LA « RELATION ». Partie 2.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » …NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 Titre :

LA « RELATION » Partie 2.

Citation : « La crainte, frustration, malice et confusion, qui est causée par le racisme retarde et empêche  toute activité constructive entre les personnes de l’univers connu. » Neely Fuller Jr.

IMPORTANT :  » De même que les suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes) sont unis individuellement et collectivement pour défendre idéologiquement et ce à chaque seconde  en toute circonstance  de manière pratique le maintien de leur système de domination  qui est le racisme (le système suprématie blanche) et qui favorise la non-justice envers toute personne non-blanche.
De même les victimes du racisme que sont l’ensemble des personnes non-blanches de l’univers connu se doivent idéologiquement  de s’unir que ce soit  individuellement et/ou  collectivement et ce à chaque seconde de leur existence, en toute circonstance pour produire de manière pratique un système de JUSTICE dans leurs relations afin de faire en sorte que disparaisse le système de la suprématie blanche (Racisme) ».  En étant dans une logique permanente  pour Régler des problèmes sans en créer d’autres. En faisant cela dans le moment, à la minute même où elles le font, elles œuvrent précisément déjà contre le racisme.
L’auteur du Blog.

Au delà des sentiments les individus logiquement s’unissent pour défendre une cause, un projet, porter et faire vivre des valeurs, pour allier leurs forces afin de compenser leurs faiblesses, c’est à cela que sert l’union, et ce quelle que soit la raison de cette union, et ce en vue  de produire un résultat. Les sentiments/émotions ayant une fonction qui est celle d’amener l’individu à se poser des questions, mais n’étant nullement une solution  fiable pour résoudre des problèmes, car soumises  à des fluctuations (humeur de l’individu sur le moment), l’émotion est un indicateur, elle alerte, elle manifeste/indique l’existence d’un problème réel ou imaginé,  mais n’est en rien une solution logique pour régler des problèmes. Un ressenti est subjectif et peut être sujet à erreur de jugement car est fonction de l’état de l’individu (nerveux, angoissé, calme, en colère, etc….). Les émotions ayant tendance à brouiller la compréhension, à fausser le jugement,  sont à observer plus qu’à considérer comme un moyen fiable pour analyser /comprendre une situation, ou pour résoudre un problème.

Il est question d’économie (usage de temps et d’énergie), et ce au-delà des sentiments qui peuvent être nourris, il est question de résultat, de résolution de problèmes, et non de « Feel Good » .
Il est question de produire un monde de JUSTICE.

Ce n’est pas la personne qui importe mais les principes .

Les principes qui régissent un individu ou un groupe d’individus, se doivent d’être plus importants que l’individu lui même, les principes servant de garant à ce qui est ou se doit d’être soit.
Tout tient et reposes sur des principes, qui sont soit constructifs et aident à améliorer une situation , ou non-constructifs et détériorent une situation. Pour avoir la possibilité de voir cela suit des principes, pour pouvoir parler cela suit des principes, Pour qu’un bras, un muscle puisse fonctionner il y a des principes qui le permettent.

Pratiquer la JUSTICE en toute logique se doit donc de suivre des principes qui garantissent, et garantiront  la production de la JUSTICE et à ce jour ce principe est celui doit précéder, guider, gouverner, les pensées, les paroles et les actions des individus dans un monde dominé par la non-justice  afin de faire en sorte que disparaisse  cette non-justice sous la forme idéologique connu du système de la suprématie blanche (racisme). A ce jour ce principe est ce qui est à produire.

Pratiquer la JUSTICE doit faire l’objet d’une grande réflexion.

Citation : « Les personnes non-blanches semblent manquer d’observer et de comprendre le postulat de départ que suivent et qui guide les personnes blanches, (ce postulat étant basé sur celui du système de la suprématie blanche (racisme), pour entrer au contact de toute personne non-blanche de par le monde. De ce fait elles semblent négliger l’essentiel, qui est de s’intéresser aux véritable intentions de ces personnes, que cela soit intentionnel ou pas, dans la mesure où certaines personnes blanches ne savent comment faire avec leur système, et même quand elles veulent s’en dissocier elles savent qu’elles sont membres, et font partie de la plus grande force organisée de la planète.
Aujourd’hui le constat est sans appel, c’est purement et simplement un
désastre« . L’auteur du Blog.

Il semble manquer aux personnes non blanches et celles appelées noires en particulier, une codification, tout doit être codifié, cela signifie avoir un ensemble de moyens, méthodes logiques de en pensée parole et action en vue de produire de la JUSTICE et œuvrer à affaiblir voire éliminer ce système en place dans le but de le remplacer.
Elles se doivent de savoir et de comprendre pourquoi elles font ce qu’elles font, et ce afin d’accomplir ce qu’elles ont à accomplir.
Produire de la JUSTICE  mérite de la DISCIPLINE, cela ne se faisant pas sans réflexion et et nécessite de la pratique, produire de la JUSTICE est avant tout une Pratique.

Savoir et comprendre pourquoi elles font et disent ce qu’elles font et disent et avec pour objectif  ultime quelle que soit la situation de produire un résultat constructif. Apprendre à ne rien laisser de ce qui dépend d’elles d’être laissé au hasard. Et considérer l’idée de régler des problèmes sans en créer d’autres et ce de la manière la plus constructive.

C’est ce qui est nécessaire et qui fait défaut à un grand nombre de personnes non-blanches notamment celles appelées noires, cependant c’est cela qui permet d’avoir ce qui est appelé une société disciplinée. Quand vous avez n’importe quel type de commande/ordre, dans tout type de société, même, dans une société tribale, vous devez avoir un code, avoir une procédure. Une société où les choses sont faites de la même manière pour chaque personne et pour tout le monde, tout le temps, et la chose qui est faite l’est de la meilleure façon pour un résultat efficace et constructif.
Aussi tout d’abord, trouver la meilleure façon de gérer chaque situation, car il y a toujours une meilleure façon de gérer toutes les situations. Il n’y a pas de « C’est juste que nous ne savons pas où aller avec ça» qui tienne, sauf dans une société où vous ne savez pas où aller, où il n’est défini aucun cap, aucune direction, et cela est souvent dans ce cas préjudiciable. Mais une fois que vous avez trouvé la solution, vous utilisez celle qui fonctionne le mieux selon chaque situation et pour tous.

La codification est une façon, une procédure, un ordre, une méthode qui suit des principes qui se doivent eux même de suivre une LOGIQUE pour gérer une situation de la meilleure façon possible qui soit car il y a toujours une meilleure façon pour gérer une situation. Et c’est cela qui manque aux personnes non-blanches/noires dans tous les domaines d’activité.

Logique combinatoire. Si une des deux personne n’est pas informée cela crée un déséquilibre. L’équilibre de la relation dépend du fait que les deux personnes soient informées, afin qu’elles soient synchronisées. Qu’elles soient dédiées à la même cause, afin que cette relation soit équilibrée et harmonieuse.

Favoriser la Vérité, favoriser la JUSTICE.
Se protéger autant que possible de l’impact, de l’influence du système de la suprématie blanche, engager un processus de déconditionnement/dépollution,  car ce système les conditionne pour les rendre inefficaces, improductives, infantiles, ignorantes, est conçu pour les maintenir dans l’illusion et le mensonge permanent, à ne voir le monde que de manière émotionnelle et non logique et pragmatique, à les rendre hostiles les unes envers les autres, en, simple les rend TOXIQUES et « stupides ». Elles sont amenées à se détruire sans le savoir, en nourrissant un mépris d’elles mêmes et de toute personne leur ressemblant,  et ce sans comprendre que cela est malsain et leur est enseigné 24h/ et que cela est un process à désactiver. Cela est l’impact dévastateur silencieux du racisme.

Les suprémacistes blancs enseignent aux personnes non-blanches de mépriser toute autre personne classifiée non-blanche (noire, rouge, jaune, brune, beige) à commencer par elle même, il leur est enseigné de ne pas être en mode résolution de problèmes, mais en mode créateurs de problèmes, de rester stupides et non-Constructives.
Les suprémacistes blancs enseignent aux personnes non-blanches à les glorifier, magnifier, les suivre et les écouter à être dépendantes d’elles en Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 dans tout ce qu’elles font et proposent, et souvent sans avoir à se poser de questions, à vouloir leur ressembler, oubliant que ce système n’est pas conçu pour permettre aux personnes non-blanches d’être égales aux personnes blanches, ni d’en faire des personnes universelles fonctionnant de manière constructive, mais plutôt  de demeurer inférieures, d’être des sujets, des esclaves des prisonniers d’une guerre idéologique, car c’est pour cela qu’existe et a été conçu le système de la suprématie blanche.

Tant qu’existera ce système les  personne non-blanche (noire) pour s’en sortir ne peuvent le faire sans l’approbation de près ou de loin des suprémacistes blancs. Ils sont ceux qui tiennent les commandes dans tous les domaines d’activité de manière directe et indirecte, le monde étant gouvernée par leur idéologie. Maintiennent sous leur domination les personnes non-blanches, les prive de toute autorité y compris sur leur mode de pensée.

