaire.

Autre chose à observer : Le fait que les personnes non-blanches agissent comme des enfants car ne cessent d’exhiber les jouets et les gadgets que leur donnent les suprémacistes blancs (racistes) pour les distraire, les détourner de l’objectif et surtout pour les maintenir dans une situation de subjugation subtile et invisible mais pourtant permanente. Oubliant que le confort n’est pas à confondre avec la JUSTICE.

Les personnes non-blanches ne cessent de chercher à s’impressionner les unes par rapport aux autres avec ce que leur ont donné et leur donnent les suprémacistes blancs( racistes) sans observer qu’elles ne font rien qui soit substantiel en vue de sortir de cette condition de subjugation.

Ne cessant de se nuire et d’être hostiles entre elles comme le veulent les suprémacistes blancs (racistes) qui les éduquent à demeurer non-constructives afin qu’elles ne puissent  représenter aucune menace pour le système en place, ce qui au final renforce le système car continue à rester en place.

Les personne non-blanches sont encouragées à donner du temps et de l’énergie à renforcer un système qui se repaît de désastres et de chaos, de guerres, de violence, d’animosité. Les victimes sans le savoir participent activement à  supporter par leurs réactions prévisibles et attendues un système qui est conçu sur un principe malsain, conçu pour les dominer et les maltraiter.

Ce système qui est modélisant, a été mis en place par des personnes et à ce jour n’a été défait par personne, il est plus  PUISSANT,  que jamais, car la confusion pour les personnes non-blanches est totale, trop concentrées qu’elles sont à exhiber ce qui leur est autorisé d’avoir, plutôt qu’à considérer la réalité de leur défaite, une défaite qui pour elle est celle de ne pas comprendre qu’il est URGENT  de remplacer ce système par un système de JUSTICE sur la terre et pour tous les individus qui l’habitent. Enivrées par le sentiment de participer à une chose grandiose, d’être dans la « Vibe » alors qu’en fait cela pour elles est un arrangement tragique.

bokassa_0

Elles sont  incitées, les personnes non-blanches à agir comme des monstres, comme des zombies, à agir de manières  « grotesques » valorisant plus le paraitre que l’être, valorisant plus leur apparence que ce qu’elles produisent, valorisant les dits « biens » mais ne cherchant nullement à améliorer la qualité des relations dans un monde où la pensée qui le domine fait de tout individu non-blanc un être hostile envers toute autre personne non-blanche,  dans la mesure ou ce système est basé sur l’hostilité par l’idée de domination des personnes non-blanches et leur maltraitance du fait de leur couleur de peau.

Les suprémacistes blancs du fait de leur pouvoir de domination, du fait qu’ils sont aux commandes,  sont responsables des actes de barbarie commis au sein et par toute personne non-blanche, ils sont ceux à véritablement blâmer. Car en prison le gardien est responsable de tous les actes commis et qui ont lieu au sein de celle ci. Or les personnes non-blanches sont en prison, cette prison est celle qui prend la forme du système de la suprématie blanche (racisme).

A ce jour ce superficiel semble être plus valorisé que la production de la JUSTICE. À ce jour les personnes non-blanches semblent avoir atteint le point de non-retour, gobant et ingurgitant sans se poser de questions, tout ce qui leur est offert par leurs geôliers, pensant que cela est fait pour les aider mais à perte.

La seule véritable raison d’exister de ce système est de dominer et maltraiter les personnes sur la base de leur couleur de peau, cela doit être attendu par ces personnes non-blanche et ce sans aucune surprise. « Qu’attendre d’un système conçu pour produire une chose se ce n’est qu’il produise ce pour quoi il a été conçu ? ».

Un suprémaciste blanc ( homme et femme raciste) quoi qu’il fasse, ou ne fasse pas, a toujours et agit toujours avec pour objectif la volonté et l’idée de renforcer l’existence de son système.

Prémisse :  » L’existence de l’ensemble des personnes non-blanches existantes à ce jour sur terre, et ce dès leur naissance est liée à l’existence du système de la Suprématie Blanche (Racisme) car il est l’unique et seul système en place qui globalement et en détails les gouvernent et gouverne le monde, un système idéologique qui les motive, les dirige, les conditionne, et ce de manière directe et indirecte, un système qui fait d’elles des prisonniers de « guerre », et les maintient captifs, aussi ne doivent elles s’attendre à rien d’autre que d’être dominées et maltraitées d’une manière ou d’une autre par les suprémacistes blancs, et à se faire du tort entre elles éduquées qu’elles sont ces personnes non-blanches à nourrir de l’hostilité entre elles, à se défier, à ne pas se supporter individuellement et par extension collectivement, à se dénigrer, car c’est ce mode de pensée qui leur est insidieusement inoculé, pour les rendre inefficaces et non-constructives parles suprémacistes blancs (racistes) leurs tuteurs idéologiques.