A ce jour l’idée de la relation et les principes qui en font une relation pour les personnes non-blanches/noires,  est celle qui a été définie pour elles par les suprémacistes blancs, et ces relations sont affectées et gouvernées par les principes actifs de ce système idéologique qui est en soi sont toxiques, car basées sur une relation de force et de domination, de pratique de Non-Justice, de tromperie, de mensonge, d’hypocrisie, de terreur. Des relation, vulgaires, ordurières et terroristes. Rien n’étant comme il se devrait d’être dans un tel système.

La qualité de relation basée sur la Vérité , et la JUSTICE, c’est cela qui doit être recherchée,  qui doit faire l’objet de changement, et ce dans tous les domaines d’activité, afin de  permettre de renverser le système de la suprématie blanche de manière globale. Il est question de Baser les relations sur la production de la JUSTICE. Favoriser la Vérité  pour désactiver le programme suprémaciste blanc qui agit comme un virus, faisant des personnes non-blanches des zombies, des personnes en souffrance, courant après des illusions, des chimères qui leur ont été crées de toutes pièces pour les maintenir en état de subjugation/domination, pour en faire des victimes et des servants. Dans un système de non justice rien ne peut être juste.

« Qu’attendre d’un système conçu pour produire une chose si ce n’est qu’il produise ce pour quoi il est conçu ? »

Toute relation  à ce jour entre personne blanches et personnes non-blanches et personnes non-blanches entre elles, doit prendre en compte le contexte global au sein duquel elle s’inscrit afin de se prémunir de se laisser tromper, de se laisser corrompre, illusionner, altérer, polluer, et surtout afin de ne pas perdre de vue l’objectif ultime à atteindre.
Comprendre pour les personnes non-blanches que ce contexte idéologique n’est nullement conçu pour qu’elles puissent évoluer de manière harmonieuse, et que dès lors qu’elles décident de s’inscrire dans une relation d’avoir la volonté d’établir de l’harmonie et d »œuvrer  à faire émerger la JUSTICE. Car ne la circonstance seule cette cause compte, car tant que sera en place ce système de non-justice rien en sera pour elles comme il se devrait d’être, rien de ce qu’elles envisageront ne sera comme il se devra d’être. Ce système n’est pas conçu pour qu’elles puissent fonctionner harmonieusement, dans la mesure ou ce ce système ne prône pas et ne favorise pas cette harmonie. Ce système est conçu pour maintenir en place ce pour quoi il a été conçu à savoir maltraiter et dominer les personnes sur la base de la couleur de leur peau.

La solution se trouvant dans l’action individuelle de chaque individu à produire de la Justice dans son quotidien.

Les personnes non-blanches (noires) avant même de penser à s’inscrire volontairement dans une relation avec qui que ce soit se doivent d’avoir un objectif, et il faut que cela le soit pour une Grande Cause, celle ci devant être leur idéal.

LA GRANDE CAUSE.

Citation : La raison pour laquelle les victimes du racisme sont victimes du racisme  est qu’elles n’ont pas fait de l’élimination du racisme une PRIORITÉ. Même en parler fait l’objet d’un rejet, un sujet à éviter, qu’elles balaient. Alors qu’elles se devraient de considérer tout ce qu’elles font avec cette PRIORITÉ.
Elles trouvent toutes sortes de prétextes pour ne pas le faire,  alors que c’est cela qui est nécessaire, et qui devrait les préoccuper, préférant l’ignorer, tout en étant surprises de se trouver encore depuis des générations dans la condition dans laquelle elles se trouvent, préférant avoir des soirées, mais dans une telle situation n’est il pas nécessaire de penser à changer cette condition et avoir cela comme PRIORITÉ, en remplaçant ce qui est par quelque chose de meilleur. Et cette chose meilleure est de remplacer ce système par un système de JUSTICE . C’est à cela qu’elles se devraient de penser 24/7 de consacrer leur temps et leur énergie. Pour tout le monde, et ne s’adonner à rien qu’autre qu’à cela et ce sans s’empêcher d’y prendre plaisir à le faire. Prendre plaisir à faire des choses constructives et avec du sens tout en y prenant du plaisir sérieusement. Les personnes noires ont été  éduquées par le suprémacistes blancs à croire qu’elles ne peuvent pas faire de choses sérieuses en prenant plaisir, et que avoir du plaisir est synonyme de stupidité, de non-constructif. Neely Fuller Jr.

LA GRANDE CAUSE EST CE QUI DOIT UNIR LES PERSONNES NON-BLANCHES (NOIRES).

Pour ce qui concerne les personnes non-blanches (noires) LA CAUSE dans laquelle elles doivent s’inscrire est AVANT TOUT et  ce quel que soit l’ordre de la relation, celle de vouloir remplacer le système de la suprématie blanche par un système de JUSTICE car le système de suprématie blanche (racisme) est leur plus grande entrave, ce système pour elles est une déclaration de guerre,  il est la cause de tous leurs problèmes et ce quel que soit le domaine relationnel et d’activité au sein desquels elles sont impliquées au quotidien dans le monde d’avec les personnes blanches elles mêmes partie prenante du système de la suprématie blanche de manière directe et indirecte. A ce jour ces relations sont faussées et tronquées. Car ce système privilégie toute personne blanche par devant toute personne non-blanche et ce au delà des apparences.

NB : Il est nécessaire d’avoir un objectif, il faut une CAUSE qui soit grande qui aille au delà de la personne, que les personnes s’y consacrent totalement.

Car c’est cela qui anime et qu’ont compris  les suprémaciste blanc ils défendent une  cause, leur cause.
Quelle est cette cause ?
Cette cause est le maintient du système de la suprématie blanche (Racisme) et ils y mettent toute leur âme tout leur temps et toute leur énergie, cela compte plus que tout pour eux, de manière individuelle et collective, . Où que se trouve un suprémaciste blanc qu’il soit seul ou en groupe il ne perd de vue qu’il se doit de défendre cette cause coûte coûte et cela échappe à un grand nombre de victimes qui par ignorance se laissent tromper, c’est pour cela que leur système est global. Le suprémaciste blanc est un grand trompeur, il sourit, est affable mais il sait que son système est ce qui compte plus que tout. Il prend cela très au sérieux et ne transige pas cela est pour lui une constante 24/7 même dans son sommeil il ne vit ne dort et ne pense que pour cela. Le racisme qui est la suprématie blanche est leur raison d’être, leur raison de vivre.

Citation « Tout ce que les suprémacistes blancs font, fabriquent, répandent et qu’ils autorisent ou pas aux personnes non blanches à faire et à avoir, à ne pas faire et ne pas avoir, a un motif suprémaciste blanc, sert à RENFORCER leur système et ce quel que soit le domaine d’activité concerné (économie, éducation, divertissement, politique, travail, loi, religion, sexe et guerre). Ils diront tout et n’importe quoi qui serve ce but. Ils ne font que ce qui fonctionne en ce sens, qui leur donne du pouvoir, qui les renforce dans leur logique. Ils ont une idée précise de ce et pourquoi ils font ce qu’ils font. Ils planifient tout afin d’être sûr que cela servira leur cause. Et laissent les victimes agir tant que cela n’affecte pas leur système, est inefficace, les laisse parler s’agiter et alors !.
Tout ce que font les suprémacistes blancs a toujours un motif suprémaciste blanc, ils n’ont pas d’autres philosophie d’existence ni d’autres système de valeurs autre que celui de dominer et de maltraiter les personnes non-blanches du fait de leur couleur de peau. Tout ce qui est produit et répandu parmi les personnes non-blanches par les suprémacistes bl
ancs doit servir à renforcer le système de la suprématie blanche ». Neely Fuller Jr.

Quoi que fasse un suprémaciste blanc (raciste) il le fait dans le but de préserver le maintien de son système et ce à son unique et absolu avantage. C’est pour cela qu’il a mis en place ce système et pour rien d’autre, et ce en générant  de la confusion.

Les suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes) celles et ceux qui sont raffinés flatteront les personnes non-blanches en s’arrangeant pour qu’elles n’aient aucun pouvoir, tout en leur faisant croire qu’elles en ont. Riront, danseront, blagueront, auront des relations sexuelles avec les personnes non-blanches leurs victimes, se marieront avec elles, Leur donneront des titres ronflant, des dites « responsabilités » des bureaux,  des présents, mais savent qu’à la fin ils sont ceux qui contrôlent car sont ceux qui décident au stade ultime. Leur diront combien grandes elles sont, combien intelligentes elles sont, leur donneront de l’argent et les aideront à avoir de grandioses monuments, et se feront des clins d’œil entre eux en voyant comment ils sèment la confusion dans l’esprit des personnes non-blanches, contentes d’elles sans voir qu’elles manipulées pour être mieux dominées. Leur feront croire qu’elles ont du pouvoir. Les confondent en félicitations, en flatteries, pour encore mieux les dominer. C’est ainsi qu’ils font pour conserver leur pouvoir.

Museum of African American History à Washington DC, pour produire quoi ?
Pour régler quel problème ?
Afin d’accomplir quoi ?

Par conséquent pour ce qui concerne les personne non-blanches (noires, jaune, rouge, beige, brunes) qui vivent actuellement, et sont en vie,  compte tenu de leur condition du fait de l’existence de ce système qui les opprime et les maintient en situation de subjugation, de cet arrangement tragique, et se considèrent victimes du racisme, elles se doivent de s’unir idéologiquement en tant qu’individus pour  cette GRANDE CAUSE qui est de faire en sorte de sortir de cette SITUATION de subjugation afin de remplacer le système de suprématie blanche racisme par un système de JUSTICE. Cette cause à elle seule est en soi UNIQUE et rendra unique leurs relations et ce minute par minute,  dans la mesure où ce problème se doit d’être réglé une fois pour toute, à commencer car au sein demeures relations qui sont hautement affectées par cette idéologie,  il ne peut être plus grande cause pour ces personnes que de  s’unir idéologiquement dans cette voie de la JUSTICE, car tant que ce système de suprématie blanche (racisme) sera en place elles ne pourront vivre de manière harmonieuse, ne pourront vivre ne équilibre les unes avec les autres et encore moins avec les personnes blanches, ce système étant conçu pour les rendre hostiles les unes en vers les autres, à déséquilibrer leurs relations, aussi s’unir pour produire de la JUSTICE est un idéal à produire dans leurs relations, cela est primordial.
Qu’elles soient seules ou en groupes personnes non-blanches se doivent d’avoir à l’esprit que cette cause est ce pour quoi elles existent, du fait de l’existence de ce qui les opprime. Cette cause en la circonstance devant devenir leur raison d’exister.
Que cette cause soit celle qui les anime minute par minute, seconde par seconde à chaque instant.

Ne pas considérer cette donnée essentielle dans leurs relations ne sera pour elle qu’une perte de temps et d’énergie.

Les personnes non-blanches se doivent de devenir les personnes les plus éprises de JUSTICE,  les plus éprises de vérité, avoir comme idéal de devenir les personnes les plus curieuses et les plus sérieuses, qui n’aient jamais existé à ce jour, avancer dans le monde silencieusement, en réglant des problèmes sans en créer d’autres, fonctionnant de la manière la plus constructive possible qu’elles soient en groupe ou seules.
Et faire cela sans se vanter ni chercher à recevoir de compliments, ni chercher de reconnaissance et de félicitations. Faire ce qu’il y a à faire. Sans se critiquer ni se dénoncer, mais chercher en permanences à aider à améliorer et à solutionner ce qui mérite de l’être et ce demander manière totalement constructive.

ELLES SONT UNIES POUR LA GRANDE CAUSE.

 Toute personne non-blanche est égale à une autre personne non-blanche du fait de sa couleur de peau, aucune d’elles  n’est au dessus de l’autre, car sont des prisonniers de guerre durant l’existence du système de la suprématie blanche, elles n’ont aucun pouvoir. Leur pouvoir dans ce système est nul, en prison elles sont des détenus en situation de détention, sont en situation de subjugation. Cela est la logique de ce système. Et cela est soit vrai soit faux.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Être dans une relation pour quoi  faire ?

NB : Il est à noter que les personnes classifiées blanches, et ce même quand elles n’en font pas cas, et ne le disent pas, savent pourquoi elles se mettent ensemble, elles ont un idéal qui est grand, cet idéal est de continuer à maintenir en place leur système qui est le racisme (suprématie blanche) elles n’ont pas d’autre idéal, d’autre CAUSE à défendre même quand elles sont en désaccord, ce désaccord est sur la forme mais pas sur le fond idéologique qui lui n’est pas remis en question réellement, et ce malgré ce qui est observé.
En réalité les personnes blanches ont des désaccords sur la manière de gérer leur système mais pas sur le fait qu’il faille ou pas qu’il disparaisse cela n’est pas dans leur agenda. Elles en tirent des bénéfices et ne tiennent pas à les perdre bien au contraire, elles se battent pour savoir qui aura plus du gâteau que l’autre.

1.jpg

Ce fut le cas durant la  dite guerre sécession en fait une bataille, car la véritable guerre est celle de la race (racisme/suprématie blanche), ou la question était de savoir qui serait en charge des personnes noires. Même les dits abolitionnistes ne remettaient pas en cause la condition des personnes noires il était surtout question de savoir comment et qui allait les gérer, les prendre en charge, il n’a jamais été question de faire disparaitre en simple la suprématie blanche et ce jusqu’à aujourd’hui. Le fait qu’il y ait eu des soldats noirs n’y changeant rien.

« Les générations de personnes non-blanches se nourrissent de trauma et de mal être  issu de la domination et de la maltraitance subie dans ce système et les personnes blanches font passer de génération en génération le maintien  de la domination et de la maltraitance des personnes non-blanches, particulièrement celles appelées noires, en maintenant ce système ».

Les personnes blanches ont un objectif, un idéal grandiose mais malsain qui est le maintien du système de la suprématie blanche, les personnes non-blanches n’en n’ont pas excepté le plaisir et la distraction, voire le déni, elles n’ont pas de plus grand idéal, or elles se devraient d’avoir un idéal plutôt que d’accepter l’inacceptable, plutôt que de composer tragiquement avec une chose qui ne leur est nullement favorable et n’a pas été conçue pour leur être favorable.

PRINCIPES ET MESURES POUR AIDER À PRODUIRE DE LA JUSTICE :

Régler des problèmes sans en créer d’autres.

Minimiser les conflits.

Éviter de nourrir, envie, hostilité, violence, jalousie, colère, cupidité, haine de l’autre, rancune.

Éviter de créer un problème à un personne de manière directe et indirecte.

Ne se mettre en contact que pour avoir des activités constructives, une fois l’activité terminée se séparer.

Assumer ses actes et en faire en sorte de ne léser personne que ce soit de manière directe et/ou indirecte.

Cesser et éviter  de s’associer à toute entreprise quelle qu’elle soit et ce quel que soit la personne et quel que soit le domaine d’activité (Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre) qui ne soit pas constructive et ne produise pas de JUSTICE au final.

IL EST URGENT DE REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

 

http://www.produiredelajustice.com

 

LA « RELATION ». Partie 1.

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » …NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 Titre :

LA « RELATION » Partie 1.

Citation : « La crainte, frustration, malice et confusion, qui est causée par le racisme retarde et empêche  toute activité constructive entre les personnes de l’univers connu. » Neely Fuller Jr.

IMPORTANT :  » De même que les suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes) sont unis individuellement et collectivement pour défendre idéologiquement et ce à chaque seconde  en toute circonstance  de manière pratique le maintien de leur système de domination  qui est le racisme (le système suprématie blanche) et qui favorise la non-justice envers toute personne non-blanche.
De même les victimes du racisme que sont l’ensemble des personnes non-blanches de l’univers connu se doivent idéologiquement  de s’unir que ce soit  individuellement et/ou  collectivement et ce à chaque seconde de leur existence, en toute circonstance pour produire de manière pratique un système de JUSTICE dans leurs relations afin de faire en sorte que disparaisse le système de la suprématie blanche (Racisme) ».  En étant dans une logique permanente  pour Régler des problèmes sans en créer d’autres. En faisant cela dans le moment, à la minute même où elles le font, elles œuvrent précisément déjà contre le racisme.
L’auteur du Blog.

Au delà des sentiments les individus logiquement s’unissent pour défendre une cause, un projet, porter et faire vivre des valeurs, pour allier leurs forces afin de compenser leurs faiblesses, c’est à cela que sert l’union, et ce quelle que soit la raison de cette union, et ce en vue  de produire un résultat. Les sentiments/émotions ayant une fonction qui est celle d’amener l’individu à se poser des questions, mais n’étant nullement une solution  fiable pour résoudre des problèmes, car soumises  à des fluctuations (humeur de l’individu sur le moment), l’émotion est un indicateur, elle alerte, elle manifeste/indique l’existence d’un problème réel ou imaginé,  mais n’est en rien une solution logique pour régler des problèmes. Un ressenti est subjectif et peut être sujet à erreur de jugement car est fonction de l’état de l’individu (nerveux, angoissé, calme, en colère, etc….). Les émotions ayant tendance à brouiller la compréhension, à fausser le jugement,  sont à observer plus qu’à considérer comme un moyen fiable pour analyser /comprendre une situation, ou pour résoudre un problème.

La logique est l’outil le plus fiable pour régler des problèmes car suit le processus des questions et réponses , suit le principe  des causes et des effets.

Une relation est comme une entreprise (entreprendre, est s’engager dans une situation pour un résultat) elle tient compte de la notion de profit et de perte, et s’appuie sur la logique. Toute entreprise qui ne s’appuie pas sur la logique, mais que sur les émotions,  est vouée à l’échec cela est mathématique.
Aussi s’unir sans considérer cela est  une garantie pour  un désastre annoncé, car tôt ou tard cela risque d’être au détriment de la ou des personnes inscrites dans cette relation, du fait que ces notions n’aient pas été considérées au départ, qui plus est dans un monde qui favorise la non-justice, le déséquilibre, le chaos entre les individus. Ce qui compte tenu de la situation idéologique actuelle n’est nullement produire de la JUSTICE
Toute relation se devrait d’être basée sur l’idée que directement ou indirectement personne ne soit lésé, sur l’idée de l’équilibre des forces pour compenser les faiblesses. Sur l’idée de compensation, d’harmonie. Toute relation doit avant tout être basée sur la VÉRITÉ et LA JUSTICE.
LA JUSTICE EST L’ÉLÉMENT ESSENTIEL QUI DOIT SOUTENIR UNE RELATION soutenue par la volonté de toujours chercher à révéler la vérité, à régler des problèmes sans en créer d’autres.