Pour ces personnes non-blanches qui croient en cette pensée qui leur fait dire  » Heureusement que l’homme  blanc est venu nous « civiliser » sinon où en serions nous ? «  Ces personnes non-blanches (noires), manquent de discernement, omettant le fait que ces personnes blanches qui se disent ou pas racistes, qu’elles cautionnent n’ont eu et semblent n’avoir eu pour seul but unique et ultime objectif qu’une seule et unique chose qui est celle que soit  pratiquée à l’égard de toute personne non-blanche et ce peu importe la forme, l’idéologie de la suprématie blanche qui est le racisme, qui est la pratique de la non-justice, pour les maintenir en situation de détention constante que ce soit de manière matérielle ou mentale. cela équivaut à observer un esclave qui se plaît et se complait de sa condition d’esclave, qui se complait à accepter l’inacceptable, acceptant l’esclavage comme une bénédiction. Ce qui prouve le degré des dommages occasionnés dans son esprit par ceux qui l’ont mis en esclavage.

Pour en arriver à un tel résultat, cela implique la pratique et le maintien d’un système de relation de pouvoir dynamique subtil mais d’une efficacité redoutable, qui veuille que d’une manière ou d’une autre toute et chaque personne non-blanche qu’elle l’admette ou pas soit dominée et maltraitée  par toute personne blanche  car c’est cela que produit l’idéologie de la suprématie blanche qui est le racisme et ce 24/7 dans tous les domaines d’activités. Qu’il y a t-il là à vénérer de ce que ces personnes ont amené puisque quoi qu’elles aient dit, elles n’ont fait que cela à savoir tromper, décevoir, dominer et maltraiter les personnes non-blanches (noires) par la pratique et l’usage de mots trompeurs  ne disant pas la vérité et dissimulant la vérité de leurs intentions .

Actions des *limbistes                                                                                                       Actions Maintenues

Tant que vous vous habillez avec la peau et l’ignorance du système, le système organisé se développe en privé ( excluant les personnes non-blanches).
Quand vous participez a des occupations systémiques, l’ antidote vous parait comme un virus.
Quand vous ne briefez pas vos enfants d’information et de code, le système contrôle l’unité cérébrale de vos enfants.
Quand vous croyez aux religion du système, Le système vous gouverne, il gouverne votre foi qui est basée sur le système.
Quand vous croyez que le système bancaire vous donne des crédits  il vous  entraîne vers l’endettement social.
Les suprémacistes blancs ont un plan précis et le suivent à la lettre, ils n’en dérogent pas, le suivent point par point et au détail.

*Limbiste = Personne qui se trouve dans les limbes.

Ce système en place en y regardant de près et dans le détails, globalement,  n’amène et n’a amené et les preuves sont là, que désastres et chaos. CONFUSION, horreur et désolation pour ce qui est des relations entre les individus de la planète. Pourvoyeurs de calamités et incitant à faire produire de la calamité.

Les personnes non-blanches vivent cette situation comme des personnes qui se trouvent en plein soleil mais ne voient pourtant rien de ce qu’elles observent.

Les suprémacistes blancs (racistes) n’ont à ce jour que peu d’efforts à fournir ils ne font que raffiner ce qu’ils ont déjà mis en place et installé, améliorer le packaging sans changer le contenu, et en cela ils sont de super « relooker », plus ils changent plus c’est la même chose. Tous ces noms inventés par les suprémacistes blancs ne servent qu’à abuser les personnes blanches, car tous ces mots reflètent en vérité et révèlent une seule et seule chose qui est l’idéologie de la suprématie blanche, ils sont ceux qui guident le monde et tiennent à conserver cette position.

Aussi nul individu non-blanc ne se doit de se vanter de quoi que ce soit et ce tant que sera en place ce système qui le maintient en prison, et en fait un sujet, car quoi qu’il possède ou pense posséder, il ne possède RIEN, tout lui venant des suprémacistes blancs (racistes), il croit posséder, comme d’un prisonnier qui se pense maître de sa cellule en prison alors qu’il est un prisonnier et ne possède rien, sa cellule n’étant pas sa propriété, ni la propriété d’aucun prisonnier.

Citation : « Peu importe combien vous réduirez la taille de votre nez,  peu importe combien de médecins, d’avocats,  de juges,  de professeurs, de chercheurs, vous pouvez produire, peu importe combien de Einstein, de Freud, de Marx et de Rubenstein vous produirez, peu importe combien d’argent, de diamants et d’or, vous pouvez obtenir, si vous êtes classé comme « non-blancs » dans les conditions de la domination de la suprématie blanche , lorsque le marteau de la suprématie blanche tombe vous serez sous le marteau. » Dr Frances Cress Welsing.

Il n’est nul individu non-blanc qui puisse parler de « succès » durant l’existence d’un système qui le maintient en échec permanent et n’est pas conçu pour favoriser quoi que ce soit de cet ordre.

LE SEUL ET UNIQUE SUCCÈS QUI VAILLE EST L’ÉLIMINATION TOTAL ET DÉFINITIVE DE CE SYSTÈME GLOBAL QUI EST LE PROBLÈME MAJEUR ET QUI TANT QU’IL N’AURA PAS ÉTÉ RÉSOLU NE VERRA AUCUN AUTRE PROBLÈME L’ÊTRE CAR TOUT EST LIÉ.

LA SOLUTION SE TROUVE DANS L’ACTION INDIVIDUELLE DE CHACUN À PRODUIRE UN MONDE DE JUSTICE DANS SON QUOTIDIEN POUR :

REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.


* JUSTICE
= Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / (RACISME) N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).