SAVOIR AVEC PRÉCISION POURQUOI UN INDIVIDU FAIT CE QU’IL FAIT, SAVOIR POURQUOI IL S’ENGAGE DANS CE DANS QUOI IL S’ENGAGE. Connaître la situation de départ et définir un point d’arrivée qui tienne compte du contexte et des circonstances du moment et à venir éventuellement.

Il est question d’économie (usage de temps et d’énergie), et ce au-delà des sentiments qui peuvent être nourris, il est question de résultat, de résolution de problèmes, et non de « Feel Good » uniquement .
Il est question de produire un monde de JUSTICE.

Ce n’est pas la personne qui importe mais les principes.

Les principes qui régissent un individu ou un groupe d’individus, se doivent d’être plus importants que l’individu lui même, les principes servant de garant à ce qui est, ou se doit d’être, soit.
Tout tient et reposes sur des principes, qui sont soit constructifs et aident à améliorer une situation , ou non-constructifs et détériorent une situation. Pour avoir la possibilité de voir, cela suit des principes, pour pouvoir parler, cela suit des principes, Pour qu’un bras, un muscle puisse fonctionner,  il y a des principes permettent que ce bras, ces muscles fonctionnent.

Pratiquer la JUSTICE et révéler la VÉRITÉ, aussi en toute logique cette pratique se doit donc de suivre des principes qui garantissent, et garantiront  la production de la JUSTICE et la révélation de la VÉRITÉ et à ce jour ce principe DE JUSTICE, qui s’appuie sur la vérité, est celui qui doit précéder, guider, gouverner, les pensées, motiver, mener, toutes les pensées, paroles et les actions des individus dans un monde dominé idéologiquement par la non-justice  afin de faire en sorte que disparaisse  cette non-justice sous la forme idéologique connu du système de la suprématie blanche (racisme). A ce jour ce principe Universel de JUSTICE est ce qui est à produire.

Vous ne pouvez produire de JUSTICE et faire abstraction de la VÉRITÉ (ce qui est) envers soi et autrui. Prétendre une chose qui n’est pas vraie n’est pas pratiquer la JUSTICE, que ce soit pour soi ou autrui. Et les personnes non-blanche à ce jour se doivent d’être éprises de JUSTICE, se doivent d’être éprises de VÉRITÉ.

Il est question de mettre HORS JEU définitivement  le problème du racisme sous la forme du système de la suprématie blanche, cela doit être le but ULTIME. Éliminer une fois pour toute ce problème de race. Cela doit être une PRIORITÉ qui doit commencer maintenant.
Comment ?
En réglant des problèmes sans en créer d’autres.
En minimisant les conflits.
En produisant la JUSTICE.

Pratiquer la JUSTICE doit faire l’objet d’une grande réflexion, d’une pratique constante jusqu’à l’élimination totale et définitive de ce problème qui à ce jour est un cancer pour la planète et pour les hommes dans leurs relations qu’est le racisme (suprématie blanche).

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes.

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition : Une Relation est un « Fait », car elle existe de fait, dès lors qu’une chose ou plusieurs choses, entités, personnes, organismes,  sont en contact les uns avec les autres, de manière directe et indirecte.
Tout est RELATION et toute relation s’inscrit dans un cadre qui est défini ou pré-défini, et s’appuie sur des principes.

Que nous le voulons ou non, notre présence de fait implique une, voire de multiples relations avec soi, autrui, l’environnement, et ce en considérant que cela implique pour l’individu qu’il sache comment et pourquoi faire usage de son temps et de son énergie.

Ce qui fait la différence en réalité, c’est avant tout la nature de la relation, à savoir de quel ordre est la  dite relation, de quoi est composé son principe actif FONDAMENTAL, ce qu’elle est censée produire.
Ce pour quoi elle existe. Quels principes la gouvernent. Sa raison de vivre.
Ce que cela implique de faire et ne pas faire, de dire et ne pas dire pour que cette relation puisse fonctionner de manière juste et équilibrée en fonction des principes qui la régissent d’une part et de ceux qui seront définis d’autre part pour qu’elle puisse exister.
Tout en sachant qu’il est tout autant nécessaire de tenir compte du contexte au sein duquel s’inscrit cette relation.

Un comportement pour un individu en temps de guerre n’est pas de même nature, ni du même ordre qu’en temps de paix. Les priorités ne sont pas les mêmes, les personnes non-blanches se doivent de prendre en compte la situation, le contexte dans lequel elles évoluent.

En temps de guerre le comportement tient compte de la guerre, et tout ce qui est fait est liée à la guerre et ce pour y mettre fin. Rien d’autre ne doit prendre le dessus, ou tout ce qui ne sert pas à la fin de la guerre devient facultatif. Tous les énergies mises en œuvre doivent tendre vers ce but.
Et c’est cela que ne semblent pas comprendre l’ensemble des personnes non-blanches qui pour la plupart, n’observent pas qu’elles sont en guerre sur un champ de bataille, comprendre que le système de la suprématie blanche est une déclaration de guerre pour elles, par conséquent la nature de leurs relations doit prendre en compte cette donnée contextuelle qui est d’une importance capitale, voire vitale. Elles se doivent de considérer la FIN de la guerre comme la  priorité et leurs actions doit tendre vers cela uniquement sans rien négliger.  Et tant que le problème ne sera pas réglé tout ce qu’elles engageront devra servir à éliminer le système de la suprématie blanche et de ses effets dans leurs relations, par un système de JUSTICE et cela est la priorité.

LES CHOSES PRIORITAIRES EN PRIORITÉ.  FIRST THING FIRST!

Citation : La raison pour laquelle les victimes du racisme sont victimes du racisme  est qu’elles n’ont pas fait de l’élimination du racisme une PRIORITÉ. Même en parler fait l’objet d’un rejet, un sujet à éviter, qu’elles balaient. Alors qu’elles se devraient de considérer tout ce qu’elles font avec cette PRIORITÉ qui est de vouloir éliminer le racisme quoi qu’elles fassent 24/7.
Elles trouvent toutes sortes de prétextes pour ne pas le faire,  alors que c’est cela qui est nécessaire, et qui devrait les préoccuper, préférant l’ignorer, tout en étant surprises de se trouver encore depuis des générations dans la condition dans laquelle elles se trouvent, préférant avoir des soirées, mais dans une telle situation n’est-il pas nécessaire de penser à changer cette condition et avoir cela comme PRIORITÉ, en remplaçant ce qui est par quelque chose de meilleur. Et cette chose meilleure est de remplacer ce système par un système de JUSTICE . C’est à cela qu’elles se devraient de penser 24/7 de consacrer leur temps et leur énergie. Pour tout le monde, et ne s’adonner à rien qu’autre qu’à cela et ce sans s’empêcher d’y prendre plaisir à le faire. Prendre plaisir à faire des choses constructives et avec du sens tout en y prenant du plaisir sérieusement. Les personnes noires ont été éduquées par le suprémacistes blancs à croire qu’elles ne peuvent pas faire de choses sérieuses en prenant plaisir, et que avoir du plaisir est synonyme de stupidité, de non-constructif. Neely Fuller Jr.

Ce contexte est important à considérer sérieusement pour toute personne non-blanche qui comprend et/ou cherche à comprendre ce qu’est et comment fonctionne le système de la suprématie blanche, et ce afin de savoir comment envisager une relation dans un contexte dominé par cette idéologie.

Car tant que ce système sera en place rien de ce qu’elles posséderont et/ou croiront posséder n’aura de valeur, rien ne sera comme il se devrait d’être, car ce système est corrompu et corrompt tout ce qui est conçu durant son existence, en plus du fait que ce système maintient les victimes en situation de détention. Un prisonnier est un prisonnier et de ce fait ne possède de rien et n’a d’autre statut que celui de prisonnier.

Par conséquent une relation entre des individus notamment pour les personnes non-blanches compte tenu de leur condition, de sujets, victimes, prisonniers de guerre, et ce quel que soit le domaine au sein duquel elle s’inscrit se doit d’être définie non sur une base d’émotion,  et de sentiments, mais aussi et surtout sur une base  logique, rationnelle, à savoir en considérant les causes et les effets qui plus est en fonction du contexte et de ce qu’il génère, comment il affecte tout ce qui se trouve inscrit en son sein. Considérer leur condition.

Pour considérer les relations à ce jour entre personne blanches et personnes non-blanches et entre personnes non-blanche entre elles, il est nécessaire de considérer le cadre idéologique, le contexte idéologique au sein duquel évoluent l’ensemble des individus de la planète à ce jour dans l’univers connu.
Afin de produire quoi ?
Car soit celle ci est constructive, aide, soit elle est non-constructive. Soit elles veulent un monde dominé par la JUSTICE soit elles veulent un monde dominé par le racisme.

En effet tous les individus à ce jour évoluent au sein d’un cadre idéologique défini par et pour le bénéfice des suprémacistes blancs et des personnes blanches, et ce même quand ces dernières semblent au bas de l’échelle, dans la mesure où, même au bas de l’échelle toute personne blanche est considérée supérieure dans ce système à une personne non-blanche (noire), ce qui veut dire que la valeur accordée aux choses, aux personnes et leurs effets dans les relations émanent de ce système idéologique, dominant, nous sommes Tous directement et indirectement gouvernées, guidés, éduqués, par les valeurs de ce système dominant, les modes d’expressions, les images, les schémas de perception, la façon dont nous envisageons le monde, les sentiments et comment nous les considérons, tout cela est à ce jour issue d’une seule et unique pensée globale qui est celle émanant du système de la suprématie blanche (racisme).

Cela à un tel point que la plupart des individus ne se rendent plus compte que la conception du monde actuel est une fabrication qui a un but précis, à savoir dominer et maltraiter toute personne non-blanche, et ce au profit de l’ensemble des personnes blanches et plus particulièrement des suprémacistes blancs (hommes et femmes racistes). Ils sont suprêmes car décident en tout et pour tout, de comment envisager les choses. Ils ont pris le contrôle dans tous domaines d’activité afin d’être sûr de contrôler totalement celui et celle qu’il maltraite et domine, au quotidien, quitte à laisser croire aux personnes non-blanches (noires) qu’elles sont aux commandes alors qu’en réalité il n’en est rien. Elles ne décident en réalité de rien car sont sous la juridiction des suprémacistes blancs, sont des prisonniers de guerre.

Citation :«  Quand certaines personnes disent qu’elles n’ont pas expérimenté le Racisme (Suprématie blanche), c’est parce que le Racisme (Suprématie Blanche) a été expérimenté comme étant « normal » depuis si longtemps, que pour beaucoup cela semble ne pas exister comme un système grossissant, mais seulement sous la forme d’incidents périodiques ». Neely Fuller Jr.

hm-pub.jpg

« Les personnes dans la confusion sont toujours dominées par celles qui ne le sont pas, cela est logique. Les personnes non-blanches sont maintenues dans la confusion durant l’existence de la suprématie blanche c’est pour cela qu’elles sont dominées ».

A ce jour le schéma de perception de la plupart voire de la  grande majorité des personnes non blanches pour entrer contact avec qui que ce soit est grandement gouverné par le schéma de perception et de représentation que leur inculque  les suprémacistes blancs directement et indirectement de manière forcée ou par la ruse. Et que ce soit en économie, dans l’éducation,  le divertissement, la politique, le travail, la loi, la religion, le sexe et la guerre. Un schéma qui rend toxiques leurs relations car ce schéma est conçu pour nuire aux personnes non-blanches, ce système et ces schémas ont pour vocation la domination et la maltraitance de ces personnes non-blanches.

Ce système se trouve être à ce jour une véritable calamité, une abomination,  pour ce qui est des relations entre les individus et notamment entre les victimes à savoir les personnes non-blanche car basées sur la notion de rapport de force, de domination, de conflits, de violence, de maltraitance, d’hypocrisie et de mensonge, de jalousie, défiance, suspicion, en simple dominé par du poison.
Et qui inocule ce poison ?  Les suprémacistes blancs afin de renforcer leur système au détriment des victimes que sont les personnes non-blanches.

Par conséquent Les personnes non-blanches se doivent de fonctionner, seul ou en groupe, avec un code contre-raciste qui soit lui même un révélateur de vérité et un producteur de JUSTICE, considérer les causes et les effets, utiliser la logique,  être sur la fonction des choses, considérer la notion de la nécessité de faire ou pas des choses de les dire ou pas, considérer les relations comme des arrangements et chercher à produire une relation de qualité. Considérer le résultat Final de leurs relations, considérer de la nécessité de quitter ces schémas, de sortir de ce programme qui leur est plus nuisible qu’autre chose, car les rend hostiles les uns envers les autres. Considérer que leur relation au monde se doit de suivre une cause qui est plus grande qu’elles, cette cause qui est de remplacer le système de la suprématie blanche par un système de JUSTICE. Et ce qu’elles soit seule ou pas, cette cause est, et se doit d’être sa raison de vivre.
La meilleure chose à faire et à dire en toute circonstances et ne pas faire et ne pas dire en toutes circonstances et ce afin de minimiser les conflits et produire ce qui est à produire.
Produire quoi ? Produire un monde dominé par la JUSTICE.

L’enjeu au-delà de tout ce qui est dit est la QUALITÉ DE LA RELATION. Être sur la même page sur tous les sujets, C’est une question D’ÉQUILIBRE Tous se doivent de combiner leur force vers le même objectif, pour la CAUSE. et ce afin de ne pas déséquilibrer la relation. Il suffit qu’un élément dans la relation soit déséquilibrée pour que l’ensemble soit remis en question et soit déséquilibrée et ce même de manière infime. Il est question d’énergie combinatoire.  Dans le cas de deux personnes, qui décident de se mettre en relation de « couple » (mâle et femelle) elles doivent avoir le maximum d’informations l’une et l’autre, à l’avance, afin de savoir si cette relation peut être viable ou pas.
LA CAUSE étant de remplacer le système de la suprématie blanche par un système de JUSTICE une fois pour toute. Rien d’autre ne doit compter quoi qu’elles pensent disent et fassent, penseront, diront et feront. Hors de cette considération elles ne feront que perdre du temps et de l’énergie, s’illusionner, se détourner de l’essentiel.

IL EST URGENT DE REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

 

http://www.produiredelajustice.com

 

« COMMUNAUTÉ NOIRE » POUR PRODUIRE QUOI ?

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. » …NEELY FULLER JR

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 

Titre :

« COMMUNAUTÉ NOIRE » POUR PRODUIRE QUOI ?

QUESTIONS

Si l’Afrique est considéré être le berceau de l’humanité alors pourquoi les personnes blanches ne cherchent elles pas à s’en vanter comme le font les personnes appelées noires ?

Si l’Afrique est considéré être le berceau de l’humanité  cela suppose que les personnes blanches, et bien d’autres,  viennent de là aussi, alors pourquoi ces personnes blanches ne s’en vantent pas comme le font les personnes noires ?

Admettons cela, mais ne  faut t-il pas un point de départ à toute chose, un début, certains disent une origine ?

Ce qui compte n’est-ce pas ce qui est produit par la personne, par l’entité, l’organisme ?

Quelle que soit l’entité, l’organisme, et peu importe d’où il vient, ce qu’il est censé accomplir, n’est ce pas ce qui compte avant tout ?

Les personnes noires n’ont elles pas fini par se laisser berner, en persistant et en étant incitées à se focaliser sur leur origine, et ce avec l’aide des suprémacistes blancs qui par ruse ont pratiqué le mépris et ce afin de toucher leur orgueil en jouant sur leurs émotions, au détriment de la logique ?

Est ce que cela gêne un suprémaciste blanc que les personnes classifiées non-blanches et particulièrement celles appelées noires, se vantent et insistent à se vanter de leurs origines dites africaines ?

Est ce que se vanter est ce qui est  l’essentiel ?

Le problème n’est il pas  de remplacer le système de la suprématie blanche par un système de JUSTICE ?

Car n’est-ce pas cela qui est à  produire, au lieu de chercher à se vanter de sa dite origine ce qui n’est nullement une’ solution fiable, mais plutôt pitoyable d’empêcher les suprémacistes blancs racistes de faire ce qu’ils font ?

Il est question de ce que produit l’individu, l’entité, l’organisme, et ce peu importe son origine. Cela seul compte. Et cela mérite d’être réfléchi avec sérieux.

Se vanter de son origine n’a nullement empêché l’esclavage des personnes noires, ni  protégé de se retrouver enchaînées, cela n’est et n’a été en aucune mesure un bouclier sérieux face aux attaques incessantes des suprémacistes blancs bien au contraire. « La dignité n’ a jamais empêché ni protégé un esclave sur la plantation de prendre un seul coup de fouet ».

Se vanter de son origine à ce jour n’a réglé aucun problème scientifique, ni mathématique, n’ a construit aucun pont, ni bâti aucune maison, ou building. Ce qui compte  est la capacité de l’individu à pouvoir faire ou ne pas faire, en simple ce qu’il produit qui est soit constructif soit non – constructif.
Les suprémacistes blancs ont bien compris ce principe, et le prouvent en permanence, 24h/24h.
Ils ne s’attardent pas à se vanter de savoir d’où ils viennent ou pas, s’ils le font cela est pour se distraire, ou pour augmenter leur pouvoir de domination, (ce qui en soit est malsain) sur les personnes noires et non-blanches qu’ils maintiennent en situation de subjugation, associant les actes à la parole. Pour pratiquer la suprématie blanche qui est le racisme, en dominant et maltraitant toute personne non-blanche sur la base de la couleur de sa peau.

10530690_10152687691319796_2422830490356958349_n« COMMUNAUTÉ  NOIRE »POUR PRODUIRE QUOI ?

Qu’est ce qu’une « Communauté » ? Existe-t’il une « Communauté » ?

Qu’implique t-il de faire et de ne pas faire en :  Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre sur une base quotidienne et minute par minute pour faire partie d’une communauté ? Et pour quel résultat ?

Qu’implique t-il de dire et ne pas dire, de dire  en en :  Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre sur une base quotidienne et minute par minute pour faire partie d’une communauté ?  ? Et pour quel résultat ?

Qu’est ce qui est commun à une personne minute par minute et commun à une autre personne minute par minute pour dire qu’elles font partie d’une dite communauté ?

Communauté où ? Quand ? Comment ? À partir de quoi ?

Comment des personnes qui sont sujets d’une autre « communauté « , fonctionnent elles en tant que « communauté » ?

Si les personnes non-blanche (noires, jaune, rouge, beige etc…) sont sujets des « Suprémacistes Blancs », (Suprématie blanche organisée collectivement), comment ces personnes non-blanches peuvent être une « communauté », et, en même temps, être des personnes qui sont sujets des dictats de la « communauté des Racistes (Suprémacistes Blancs) ?

Une personne qui est en état de subjugation peut-elle être une un membre d’une  en même temps membre d’une « communauté « ?

Qui est qualifié pour définir ce qu’est et ou n’est pas une « communauté » ?

Est-ce que le système de la suprématie blanche et les personnes blanches qui pratiquent la suprématie blanche (racisme) sont une « communauté » ?

Si oui comment ?

Si non Pourquoi ?

Le système de la suprématie blanche est il une « communauté » , et que produit cette communauté ?

En quoi être classifiée comme « Noir(e) » qui est une couleur est en relation avec ce que fait et ne fait pas un individu ?

En quoi le fait d’être classifiée comme « Noir(e) » fait que deux personnes classifiées comme « Noires » sont communes ? Que font elles et que ne font elles pas en commun ? Où commence ce commun ?

Que fait et ne fait pas une personne d’une « communauté » que ne fait pas une personne qui n’est pas dans une « communauté » ? Respirer ? Dormir ? Marcher ? Parler ?

Que font elles dans cette dite communauté qui est unique et que ne font pas les autres ?

Quel est l’objectif ultime d’une « communauté » ?

Si tant est que le mot « communauté » qui n’est pas une personne, mais une abstraction verbale qui tente de définir une chose existante de fait,  où commence et se termine  cette « communauté » ?

Combien de personnes font une « communauté » ? Combien de personnes dans une « communauté » agissent en « commun » ? En faisant quoi ? Une personne peut elle composer  une communauté ?

Qu’est ce qui est commun à une communauté ?

« Communauté » pour PRODUIRE QUOI ?

Il est préférable d’éviter d’utiliser ce terme et/ou il convent d’en demander une définition précise, à celui/celle qui l’emploie.

À ce jour il n’existe pas au sein du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de dite « Black Community/Communauté noire« , il existe des personnes non-blanches,  qui en tant qu’individus du fait de leur couleur de peau, sont sujets et victimes du racisme qui est la suprématie blanche,  et des personnes blanches qui pratiquent la suprématie blanche qui est le racisme. Le système de la suprématie blanche est la seule et unique « communauté » car il est le seul et unique système qui gouverne l’ensemble des activités des individus de la planète et ce dans tous les domaines d’activité sur une base quotidienne 24/7. La communauté des personnes blanches qui se disent ou pas racistes et qui sont aux commandes des affaires des personnes non-blanches. Déterminant tout et en tout pour ces personnes non-blanches.

Les suprémacistes blancs racistes ont imposé sur la planète leur mode de pensée qui demeure à ce jour celle qui prévaut et est cause du problème majeur pour les personnes non-blanches, qui tant qu’il ne sera pas réglé ne pourra permettre que soit réglé les autres problèmes.

La seule, unique et ultime raison de se prévaloir en tant que personne non-blanche de faire partie d’une communauté Noire, est le fait que chaque individu classifié comme personne non-blanche (Noire) quel que soit l’endroit où elle se trouve sur la planète, considère la nécessité de remplacer dans son quotidien dans sa relation à l’autre le système de la suprématie blanche par un système de JUSTICE.

A ce jour cela est inexistant, car le monde est dominé par une idéologie qui éduque à pratiquer et à adhérer à la pratique de la non-justice.
Parce que considérant ses actions et non sa couleur de peau, ses actions qui se devront d’être constructives à chaque instant et ce où qu’il soit sur la planète seul ou en groupe, avoir une vision précise des choses à faire et à ne pas faire, à dire et à ne pas dire, et ce toujours de la meilleure manière possible.

Favoriser l’équilibre entre personnes.

**En garantissant que personne ne soit maltraité en pensée, parole, action.
**En garantissant que la personne qui a besoin d’aide le plus reçoive le plus d’aide constructive.
**En privilégiant la vérité au mensonge et à l’hypocrisie ce en toute circonstance.
**En accordant son temps et son énergie en toute circonstance à produire ce qui est à produire à savoir produire dans son rapport à l’autre de la JUSTICE.
**En minimisant les conflits.
**En réglant des problèmes sans en créer d’autres.

« Aucune personne non-blanche noire ne devrait se mettre  en contact avec qui que ce soit excepté pour une raison constructive, et si vous ne pouvez penser à quoi que ce soit de constructif,  autant être seul tout le temps »,

Favoriser l’équilibre

EN DEVENANT L’EXEMPLE DE CE QU’ELLES DÉFENDENT À SAVOIR DES PERSONNES QUI À CE JOUR N’ONT JAMAIS EXISTÉ, DES PERSONNES DONT LE  CONTACT CE SERA UNE BOUFFÉE D’OXYGÈNE. DES PERSONNES NE CHERCHANT NUL CONFLIT,  S’ATTELANT À FAIRE CE QUI DOIT ÊTRE FAIT, RÉGLANT UN PROBLÈME APRÈS L’AUTRE SANS SE PLAINDRE FAISANT CE QUI MÉRITE D’ÊTRE FAIT ET N’ATTENDANT AUCUNE FÉLICITATION, SACHANT QU’ELLES FONT CE QUI NÉCESSITE D’ÊTRE FAIT CAR DOIT ÊTRE FAIT. ET CE SANS CHERCHER LA FAVEUR, L’APPROBATION, LA GLOIRE, NI LES LAURIERS, NI L’ATTENTION.

Chaque personne noire devant être en elle même une Nation.
Une personne non-blanche (noire) faisant une chose à un endroit de la planète étant en elle même une nation, une autre personne non-blanche (noire) faisant la même chose à un autre endroit de la planète,  étant elle même une nation, ce qui produit la Nation Unie des personnes non-blanche (noires), unies par un CODE, une procédure des choses à faire et à ne pas faire, des choses à dire et à ne pas dire. Utilisant une procédure de la manière la plus constructive possible. Unies dans l’objectif et Indépendantes dans leurs actions. Étant chacune sa propre unité de soutien.

À ce jour seules les personnes blanches suivent un CODE, ce code est le code BLANC qui garantit le maintien, et l’expansion  du Système de la Suprématie Blanche (Racisme). Et cela est soit vrai soit faux. Ce code produisant des désastres majeurs, favorisant la guerre plus que la paix et ce au-delà des prétentions affichées.

Le code des personnes non-blanches lui doit être guidé par la pratique de la JUSTICE, cela est à opposer au système de la Suprématie Blanche, faire cela est affaiblit ce système, qui compte sur la participation des victimes pour produire de la non-justice, or c’est ce piège qui doit être évité pour engager un processus qui verra l’émergence d’une autre culture, pour voir émerger un homme et une femme universels, soucieux de JUSTICE en permanence à chaque instant.

Il est question de Qualité de la Relation.

Cela doit faire l’objet d’une concertation générale qui doit prendre en compte chaque avis, prenant en compte tous les paramètre et ce en détail. Diagnostiquer tout ce qui a été accumulé pour éviter de reproduire. Enlever au maximum le poison qui a été inoculé aux personnes non-blanches au sein du système de la suprématie blanche (racisme). Soigner la cause et non le symptôme. ALLER À LA RACINE DU PROBLÈME MAJEUR.

CAR LE RACISME QUI EST LA SUPRÉMATIE BLANCHE EST LE PROBLÈME MAJEUR.

IL EST URGENT DE REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global ( Religieux car il s’agit d’une forte croyance appuyée par des actions)  exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non-blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).

 

DE LA DITE « BEAUTÉ ».

Citation « SI VOUS NE COMPRENEZ PAS LA SUPRÉMATIE BLANCHE QUI EST LE RACISME, CE QUE C’EST, ET COMMENT CELA FONCTIONNE, TOUT CE QUE VOUS COMPRENDREZ D’AUTRE NE FERA QUE VOUS CONFONDRE. …NEELY FULLER JR »

LA SUPRÉMATIE BLANCHE/RACISME EST UN SYSTÈME GLOBAL

Avant-propos par Mirtho Linguet :  Ce blog est dédié à toutes les personnes Non-Blanches victimes du système de la Suprématie Blanche (Racisme) de par le MONDE. Il a pour but d’aider à comprendre ce problème et à proposer des suggestions pour produire de la JUSTICE afin de remplacer le système de la Suprématie Blanche (Racisme). Le système de la Suprématie Blanche (Racisme) n’est pas un problème  d’ordre AFFECTIF, c’est un problème d’ordre IDÉO-LOGIQUE,  il s’agit d’un MODE de pensée. Le Racisme est causé et pratiqué par des personnes. Les victimes du Racisme sont des personnes, les mots utilisés pour maintenir et répandre le Racisme sont produits et prononcés par des personnes.

 Titre :

DE LA DITE « BEAUTÉ.

Dites vous que toutes leurs matières sont bourrées d’à priori culturels, la seule matière universelle ce sont les maths. Pour un suprémaciste blanc tout est question de profit et de pertes, de calculs . Et ce quoi qu’ils fassent ils ne perdent jamais de vue ce paramètre de départ, qui est profit et perte. Usage du temps et de l’énergie qui est la définition basique de ce qui est appelé l’économie, faire des bénéfices, donner de la valeur,  et ce au détriment des personnes non-blanches qui manifestement prennent les choses sérieuses avec stupidité et les choses stupides avec sérieux. Plaisir, Gloire et gain matériel sont le principe sur lequel s’appuie leur système.

Tout concours, toute comparaison, toute action et/ou manifestation qui a pour résultat de favoriser l’idée de supériorité d’un individu du fait de son apparence et/ou dite possession par rapport à un autre et ce quelles que soient les circonstances ne peut ne pas générer un malaise que cela soit direct ou pas car promeut de fait l’Injustice ou en nourrit de fait le sentiment. Il est indéniable que cela est déjà favoriser l’injustice car il y aura au moins une personne qui sortira de cette manifestation ou action lésée et/ou maltraitée, que ce soit physiquement, psychiquement ou autre. Et ce quoi qu’il soit dit.
Que favorise réellement ces dits concours dans un tel environnement/écosystème idéologique qui est lui même conçu pour produire de la violence, de l’animosité, des pensées malsaines ?

Ces concours, ces compétitions, ces dits « jeux » n’ont à ce jour généré aucune réelle JUSTICE bien au contraire et ce que ce soit en économie, éducation, divertissement, politique, travail, loi, religion, sexe et guerre/contre guerre. Tous les individus de la planète sont éduqués à favoriser et à entretenir ce système de valeur basé sur l’injustice. Ce qu’il y a à comprendre c’est que cette injustice est le fruit d’une pensée et non d’un fait, une pensée servant à maintenir en place un système idéologique hautement toxique.

Un système idéologique qui pour ceux qui le maintiennent et le défendent considèrent correct d’agir envers l’autre de manière incorrecte, même quand cela n’y parait pas et cela est à considérer sérieusement, cela est à comprendre pour l’ensemble des victimes que sont les personnes non-blanches, considérer nécessaires de changer d’État D’ESPRIT et de chercher à se redéfinir par sa capacité à produire de la JUSTICE.

AFP-Getty_KENYA-DISABLED-PEOPLE-HEALTH-ALBINO2-2.jpg

Citation « Nul individu ne devrait se vanter de son apparence encore mois croire que celle ci fait d’elle une personne ayant plus de valeur qu’une autre, abonder à cette idée est en soi incorrecte ».

Extrait : « Il est incorrect de tenter de « contester » la beauté »  La Beauté est la révélation de la vérité, et la promotion de la justice et de l’équilibre. Aussi il est incorrect de directement et indirectement de faire un sport de , et/ou de  de faire des plaisanteries sur le talent, la capacité, l’incapacité, l’apparence physique, etc. Il est incorrect de directement et indirectement, promouvoir la « fierté » arrogante, des divisions de dénigrement, l’envie, la cupidité, la jalousie, (mensonge, injustice, l’incorrection) etc.
Depuis  qu’aucune personne dans l’univers connu est la qualité de personne que il ou elle devrait être, il n’y a aucune personne dans l’univers connu qui est « belle ». Il n’y a pas maintenant ni ne devrait jamais y avoir une raison justifiable pour un dit « concours de beauté ». Neely Fuller Jr.

 

Photos-Miss-Univers-2017-Camille-Cerf-Marine-Lorphelin-Elodie-Gossuin-les-anciennes-reines-de-beaute-reagissent-au-sacre-d-Iris-Mittenaere.png

« L’univers demande t-il à être représenté  par une « Miss Univers » ou par un « Monsieur Olympia » ?

Qui a défini ces titres et dans quel but.

Et si oui dans le but d’accomplir quoi ?

Ces titres ont ils permis de faire en sorte que disparaisse le système de la suprématie blanche  ( racisme) ?

Les suprémacistes blancs ont considéré qu’ils étaient les plus qualifiés pour se définir comme des dieux et à plus forte raison se prendre pour des dieux devant l’univers. Ils considèrent qu’ils sont des êtres suprêmes d’une part de par leur apparence et d’autre part par le développement d’un idéal qui à ce jour se trouve être l’idéal le plus puissant qui existe car motivant l’ensemble des paroles, pensées et actions de l’ensemble des individus de la planète. Un idéal qui a pour objectif de contenir, de dominer et de maltraiter toutes celles et ceux qui dans ce monde se trouvent être classifiés non-blancs. cet idéal puisant est le racisme et il se manifeste dans tout ce que font et produisent les suprémacistes blancs d’une manière  ou d’une autre.

De ce fait l’erreur que font la plupart des individus de la planète est de croire vraie cette idée qui fait croire que le fait de s’apprêter, de se maquiller, de se parer les rend « belles », il n’est certes pas interdit de s’apprêter, de se maquiller, mais cela n’est en rien un gage de beauté. Cela est surtout chercher à attirer l’attention, se mettre en avant. La beauté est un concept avant tout et non une vérité, un concept qui pour exister a été construit selon des codes devenus des standard en ce qui concerne l’idée qu’en ont les individus de la planète. Car ce qui semble beau pour une personne peut ne pas se révéler beau pour une autre. Une donnée plus que subjective.

Cette idée ne servant qu’à glorifier l’ensemble des personnes blanches qui croient ou pas en la suprématie blanche afin de permettre l’exercice d’un pouvoir de domination sur l’ensemble des personnes non-blanches et cela est soit vrai soit faux. Il est question de POUVOIR DE DOMINATION, un pouvoir de domination malsain car servant à asservir des personnes du fait de leur couleur de peau, un pouvoir de domination basé sur un principe de non-justice ce qui encore plus désastreux, compte tenu des conséquences qu’entrainent un tel système. Dominer est malsain, dominer est de la maltraitance car c’est imposer et s’imposer à l’autre par la force directe et indirecte.

La « beauté » est-ce une couleur ?
Et si oui qui définit la couleur de la « beauté » ?
Et ce afin de produire quoi ?

Tout le système actuel de représentation dominant de ce monde de manière globale et singulière est celui qui a été mis en place par les suprémacistes blancs afin de glorifier leur système et ces représentations devenues des schémas de pensées systémiques sont celle qui sont données, enseignées, transmises  aux victimes afin que celles ci soutiennent ce système qui pour elles est une prison, un carcan qui plus est à leur détriment car les maintenant à l’état de sujet/objet.

Ou commence et se termine cette dite « Beauté » ? Quand ? Où ? Comment ? Afin de produire quoi ?

Beaucoup de personnes blanches et non-blanches n’ont de cesse de clamer des mots et de leur donner un sens qui à bien y regarder de près, est loin de représenter et de dire la vérité.
Dans un monde dominé par la violence, l’animosité, l’hostilité, le mensonge, l’hypocrisie, un monde ou rien de ce qui est n’est là où il se devrait d’être, un monde dominé par la non-justice, comment est-il tolérable et supportable de parler  de beauté, si tant est que ces deux mots n’ont et ne signifient à ce jour nullement la production de la JUSTICE ?

La plupart des personnes si ce n’est la grande majorité ne cessent de parler de la
« beauté ».

Question : Qui peut définir avec précision ce qu’est la « beauté » ? Qui est qualifié pour la définir ?

Il y a t-il de la « beauté » lorsque nous regardons nos actions au quotidien et y compris celles de personnes considérées comme « belles » et qui se trouvent « belles » ? A quoi sert réellement cette beauté ?

Qu’est il observable de cette dite beauté  entre la définition qui en est faite  et ce qui est produit par l’ensemble des individus de la planète à ce jour dans l’univers connu, notamment celles qui se trouvent, se disent et se pensent belles ?

L’arrangement tragique est de voir comment l’ensemble des victimes s’est laissée happer par cette idée sans se rendre compte que leurs titres ne les  protègent nullement de subir le poids et les actes violents pratiqués à leur  égard par les suprémacistes blancs, qui se moquent, s’amusent et se servent d’elles comme des objets de divertissement.

POURQUOI ?

Réponse codifiée : Dans un système dominé par la suprématie blanche (racisme) nulle personne ne peut être « belle » dans un système idéologique qui par essence ne l’est pas et ne peut produire de personnes dites « belles », car conçu pour produire de violence, animosité et pensées malsaines.  Les personnes dites belles sont des personnes qui pratiquent la JUSTICE, et à ce jour nul sur terre ne produit de JUSTICE dans son quotidien minute par minute. Il n’existe pas de beauté parmi les hommes celle ci est corrompu.

La véritable beauté se trouve dans ce que fait la personne, or personne ne fait ce qui devrait être fait durant l’existence du système de la suprématie blanche, car ce système rend « incorrect » « corrompu » tout individu qu’il soit classifié blanc ou  non-blanc. Il est question de ce qui est produit et non de l’apparence de l’individu qui peut tromper et est dans ce système trompeuse. Car nul à ce jour ne se comportant avec l’autre comme il se devrait de se comporter, produisant et se comportant de manière « incorrecte » avec l’autre et l’environnement, et les preuves ne manquent pas à échelle planétaire, ni les détails. Durant l’exsitence du système de la suprématie blanche (racisme) Nul individu à ce jour n’est de la qualité d’une personne qu’une personne se devrait d’être, tous en sommes très loin. Tant que ce système sera en place rien ne sera comme il se devrait d’être.Ce système fondamentalement est conçu pour favoriser la corruptibilité, la perversité, pour transformer ce qui sain en quelque chose de malsain, pour transformer quelque chose de correct en quelque chose d’incorrect, ce système favorise la pollution dans les relations car nourries par des ferments d’hostilité, des graines de discorde.

0a9ed5491a36fbf08805d42664186d8d.jpg

Les tragédies se comptant par milliers chaque jour entre des individus se disant ou se trouvant en passant « beaux » et disant « aimer » ce qui demeure la preuve d’une véritable HYPOCRISIE, une hypocrisie qui rend « laid » tout individu durant l’existence de ce système tout aussi « laid, monstrueux, car produisant des monstres, des abominations qui se parent de fards, de rouge à lèvres, portent la cravate et le costume trois pièces, roulent en BMW, et vivent dans des maisons de luxe pour prouver qu’ils sont « beaux » alors qu’au quotidien ces personnes ne cessent de produire du désastre, en provoquant la chute d’autres personnes, en créant du tort à autrui de manière directe ou indirecte, motivées par des forces dont elles imaginent à peine leur puissance, trop habituées à ne pas chercher à comprendre que cela est inhérent avant tout à un mode de pensée, qui plus est accentué par un système idéologique qui favorise cette pensée.

irin-ok-marche-pollution

Un système « laid » poussant à devoir voler, tuer, mentir, tricher, envier, jalouser, une HORREUR, poussant les individus à être hostiles les uns envers les autres, à se massacrer. Un système de pensée qui favorise la destruction de manière raffinée.Fabriquant des tueurs, des meurtriers, des criminels,  au lieu de produire des personnes qui favorisent la JUSTICE. Le système de la suprématie blanche est un système criminel car le racisme est le crime des crimes.

Aussi les personnes non-blanches devraient se concentrer sur la production de la JUSTICE et cesser de penser que le fait de se rendre attirantes est accomplir une chose, certes cela semble agréable mais en soi n’est d’aucune réelle valeur excepté celle de se flatter l’ego, cela n’étant en rien un accomplissement. Qu’est il réellement accompli en attirant l’attention, surtout si au final cette personne en envoyant ces messages dit  » Pourquoi me regardez vous » ce qui montre encore la confusion à l’œuvre dans l’esprit des victimes, à savoir les personnes non-blanches.

Pourquoi chercher à attirer l’attention ? Dans quel but ? Pour produire quoi ? Est ce constructif ? Cela améliore t-il vraiment la qualité des relations et ce de manière définitive ? Et quelles en sont les preuves ? Et si oui comment ? Si non pourquoi ?

La beauté si tant qu’elle devrait exister et existe se trouve dans l’action de ce que produit l’individu et qui est uniquement constructive.

Il n’y a pas de « beaux » et « pas beaux » cheveux, un cheveu est un cheveu et ce peu importe sa texture.

Les individus sont attirés et font des choses pour attirer d’autres individus cela n’a rien à voir avec la « beauté ». Et attirer pour produire quoi ? Pour régler quel problème ?

Quitte à attirer l’attention, attirez l’attention par ce que vous faites et qui doit être CONSTRUCTIF, mettez de côté le « Black is beautiful » et le « Young gifted and Black », sortir de devant le miroir, avoir en tête que la « beauté » est et doit être synonyme de production de JUSTICE avant tout.

Dans ce système tout ce qui est de la technologie est un succès mais la qualité des personnes de la planète est un désastre, un échec, rien n’est là ou cela devrait être, alors pourquoi promouvoir cette dite beauté quand celui ou celle qui s’en vante n’est pas la qualité de personne qu’elle se devrait être ?

MESURES :

Ne consacrer son temps et son énergie qu’à une seule et unique chose qui est la production de la JUSTICE et ce en toute circonstance, et ce par la mise en pratique d’un Code Compensatoire Contre Raciste en vue d’éliminer les effets néfastes et désastreux du racisme.

Cesser de supporter et de participer tout ce qui s’assimile de près ou de loin à des concours de « beauté », car cela n’est en rien favoriser la JUSTICE, se comparer à autrui, par son apparence, ce n’est en rien favoriser la JUSTICE, nous sommes ce que nous sommes et comme nous avons été créés. La beauté ne doit pas être mise en concours, ni faire l’objet d’une comparaison entre personnes, faire cela est favoriser l’hostilité de manière directe et indirecte, faire cela est nourrir la jalousie et le mépris.

Éviter de chercher à attirer l’attention sur vous selon votre tenue et vos attributs artificiels coûtants dans le but d’impressionner, et ce tant que vos actions ne prouvent pas que vous produisez réellement de la JUSTICE.

Produire des actions constructives en accomplissant des actes qui permettent et servent en permanence à ce que soit réglé des problèmes, sans en créer d’autres.

Comprendre que la beauté n’est en rien l’apparence, mais l’acte, la beauté doit être synonyme de production de JUSTICE.

La beauté n’est pas une chose qui se quantifie et se mesure, ni ne doit servir de ferment à la pratique de la non-justice, ne doit pas être quantifiée et mesurée, produire de la JUSTICE voilà ce qu’il y a à faire,  sans chercher à se faire remarquer, ni chercher à tirer fierté, et/ou de l’orgueil.

La beauté s’exprime dans les gestes quotidiens de chacun pour travailler à remplacer le système de la suprématie blanche par un système de JUSTICE.

Œuvrer à minimiser les conflits, et ce en toute circonstance.

Parler en restant courtois et poli.

Cesser de produire des ragots à l’encontre d’autrui qui est une nuisance et sujet à favoriser des conflits, pratiquer la révélation de la vérité.

Cesser de prêter des intentions à autrui sans avoir de preuves, car les jugements  sans preuves, faussent la perception et rendent hostiles,  favorisent l’hostilité silencieuse ou bruyante.

Cesser de jurer durant toute conversation.

Ne s’exprimer et n’agir que si ce qui sera dit et fait aura une valeur constructive.

Rester sur la fonction des choses.

IL EST URGENT DE REMPLACER LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE PAR UN SYSTÈME DE JUSTICE.

* JUSTICE = Équilibre entre les personnes..

* JUSTICE = Garantir que personne ne soit maltraitée en pensée parole et ou action et ce 24/7.

* JUSTICE = Garantir que la personne qui a besoin d’aide le plus, reçoive le plus d’aide constructive en pensée, parole, et/ou action et ce 24/7.

Définition du système de la Suprématie Blanche (Racisme).

Le système de la Suprématie Blanche (Racisme), est un système de pouvoir dynamique politique et religieux global qui est exercé et pratiqué par tous les hommes blancs, et toutes les femmes blanches qui croient en cette idéologie ayant pour nom le racisme, et qui se manifeste de manière directe ou indirecte voire raffinée, au travers un modèle de pensée, de paroles et d’action qui ont pour objectif de maintenir en place un système conçu pour dominer et maltraiter ainsi qu’affecter toutes les relations et activités des personne non-blanche de la planète directement et indirectement. Il s’agit d’une forme de « guerre » idéologique menée contre et envers toutes les personnes non blanches de la planète et ce dans tous les domaines d’activités des victimes. Économie, Éducation, Divertissement, Politique, Travail, Loi, Religion, Sexe et Guerre (Conflit) 24/7 de manière directe et/ou indirecte par la tromperie et/ou la violence directe ou indirecte.

NB ♦ Ces articles, et l’existence de ce blog n’ont pas pour objectifs d’encourager et de promouvoir l’animosité, la haine et l’hostilité envers les personnes blanches, et/ou promouvoir la haine des personnes blanches du fait de leur blancheur, ou parce qu’elles sont blanches d’apparence à la vue et dans l’esprit de celui qui regarde.

Définition : LE SYSTÈME DE LA SUPRÉMATIE BLANCHE / RACISME N’EST PAS UN PROBLÈME D’ORDRE  AFFECTIF, C’EST UN PROBLÈME D’ORDRE IDÉO-LOGIQUE,  UN MODE DE PENSÉE EXERCÉ ET PRATIQUÉ PAR TOUS LES HOMMES BLANCS, ET TOUTES LES FEMMES BLANCHES EN CAPACITÉ DE LE FAIRE QUI CROIENT EN CETTE IDÉOLOGIE AYANT POUR NOM LA SUPRÉMATIE BLANCHE (RACISME).